Catégorie

Des Articles Intéressants

1 Iode
Taux de progestérone et médicaments d'équilibrage hormonal
2 Cancer
Fibrome de la corde vocale
3 Pituitaire
Causes des maux de gorge ou du larynx lors de la déglutition
4 Cancer
EDV (paiement mensuel en espèces)
5 Cancer
Traitement de la glande thyroïde par la respiration
Image
Principal // Pituitaire

Quand se faire tester pour la progestérone 17-OH


La progestérone 17 oh a un effet direct sur la fonction reproductrice. De par sa nature biochimique, c'est un métabolite dans la chaîne de synthèse biochimique des hormones sexuelles (testostérone et estradiol).

  • 1 Lorsqu'une analyse est nécessaire
  • 2 Préparation aux tests, quel jour du cycle passer
  • 3 Norme chez les femmes
  • 4 Norme pendant la grossesse

La norme de 17 OH progestérone chez la femme est importante pour la conception, le cours normal de la grossesse. La quantité de substance doit être surveillée chez les nouveau-nés.

Quand une analyse est nécessaire

Le médecin prescrit un test sanguin de laboratoire pour le contenu de l'hormone dans les cas suivants:

  • diagnostiquer les causes de l'infertilité;
  • violation du cycle menstruel ou absence complète de menstruation;
  • saignement utérin d'étiologie inconnue;
  • pilosité inhabituelle pour les femmes (apparition de poils sur la poitrine, le dos, le visage);
  • contrôle de l'efficacité du traitement des glandes surrénales avec des hormones stéroïdes;
  • suspicion de maladie des glandes surrénales (hyperplasie) chez les nouveau-nés;
  • détection des tumeurs des glandes surrénales et des ovaires;
  • étude du statut hormonal des femmes après l'accouchement;
  • douleur des glandes mammaires;
  • état psycho-émotionnel instable.

La détection rapide des écarts hormonaux par rapport à la norme permet d'éliminer rapidement la cause profonde des processus pathologiques dans le corps, de prescrire un traitement efficace et de normaliser les niveaux hormonaux.

Préparation à la livraison des tests, quel jour du cycle prendre

Pour déterminer le niveau d'hydroxyprogestérone chez la femme, un test sanguin veineux est effectué 3 à 5 jours après le début des saignements mensuels. Il n'est pas pratique de mener une étude en laboratoire après le 20e jour du cycle, car il y a une diminution naturelle du niveau de l'hormone.

Les enfants et les hommes prennent une telle analyse à tout moment..

Obligatoire le matin lorsque la concentration d'une substance dans l'organisme est à son maximum.

Pour identifier les causes fiables de perturbation hormonale lors d'un don de sang, vous devez préparer correctement:

  • le dernier repas au plus tard 8 heures avant la collecte du matériel biologique;
  • le matin, il est permis de boire de l'eau plate;
  • éviter les situations stressantes;
  • ne travaillez pas trop;
  • arrêter de prendre des médicaments 10 jours avant le don de sang (s'il est impossible d'annuler les médicaments, avertir l'assistant de laboratoire du régime médicamenteux);
  • exclure la consommation de boissons alcoolisées, fumer.

La norme chez les femmes

Les normes de 17 OH progestérone chez les femmes dépendent de la phase du cycle utérin:

PhaseConcentration hormonale en ng / ml
Folliculaire0,1-0,8
Ovulatoire0,3-1,4
Lutéal0,6-2,3

Un niveau accru de l'hormone indique la présence des pathologies suivantes:

  • dysfonctionnement des glandes surrénales;
  • tumeurs bénignes et malignes des glandes sexuelles;
  • hyperplasie du cortex surrénalien (congénitale);
  • la réaction du corps à la prise de médicaments hormonaux avec de la progestérone.

Une diminution de la concentration de l'hormone est associée à une insuffisance surrénalienne congénitale ou acquise, à la présence de la maladie d'Addison.

La norme pendant la grossesse

Lors de la planification d'une grossesse, il est nécessaire de faire un test sanguin pour 17 OH. Il est inclus dans la liste des études pour déterminer le statut hormonal. À des valeurs élevées, il y a des problèmes avec le cycle menstruel. Si le niveau de la substance est élevé et qu'une grossesse a eu lieu, il existe un risque élevé de fausse couche et, aux stades ultérieurs, de naissance prématurée.

En règle générale, les femmes enceintes avec des niveaux élevés d'hydroxyprogestérone ont une concentration élevée d'autres hormones:

  • DHEA-S (androgènes produits par les glandes surrénales des femmes);
  • cortisol;
  • testostérone et autres.

Cette condition nécessite un examen et un traitement minutieux..

Avec de faibles valeurs de l'hormone lors du port d'un enfant, il est nécessaire de vérifier l'exhaustivité de son développement. Un écart par rapport à la norme peut indiquer un fœtus congelé ou la présence de pathologies.

Pendant la grossesse, l'hormone est produite par le placenta, il est donc nécessaire de surveiller le niveau de 17 OH au fil du temps. Sa quantité augmente progressivement, ce qui indique la formation normale du fœtus:

Trimestre de grossesseValeurs en ng / ml
La première1,3-3
Seconde2-5
Troisième5-8,3

Chez les nouveau-nés prématurés, l'hydroxyprogestérone est élevée. Un tel écart par rapport à la norme 17 OH est observé au cours des 1-2 premières semaines de la vie d'un bébé, puis le fond hormonal se stabilise tout seul.

La progestérone 17 OH est nécessaire à la fonction de reproduction complète. Pour déterminer le statut hormonal lors de la planification d'une grossesse, il est inclus dans la liste des tests de laboratoire obligatoires. Les écarts par rapport à la norme chez les femmes non enceintes indiquent des pathologies possibles qui doivent être identifiées et traitées en temps opportun..

Quand passer le test de progestérone 17-OH

Questions connexes et recommandées

11 réponses

Recherche du site

Et si j'ai une question similaire mais différente?

Si vous n'avez pas trouvé les informations dont vous avez besoin parmi les réponses à cette question, ou si votre problème est légèrement différent de celui présenté, essayez de poser une question supplémentaire au médecin sur la même page si elle est liée à la question principale. Vous pouvez également poser une nouvelle question, et après un certain temps, nos médecins y répondront. C'est gratuit. Vous pouvez également rechercher des informations pertinentes dans des questions similaires sur cette page ou via la page de recherche du site. Nous vous serons très reconnaissants si vous nous recommandez à vos amis sur les réseaux sociaux..

Medportal 03online.com effectue des consultations médicales en mode de correspondance avec les médecins du site. Ici, vous obtenez des réponses de vrais praticiens dans leur domaine. En ce moment, sur le site, vous pouvez obtenir des conseils dans 50 domaines: allergologue, anesthésiste-réanimateur, vénéréologue, gastro-entérologue, hématologue, génétique, gynécologue, homéopathe, dermatologue, gynécologue pédiatrique, neurologue pédiatrique, urologue pédiatrique, spécialiste endocrinien pédiatrique,, spécialiste des maladies infectieuses, cardiologue, cosmétologue, orthophoniste, ORL, mammologue, avocat médical, narcologue, neuropathologiste, neurochirurgien, néphrologue, nutritionniste, oncologue, urologue, orthopédiste-traumatologue, ophtalmologiste, pédiatre, chirurgien plasticien, rhumatologue, psychologue, rhumatologue, radiologue, sexologue-andrologue, dentiste, trichologue, urologue, pharmacien, phytothérapeute, phlébologue, chirurgien, endocrinologue.

Nous répondons à 96,63% des questions.

Que signifie une diminution ou une augmentation des taux de 17-OH progestérone à chaque phase du cycle?

Qu'est-ce que cela signifie si la progestérone 17-OH est augmentée ou diminuée pendant la phase folliculaire? Est-ce critique pour la santé? Vaut-il la peine de s'inquiéter et d'agir? Vous trouverez des réponses à ces questions dans cet article..

Jours critiques et progestérone

La menstruation est un processus complexe impliquant de nombreuses parties du corps. Du système reproducteur lui-même, aux électrons dans le cerveau et à la concentration d'hormones dans tout le corps. Les jours critiques durent de trois à sept jours. Et le cycle entier prend de 21 à 35 jours (d'où, en fait, le nom vient - mensuel).

Le cycle menstruel est divisé en plusieurs périodes:

  1. Phase folliculaire. La période pendant laquelle un nouveau follicule se forme. Un follicule est essentiellement un œuf entouré d'une couche protectrice spéciale. Il "mûrit" et s'y prépare. Cette phase commence le premier jour du cycle (premier jour de la menstruation), dure une semaine et se termine juste avant l'ovulation.
  2. Ovulation. C'est le moment où l'œuf est complètement formé et commence à se déplacer du follicule vers l'utérus. C'est le moment idéal pour la fécondation. Et si vous vous fixez un tel objectif, vous devez surveiller attentivement son début..
  3. Phase lutéale. On l'appelle également la phase du corps jaune. Et tout cela parce que, après son apparition, à la place du follicule (que l'œuf a laissé plus tôt) dans les ovaires, une glande temporaire se forme - le corps jaune. Elle est occupée à produire des hormones qui aident le corps à se préparer à recevoir un ovule fécondé. Personne ce mois-ci? Ainsi, le corps jaune régresse, l'épithélium autour de l'œuf non fécondé meurt et la menstruation commence. Et ainsi de suite jusqu'à la prochaine fois. Tout, le cycle est fermé.

La progestérone 17-OH est une hormone produite par une glande temporaire. Cela dépend de sa présence et de sa quantité dans quelle mesure le corps de la femme sera prêt pour la fécondation et de la réussite de la période de gestation.

Selon la période de la vie d'une personne, le sang contient une quantité différente de certaines hormones, y compris la progestérone.

La valeur maximale est enregistrée pendant le développement du fœtus et dans les tout premiers jours du nouveau-né (quel que soit le sexe).

Indicateurs de l'hormone progestérone 17-OH pour différentes périodes

Faisons une réservation tout de suite, le corps masculin a aussi cette hormone. Dans cet article, nous examinerons les indicateurs du corps féminin à différentes périodes de sa vie. Après tout, c'est pour les filles que la valeur de l'indicateur hormonal peut être à la fois une preuve de santé et une occasion de prendre sérieusement soin de leur santé..

  • Nouveau-nés: 0,25-0,75 c.u. (50 nmol / litre).
  • Jusqu'à 3 mois: 0,05-0,5 c.u. (12-29 nmol / litre).
  • De 3 mois à 1 an: 0,5-0,08 c.u. (jusqu'à 5,2 nmol / litre).
  • De 12 à 18 ans: 0,05 à 2,3 c.u. (0,95 à 7,1 nmol / litre).
  • 18 à 49 ans: 0,09-2,8 cu (20-8,4 nmol / litre).

Pendant les jours critiques, les indicateurs de cette hormone changent de manière assez spectaculaire:

  • dans la phase folliculaire 0,09-0,8 c.u. (1,29-8,5 nmol / litre);
  • dans la phase lutéale 0,33-2,8 c.u. (0,9-11,6 nmol / litre).

Pendant la grossesse, le chiffre peut atteindre de 0,67 à 4,03 c.u. (ou de 3,5 à 33,5 nmol / litre.

Si vous voyez dans les résultats du test que 0,1 cu17 OH progestérone est la norme chez les femmes au jour 3 du cycle et un signe extrêmement alarmant pour 15-20.

Que signifie augmenter et diminuer le taux de progestérone

Une augmentation brutale et brutale du niveau se produit pendant l'ovulation et au cours de la seconde moitié de la phase lutéale. C'est un processus tout à fait normal et naturel, qui est une confirmation directe de la disposition du corps à se reproduire. C'est alors qu'une hormone telle que la progestérone est le plus nécessaire à l'organisme. C'est comme une sorte de signal pour tout l'organisme - pour se préparer, car la probabilité de fécondation est élevée. Un autre pic hormonal dramatique se produit au troisième trimestre, pendant la grossesse. C'est déjà le résultat de la préparation de la naissance d'un enfant..

Lorsque les indicateurs d'une hormone aussi importante dépassent sérieusement les limites supérieures, c'est une raison de penser à votre santé..

Ainsi, si la progestérone 17-OH est élevée dans la phase folliculaire, les raisons doivent être déterminées dès que possible. Cela peut causer de graves problèmes de conception, car la préparation de l'utérus et de l'ovule sera perturbée - l'ovulation est supprimée, l'ovule ne se déplace pas le long de la route prévue.

L'un des premiers appels alarmants indiquant ce problème est les retards de menstruation, qui alternent avec des écoulements abondants et douloureux. Certaines filles arrêtent même leurs règles pendant plusieurs mois, malgré le fait qu'elles sont à leur âge maximal pour la fécondation et qu'elles sont encore très loin de la ménopause..

Un mauvais fonctionnement des ovaires (y compris des tumeurs), une mauvaise absorption de l'hormone, des maladies du système urinaire et reproducteur peuvent augmenter le niveau de l'hormone.

Si la progestérone est élevée dans la phase lutéale, les raisons peuvent ne pas être nombreuses. Selon les gynécologues, il n'y en a que trois:

  1. Le corps est en parfait état et est prêt pour la fécondation "au maximum".
  2. La grossesse est déjà arrivée.
  3. L'un des médicaments précédemment pris a donné cet effet secondaire.

Le manque d'hormones affecte le corps de manière extrêmement négative. L'abaissement du niveau de progestérone dans la phase lutéale est une tendance extrêmement dangereuse. Il peut indiquer à la fois une variété de maladies héréditaires et acquises et entraîner des complications pendant la grossesse et une fausse couche..

Comme le montre la pratique des gynécologues, ce problème est le plus souvent associé à un dysfonctionnement du cortex surrénalien. Le corps d'une femme n'est tout simplement pas capable de produire le niveau requis de l'hormone. Ce problème se retrouve pendant la puberté. C'est bien qu'à ce moment, la fille ait encore assez de temps pour éviter des conséquences désagréables. Si la violation est constatée après, la thérapie peut être retardée ou n'apporter aucun résultat..

Le manque de progestérone entraîne une production intempestive ou inappropriée d'hormone lutéinisante au cours du cycle suivant. Tout le rythme du système reproducteur est perdu et, par conséquent, l'infertilité. Et aussi ce problème est souvent associé au syndrome d'Addison, dans lequel les glandes surrénales ne peuvent pas faire face à la production de toutes les hormones. Il est possible d'augmenter artificiellement le niveau, mais cela peut avoir un effet négatif sur tous les autres organes..

Comment le taux de progestérone 17-OH est déterminé et pourquoi ce test est effectué

Une analyse du contenu de l'hormone est effectuée à jeun, le matin. Il est recommandé de ne boire que de l'eau propre. Le matériel de recherche est obtenu à partir d'une veine. Le prélèvement de sang ne diffère pas beaucoup de l'habituel de chacun.

Pour indiquer quand et quel jour du cycle prendre 17 progestérone, vous devez prendre en compte ce que le diagnostic est censé être. Ceci est déterminé par le médecin traitant. S'il est inclus dans l'ensemble standard d'analyses, il est alors prescrit le troisième ou le cinquième jour. Si vous subissez une enquête liée à des problèmes de fertilisation, il est préférable de la réaliser les jours 12-15.

Et il y a aussi des moments où une analyse ne suffit pas pour poser un diagnostic. Ensuite, il a lieu plusieurs fois par mois. Au minimum standard - trois fois pour capturer chaque phase: prémenstruelle, ovulation et menstruation.

Si vos tests indiquent une déviation de la progestérone hormone 17 OH, vous ne devez pas sauter aux conclusions et vous poser immédiatement un diagnostic décevant. Un niveau élevé ou bas est observé non seulement dans les cas pathologiques. Seul un médecin peut rassembler les données et suggérer quelque chose de spécifique. Pour diagnostiquer de manière fiable, des recherches et une surveillance supplémentaires de votre corps seront nécessaires..

Quoi que vous appreniez de cet article ou de tout autre, n'agissez pas sans en parler à votre médecin. Vous ne pouvez pas prescrire vous-même un traitement à la progestérone. Je ne peux pas commencer à prendre des médicaments ou décider de se faire tester sans raison. L'analyse, comme le traitement, n'est prescrite que par un médecin. Si vous remarquez des symptômes alarmants, essayez de consulter le plus tôt possible un spécialiste dont vous pouvez faire confiance et écoutez ses conseils..

17 OH progestérone - quand et comment se faire tester pour l'hormone

La progestérone 17 OH est une hormone produite par les glandes surrénales et les ovaires. 17 Elle est considérée comme une hormone masculine, bien qu'elle soit une composante très importante du corps féminin.

C'est de la production de cette substance que dépend la probabilité d'une fille de concevoir et de porter un enfant en bonne santé..

Conclusion

En conclusion, nous pouvons dire ce qui suit:

  • les ovaires et les glandes surrénales sont responsables de la production de 17 OH;
  • les indicateurs d'oxyprogestérone peuvent être normaux, augmentés ou diminués;
  • les fluctuations des composants sont affectées par un déséquilibre hormonal, un dysfonctionnement surrénalien et d'autres pathologies;
  • les médicaments hormonaux sont utilisés pour ajuster les niveaux d'oxyprogestérone.

Quelles fonctions remplit une telle hormone?

La progestérone 17 OH est très importante pour le corps féminin, effectuant les tâches suivantes:

  • affecte le débit sanguin vers le muscle cardiaque et les fibres musculaires;
  • accompagne la combustion de la graisse corporelle dans des situations stressantes;
  • stimule la puberté;
  • responsable de la cyclicité de la menstruation;
  • est responsable du processus de conception d'un fœtus et de son port.

La fonction principale de la progestérone 17 OH est de stimuler le système reproducteur.

Quand se faire tester pour la progestérone 17 OH

L'examen est recommandé pour les filles qui soupçonnent un déséquilibre hormonal ou une hyperplasie. Ainsi, une indication directe est:

  • infertilité, dans laquelle des poils excessifs sont visibles;
  • irrégularité du cycle ou son absence;
  • néoplasmes dans les glandes surrénales.

Mais aussi, une telle analyse peut être montrée aux enfants si les médecins suspectent une hyperplasie congénitale des surrénales..

Préparation à la livraison

Les caractéristiques de la préparation avant la prise de sang pour la 17 OH progestérone sont déterminées par le médecin traitant. Si aucune instruction spécifique n'a été reçue de sa part, une préparation spéciale n'est pas nécessaire..

Quel jour prendre la progestérone 17 OH

Selon les recommandations, vous devez faire un don de sang pour cette analyse de 2 à 5 jours du cycle menstruel.

Mieux vaut aller au laboratoire le matin de 8 à 11 heures l'estomac vide.

À la veille de l'examen, vous devez absolument renoncer à l'alcool, aux aliments gras, au tabac.

Les normes de l'hormone dans le sang

Il n'est pas nécessaire d'estimer la quantité de 17 OH progestérone uniquement par les indicateurs de l'analyse d'une femme. Pour que le résultat soit le plus fiable possible, l'âge du patient doit être pris en compte..

En fonction des caractéristiques physiologiques et de l'âge, la valeur de l'hormone 17 OH progestérone peut varier dans les limites suivantes:


Nom des médicaments
Liste des indications
PremarinPour restaurer les niveaux hormonaux pendant la ménopause
EstradiolPour restaurer les niveaux hormonaux dans le sang
PresomenPour normaliser le fonctionnement des organes reproducteurs
TefestrolPour restaurer la muqueuse vaginale et le développement normal de l'utérus

De plus, le taux de cette hormone dans la gent féminine peut varier en fonction de la phase du cycle menstruel. A savoir, dans la phase lutéale, une valeur de 0,32 à 2,9 c.u., 0,85 à 6,0 nmol / l est considérée comme normale; pendant la menstruation - 0,09-0,8 cu, 0,19-2,3 nmol / l; pendant la grossesse - 0,68-4,02 c.u., 0,9-11,8 nmol / l.

Augmentation du niveau de 17 OH progestérone

La croissance de l'hormone peut être un signe d'anomalies physiologiques dans le corps..

Une augmentation de la progestérone 17 OH est souvent observée dans les maladies suivantes:

  • néoplasme dans le cortex surrénalien;
  • polykystique;
  • Hyperplasie surrénale congénitale.

Les raisons de l'augmentation de la valeur de l'hormone peuvent être le stress émotionnel, en particulier le stress, la peur, la colère.

Faible taux d'hormones sanguines

Il semblerait que moins il y en a, mieux c'est. Mais, une telle règle ne peut pas être appliquée à une diminution de la quantité de 17 OH progestérone. Lorsque la substance est inférieure à la norme, elle est aussi mauvaise que son excès..

Une femme devrait consulter un médecin dans de tels cas:

  • si la menstruation est intermittente;
  • le couple ne peut concevoir un enfant pendant longtemps;
  • avec fausse couche;
  • avec saignement utérin;
  • avec aménorrhée;
  • en cas de sensibilité accrue et de douleur au sein;
  • avec PMS intense;
  • si l'ovulation ne se produit pas pendant un cycle normal.

Il n'y a qu'une seule raison pour une diminution du niveau de l'hormone - une fonctionnalité insuffisante des glandes surrénales, ce qui conduit à la maladie d'Addison.

Augmentation de 17 oxyprogestérone pendant la planification de la grossesse et pendant la gestation

Cette hormone est un stéroïde, les ovaires et les glandes surrénales sont responsables de sa production. Chez les femmes en position 17 OH, la progestérone commence à être produite dans le placenta.

Une augmentation des taux d'oxyprogestérone chez les femmes enceintes indique une synthèse accrue d'hormones mâles dans les glandes surrénales..

Si la production de 17 OH progestérone pendant la gestation est surestimée, la production d'androstènedione augmente. Ceci, à son tour, améliore la production de testostérone, ce qui entraîne les conséquences suivantes:

  • interruption spontanée de la grossesse au 1er trimestre;
  • menace de naissance prématurée au 2e trimestre.

Si la grossesse se termine souvent par une fausse couche spontanée, la patiente est diagnostiquée avec une fausse couche récurrente. Dans ce cas, une femme doit vérifier son statut hormonal, en particulier faire un don de sang pour la progestérone 17 OH.

Si ce composant dépasse la valeur normale, un traitement est prescrit. Ce n'est qu'après la fin du traitement qu'il y a une chance de devenir enceinte et de porter un enfant.

Comment réduire la concentration de 17 OH

Pour réduire la quantité de progestérone 17 OH, les femmes reçoivent un traitement hormonal. Souvent, des médicaments tels que la dexaméthasone, la méthylprednisolone sont prescrits pour cela..

La prise de tels médicaments peut entraîner une prise de poids, car ils retiennent l'eau dans le corps. Étant donné que l'hormonothérapie est utilisée à petite dose, aucun autre effet secondaire n'a été observé..

Les particularités de l'utilisation des médicaments sont spécifiées par le médecin, en tenant compte de la phase du cycle menstruel, de la manifestation de la maladie et des caractéristiques individuelles de l'organisme. La dose quotidienne du médicament est divisée en plusieurs doses avec le même intervalle.

Si une femme souffre d'infertilité, la durée du traitement jusqu'à la grossesse peut durer de 3 mois à six mois.

Les résultats d'analyse

Après avoir donné un échantillon de sang, les résultats de l'étude peuvent être de 3 variantes:

  • norme;
  • augmenté;
  • déclassé.

En tenant compte des résultats obtenus, le médecin sélectionne le traitement approprié.

Ordinaire

Si les indicateurs de la 17 OH progestérone sont dans les limites normales, cela signifie que le déséquilibre des hormones n'a aucun lien avec le travail des ovaires ou du cortex surrénalien. Dans ce cas, les causes du déséquilibre hormonal doivent être approfondies..

Augmenté

Une augmentation de la valeur de cette hormone peut indiquer des néoplasmes malins dans les glandes surrénales ou les ovaires..

Souvent, avec une croissance insignifiante de la progestérone 17 OH, les filles se plaignent de l'absence de jours critiques, ainsi que de problèmes de conception d'un enfant.

Réduit

De faibles niveaux d'hormones indiquent souvent un dysfonctionnement surrénalien (la maladie peut être à la fois congénitale et acquise).

En outre, une diminution des indicateurs de la 17 OH progestérone peut également être enregistrée chez les hommes présentant des signes de faux hermaphrodisme..

Commentaires

Valeria, 31 ans

Lors de la première grossesse, il n'a pas été possible de porter le fœtus, après 1,5 mois, l'embryon a été rejeté. Cela était accompagné de saignements. Le problème n'a pas été résolu pendant de nombreuses années. Une fois, en allant chez un autre gynécologue, elle a attiré l'attention sur le fait que mes cheveux ne poussent pas tout à fait aux endroits où ils devraient être, elle m'a conseillé de vérifier la progestérone 17 OH. J'ai été choqué... Les résultats obtenus ont dépassé de 6 fois la norme autorisée. Ensuite, le médecin a recommandé de prendre un quart des comprimés de Metipred, que j'ai utilisés de la 3ème semaine de grossesse à la 36ème. La grossesse se passait bien. Heureuse maman maintenant!

Tatiana, 24 ans

Malgré les taux élevés de 17 OH progestérone, le gynécologue a recommandé de ne pas la réduire, mais la prolactine. Pour cela, j'ai pris de la bromocriptine à la dose minimale. Je suis passé un peu au travail, j'ai cessé de penser tout le temps que je ne pouvais pas tomber enceinte. Après 3,5 mois pour son anniversaire de mariage, elle a fait plaisir à son mari avec deux rayures sur la pâte.

Alesya, 34 ans

Les analyses de la progestérone 17 OH ont montré un excès de la norme de 3 fois. Comme prescrit par le médecin, elle prenait Diana. Je me suis débarrassé du problème en un mois et 3 semaines. Dans le même temps, la peau est devenue claire, les éruptions cutanées et les irritations constantes sur le visage ont disparu.

17-OH-progestérone - qu'est-ce que c'est, le taux de l'hormone, quand prendre

Le système neuroendocrinien régule l'activité des organes à l'aide de l'équilibre hormonal, qui détermine la qualité de la vie humaine. La 17-OH-progestérone est un composé stéroïde endogène. Responsable de la gestion du métabolisme, du travail des organes reproducteurs, y compris le début de la grossesse.

Différences entre la 17-OH-progestérone et la progestérone conventionnelle

Les substances ont un nom similaire, mais leurs fonctions et leurs effets sur le corps sont différents. La progestérone est un produit chimique complet de gestion de la fertilité. Il est produit par la glande temporaire des appendices (corps jaune), les glandes endocrines et sert de régulateur des œstrogènes, régulant le fond endocrinien. Le corps masculin produit de petites quantités de testicules, de glandes surrénales, se transforme en testostérone, cortisol.

L'hormone 17-OH-progestérone est un composé chimique indépendant qui sert d'intermédiaire dans la synthèse de substances complexes. Il est produit par le cortex réticulaire des glandes, des organes reproducteurs, des tissus du placenta pendant la gestation, à travers des changements métaboliques complexes. Les enzymes décomposent la substance en cortisol, androstènedione.

Fonctions et mécanisme d'action de l'hormone 17-OH-progestérone

Les appendices de la phase folliculaire (stade de la maturation folliculaire) synthétisent la 17-OH-progestérone. L'ovulation s'accompagne d'un pic de concentration qui persiste tout au long de la phase lutéinisante (stade de formation du corps jaune). La conception achevée stimule la croissance de l'hormone 17-OH-progestérone, un nouveau cycle (rejet de l'endomètre avec menstruation) réduit au minimum.

Qu'est-ce que la 17-OH-Progestérone

Le contenu augmente considérablement pendant la grossesse et affecte directement la conception. L'estradiol, qui détermine la structure, la qualité de la sensibilité de l'endomètre, est produit à partir de 17-OH-progestérone. Les fluctuations de l'estradiol causent des problèmes d'implantation d'embryons - un facteur d'infertilité endocrinienne féminine.

Remplissant les fonctions d'un régulateur important du système reproducteur, l'hormone 17-OH-progestérone doit se situer dans les valeurs de référence moyennes - un manque / un excès affecte négativement la fertilité, le bien-être et la santé.

Quand les tests sanguins de 17-OH-progestérone sont-ils prescrits?

Un test sanguin pour la 17-OH-progestérone est prescrit lorsque des signes indirects de déséquilibre apparaissent et l'efficacité de la corticothérapie est déterminée. Les symptômes suivants peuvent sembler suspects:

  • infertilité de genèse inconnue, accompagnée de poils excessifs;
  • état émotionnel instable, stress, nervosité;
  • cycle menstruel irrégulier;
  • suspicion de néoplasmes des tissus glandulaires;
  • suspicion de prolifération du tissu du cortex surrénalien.

Lors du choix du moment de l'analyse de la 17-OH-progestérone, il est nécessaire de prendre en compte la dépendance aux phases du cycle, la sensibilité aux fluctuations quotidiennes. Les valeurs maximales sont détectées le matin, les minimales la nuit.

La pratique médicale montre une faible informativité des diagnostics pendant la gestation.

Comment et quand faire un test sanguin de 17-OH-progestérone

Le médecin traitant doit déterminer exactement quel jour du cycle donner du sang pour la 17-OH-progestérone. Il est nécessaire de se concentrer sur le sexe, l'âge, l'état du patient. Pour les femmes en âge de procréer, l'étude est programmée le troisième jour des règles, en phase de croissance folliculaire. Le reste des patients est examiné tous les jours.

Un test sanguin pour la 17-OH-progestérone est effectué strictement le matin et à jeun: la composition biochimique change après un repas, faussant les résultats. L'eau propre non gazeuse est autorisée. Il est extrêmement important d'effectuer des diagnostics après un sommeil de qualité, dans le contexte d'un état émotionnel stable - le précurseur du cortisol est sensible au stress. La non-conformité fausse les résultats.

Normes de l'hormone 17-OH-progestérone dans le corps

L'hormone 17-OH-progestérone se trouve normalement chez toutes les personnes, mais les valeurs de référence dépendent du sexe et de l'âge du patient. Le tableau montre la teneur en 17-OH-progestérone dans le sang de divers groupes de population en nmol / l. Il existe également une norme pour les références 17-OH-progestérone en ng / ml. Conversion des valeurs: ng / ml * 3,03 = résultat en nmol / l.

Il est à noter que les normes sont des valeurs indicatives. Dans différents laboratoires, les résultats, les valeurs de référence diffèrent légèrement. Cela est dû à la mise en place d'équipements de laboratoire, à la procédure de conduite du processus de diagnostic, à divers réactifs pour la recherche.

Causes et symptômes d'anomalies de l'hormone 17-OH-progestérone

Selon les résultats de l'étude, une augmentation du niveau de l'hormone 17-OH-progestérone dans le sang, une diminution, une valeur moyenne est révélée. Dans le cas de la valeur moyenne, la probabilité d'un déséquilibre associé à la zone de maillage des glandes surrénales, le dysfonctionnement des organes reproducteurs est exclu.

Les symptômes se manifestent par des changements d'apparence, des sautes d'humeur, des douleurs de localisation variée. Une symptomatologie prononcée indique une évolution négligée de maladies endocriniennes pouvant affecter négativement le bien-être, les performances, l'état émotionnel.

Augmentation de la 17-OH-progestérone

Une augmentation du niveau de l'hormone 17-OH-progestérone modifie le tableau biochimique avec des sauts caractéristiques de glucose, une augmentation du cholestérol, du cortisol. L'absence à long terme d'un traitement adéquat entraîne des maladies graves:

  • résistance à l'insuline (échec du mécanisme de la réponse du corps à la libération d'insuline);
  • diabète sucré des deux types;
  • hypertension hormonodépendante;
  • problèmes avec le système cardiovasculaire.

La concentration de l'hormone 17-OH-progestérone augmente en relation avec des maladies, dans le contexte de l'utilisation de médicaments progestatifs (croissance naturelle, non corrigée par le traitement). Une carence en 21-hydroxylase, 11-b-hydroxylase (enzymes de synthèse des stéroïdes) se manifeste par une croissance. Les conséquences de l'hyper- / hypoplasie congénitale, les néoplasmes des glandes donnent un tableau clinique similaire.

La progestérone 17 OH est élevée dans la phase folliculaire, suggérant une infertilité hormonale ou des irrégularités menstruelles chez la patiente. Comment abaisser le niveau de l'hormone, le médecin décide.

Les symptômes apparaissent sous forme de poils corporels qui commencent à pousser en excès mais qui deviennent plus fins en même temps. Il y a irrégularité, douleur et absence de menstruation. La peau du visage et du corps est recouverte d'acné, non liée à des défauts cosmétiques - ils sont traités en stabilisant le fond général.

Diminution des taux sanguins de l'hormone 17-OH-progestérone

L'hormone 17-OH-progestérone peut être faible pour un certain nombre de raisons. Le problème réside dans les maladies du système génito-urinaire, la maladie d'Addison et d'autres de nature chronique. La prise de certains médicaments contenant des œstrogènes diminue la 17-OH-progestérone.

Le manque se manifeste par de la nervosité, des sautes d'humeur fréquentes, des irrégularités menstruelles, des maux de tête sévères. Le patient prend du poids rapidement (non associé à des changements de régime alimentaire, de mode de vie).

Augmentation des niveaux de l'hormone 17-OH-progestérone

Pour la croissance de la 17-OH-progestérone, des agents hormonaux sont utilisés. Le régime de traitement aux stéroïdes a été appliqué avec succès et donne des résultats positifs. La stabilisation de la concentration de 17 OH progestérone dans le sang est réalisée par la médecine traditionnelle, recommandations pour l'ajustement du régime.

Augmentation de la 17-OH-progestérone pendant la planification de la grossesse et pendant la gestation

L'hydroxyprogestérone 17 est vérifiée pendant la planification de la grossesse - l'infertilité d'origine hormonale est exclue. Les femmes qui n'ont pas observé de fluctuations hormonales plus tôt ne contrôlent pas.

Pour porter un enfant en bonne santé, tel que prescrit par un gynécologue, un traitement médicamenteux est indiqué - un excès significatif de 17-OH-progestérone entraîne le développement d'une encéphalopathie fœtale, un contrôle dynamique est nécessaire. La négligence du traitement prescrit pendant la gestation menace les pathologies fœtales, les fausses couches, les grossesses gelées (non développées).

Booster la 17-OH-Progestérone naturellement

L'oxyprogestérone 17 augmente naturellement, le schéma thérapeutique est convenu par le médecin. Les médicaments sont complétés par la phytothérapie, des recettes de médecine traditionnelle.

Les tisanes prêtes à l'emploi sont vendues en pharmacie. Avant utilisation, assurez-vous qu'ils ne provoquent pas de réaction allergique. Les décoctions, infusions de plantes gestagènes se consomment dès le milieu du cycle. Les fonds sont prélevés pour un maximum de 10 jours consécutifs, puis une pause est prise jusqu'au milieu du cycle suivant.

Augmenter la 17-OH-progestérone avec la nutrition

La teneur en 17-OH-progestérone est normalisée par une variété d'aliments. Le respect des recommandations d'une bonne nutrition a un effet positif, améliore l'état psycho-émotionnel, l'apparence et le bien-être. Consommation recommandée d'eau pure - 30 ml / kg de poids corporel.

Menu poisson utile: saumon, thon, morue, riche en acides gras OMEGA-3. Les graisses insaturées se trouvent dans les noix, les graines, les olives et les avocats. Le zinc se trouve dans le foie, la dinde, le lapin, les haricots et les légumineuses. Il est utile de manger plus d'agrumes, de baies.

Comment réduire la concentration de 17-OH-progestérone

Les produits contiennent des phyto-substances dont la structure est similaire à celle des éléments chimiques qui régulent le système endocrinien humain. L'ajustement du régime alimentaire, du régime quotidien, du régime sert de thérapie auxiliaire. Le sommeil, le repos, le contrôle du stress ont un effet bénéfique sur l'évolution de la maladie. Prescrit après un cours d'œstrogènes, combiné à la prise de préparations d'acide de nylon. Il est utilisé avec prudence - provoque parfois une réaction d'hypersensibilité.

La médecine moderne est sceptique quant à la correction des perturbations endocriniennes avec des recettes folkloriques. Réduit efficacement le traitement par progestérone élevé de l'hormone 17 OH à base d'hormones synthétiques (méthylprednisolone, dexaméthasone). Schéma thérapeutique, la posologie des médicaments est prescrite en fonction des phases du cycle menstruel, des manifestations cliniques. Au cours du traitement, le contrôle est effectué plusieurs fois. Le contrôle dynamique des résultats permet de prédire l'efficacité du traitement, d'ajuster la posologie des médicaments.

Analyse de la progestérone: quand et comment bien faire les choses, décoder les résultats

Les régulateurs de la fonction de reproduction chez la femme sont les hormones, en particulier la progestérone et l'estradiol. La santé et l'état général, la capacité d'isoler un œuf et de porter un enfant dépendent de leur composition quantitative et qualitative. Un diagnostic opportun d'une carence ou d'un excès aidera à prévenir l'aggravation du processus pathologique. Pour obtenir un résultat fiable, il est nécessaire de remplir un certain nombre d'exigences pour préparer l'étude. Les taux dépendent de nombreux facteurs, y compris les caractéristiques d'âge et les différentes périodes de grossesse.

  • 1 Qu'est-ce que la progestérone
  • 2 Indications pour l'analyse
  • 3 Quand est-il préférable de donner du sang
  • 4 Normes de teneur en progestérone
  • 5 Variation des résultats

La 17-OH progestérone, ou 17-hydroxyprogestérone, est une substance apparentée aux stéroïdes produite par le cortex surrénalien, les ovaires et le placenta chez la femme enceinte. Il est dérivé de la progestérone, une hormone sexuelle féminine. La substance diffère en ce qu'elle contient un groupe hydroxyle supplémentaire. La 17-hydroxyprogestérone est un composant essentiel à partir duquel des hormones importantes telles que:

  • le cortisol, une hormone du stress;
  • la testostérone est une hormone sexuelle masculine;
  • oestrogène;
  • prolactine;
  • estradiol - hormone sexuelle féminine.

La teneur en progestérone 17-OH peut varier considérablement en fonction de l'heure de la journée: son taux est maximal le matin et diminue le soir. En outre, la quantité de 17-hydroxyprogestérone fluctue au cours du mois chez les femmes en âge de procréer. Dans la première phase folliculaire du cycle menstruel, son contenu est le plus petit et pendant la phase lutéale, le niveau de cette substance augmente considérablement.

À l'aide d'un test d'immunosorbant lié à une enzyme pour cette hormone, sa concentration peut être déterminée. Le contenu de 17-he progestérone aide à évaluer les fonctions des glandes surrénales, des ovaires, pour établir la cause de diverses conditions pathologiques.

L'analyse pour le 17 est effectuée:

  • pour clarifier la cause de l'infertilité;
  • avec des violations du cycle menstruel chez les femmes;
  • chez les nouveau-nés afin d'exclure une maladie héréditaire - hyperplasie congénitale du cortex surrénalien;
  • chez les patients suspectés de formation de tumeurs surrénales;
  • chez les personnes suspectées d'insuffisance surrénalienne;
  • chez les femmes aux cheveux de modèle masculin - hirsutisme;
  • lors de la planification d'une grossesse;
  • dans les premiers stades de la gestation;
  • avant la FIV;
  • avec un cycle menstruel irrégulier, ses violations et des retards systématiques;
  • avec la menace d'interruption de grossesse.

La nécessité d'un examen est réglementée par le médecin traitant.

Le contenu de cette substance varie considérablement à différents moments de la journée et pendant le cycle menstruel, il existe donc des recommandations sur le moment de tester la progestérone. Le test est effectué dans un laboratoire, après le prélèvement, le sang est placé dans un tube spécial avec un conservateur.

Le niveau de 17-hydroxyprogestérone est examiné dans le sang veineux. Il est pris le matin à jeun. La nourriture ne doit pas être prise 8 heures avant le test. Il n'est pas recommandé de fumer 1 heure avant de donner du sang. À la veille de l'étude, la consommation d'alcool doit être exclue et les situations stressantes doivent être évitées si possible. Avant de passer le test, dites au médecin quels médicaments ont été pris au cours des derniers mois.

Les médicaments peuvent affecter le taux de 17-hydroxyprogestérone dans le sang. Il est conseillé de faire un don de sang le 3 à 5 jour du cycle menstruel - dans la phase folliculaire, lorsque la teneur en substance doit être minimale.

Les normes de contenu en progestérone diffèrent selon l'âge, la phase du cycle, le sexe et de nombreux autres critères. Le décodage du résultat doit être effectué en tenant compte de toutes les caractéristiques de l'organisme. Indicateurs normaux:

Garçons filles
0 à 4 semaines.50,4
4 à 8 semaines.5,7 - 29,4
8-12 semaines.0,3 - 12,0
12 semaines - 1 g.
Catégorie de citoyensQuantité (Ng / ml)
Hommes0,1-0,8
Enfants 5-30 jours0,7-2,5
Garçons 31-60 jours0,8-5,0
Filles 31-60 jours0,5-2,3
Enfants de 1 à 14 ans0,07-1,7

En raison des particularités du système reproducteur féminin, les normes des indicateurs sont différentes pour elles:

Phase de cycleQuantité (Nmol / L)Quantité (Ng / ml)
Phase folliculaire0,1-0,81,24-8,24
Phase lutéale0,99-11,510,6-2,3
1er trimestre de grossesse0,99-3,33.55-17.03
2e trimestre de grossesse3,55-20,001,98-5,94
3e trimestre de grossesse3.75-33.331.98-11.88
Post-ménopause0,39-1,550,13-0,51
Post-ACTHMoins de 9,70Moins de 3,2

D'autres valeurs obtenues après l'analyse sont déchiffrées comme pathologiques.

Les écarts des niveaux de progestérone par rapport à la norme indiquent généralement le développement de conditions pathologiques. Une augmentation de la teneur en 17-hydroxyprogestérone peut être observée dans les situations suivantes:

  1. 1. Pendant la grossesse, une augmentation de cette substance à un certain nombre (la norme est indiquée dans le tableau) est physiologique et contribue au port normal du fœtus. L'augmentation de la 17-one progestérone est due au fait que le placenta produit cette substance.
  2. 2. Une augmentation de la concentration sanguine peut être observée dans diverses situations de stress: surcharge émotionnelle et physique. En réponse au stress, le corps mobilise ses ressources énergétiques, la fréquence cardiaque augmente, la pression artérielle augmente et le métabolisme s'accélère. Tout cela se passe sous l'influence du cortisol et la 17-hydroxyprogestérone est nécessaire à sa synthèse. Vous pouvez trouver un phénomène similaire lors de la formation du corps jaune..
  3. 3. Une augmentation du taux de 17-OH progestérone peut indiquer que l'enfant a une maladie héréditaire - hyperplasie congénitale des surrénales..

Souvent, la maladie est le résultat de l'absence ou de la quantité réduite de l'enzyme 21-hydroxylase, par laquelle le cortisol est synthétisé. Dans ce cas, la progestérone 17-OH suit une voie métabolique différente et, sous l'influence d'autres enzymes, se transforme en l'hormone sexuelle masculine - la testostérone. Cela conduit au développement de la virilisation - la formation de caractéristiques sexuelles masculines chez la femme: une augmentation du clitoris et des lèvres. Les garçons subissent également un agrandissement du pénis et du scrotum.

La progestérone 17-one est augmentée dans les néoplasmes bénins et malins des glandes surrénales, accompagnée de la production d'hormones.

Une augmentation de la concentration de 17-hydroxyprogestérone est importante dans le développement de diverses conditions pathologiques: irrégularités menstruelles, ovulation retardée, infertilité. Pendant la grossesse, cela peut indiquer une menace d'interruption de grossesse..

Une diminution du taux de 17-hydroxyprogestérone est observée avec une fonction réduite du cortex surrénalien - la maladie dite d'Addison. Les symptômes de cette maladie sont la fatigue, la faiblesse, une perte d'appétit, une perte de poids, une pression artérielle basse et une hyperpigmentation - assombrissement de la peau. Chez les hommes, une diminution de la concentration de cette substance est observée avec un faux hermaphrodisme..

Un niveau élevé de 17-hydroxyprogestérone peut être évité en observant le régime quotidien correct, une nutrition rationnelle, en évitant le stress, un stress émotionnel et physique excessif. Si un taux élevé de progestérone 17-OH est détecté, des médicaments hormonaux peuvent être prescrits: dexaméthasone, prednisolone.

17 - Informations sur la recherche OH PROGESTERONE.

La 17-hydroxyprogestérone est un précurseur du cortisol, une hormone produite par les glandes surrénales qui est impliquée dans la dégradation des protéines, du glucose et des graisses, le maintien de la pression artérielle et la régulation du système immunitaire.

Méthode de recherche

Immunoessai (ELISA).

Unités

Ng / ml (nanogramme par millilitre).

Quel biomatériau peut être utilisé pour la recherche?

Comment bien se préparer à l'étude?

  • Ne mangez pas pendant 2-3 heures avant le test, vous pouvez boire de l'eau propre non gazeuse.
  • En l'absence d'instructions du médecin, les femmes doivent être testées le 3 à 5 jour du cycle menstruel..

Informations générales sur l'étude

Le cortisol est une hormone produite par les glandes surrénales qui intervient dans la dégradation des protéines, du glucose et des graisses, dans le maintien d'une pression artérielle normale et dans la régulation de l'activité du système immunitaire. La concentration de cortisol fluctue généralement au cours de la journée, le niveau d'hormones atteignant un sommet à 8 heures du matin, puis diminuant le soir. De plus, les niveaux de cortisol sanguin augmentent en présence de maladie et de stress..

Plusieurs enzymes spéciales sont nécessaires pour former le cortisol. Lorsqu'un ou plusieurs d'entre eux font défaut ou que leur fonction est altérée, des quantités anormales de cortisol et de ses précurseurs se forment, ce qui entraîne une accumulation de 17-hydroxyprogestérone dans le sang. Les glandes surrénales utilisent un excès de 17-hydroxyprogestérone tout en produisant beaucoup d'androgènes. Des androgènes excessifs, à leur tour, peuvent provoquer une masculinisation, favoriser le développement de caractéristiques sexuelles masculines, non seulement chez les hommes, mais aussi chez les femmes. Ainsi, la carence héréditaire en enzymes spéciales et, par conséquent, une quantité excessive d'androgènes conduisent à tout un groupe de troubles fonctionnels dans le corps, connus collectivement sous le nom d '«hyperplasie surrénalienne». Le plus souvent, elle est causée par une carence en enzyme 21-hydroxylase, qui est à l'origine de la maladie dans 90% des cas. L'hyperplasie surrénale est héréditaire sous une forme légère ou sévère.

À quoi sert la recherche?

  • Surveiller l'état des femmes souffrant du syndrome des ovaires polykystiques, de l'infertilité et, à l'occasion, surveiller l'état des patientes chez lesquelles on soupçonne un cancer des surrénales ou des ovaires.
  • Pour un examen médical préventif des nouveau-nés - afin de savoir si le bébé a une hyperplasie congénitale des surrénales ou une maladie héréditaire causée par des mutations génétiques spécifiques associées à une carence en enzymes impliquées dans la formation du cortisol. Près de 90% des cas d'hyperplasie congénitale des surrénales sont causés par des mutations du gène CYP21A2, ce qui conduit à un déficit en 21-hydroxylase et à l'accumulation de 17-hydroxyprogestérone dans le sang..
  • Pour dépister l'insuffisance surrénalienne congénitale avant l'apparition des symptômes ou pour confirmer l'hyperplasie surrénalienne si les symptômes sont déjà présents.
  • Pour le diagnostic de l'hyperplasie congénitale des surrénales chez les enfants plus âgés et chez les adultes qui ont une forme plus légère d'hyperplasie «tardive». Dans le cas d'un diagnostic de déficit enzymatique 21-hydroxylase, un traitement est prescrit qui supprime la production d'hormone adrénocorticotrope et remplace le cortisol déficient par des hormones glucocorticoïdes. Dans le même temps, l'analyse de la 17-hydroxyprogestérone peut être périodiquement nécessaire pour surveiller l'efficacité du traitement..
  • Avec des tests pour d'autres hormones - pour exclure l'hyperplasie surrénalienne chez les patients présentant des symptômes tels que l'hirsutisme et des irrégularités du cycle menstruel.
Top