Catégorie

Des Articles Intéressants

1 Larynx
Symptômes d'un manque de progestérone en début de grossesse
2 Pituitaire
Endonorm
3 Des tests
Que faire si la prolactine est élevée?
4 Pituitaire
La norme de la progestérone chez la femme, le manque, la norme est trop élevée: que faire en cas de changement?
5 Des tests
Causes et symptômes des saignements dans le nasopharynx
Image
Principal // Larynx

Quand se faire tester pour la progestérone 17-OH


La progestérone 17 oh a un effet direct sur la fonction reproductrice. De par sa nature biochimique, c'est un métabolite dans la chaîne de synthèse biochimique des hormones sexuelles (testostérone et estradiol).

  • 1 Lorsqu'une analyse est nécessaire
  • 2 Préparation aux tests, quel jour du cycle passer
  • 3 Norme chez les femmes
  • 4 Norme pendant la grossesse

La norme de 17 OH progestérone chez la femme est importante pour la conception, le cours normal de la grossesse. La quantité de substance doit être surveillée chez les nouveau-nés.

Quand une analyse est nécessaire

Le médecin prescrit un test sanguin de laboratoire pour le contenu de l'hormone dans les cas suivants:

  • diagnostiquer les causes de l'infertilité;
  • violation du cycle menstruel ou absence complète de menstruation;
  • saignement utérin d'étiologie inconnue;
  • pilosité inhabituelle pour les femmes (apparition de poils sur la poitrine, le dos, le visage);
  • contrôle de l'efficacité du traitement des glandes surrénales avec des hormones stéroïdes;
  • suspicion de maladie des glandes surrénales (hyperplasie) chez les nouveau-nés;
  • détection des tumeurs des glandes surrénales et des ovaires;
  • étude du statut hormonal des femmes après l'accouchement;
  • douleur des glandes mammaires;
  • état psycho-émotionnel instable.

La détection rapide des écarts hormonaux par rapport à la norme permet d'éliminer rapidement la cause profonde des processus pathologiques dans le corps, de prescrire un traitement efficace et de normaliser les niveaux hormonaux.

Préparation à la livraison des tests, quel jour du cycle prendre

Pour déterminer le niveau d'hydroxyprogestérone chez la femme, un test sanguin veineux est effectué 3 à 5 jours après le début des saignements mensuels. Il n'est pas pratique de mener une étude en laboratoire après le 20e jour du cycle, car il y a une diminution naturelle du niveau de l'hormone.

Les enfants et les hommes prennent une telle analyse à tout moment..

Obligatoire le matin lorsque la concentration d'une substance dans l'organisme est à son maximum.

Pour identifier les causes fiables de perturbation hormonale lors d'un don de sang, vous devez préparer correctement:

  • le dernier repas au plus tard 8 heures avant la collecte du matériel biologique;
  • le matin, il est permis de boire de l'eau plate;
  • éviter les situations stressantes;
  • ne travaillez pas trop;
  • arrêter de prendre des médicaments 10 jours avant le don de sang (s'il est impossible d'annuler les médicaments, avertir l'assistant de laboratoire du régime médicamenteux);
  • exclure la consommation de boissons alcoolisées, fumer.

La norme chez les femmes

Les normes de 17 OH progestérone chez les femmes dépendent de la phase du cycle utérin:

PhaseConcentration hormonale en ng / ml
Folliculaire0,1-0,8
Ovulatoire0,3-1,4
Lutéal0,6-2,3

Un niveau accru de l'hormone indique la présence des pathologies suivantes:

  • dysfonctionnement des glandes surrénales;
  • tumeurs bénignes et malignes des glandes sexuelles;
  • hyperplasie du cortex surrénalien (congénitale);
  • la réaction du corps à la prise de médicaments hormonaux avec de la progestérone.

Une diminution de la concentration de l'hormone est associée à une insuffisance surrénalienne congénitale ou acquise, à la présence de la maladie d'Addison.

La norme pendant la grossesse

Lors de la planification d'une grossesse, il est nécessaire de faire un test sanguin pour 17 OH. Il est inclus dans la liste des études pour déterminer le statut hormonal. À des valeurs élevées, il y a des problèmes avec le cycle menstruel. Si le niveau de la substance est élevé et qu'une grossesse a eu lieu, il existe un risque élevé de fausse couche et, aux stades ultérieurs, de naissance prématurée.

En règle générale, les femmes enceintes avec des niveaux élevés d'hydroxyprogestérone ont une concentration élevée d'autres hormones:

  • DHEA-S (androgènes produits par les glandes surrénales des femmes);
  • cortisol;
  • testostérone et autres.

Cette condition nécessite un examen et un traitement minutieux..

Avec de faibles valeurs de l'hormone lors du port d'un enfant, il est nécessaire de vérifier l'exhaustivité de son développement. Un écart par rapport à la norme peut indiquer un fœtus congelé ou la présence de pathologies.

Pendant la grossesse, l'hormone est produite par le placenta, il est donc nécessaire de surveiller le niveau de 17 OH au fil du temps. Sa quantité augmente progressivement, ce qui indique la formation normale du fœtus:

Trimestre de grossesseValeurs en ng / ml
La première1,3-3
Seconde2-5
Troisième5-8,3

Chez les nouveau-nés prématurés, l'hydroxyprogestérone est élevée. Un tel écart par rapport à la norme 17 OH est observé au cours des 1-2 premières semaines de la vie d'un bébé, puis le fond hormonal se stabilise tout seul.

La progestérone 17 OH est nécessaire à la fonction de reproduction complète. Pour déterminer le statut hormonal lors de la planification d'une grossesse, il est inclus dans la liste des tests de laboratoire obligatoires. Les écarts par rapport à la norme chez les femmes non enceintes indiquent des pathologies possibles qui doivent être identifiées et traitées en temps opportun..

17 OH progestérone - quand et comment se faire tester pour l'hormone

La progestérone 17 OH est une hormone produite par les glandes surrénales et les ovaires. 17 Elle est considérée comme une hormone masculine, bien qu'elle soit une composante très importante du corps féminin.

C'est de la production de cette substance que dépend la probabilité d'une fille de concevoir et de porter un enfant en bonne santé..

Conclusion

En conclusion, nous pouvons dire ce qui suit:

  • les ovaires et les glandes surrénales sont responsables de la production de 17 OH;
  • les indicateurs d'oxyprogestérone peuvent être normaux, augmentés ou diminués;
  • les fluctuations des composants sont affectées par un déséquilibre hormonal, un dysfonctionnement surrénalien et d'autres pathologies;
  • les médicaments hormonaux sont utilisés pour ajuster les niveaux d'oxyprogestérone.

Quelles fonctions remplit une telle hormone?

La progestérone 17 OH est très importante pour le corps féminin, effectuant les tâches suivantes:

  • affecte le débit sanguin vers le muscle cardiaque et les fibres musculaires;
  • accompagne la combustion de la graisse corporelle dans des situations stressantes;
  • stimule la puberté;
  • responsable de la cyclicité de la menstruation;
  • est responsable du processus de conception d'un fœtus et de son port.

La fonction principale de la progestérone 17 OH est de stimuler le système reproducteur.

Quand se faire tester pour la progestérone 17 OH

L'examen est recommandé pour les filles qui soupçonnent un déséquilibre hormonal ou une hyperplasie. Ainsi, une indication directe est:

  • infertilité, dans laquelle des poils excessifs sont visibles;
  • irrégularité du cycle ou son absence;
  • néoplasmes dans les glandes surrénales.

Mais aussi, une telle analyse peut être montrée aux enfants si les médecins suspectent une hyperplasie congénitale des surrénales..

Préparation à la livraison

Les caractéristiques de la préparation avant la prise de sang pour la 17 OH progestérone sont déterminées par le médecin traitant. Si aucune instruction spécifique n'a été reçue de sa part, une préparation spéciale n'est pas nécessaire..

Quel jour prendre la progestérone 17 OH

Selon les recommandations, vous devez faire un don de sang pour cette analyse de 2 à 5 jours du cycle menstruel.

Mieux vaut aller au laboratoire le matin de 8 à 11 heures l'estomac vide.

À la veille de l'examen, vous devez absolument renoncer à l'alcool, aux aliments gras, au tabac.

Les normes de l'hormone dans le sang

Il n'est pas nécessaire d'estimer la quantité de 17 OH progestérone uniquement par les indicateurs de l'analyse d'une femme. Pour que le résultat soit le plus fiable possible, l'âge du patient doit être pris en compte..

En fonction des caractéristiques physiologiques et de l'âge, la valeur de l'hormone 17 OH progestérone peut varier dans les limites suivantes:


Nom des médicaments
Liste des indications
PremarinPour restaurer les niveaux hormonaux pendant la ménopause
EstradiolPour restaurer les niveaux hormonaux dans le sang
PresomenPour normaliser le fonctionnement des organes reproducteurs
TefestrolPour restaurer la muqueuse vaginale et le développement normal de l'utérus

De plus, le taux de cette hormone dans la gent féminine peut varier en fonction de la phase du cycle menstruel. A savoir, dans la phase lutéale, une valeur de 0,32 à 2,9 c.u., 0,85 à 6,0 nmol / l est considérée comme normale; pendant la menstruation - 0,09-0,8 cu, 0,19-2,3 nmol / l; pendant la grossesse - 0,68-4,02 c.u., 0,9-11,8 nmol / l.

Augmentation du niveau de 17 OH progestérone

La croissance de l'hormone peut être un signe d'anomalies physiologiques dans le corps..

Une augmentation de la progestérone 17 OH est souvent observée dans les maladies suivantes:

  • néoplasme dans le cortex surrénalien;
  • polykystique;
  • Hyperplasie surrénale congénitale.

Les raisons de l'augmentation de la valeur de l'hormone peuvent être le stress émotionnel, en particulier le stress, la peur, la colère.

Faible taux d'hormones sanguines

Il semblerait que moins il y en a, mieux c'est. Mais, une telle règle ne peut pas être appliquée à une diminution de la quantité de 17 OH progestérone. Lorsque la substance est inférieure à la norme, elle est aussi mauvaise que son excès..

Une femme devrait consulter un médecin dans de tels cas:

  • si la menstruation est intermittente;
  • le couple ne peut concevoir un enfant pendant longtemps;
  • avec fausse couche;
  • avec saignement utérin;
  • avec aménorrhée;
  • en cas de sensibilité accrue et de douleur au sein;
  • avec PMS intense;
  • si l'ovulation ne se produit pas pendant un cycle normal.

Il n'y a qu'une seule raison pour une diminution du niveau de l'hormone - une fonctionnalité insuffisante des glandes surrénales, ce qui conduit à la maladie d'Addison.

Augmentation de 17 oxyprogestérone pendant la planification de la grossesse et pendant la gestation

Cette hormone est un stéroïde, les ovaires et les glandes surrénales sont responsables de sa production. Chez les femmes en position 17 OH, la progestérone commence à être produite dans le placenta.

Une augmentation des taux d'oxyprogestérone chez les femmes enceintes indique une synthèse accrue d'hormones mâles dans les glandes surrénales..

Si la production de 17 OH progestérone pendant la gestation est surestimée, la production d'androstènedione augmente. Ceci, à son tour, améliore la production de testostérone, ce qui entraîne les conséquences suivantes:

  • interruption spontanée de la grossesse au 1er trimestre;
  • menace de naissance prématurée au 2e trimestre.

Si la grossesse se termine souvent par une fausse couche spontanée, la patiente est diagnostiquée avec une fausse couche récurrente. Dans ce cas, une femme doit vérifier son statut hormonal, en particulier faire un don de sang pour la progestérone 17 OH.

Si ce composant dépasse la valeur normale, un traitement est prescrit. Ce n'est qu'après la fin du traitement qu'il y a une chance de devenir enceinte et de porter un enfant.

Comment réduire la concentration de 17 OH

Pour réduire la quantité de progestérone 17 OH, les femmes reçoivent un traitement hormonal. Souvent, des médicaments tels que la dexaméthasone, la méthylprednisolone sont prescrits pour cela..

La prise de tels médicaments peut entraîner une prise de poids, car ils retiennent l'eau dans le corps. Étant donné que l'hormonothérapie est utilisée à petite dose, aucun autre effet secondaire n'a été observé..

Les particularités de l'utilisation des médicaments sont spécifiées par le médecin, en tenant compte de la phase du cycle menstruel, de la manifestation de la maladie et des caractéristiques individuelles de l'organisme. La dose quotidienne du médicament est divisée en plusieurs doses avec le même intervalle.

Si une femme souffre d'infertilité, la durée du traitement jusqu'à la grossesse peut durer de 3 mois à six mois.

Les résultats d'analyse

Après avoir donné un échantillon de sang, les résultats de l'étude peuvent être de 3 variantes:

  • norme;
  • augmenté;
  • déclassé.

En tenant compte des résultats obtenus, le médecin sélectionne le traitement approprié.

Ordinaire

Si les indicateurs de la 17 OH progestérone sont dans les limites normales, cela signifie que le déséquilibre des hormones n'a aucun lien avec le travail des ovaires ou du cortex surrénalien. Dans ce cas, les causes du déséquilibre hormonal doivent être approfondies..

Augmenté

Une augmentation de la valeur de cette hormone peut indiquer des néoplasmes malins dans les glandes surrénales ou les ovaires..

Souvent, avec une croissance insignifiante de la progestérone 17 OH, les filles se plaignent de l'absence de jours critiques, ainsi que de problèmes de conception d'un enfant.

Réduit

De faibles niveaux d'hormones indiquent souvent un dysfonctionnement surrénalien (la maladie peut être à la fois congénitale et acquise).

En outre, une diminution des indicateurs de la 17 OH progestérone peut également être enregistrée chez les hommes présentant des signes de faux hermaphrodisme..

Commentaires

Valeria, 31 ans

Lors de la première grossesse, il n'a pas été possible de porter le fœtus, après 1,5 mois, l'embryon a été rejeté. Cela était accompagné de saignements. Le problème n'a pas été résolu pendant de nombreuses années. Une fois, en allant chez un autre gynécologue, elle a attiré l'attention sur le fait que mes cheveux ne poussent pas tout à fait aux endroits où ils devraient être, elle m'a conseillé de vérifier la progestérone 17 OH. J'ai été choqué... Les résultats obtenus ont dépassé de 6 fois la norme autorisée. Ensuite, le médecin a recommandé de prendre un quart des comprimés de Metipred, que j'ai utilisés de la 3ème semaine de grossesse à la 36ème. La grossesse se passait bien. Heureuse maman maintenant!

Tatiana, 24 ans

Malgré les taux élevés de 17 OH progestérone, le gynécologue a recommandé de ne pas la réduire, mais la prolactine. Pour cela, j'ai pris de la bromocriptine à la dose minimale. Je suis passé un peu au travail, j'ai cessé de penser tout le temps que je ne pouvais pas tomber enceinte. Après 3,5 mois pour son anniversaire de mariage, elle a fait plaisir à son mari avec deux rayures sur la pâte.

Alesya, 34 ans

Les analyses de la progestérone 17 OH ont montré un excès de la norme de 3 fois. Comme prescrit par le médecin, elle prenait Diana. Je me suis débarrassé du problème en un mois et 3 semaines. Dans le même temps, la peau est devenue claire, les éruptions cutanées et les irritations constantes sur le visage ont disparu.

Analyse de la progestérone: quand prendre et comment se préparer correctement

Lorsque des symptômes apparaissent indiquant une augmentation ou une diminution de la progestérone, une analyse est prescrite

Chez la femme, la progestérone est principalement produite dans les ovaires par le corps jaune et pendant la grossesse par le placenta. Sa fonction principale est de préparer les parois de l'utérus pour la grossesse, par conséquent, l'analyse de la progestérone est d'une importance particulière pendant cette période. Chez les hommes, l'hormone en quantité minimale est formée à la suite de la synthèse des androgènes et est leur produit intermédiaire.

Comment les niveaux de progestérone changent tout au long du cycle menstruel

La quantité minimale d'hormone est caractéristique pour les premiers jours de la menstruation, la croissance de l'indicateur se produit avant l'ovulation et pendant un certain temps.

Si la fécondation n'a pas eu lieu, son niveau diminue fortement. Avec le début de la grossesse, sa croissance supplémentaire sera observée.

Pourquoi vous pourriez avoir besoin d'une analyse pour déterminer le niveau de progestérone

Selon les caractéristiques physiologiques, la période allant de l'ovulation à la menstruation dure 10 jours. Dans le même temps, le corps jaune libère beaucoup de progestérone, dont la tâche principale est de préparer le corps à la grossesse..

Avec une diminution de la durée de cette période, l'endomètre ne subira pas de changements physiologiques assurant la fécondation.

De tels changements peuvent conduire à l'avortement. C'est le test sanguin de progestérone qui permet d'établir la présence de tels troubles et de préserver la grossesse. Une indication pour sa détermination peut également être:

  • problème de conception avec ovulation active;
  • ovulation induite;
  • violation de la fréquence du cycle menstruel.

Quels facteurs peuvent affecter le résultat?

Avant de décider quand donner du sang pour la recherche, vous devez discuter avec votre médecin si la fille a des circonstances qui affectent le niveau de cette hormone dans le sang. Les experts identifient plusieurs des facteurs les plus courants en corrélation avec les niveaux d'hormones:

  • non-respect des règles de préparation au don de sang (rapports sexuels - la libération de testostérone augmente les taux de progestérone, l'utilisation de viande grasse, d'œufs de poule, de caviar, de nombreux produits laitiers ou de médicaments hormonaux);
  • état douloureux de la glande thyroïde;
  • pathologie des glandes surrénales ou du système génito-urinaire;
  • kyste du corps jaune;
  • température corporelle supérieure à 37 degrés;
  • caractéristique individuelle de l'organisme.

Chargement...
Partage avec tes amis!

Pourquoi et quand se faire tester pour la progestérone

Les principales indications sont la planification de la conception et la grossesse. Les résultats obtenus permettent d'évaluer l'état du fœtus, du placenta, et également de diagnostiquer le risque d'avortement spontané. À l'aide de cet examen, une grossesse post-terme peut être déterminée..

Il est impératif d'être testé pour la progestérone chez les femmes ayant des antécédents de fausses couches, de dysfonctionnement des organes endocriniens ou de maladies auto-immunes.

Les femmes non enceintes sont dépistées pour:

  • déterminer les caractéristiques de l'ovulation;
  • identifier l'effet de la stimulation de l'ovulation;
  • évaluer l'évolution du cancer du sein;
  • établir le type d'aménorrhée;
  • établir la cause des saignements utérins et des problèmes de conception;
  • diagnostic de dysfonctionnement ovarien;
  • étudier les cycles anovulatoires.

Pour les hommes, à l'aide de l'analyse, les causes de l'infertilité sont déterminées et son traitement est surveillé.

Si nécessaire?


La fonction principale de la progestérone étant de réguler les menstruations et d'assurer un cycle et une conception normaux, l'analyse est prescrite aux patientes:

  • avoir de la difficulté à concevoir et à diagnostiquer une infertilité. La fonction reproductrice des femmes dépend directement de cette hormone;
  • dans les premières semaines de grossesse et au 2ème trimestre, en cas de troubles du cycle (aménorrhée);
  • pendant la planification de la grossesse pour prédire son apparition. Si les indicateurs diffèrent de la norme, le gynécologue pourra prédire les complications probables. Par exemple, si la progestérone est insuffisante, une fausse couche spontanée est possible;
  • pendant la grossesse, s'il y a une augmentation de la pression artérielle et un œdème se développe;
  • au deuxième trimestre pour vérifier l'état du placenta;
  • avec toutes sortes de violations du cycle mensuel;
  • en présence de symptômes d'une tumeur ou d'un kyste ovarien ou dans des pathologies des glandes surrénales;
  • en l'absence d'ovulation.

Attention! Les niveaux de progestérone chutent également avant la ménopause, ce qui peut entraîner le développement d'un cancer du col de l'utérus..
Les signes suivants indiquent une violation de la norme de la progestérone:

  • douleur thoracique;
  • perturbations du cycle;
  • saignements utérins d'intensité variable;
  • ballonnements;
  • sautes d'humeur;
  • obésité.

Comment bien se préparer à un test de progestérone

La préparation de l'étude vous permet d'obtenir des résultats précis. Il vaut mieux prendre l'analyse de 21 à 23 jours du cycle menstruel si elle dure 28 jours. Les prélèvements sanguins doivent être effectués à jeun. Il n'est pas recommandé de subir des examens tels que l'échographie, l'IRM et la radiographie la veille de l'accouchement.

Combien est fait

Le matériel de test est du sang veineux, il est testé selon la méthode immunochimique. Le résultat de l'analyse peut généralement être obtenu le lendemain, cependant, parfois, il peut être reçu dans l'heure.

Décoder le résultat


Le décryptage doit être effectué par un médecin. La particularité du test de progestérone est qu'il est effectué différemment selon le diagnostic.
Si une femme a une aménorrhée, le sang devra être examiné 3 fois: le septième jour après le début des règles, le quatorzième et le vingtième.

Ainsi, il est plus facile de retracer la dynamique de la concentration de l'hormone et de déterminer son taux pour une femme en particulier. Il est généralement conseillé aux patients atteints de ce type de pathologie de remplir un journal de cycle.

En moyenne, la norme correspond à:

  • lors de la maturation des ovocytes - 0,30 nmol / l - 2,23 nmol / l;
  • dans la phase ovulaire - 0,48 nmol / l - 9,41 nmol / l;
  • dans lutéale - 6,99 nmol / l - 56,63 nmol / l.

Fonctionnalité! L'équilibre de la progestérone est particulièrement important pour le corps. Une carence affecte négativement la fonction de reproduction.

Si la quantité d'hormone ne correspond pas à la norme, le corps peut observer:

  • fluctuations des niveaux hormonaux;
  • le début de la ménopause;
  • risque accru de saignement de l'utérus;
  • pathologie du système endocrinien.

Des taux majorés sont enregistrés lorsque:

  • grossesse;
  • diminution de la performance rénale;
  • aménorrhée;
  • pathologie du placenta;
  • kyste du corps jaune.

Une progestérone élevée peut être accompagnée de symptômes inconfortables tels que fatigue chronique, migraines, vision trouble, acné, saignements intermenstruels.

Le niveau de l'hormone diminue lorsque:

  • grossesse post-terme;
  • la menace d'une fausse couche spontanée;
  • processus inflammatoire dans les organes gynécologiques;
  • retard du développement fœtal par rapport à la norme;
  • traitement avec certains médicaments.

Une valeur faible a également un impact important sur l'état général et le domaine émotionnel:

  • provoque l'apathie et la faiblesse musculaire;
  • réduit la libido;
  • favorise le développement de kystes et de tumeurs ovariens.

Une carence peut provoquer des règles abondantes et douloureuses, des migraines sévères, de l'irritabilité et une labilité émotionnelle..

Comment se faire tester correctement pour la progestérone

  • de sorte qu'au moins 6 heures se sont écoulées depuis le dernier repas;
  • pendant la veille de la procédure suivante, refusez les aliments épicés, salés, gras, les boissons alcoolisées, le thé et le café;
  • éviter les rapports sexuels, la surcharge émotionnelle et physique;
  • ne prenez pas de médicaments;
  • ne pas fumer pendant au moins 2 heures avant de donner du sang.

Planification de la grossesse

Sur la base de ce qui précède, il devient clair à quel point il est important de connaître le taux de progestérone chez une femme lors de la planification d'une grossesse. Si un couple ne peut pas avoir d'enfant, dans 30% des cas, la raison est un homme, par conséquent, avant de commencer l'examen d'une femme, vous devez vous assurer qu'il n'y a pas de pathologie du sperme masculin.

Il est important de savoir à quel jour du cycle prendre de la progestérone. Pour ce faire, il est nécessaire de mesurer la température basale dès le premier jour du cycle. Elle doit être d'au moins 0,6 ° C plus élevée dans la phase lutéale (progestérone) que dans la première phase folliculaire (œstrogénique). Il est nécessaire de donner de la progestérone au plus tôt 4 ou 5 jours après l'augmentation de la température basale. Pendant toute la deuxième phase, il serait idéal de la passer trois fois. La norme de progestérone chez les femmes à ce moment est de 7,02 à 56,83 nmol / l et plus, et dans l'urine de prégnandiol 3 mg par jour. Alors on peut dire que la fonction du corps jaune est suffisante.

Le programme d'examen d'une femme souffrant d'infertilité est large, cela comprend l'étude des niveaux hormonaux, la biopsie de l'endomètre, l'échographie et l'examen aux rayons X, la laparoscopie, mais aujourd'hui le sujet de l'article est le rôle de la progestérone, comment prendre correctement la progestérone et quel jour du cycle, sa norme et sa pathologie.

Comment ramener les niveaux de progestérone à la normale

Avec une diminution de la valeur de l'hormone, les éléments suivants peuvent être utilisés:

  1. Administration sous-cutanée ou intramusculaire de progestérone à 1%, 2% ou 2,5%. La procédure est effectuée sous la stricte surveillance du médecin traitant dans la seconde moitié du cycle. Il est interdit d'annuler brusquement le médicament, ainsi que de réduire ou d'augmenter la posologie. Cela s'explique par le fait que de telles actions peuvent provoquer une perturbation hormonale dans le corps féminin..
  2. Administration orale de comprimés. Sur la première ligne de popularité se trouvent des médicaments tels que Duphaston. Un point positif dans ce cas est qu'il ne conduit pas à l'apparition de réactions secondaires.
  3. Administration orale ou vaginale d'Utrozhestan. L'inconvénient est que la prise de pilules peut provoquer des étourdissements..

Les principales fonctions de la progestérone

Les principales fonctions de l'hormone dans le corps féminin pendant la grossesse sont:

  • préparation de l'endomètre de l'utérus pour l'implantation d'ovules après la fécondation;
  • la production de quantités suffisantes de nutriments pour le développement de l'œuf implanté;
  • suppression de l'activité de contraction des muscles de l'utérus afin de réduire la réaction de rejet de l'ovule implanté;
  • stimuler la sécrétion de la membrane muqueuse des trompes de Fallope, qui est nécessaire pour nourrir l'œuf fécondé lors de son mouvement à travers les trompes de Fallope avant l'implantation dans l'utérus;
  • influence sur le développement des lobules et des passages alvéolaires pour la prolifération des cellules alvéolaires, ce qui les prépare à une réponse à l'action de la prolactine pour la sécrétion du lait maternel;
  • blocage de la lactation pendant la grossesse.

En outre, la progestérone, avec les œstrogènes, est responsable de la régulation du cycle menstruel. Avec une forte diminution du contenu de ces hormones à la fin du cycle, l'utérus commence à libérer du sang menstruel. Chez les femmes en bonne santé et non enceintes, une grande quantité de sécrétion hormonale n'est observée que dans la seconde moitié du cycle ovarien. Le corps jaune est responsable de la quantité d'hormone synthétisée à ce moment..

Décodage de l'analyse de la progestérone

Tout d'abord, il faut se concentrer sur le fait que les résultats d'un test hormonal chez la même personne peuvent être différents..

Les écarts seront insignifiants, ils sont généralement provoqués par diverses méthodes de recherche et le degré de modernité de l'équipement utilisé.

Noma progestérone
Chez les hommes0,28 à 1,22 ng / ml
Dans le beau sexe en âge de procréer0,15 - 25,6 ng / ml, tout dépendra de la phase du cycle
Pour les filles de moins de 18 ans0,15 à 28 ng / ml
Lors de la prise de COC0,34 à 0,92 ng / ml
Avec la ménopause0,73 ng / ml
Pendant la période de naissance d'un enfant11,2 - 422 ng / ml, tout dépendra du trimestre

Progestérone abaissée

Avec une diminution du taux de progestérone au cours du premier trimestre de la grossesse, il existe un risque élevé de fausse couche, parfois il y a violation du développement du fœtus, prolongation.

L'utilisation de certains médicaments, les maladies inflammatoires des organes génitaux sous une forme chronique du cours peuvent supprimer le processus de production de progestérone.

Augmentation de la progestérone

Une augmentation de la quantité d'hormone chez la femme enceinte peut provoquer:

  • gain de poids excessif;
  • la formation de calculs dans la vésicule biliaire;
  • troubles du tube digestif, qui se manifesteront sous forme de constipation;
  • flatulence.

Avec une augmentation de la quantité d'hormone, on peut soupçonner:

  • la présence d'un néoplasme;
  • défaillance des glandes surrénales;
  • syndrome d'altération de la fonction rénale;
  • violation du cycle menstruel;
  • problèmes avec le placenta.

Quelle que soit la situation, vous devez consulter un médecin, subir les examens nécessaires et passer des tests.

Progestérone abaissée

En début de grossesse, une carence hormonale augmente la probabilité de fausse couche. Une diminution de la concentration de progestérone peut entraîner un retard du développement intra-utérin du fœtus, une défaillance de la fonction placentaire, une grossesse post-terme.

Un niveau abaissé de l'hormone est noté avec une insuffisance de la phase lutéale du cycle menstruel. Une diminution de la progestérone après l'ovulation peut entraîner la prise de certains médicaments ou des pathologies inflammatoires chroniques des organes génitaux internes. Avec l'hypogonadisme primaire ou secondaire, un déficit hormonal est également noté.

Pourquoi une carence en progestérone a des conséquences négatives sur le corps féminin?

Étant donné que cette hormone est d'une grande importance dans le fonctionnement normal du corps féminin, un certain nombre de conséquences peuvent survenir..

  1. Tout d'abord, il faut dire que si une femme n'est pas enceinte, une quantité insuffisante de progestérone peut entraîner une infertilité. Cela est dû au fait que l'œuf ne peut pas se fixer à l'utérus.
  2. Si une femme est en état de porter un enfant, une quantité insuffisante de progestérone dans son corps peut entraîner une fausse couche..

Syndrome prémenstruel

En outre, les femmes dont la phase lutéale est insuffisante peuvent avoir un syndrome prémenstruel. Il se manifeste par une irritabilité accrue, des larmes, un gonflement du visage, des mains, des ballonnements, de la constipation, des maux de tête, une pression artérielle élevée. Tous ces symptômes ou l'un d'entre eux apparaissent 10 jours ou moins avant la menstruation et disparaissent au début. Il existe de nombreuses théories d'occurrence (héréditaire, psychosomatique, allergique, augmentation de la prolactine, ACTH, hyperestrogénie, manque de magnésium, zinc, acide ascorbique, B6, etc.), mais lors de l'examen de ces femmes, une hypofonction du corps jaune est souvent révélée.

À quel jour du cycle prendre de la progestérone dans ce cas? L'étude doit être menée dans les deux phases du cycle. Plus détaillé ci-dessous.

Comment préparer son corps?

Avant de vous faire tester pour la progestérone, vous devez vous préparer à l'examen:

  1. Quelques semaines avant le test, vous devez arrêter de prendre des médicaments qui affectent le taux de progestérone. Dans les cas où l'état de santé du patient ne lui permet pas de refuser de prendre certains médicaments, mais en même temps qu'ils affectent la valeur du matériel à l'étude, il est nécessaire de fournir les noms de ces fonds au laboratoire.
  2. Immédiatement avant de passer le test, c'est-à-dire au plus tard 10 à 12 heures, vous devez arrêter de boire des boissons contenant de l'alcool. Il est également recommandé de faire un don de sang à jeun. Par conséquent, le matériel est collecté le matin. De plus, vous ne devez ni fumer ni faire de l'exercice. Il faut renoncer à toute activité physique.

Pourquoi faire un test de concentration de progestérone 17-OH

Les statistiques indiquent que 10% des femmes russes ont des problèmes avec le système hormonal. Dans la plupart des cas, la production de progestérone est altérée chez les femmes; il y a aussi assez souvent une violation de la production de 17-progestérone - ce composé est formé à la suite du traitement de la progestérone ordinaire. Pour déterminer la présence d'un trouble, une personne doit donner correctement son sang à des fins d'analyse, sinon des résultats incorrects peuvent être obtenus. Mais quelle est la bonne façon de donner du sang pour l'analyse de la progestérone 17-OH? Quelles fonctions cette substance remplit-elle dans le corps? Et quelle est la concentration de cette substance dans le corps à l'état normal? Ces questions seront discutées ci-dessous..

Qu'est-ce que la progestérone 17-OH?

La progestérone 17-OH (17-OP) est une substance spéciale qui est synthétisée dans le corps humain. En fait, cette substance est une hormone intermédiaire qui est normalement convertie en cortisol et en aldostérone. La 17-progestérone est synthétisée dans le corps de la femme et de l'homme, cependant, chez la femme, la concentration de cette hormone dans le sang est beaucoup plus élevée. Cela est dû au fait que la substance 17-OP dans le corps féminin régule le cycle menstruel et que la concentration de cette substance dans le sang dépend du stade menstruel..

En général, la concentration de 17-progestérone dans le corps féminin change comme suit:

  1. Au tout début du cycle menstruel, la concentration de cette substance est assez faible..
  2. Cependant, à mesure que le cycle menstruel progresse, la concentration de 17-OP augmente et la concentration maximale de cette substance est observée au milieu du cycle..
  3. Si la fécondation a lieu au milieu du cycle menstruel, la concentration de l'hormone augmente encore plus - de ce fait, l'implantation d'un ovule fécondé dans l'utérus s'améliore, ce qui contribue au développement normal du fœtus.
  4. Si la fécondation ne se produit pas au milieu du cycle menstruel, la concentration de l'hormone commence à diminuer progressivement et à la fin du cycle menstruel, la teneur en 17-progestérone diminue au minimum.
  5. Après cela, un nouveau cycle menstruel commence et tout se répète..

Normalement, chez les hommes et les femmes, la concentration de l'hormone est dans certaines limites et un écart par rapport à la norme peut indiquer la présence d'une maladie hormonale latente.Par conséquent, un test sanguin de la progestérone 17-OH peut être utilisé pour le diagnostic. Dans le même temps, notez que la concentration de l'hormone dans le sang chez la femme dépend du stade du cycle menstruel, et chez les enfants, la concentration de cette substance est significativement différente de la norme..

Pour faire une analyse, le médecin doit prélever du sang dans une veine. Dans le même temps, notez que les facteurs externes n'affectent pas beaucoup la concentration de l'hormone dans le sang, cependant, pour minimiser le risque d'erreur avant de donner du sang pour analyse, une personne doit adhérer à un régime spécial - vous ne pouvez pas fumer et boire de l'alcool, vous devez éviter les situations stressantes, etc. ( ci-dessous, nous examinerons cette question plus en détail).

Un test sanguin pour la progestérone hormone 17-OH est généralement prescrit dans les cas suivants:

  • L'hormone est souvent prélevée sur les nouveau-nés pour déterminer l'activité du système hormonal dans son ensemble. Un manque de 17-progestérone peut indiquer la présence d'une hyperplasie surrénale - à cause de cela, la synthèse de cortisol et d'aldostérone dans le corps peut diminuer, ce qui peut entraîner divers troubles hormonaux. Un excès de 17-progestérone entraîne également diverses conséquences désagréables. Avec un excès de cette substance, le corps commence à transformer l'excès de 17-progestérone en androgènes - si cela se produit dans le corps féminin, une augmentation de la concentration d'androgènes peut entraîner l'apparition de caractéristiques sexuelles masculines chez la fille. Habituellement, un excès d'androgènes conduit à l'hirsutisme - avec cette maladie, les filles ont les poils du visage masculins (barbe, moustache, etc.).
  • À l'âge adulte, un test sanguin de progestérone 17-OH peut révéler diverses pathologies du système hormonal. Les principaux troubles sont l'hirsutisme, l'infertilité, les irrégularités menstruelles, l'hyperplasie surrénalienne, le cancer de l'ovaire, etc. Dans le même temps, notez que lors du test sanguin, certaines autres hormones en plus de la 17-progestérone sont également étudiées, car de nombreuses hormones affectent le travail du système hormonal et l'analyse intégrale vous permet d'établir la cause réelle du trouble. Par exemple, l'infertilité peut survenir non seulement en raison d'un manque de progestérone 17-OH, mais également en raison d'un manque de progestérone conventionnelle, et un test sanguin déterminera avec précision quelle hormone manque dans le corps pour un fonctionnement normal..

Quand et comment se faire tester?

La concentration de l'hormone 17-OH peut changer périodiquement sous l'influence de facteurs externes et internes, vous devez donc vous préparer au don de sang pour analyse. Les femmes doivent faire un don de sang dans la première moitié du cycle menstruel, mais pas avant 3 jours du cycle; le moment optimal pour donner du sang est de 3 à 10 jours du cycle menstruel. La même règle s'applique aux filles sexuellement matures. Les hommes et les enfants immatures peuvent donner du sang pour analyse à tout moment, car ils n'ont pas de règles, ce qui affecte directement la concentration de l'hormone dans le sang.

Vous devez également faire un don de sang conformément aux règles suivantes:

  1. Si vous prenez des médicaments ou si vous êtes diagnostiqué, lors de la consultation, vous devez fournir ces informations au médecin. Le fait est que certains médicaments et procédures médicales affectent l'activité du système hormonal, ce qui peut fausser les résultats des tests. Si nécessaire, le médecin peut soit arrêter temporairement de prendre des médicaments, soit reporter le prélèvement sanguin pour l'analyse de la 17-progestérone (généralement, le médecin fait l'un ou l'autre choix après avoir consulté le médecin qui a prescrit les médicaments).
  2. La veille du don de sang, les aliments épicés et acides, ainsi que les boissons alcoolisées et le tabac, doivent être exclus du régime. Les aliments épicés sont traités par le corps pendant une longue période, ce qui peut fausser les résultats de l'examen. Le tabac et les boissons alcoolisées peuvent également affecter les résultats des tests, ils doivent donc être exclus du régime sans faute..
  3. L'activité physique doit être limitée 12 heures avant le don de sang. Le fait est que pendant l'exercice physique, le corps subit un stress important, ce qui entraîne une modification du travail des organes internes. Le travail du système hormonal change également pendant l'exercice et il faudra 4 à 5 heures pour normaliser le métabolisme hormonal. Dans certaines maladies, la normalisation du système hormonal dure plus longtemps, il est donc recommandé d'augmenter la période de prévention à 12 heures.
  4. Vous devez arrêter de manger 8 heures avant de donner du sang. Si le sang est donné le matin, cela doit être fait à jeun. De telles restrictions sévères à la nourriture sont imposées en raison du fait que pendant la digestion, le corps synthétise activement les substances dont il a besoin, par conséquent, le corps n'a parfois pas le temps de synthétiser à la fois les enzymes digestives et la 17-progestérone, par conséquent, l'interprétation de l'analyse peut donner des résultats incorrects. Dans le même temps, vous devez comprendre que ces retards sont insignifiants et n'affectent pratiquement pas la santé..
  5. Il n'est pas recommandé de boire des boissons le matin avant le test sanguin - cependant, il est permis de boire de l'eau minérale non gazeuse sans additifs. Dans le même temps, vous ne pouvez pas boire de boissons même avec des additifs naturels (compotes, gelée, etc.), car même les boissons naturelles contiennent des substances qui ont une valeur énergétique (c'est-à-dire que ces boissons sont en fait des aliments), ce qui peut fausser les résultats de l'enquête..

Décodage et écarts par rapport à la norme

Voyons maintenant quelle est la concentration de progestérone 17-OH dans un corps sain:

Âge et sexeConcentration de 17-OH progestérone (unités de mesure - ng / ml)
Garçons et filles nouveau-nés0,6 - 2,2
Garçons et filles immatures0,9 - 2,6
Garçons et hommes matures1,2 - 6,4
Filles et femmes sexuellement matures (phase lutéale)3 - 13
Filles et femmes sexuellement matures (phase folliculaire)treize
1 trimestre de grossesse3,6 - 18
2e trimestre de grossesse4 - 20
3e trimestre de grossesse3,7 - 33

Pour faire un diagnostic différentiel, le médecin doit effectuer des examens supplémentaires. Veuillez noter que des écarts par rapport à la norme à différents moments se produisent pour différentes raisons. Par conséquent, après avoir reçu les résultats, vous devez immédiatement consulter un médecin pour un diagnostic plus approfondi et, en cas de diagnostic grave, vous devez vous conformer au plan de traitement élaboré par le médecin traitant, car l'automédication des troubles hormonaux peut présenter un risque pour la santé..

Conclusion

Vous savez maintenant comment et quand donner du sang pour un test de concentration de progestérone 17-OH. Résumons. La 17-progestérone a de nombreuses fonctions dans le corps humain; s'il y a trop ou pas assez de cette hormone dans le corps, cela indique la présence d'un trouble grave. Pour déterminer la concentration de 17-progestérone dans le sang, le médecin peut demander un test sanguin.

Les femmes sexuellement matures devraient donner du sang pour analyse le 3 à 10 jours de la menstruation, et les hommes et les enfants immatures peuvent donner du sang n'importe quel jour. Vous devez également vous souvenir de certaines règles relatives au don de sang - vous devez limiter la consommation de tabac et d'alcool par jour, vous devez arrêter de manger dans 8 heures, le matin, vous ne pouvez boire que de l'eau minérale sans gaz, etc..

17-OH-progestérone - qu'est-ce que c'est, le taux de l'hormone, quand prendre

Le système neuroendocrinien régule l'activité des organes à l'aide de l'équilibre hormonal, qui détermine la qualité de la vie humaine. La 17-OH-progestérone est un composé stéroïde endogène. Responsable de la gestion du métabolisme, du travail des organes reproducteurs, y compris le début de la grossesse.

Différences entre la 17-OH-progestérone et la progestérone conventionnelle

Les substances ont un nom similaire, mais leurs fonctions et leurs effets sur le corps sont différents. La progestérone est un produit chimique complet de gestion de la fertilité. Il est produit par la glande temporaire des appendices (corps jaune), les glandes endocrines et sert de régulateur des œstrogènes, régulant le fond endocrinien. Le corps masculin produit de petites quantités de testicules, de glandes surrénales, se transforme en testostérone, cortisol.

L'hormone 17-OH-progestérone est un composé chimique indépendant qui sert d'intermédiaire dans la synthèse de substances complexes. Il est produit par le cortex réticulaire des glandes, des organes reproducteurs, des tissus du placenta pendant la gestation, à travers des changements métaboliques complexes. Les enzymes décomposent la substance en cortisol, androstènedione.

Fonctions et mécanisme d'action de l'hormone 17-OH-progestérone

Les appendices de la phase folliculaire (stade de la maturation folliculaire) synthétisent la 17-OH-progestérone. L'ovulation s'accompagne d'un pic de concentration qui persiste tout au long de la phase lutéinisante (stade de formation du corps jaune). La conception achevée stimule la croissance de l'hormone 17-OH-progestérone, un nouveau cycle (rejet de l'endomètre avec menstruation) réduit au minimum.

Qu'est-ce que la 17-OH-Progestérone

Le contenu augmente considérablement pendant la grossesse et affecte directement la conception. L'estradiol, qui détermine la structure, la qualité de la sensibilité de l'endomètre, est produit à partir de 17-OH-progestérone. Les fluctuations de l'estradiol causent des problèmes d'implantation d'embryons - un facteur d'infertilité endocrinienne féminine.

Remplissant les fonctions d'un régulateur important du système reproducteur, l'hormone 17-OH-progestérone doit se situer dans les valeurs de référence moyennes - un manque / un excès affecte négativement la fertilité, le bien-être et la santé.

Quand les tests sanguins de 17-OH-progestérone sont-ils prescrits?

Un test sanguin pour la 17-OH-progestérone est prescrit lorsque des signes indirects de déséquilibre apparaissent et l'efficacité de la corticothérapie est déterminée. Les symptômes suivants peuvent sembler suspects:

  • infertilité de genèse inconnue, accompagnée de poils excessifs;
  • état émotionnel instable, stress, nervosité;
  • cycle menstruel irrégulier;
  • suspicion de néoplasmes des tissus glandulaires;
  • suspicion de prolifération du tissu du cortex surrénalien.

Lors du choix du moment de l'analyse de la 17-OH-progestérone, il est nécessaire de prendre en compte la dépendance aux phases du cycle, la sensibilité aux fluctuations quotidiennes. Les valeurs maximales sont détectées le matin, les minimales la nuit.

La pratique médicale montre une faible informativité des diagnostics pendant la gestation.

Comment et quand faire un test sanguin de 17-OH-progestérone

Le médecin traitant doit déterminer exactement quel jour du cycle donner du sang pour la 17-OH-progestérone. Il est nécessaire de se concentrer sur le sexe, l'âge, l'état du patient. Pour les femmes en âge de procréer, l'étude est programmée le troisième jour des règles, en phase de croissance folliculaire. Le reste des patients est examiné tous les jours.

Un test sanguin pour la 17-OH-progestérone est effectué strictement le matin et à jeun: la composition biochimique change après un repas, faussant les résultats. L'eau propre non gazeuse est autorisée. Il est extrêmement important d'effectuer des diagnostics après un sommeil de qualité, dans le contexte d'un état émotionnel stable - le précurseur du cortisol est sensible au stress. La non-conformité fausse les résultats.

Normes de l'hormone 17-OH-progestérone dans le corps

L'hormone 17-OH-progestérone se trouve normalement chez toutes les personnes, mais les valeurs de référence dépendent du sexe et de l'âge du patient. Le tableau montre la teneur en 17-OH-progestérone dans le sang de divers groupes de population en nmol / l. Il existe également une norme pour les références 17-OH-progestérone en ng / ml. Conversion des valeurs: ng / ml * 3,03 = résultat en nmol / l.

Il est à noter que les normes sont des valeurs indicatives. Dans différents laboratoires, les résultats, les valeurs de référence diffèrent légèrement. Cela est dû à la mise en place d'équipements de laboratoire, à la procédure de conduite du processus de diagnostic, à divers réactifs pour la recherche.

Causes et symptômes d'anomalies de l'hormone 17-OH-progestérone

Selon les résultats de l'étude, une augmentation du niveau de l'hormone 17-OH-progestérone dans le sang, une diminution, une valeur moyenne est révélée. Dans le cas de la valeur moyenne, la probabilité d'un déséquilibre associé à la zone de maillage des glandes surrénales, le dysfonctionnement des organes reproducteurs est exclu.

Les symptômes se manifestent par des changements d'apparence, des sautes d'humeur, des douleurs de localisation variée. Une symptomatologie prononcée indique une évolution négligée de maladies endocriniennes pouvant affecter négativement le bien-être, les performances, l'état émotionnel.

Augmentation de la 17-OH-progestérone

Une augmentation du niveau de l'hormone 17-OH-progestérone modifie le tableau biochimique avec des sauts caractéristiques de glucose, une augmentation du cholestérol, du cortisol. L'absence à long terme d'un traitement adéquat entraîne des maladies graves:

  • résistance à l'insuline (échec du mécanisme de la réponse du corps à la libération d'insuline);
  • diabète sucré des deux types;
  • hypertension hormonodépendante;
  • problèmes avec le système cardiovasculaire.

La concentration de l'hormone 17-OH-progestérone augmente en relation avec des maladies, dans le contexte de l'utilisation de médicaments progestatifs (croissance naturelle, non corrigée par le traitement). Une carence en 21-hydroxylase, 11-b-hydroxylase (enzymes de synthèse des stéroïdes) se manifeste par une croissance. Les conséquences de l'hyper- / hypoplasie congénitale, les néoplasmes des glandes donnent un tableau clinique similaire.

La progestérone 17 OH est élevée dans la phase folliculaire, suggérant une infertilité hormonale ou des irrégularités menstruelles chez la patiente. Comment abaisser le niveau de l'hormone, le médecin décide.

Les symptômes apparaissent sous forme de poils corporels qui commencent à pousser en excès mais qui deviennent plus fins en même temps. Il y a irrégularité, douleur et absence de menstruation. La peau du visage et du corps est recouverte d'acné, non liée à des défauts cosmétiques - ils sont traités en stabilisant le fond général.

Diminution des taux sanguins de l'hormone 17-OH-progestérone

L'hormone 17-OH-progestérone peut être faible pour un certain nombre de raisons. Le problème réside dans les maladies du système génito-urinaire, la maladie d'Addison et d'autres de nature chronique. La prise de certains médicaments contenant des œstrogènes diminue la 17-OH-progestérone.

Le manque se manifeste par de la nervosité, des sautes d'humeur fréquentes, des irrégularités menstruelles, des maux de tête sévères. Le patient prend du poids rapidement (non associé à des changements de régime alimentaire, de mode de vie).

Augmentation des niveaux de l'hormone 17-OH-progestérone

Pour la croissance de la 17-OH-progestérone, des agents hormonaux sont utilisés. Le régime de traitement aux stéroïdes a été appliqué avec succès et donne des résultats positifs. La stabilisation de la concentration de 17 OH progestérone dans le sang est réalisée par la médecine traditionnelle, recommandations pour l'ajustement du régime.

Augmentation de la 17-OH-progestérone pendant la planification de la grossesse et pendant la gestation

L'hydroxyprogestérone 17 est vérifiée pendant la planification de la grossesse - l'infertilité d'origine hormonale est exclue. Les femmes qui n'ont pas observé de fluctuations hormonales plus tôt ne contrôlent pas.

Pour porter un enfant en bonne santé, tel que prescrit par un gynécologue, un traitement médicamenteux est indiqué - un excès significatif de 17-OH-progestérone entraîne le développement d'une encéphalopathie fœtale, un contrôle dynamique est nécessaire. La négligence du traitement prescrit pendant la gestation menace les pathologies fœtales, les fausses couches, les grossesses gelées (non développées).

Booster la 17-OH-Progestérone naturellement

L'oxyprogestérone 17 augmente naturellement, le schéma thérapeutique est convenu par le médecin. Les médicaments sont complétés par la phytothérapie, des recettes de médecine traditionnelle.

Les tisanes prêtes à l'emploi sont vendues en pharmacie. Avant utilisation, assurez-vous qu'ils ne provoquent pas de réaction allergique. Les décoctions, infusions de plantes gestagènes se consomment dès le milieu du cycle. Les fonds sont prélevés pour un maximum de 10 jours consécutifs, puis une pause est prise jusqu'au milieu du cycle suivant.

Augmenter la 17-OH-progestérone avec la nutrition

La teneur en 17-OH-progestérone est normalisée par une variété d'aliments. Le respect des recommandations d'une bonne nutrition a un effet positif, améliore l'état psycho-émotionnel, l'apparence et le bien-être. Consommation recommandée d'eau pure - 30 ml / kg de poids corporel.

Menu poisson utile: saumon, thon, morue, riche en acides gras OMEGA-3. Les graisses insaturées se trouvent dans les noix, les graines, les olives et les avocats. Le zinc se trouve dans le foie, la dinde, le lapin, les haricots et les légumineuses. Il est utile de manger plus d'agrumes, de baies.

Comment réduire la concentration de 17-OH-progestérone

Les produits contiennent des phyto-substances dont la structure est similaire à celle des éléments chimiques qui régulent le système endocrinien humain. L'ajustement du régime alimentaire, du régime quotidien, du régime sert de thérapie auxiliaire. Le sommeil, le repos, le contrôle du stress ont un effet bénéfique sur l'évolution de la maladie. Prescrit après un cours d'œstrogènes, combiné à la prise de préparations d'acide de nylon. Il est utilisé avec prudence - provoque parfois une réaction d'hypersensibilité.

La médecine moderne est sceptique quant à la correction des perturbations endocriniennes avec des recettes folkloriques. Réduit efficacement le traitement par progestérone élevé de l'hormone 17 OH à base d'hormones synthétiques (méthylprednisolone, dexaméthasone). Schéma thérapeutique, la posologie des médicaments est prescrite en fonction des phases du cycle menstruel, des manifestations cliniques. Au cours du traitement, le contrôle est effectué plusieurs fois. Le contrôle dynamique des résultats permet de prédire l'efficacité du traitement, d'ajuster la posologie des médicaments.

Top
Garçons filles
0 à 4 semaines.50,4
4 à 8 semaines.5,7 - 29,4
8-12 semaines.0,3 - 12,0
12 semaines - 1 g.