Catégorie

Des Articles Intéressants

1 Pituitaire
Polyneuropathie diabétique: symptômes, classification et directions de traitement
2 Des tests
Poils autour des mamelons chez les femmes - doivent-ils être enlevés?
3 Cancer
Glandes humaines
4 Des tests
Le fructose est-il possible pour le diabète?
5 Larynx
6 façons naturelles de réduire les niveaux de cortisol
Image
Principal // Larynx

Causes de l'adénome de la glande thyroïde et méthodes de traitement


L'adénome thyroïdien est un type complexe de tumeur bénigne qui provoque des symptômes graves. L'équilibre hormonal dans le corps est perturbé, mais la complication la plus grave est la transition des néoplasmes vers une forme maligne.

L'équilibre hormonal dans le corps est perturbé.

Qu'est-ce que l'adénome thyroïdien?

Ce type de formation kystique est un nœud qui est presque toujours hormonalement actif. Au stade initial, les cellules cancéreuses sont absentes, mais l'absence de traitement provoque le développement d'un cancer de la thyroïde.

La masse est constituée de tissu épithélial thyroïdien et entraîne généralement une perturbation de la production d'hormones telles que la thyroxine et la triiodothyronine. Dans la plupart des cas, une tumeur apparaît chez la femme après 45 à 55 ans, ce qui est associé à des changements hormonaux dans le corps pendant la ménopause.

Causes d'occurrence

L'adénome thyroïdien est généralement déclenché par un déséquilibre hormonal. Cependant, les raisons exactes sont mal comprises. Les médecins nomment plusieurs facteurs de risque qui augmentent la probabilité de développer un nodule thyroïdien:

Goitre nodulaire.

  • l'activité de la glande pituitaire augmente, ce qui affecte le déséquilibre hormonal;
  • de graves perturbations de l'activité du système nerveux autonome se produisent;
  • prédisposition génétique;
  • autres perturbations hormonales;
  • un goitre nodulaire est présent;
  • une personne vit dans une région avec une situation environnementale défavorable ou travaille dans une production dangereuse.

Symptômes

Le nœud adénomateux de la glande thyroïde avec une augmentation de taille provoque l'apparition de symptômes spécifiques. Ils peuvent être divisés en groupes. Les signes sont associés à un déséquilibre hormonal, ce qui provoque en outre des perturbations dans tous les systèmes corporels. Au premier stade, les symptômes suivants apparaissent:

Irritabilité, fatigue.

  • une forte perte (moins souvent - gain) de poids;
  • rythme cardiaque rapide;
  • transpiration persistante;
  • fatiguabilité rapide;
  • irritabilité, larmoiement;
  • après une augmentation de la glycémie, une sensation de soif commence à tourmenter constamment.

À mesure que la capsule grossit, une douleur apparaît dans le cou. Sa forme est déformée, la glande thyroïde elle-même se développe et fait saillie vers l'avant. Ces signes sont accompagnés de maux de gorge, d'essoufflement et de toux. Le son de la voix change.

La progression de la pathologie provoque une excitabilité nerveuse excessive, des sautes d'humeur et de l'insomnie. Des tremblements de doigts, de mains, de jambes apparaissent. Le patient peut avoir peur de la persécution.

En fonction de l'organe ou du système interne affecté par un déséquilibre hormonal, des troubles de l'activité cardiovasculaire, de la digestion, de l'activité reproductrice, des lésions musculaires et osseuses, des organes respiratoires peuvent apparaître.

Variétés d'adénomes

La classification des néoplasmes dépend de leur emplacement. Le point d'attache peut être dans le lobe droit ou gauche, dans l'isthme. De plus, un épaississement de la glande parathyroïde peut survenir. Selon la forme et les caractéristiques, la tumeur appartient à l'un des types suivants:

Toxique provoque une production accrue d'hormones.

  • toxique. Il y a un ou plusieurs nœuds à la fois, ce qui entraîne une augmentation de la production d'hormones. La forme est généralement ronde ou ovale. L'épaississement toxique n'est important que lorsque le niveau d'iode augmente;
  • folliculaire. C'est une capsule lisse qui se forme dans les tissus du follicule. Parfois microfolliculaire. Ce type ne produit pas d'hormones, il n'y a donc pas de caractéristiques spécifiques. En plus des tissus du follicule, d'autres cellules y sont souvent présentes. Par conséquent, il existe des sous-espèces de néoplasmes, par exemple, l'adénome colloïdal, foetal;
  • L'adénome papillaire est un type kystique de ganglions de type papillaire. Il y a un liquide sombre à l'intérieur;
  • oncocytaire se manifeste à la suite d'une thyroïdite auto-immune. Affecte les personnes de moins de 30 ans;
  • oxyphilique provoque l'apparition de cellules cancéreuses, il est donc considéré comme dangereux;
  • atypique provoque également une transition vers un état malin, mais seulement lorsque le nœud augmente.

Diagnostique

Lors du contact avec un médecin, le patient est examiné, l'organe interne est palpé. Le médecin apprend les symptômes qui dérangent la personne. Rédigez une référence pour les types d'examens diagnostiques suivants:

  • procédure d'échographie. Avec son aide, il est déterminé quelle taille l'adénome thyroïdien a atteint. L'échographie montre le lieu de fixation de la capsule, sa structure approximative. Cependant, il est impossible de clarifier la nature de la tumeur. Pour cela, d'autres types d'enquêtes sont utilisés;
  • une biopsie établit un changement de composition cellulaire. Avec son aide, il est déterminé si les tissus ne sont pas transformés de bénin en malin. La ponction est prise avec une aiguille fine, puis le contenu est envoyé pour analyse histologique;

Le contenu est envoyé pour analyse histologique.

  • un test sanguin général et biochimique est nécessaire pour identifier les troubles et déséquilibres hormonaux;
  • la scintigraphie est une technique de balayage des radio-isotopes. Il clarifie la nature du néoplasme;
  • l'imagerie par résonance magnétique ou la tomodensitométrie est prescrite dans les cas où l'échographie s'est avérée peu d'informations et n'a pas montré une image complète de la pathologie.
  • Traitement

    L'adénome du lobe droit de la glande thyroïde est rarement traité avec des médicaments. Étant donné que ce type de masse entraîne le développement d'un cancer et perturbe l'équilibre hormonal, son élimination est indiquée. Dans ce cas, le pronostic pour améliorer et préserver la vie sera favorable. Un traitement sans chirurgie est généralement prescrit si la patiente est enceinte ou si la tumeur est petite.

    Médicament

    Si le diagnostic a confirmé que le patient a une forme colloïdale de la tumeur ou si la femme attend un enfant, un traitement médicamenteux est prescrit. Les médicaments sont utilisés en préparation d'une intervention chirurgicale ou après celle-ci. La thérapie implique l'utilisation des médicaments suivants:

    Tous les médicaments visent à réduire l'absorption de l'iode.

    • Carbimazole. Ce remède est nécessaire pour réduire l'absorption de l'iode. Avec des épaississements bénins, la glande thyroïde fonctionne généralement à un rythme accéléré, ce qui entraîne un excès d'iode. Si les tests révèlent une augmentation de sa quantité, ce médicament sera prescrit;
    • Thiamazole. A un effet similaire. L'absorption de l'iode est bloquée et ses composés sont rapidement éliminés des tissus. De plus, la production d'hormones diminue. Le médicament est également prescrit après le diagnostic, ce qui confirme le déséquilibre hormonal;
    • Propicil. Ce médicament fonctionne par analogie avec les remèdes précédents. Il peut être consommé dès l'âge de 10 ans. La production accrue d'hormones est inhibée, le niveau d'absorption de l'iode et de ses composants diminue. La posologie est choisie par le médecin traitant en fonction des résultats du test.

    Dans la plupart des cas, la pharmacothérapie ne suffira pas à stabiliser l'état du patient, c'est pourquoi la chirurgie est le plus souvent nécessaire..

    Opération

    L'élimination de l'adénome thyroïdien est généralement réalisée après un traitement conservateur. Pour effectuer l'opération, vous devez ramener le taux d'hormones dans le sang à la normale. Une intervention chirurgicale est indiquée en cas d'échec du traitement médicamenteux. Il est prescrit pour le type de tumeur folliculaire, ainsi que dans les situations où il a atteint une taille importante et exerce une pression sur les tissus internes.

    L'opération est effectuée à l'aide de l'une des méthodes suivantes:

    • l'énucléation implique l'élimination du nodule directement avec le contenu. Cette méthode est prescrite uniquement avec la nature bénigne des tissus. L'avantage de la méthode est que les cellules saines des organes internes ne sont pas affectées. L'intervention chirurgicale est réalisée à l'aide d'un scalpel. L'excision est effectuée et la capsule est retirée;
    • hémithyroïdectomie. Un type de manipulation plus complexe, dans lequel non seulement la tumeur elle-même est retirée, mais également la moitié de la glande. L'opération est réalisée par la méthode abdominale, en excisant les tissus. Avec ce type d'intervention, des saignements et des complications sont possibles. Si la procédure n'est pas effectuée correctement, l'activité du larynx est perturbée, la glande thyroïde cesse complètement de fonctionner;
    • la résection n'est pas une méthode facile car elle implique l'ablation presque complète de la glande thyroïde. Ils ne sont utilisés que dans des cas extrêmes, lorsque l'adénome a perturbé l'activité de l'organe interne et qu'il est impossible de le préserver. Seule une petite partie de chaque lobe est conservée. L'intervention perturbe l'activité endocrinienne, de sorte que le patient devra utiliser des agents hormonaux pour le reste de sa vie;
    • thyroïdectomie. Cette méthode implique l'élimination complète de la glande avec le néoplasme. Habituellement, il n'est prescrit que dans les cas où il y a un processus de cancer confirmé. L'intervention implique une excision du tissu abdominal avec un scalpel. Le patient doit également utiliser un traitement hormonal substitutif tout au long de sa vie. Parfois, le fonctionnement des nerfs, des cordes vocales est perturbé.

    Selon le type de chirurgie, la période de récupération dure de plusieurs semaines à plusieurs mois. Après l'opération, une personne doit suivre un régime toute sa vie afin d'éviter les rechutes et la détérioration du bien-être.

    Traitement de l'adénome de la glande thyroïde avec des remèdes populaires

    L'adénome du lobe gauche de la glande thyroïde n'est pas recommandé pour être traité avec des remèdes populaires. Le fait est que la tumeur ne rétrécit pas sous l'influence des herbes médicinales. Même la pharmacothérapie classique n'aide pas à éliminer le néoplasme. La seule méthode efficace est la chirurgie.

    Cependant, certaines recettes folkloriques peuvent être utilisées en consultation avec le médecin traitant. Habituellement, un traitement à base de plantes est prescrit avant la chirurgie. Les plantes aident à réduire la surproduction d'hormones. Ce sont les herbes suivantes:

    • cresson médicinal;
    • teinture d'ajoncs;
    • Bloodroot blanc;
    • consoude médicinale;
    • ecchymose ordinaire et ainsi de suite.

    Il est permis d'utiliser ces fonds uniquement lorsqu'ils sont convenus avec le médecin traitant..

    Nutrition adéquat

    Pour toute tumeur ou maladie de la glande thyroïde accompagnée d'une violation de l'activité hormonale, un régime spécial est prescrit. Elle est sélectionnée par le médecin traitant sur la base de tests. S'il y a un excès d'iode, alors limitez les produits dans lesquels il est contenu en grande quantité. Ce sont les poissons de mer, les fruits de mer, les noix, le sarrasin, la laitue, etc..

    Mangez beaucoup de légumes, de fruits.

    Une grande quantité de légumes, de fruits et de protéines végétales doit être incluse dans l'alimentation quotidienne. Pendant la période de récupération après la chirurgie, un régime spécial est prescrit, ce qui exclut l'utilisation d'aliments gras, frits et épicés.

    Mesures préventives

    Pour éviter le développement de phoques bénins, il est recommandé de suivre quelques règles simples pour la récupération générale:

    • limiter les mauvaises habitudes, ou plutôt les abandonner complètement (tabagisme, abus d'alcool);
    • mangez correctement et de manière équilibrée. Ajouter des légumes à l'alimentation, limiter les aliments frits et gras, la restauration rapide;
    • Consommez quotidiennement des produits laitiers fermentés à haute teneur en micro-organismes bénéfiques. Mangez des aliments riches en iode ou buvez des préparations contenant de l'iode. Cela est particulièrement vrai pour certaines régions où les résidents sont confrontés à une carence en iode;
    • dormez suffisamment, couchez-vous avant 23 heures;
    • lorsque vous sortez par une journée ensoleillée, utilisez un écran solaire, abandonnez le lit de bronzage;
    • minimiser l'impact du stress, ne pas devenir nerveux et éviter la surcharge émotionnelle;
    • augmenter l'activité physique. Courez, nagez. Cependant, la charge ne doit pas être excessive..

    Si vous avez trouvé un adénome thyroïdien, ne paniquez pas. La détection précoce de la pathologie évitera les complications et sa transformation en tumeur maligne. Lorsque le diagnostic est posé, l'ablation chirurgicale du ganglion est prescrite, mais dans de rares cas, un traitement médicamenteux peut être utilisé.

    Adénome thyroïdien

    Une tumeur dans les tissus de la glande thyroïde appartient aux maladies endocriniennes. Une femme est plus sensible à la maladie qu'un homme. Elle survient généralement après 40 ans. Le type de tissu glandulaire est impliqué dans la formation. La tumeur appartient à des formations bénignes, mais les cellules peuvent se transformer en cellules malignes. La pathologie provoque de graves perturbations de l'activité du système endocrinien. Le traitement de la maladie prend une longue période de temps, suivi d'une rééducation.

    Caractéristiques de la maladie

    L'adénome de la glande thyroïde est une tumeur dans la formation de laquelle le tissu glandulaire est impliqué. La maladie est bénigne. Si elle n'est pas traitée, une cellule d'adénome peut se transformer en cancer et présenter de graves conséquences. Le néoplasme se développe lentement, du moment de la formation au diagnostic, cela peut prendre plusieurs années.

    La maladie se manifeste par une augmentation de la taille, lorsque les organes et les tissus les plus proches sont comprimés. La glande thyroïde fonctionne avec des déficiences, ce qui affecte négativement l'activité du corps.

    L'anatomie de la pathologie est exprimée par un nœud ovale ou rond allongé. Le néoplasme est constitué de cellules de la couche glandulaire de l'organe. Le nœud est situé dans une capsule spécifique qui n'affecte pas les tissus sains.

    La maladie appartient au système endocrinien et provoque de graves déséquilibres hormonaux. Chez la femme, l'adénome est généralement diagnostiqué après 40 ans. Une diminution de la production de thyrotropine s'accompagne de perturbations dans le travail de l'hypophyse.

    L'éducation est bénigne, mais les médecins insistent sur un traitement urgent. Au cours du développement, les cellules atypiques peuvent se transformer en une espèce maligne. Cela se produit en l'absence de traitement pour la maladie pendant une longue période et il est dangereux de développer des complications pour le bien-être du patient.

    Code CIM-10 pour la pathologie D34 "Tumeur bénigne de la glande thyroïde".

    Les raisons du développement de la maladie

    La raison exacte de la formation de la tumeur n'est pas encore connue des médecins. La pathologie commence souvent à se développer pendant la période de restructuration interne du corps associée à un déséquilibre hormonal. Le corps féminin est particulièrement sensible aux restructurations fréquentes qui peuvent provoquer des maladies.

    Les médecins identifient les facteurs suivants qui peuvent provoquer le développement d'un adénome:

    • augmentation de l'activité de la glande pituitaire, accompagnée d'une augmentation du niveau de mtg;
    • être dans une situation stressante pendant une longue période;
    • vivant dans une zone contaminée par des substances chimiques et cancérigènes;
    • alimentation déséquilibrée - carence en iode;
    • prédisposition héréditaire;
    • blessure à la colonne cervicale avec capture de la glande thyroïde;
    • période de ménopause chez les femmes;
    • âge après 40 ans.

    L'un des facteurs externes ou des perturbations internes dans le travail du système endocrinien peut provoquer l'éducation. Parfois, il existe un adénome thyroïdien toxique, ce qui provoque une production agressive de TTG.

    Signes de la maladie

    Le premier symptôme se manifeste par une augmentation de la taille du néoplasme jusqu'à 30 mm. Au stade initial, la maladie se développe secrètement. Les signes de pathologie sont exprimés de la même manière chez les personnes d'âge mûr et chez les adolescents. Les femmes attribuent souvent les symptômes à l'instabilité du contexte émotionnel, à la dépression, au cycle menstruel, à la ménopause ou à l'épuisement nerveux.

    Les patients présentent ces signes lors de la formation d'un néoplasme:

    • une personne devient irritable, nerveuse avec des signes d'agression;
    • fatigue excessive avec peu d'effort physique;
    • la fréquence cardiaque augmente à 100 battements par minute;
    • un essoufflement accru se développe;
    • augmentation de la transpiration;
    • la masse musculaire diminue fortement;
    • une insomnie ou, au contraire, une somnolence accrue peuvent survenir;
    • chaleur inconfort avec étouffement.

    S'il n'est pas traité, le patient développe des troubles de l'activité du tube digestif, la température corporelle augmente à 39 degrés dans le contexte de l'hypertension artérielle. Une toux thoracique se développe avec des signes d'inconfort lors de la déglutition avec inhalation d'air. Il y a une douleur dans la glande thyroïde. Le ton de la voix peut changer. Aux derniers stades de la maladie, des pathologies du système cardiovasculaire sont diagnostiquées.

    Variétés de pathologie

    La pathologie peut être localisée dans différentes parties de l'organe:

    • La défaite du lobe droit de la glande thyroïde par adénome est diagnostiquée plus souvent. Diffère par la grande taille de la tumeur nodulaire. Le principal symptôme est considéré comme une gêne douloureuse lors de la déglutition..
    • Dans le lobe gauche de l'organe, le néoplasme forme généralement de petites tailles. Facilement ressenti à la palpation.
    • L'isthme de la glande thyroïde affecte un nœud qui peut progressivement dégénérer en cancer.

    Selon la composition structurelle, ces types d'adénomes se distinguent:

    • La forme folliculaire peut être constituée de nombreux follicules hypertrophiés. Extérieurement, il ressemble à une capsule en forme de boule avec une surface lisse et une structure dense. En outre, d'autres types de cellules sont probablement dans la composition, donnant un nom distinct pour la pathologie - forme fœtale, trabéculaire, simple ou colloïdale. Les cellules sont capables de se transformer en cellules cancéreuses. Au cours des fonctions motrices du larynx, la tumeur est déplacée. Les premiers symptômes apparaissent dans les derniers stades de la pathologie..
    • L'adénome papillaire est une congestion kystique contenant un liquide brunâtre à l'intérieur. Il se forme à l'intérieur des parois de l'organe, ressemblant à de petites papilles.
    • La forme toxique, ou maladie de Plummer, se produit avec un déséquilibre hormonal. Un ou plusieurs nœuds producteurs de thyroïde peuvent se former. Le joint est formé en une petite boule ou forme ovale. Peut être détecté par palpation. Avec la consommation d'aliments riches en iode, le gonflement augmente rapidement, le niveau de thyroïde dans le sang augmente. Dans les premiers stades, ils sont traités par un traitement médicamenteux. Si le volume du nœud dépasse 20 mm, il est nécessaire de le retirer de toute urgence avec une intervention chirurgicale..
    • La forme oncocytaire est constituée des agents pathogènes Gyurtle. Il est diagnostiqué chez les jeunes âgés de 20 à 30 ans. Le néoplasme est caractérisé par une teinte brun jaunâtre et des saignements à court terme. Considéré comme un néoplasme bénin, mais souvent confondu avec des espèces malignes.
    • L'adénome atypique ou pathologique est constitué d'agents pathogènes folliculaires et proliférants. Il peut prendre différentes formes - un ovale, une boule, une broche ou un nœud allongé. Les cellules sont capables de se transformer en un type malin, un retrait urgent est nécessaire.
    • L'adénome oxyphilique dégénère souvent en une formation cancéreuse, il est donc considéré comme le plus dangereux pour l'homme. Il se forme dans les cellules de Gürtle et se distingue par la présence d'un cytoplasme éosinophile à gros noyaux sans colloïde.

    Chaque type de pathologie nécessite un traitement urgent afin de prévenir le développement d'un cancer dangereux.

    Diagnostic de la pathologie

    Pour déterminer le type de néoplasme et déterminer le cours du traitement, il est nécessaire de subir un examen du corps. Le diagnostic comprend un certain nombre de procédures:

    • Le sang est testé pour la présence d'hormones et le niveau est évalué par rapport à la norme.
    • Au cours de l'étude, l'urine aide à identifier une augmentation des leucocytes et à déterminer les processus inflammatoires.
    • L'échographie (échographie) permet d'examiner les limites et les tailles du nœud dans la glande thyroïde afin de le distinguer d'une formation kystique. Ce type de diagnostic convient à l'examen des femmes enceintes, car les autres méthodes ne peuvent pas être utilisées. À l'échographie, vous pouvez surveiller le processus de croissance tumorale et planifier d'autres actions.
    • La tomodensitométrie et l'imagerie par résonance magnétique permettent une étude détaillée de l'adénome pour sa composition structurelle, sa taille et son emplacement. L'étude aide à obtenir une image avec des formes de tumeur claires.
    • Pour clarifier le diagnostic, une ponction de matériel biologique est réalisée pour l'histologie et la biopsie pour la malignité cellulaire.

    Après avoir reçu les résultats du test, le médecin a le droit de déterminer le type de pathologie et de décider si une opération urgente est nécessaire ou non.

    Traitement de la maladie

    Après avoir déterminé le type d'adénome, le médecin prescrit un traitement. Dans certaines situations, il est possible de se passer de l'opération, mais le plus souvent l'opération de suppression du nœud est utilisée.

    Le traitement médicamenteux est utilisé en présence de pathologie chez les femmes enceintes, les personnes majeures et en présence de types de maladies incurables. La posologie des médicaments est calculée individuellement pour chaque patient. Une tumeur sans signe visible de croissance ne nécessite pas de traitement actif; elle est principalement surveillée par des examens réguliers.

    Pour la pharmacothérapie, des médicaments suppressifs sont utilisés, par exemple la lévothyroxine. La substance réduit la production de l'hormone et permet au niveau thyroïdien de revenir à la normale. Mais un tel traitement n'aide pas toujours à se débarrasser de la tumeur, une excision chirurgicale est donc utilisée.

    L'adénome toxique est traité avec de l'iode radioactif ou par chirurgie. L'iode radioactif est injecté dans le corps dans le volume requis, qui est accumulé par les cellules malades. Lorsque la quantité requise est atteinte, l'iode commence à détruire activement les agents pathogènes atypiques. Avec un résultat positif du traitement, le patient récupère complètement et un examen annuel par un endocrinologue est nécessaire.

    Pour les nœuds de grande taille, une résection chirurgicale partielle ou complète est utilisée. Les grandes tailles sont retirées en petites pièces avec de petits intervalles de temps entre les opérations. Le patient sort de l'hôpital le 5ème jour après le retrait de la tumeur.

    Après avoir pris les mesures nécessaires pour le traitement de l'adénome, le patient se voit prescrire un traitement par L-Thyroxine. Vous devrez prendre le médicament constamment. Le respect de toutes les recommandations du médecin vous permet de récupérer en 1 à 2 mois et de commencer une vie bien remplie.

    Traitement avec la médecine traditionnelle

    Une tumeur de la glande thyroïde peut se former, selon la théorie de Luula Viilma, en raison de l'accumulation d'émotions négatives et de stress. Par conséquent, le guérisseur conseille de ne pas garder les mauvaises émotions et pensées en vous. Accumuler la lumière et l'amour - cela aidera à guérir de toutes les maladies.

    Dans les premiers stades, les médecins autorisent l'utilisation de recettes de médecine traditionnelle:

    • Le jus de feijoa fraîchement pressé a des propriétés anti-inflammatoires. Vous devez prendre 100 ml 2 à 3 fois par jour dans les 7 jours.
    • La fraise des bois est riche en substance antithyroïdienne. Par conséquent, l'utilisation de baies fraîches aide à maintenir l'hormone dans la bonne quantité, sans dépasser les indicateurs.
    • La teinture d'écorce de chêne est souvent utilisée pour les maladies thyroïdiennes. L'adénome est traité avec des compresses de nuit pendant 21 jours.
    • Broyer le sarrasin (verre) et les noix (verre) en une fraction fine et bien mélanger avec l'ajout de miel de sarrasin (verre). Mettez le mélange dans un endroit frais et sombre pendant 7 jours. Prenez le mélange prêt à l'emploi tous les jours pendant 1 c. par jour, lavé avec du thé chaud ou de l'eau.

    Manger des aliments à forte teneur en iode est considéré comme un bon remède, mais il est nécessaire de réduire le volume en cas de forme toxique de pathologie. Avant d'utiliser la médecine traditionnelle, vous devez consulter votre médecin pour éviter le développement de complications.

    Pronostic de la maladie

    Le pronostic de la vie avec des lésions de la glande thyroïde par un adénome est majoritairement favorable. Avec de petits volumes de nœud, les médecins préfèrent surveiller l'état du patient et contrôler le processus de croissance. L'opération est nécessaire lorsque la pathologie progresse pour éviter les conséquences négatives.

    Le traitement aux premiers stades de la maladie évite la chirurgie d'ablation. Vous pouvez guérir la maladie avec des médicaments. Il vous suffit de prendre les pilules correctement et de suivre les recommandations du médecin.

    Les patients se rétablissent généralement rapidement après un traitement ou une intervention chirurgicale. Le patient revient au rythme de vie habituel. Mais après le traitement, il est nécessaire d'être régulièrement observé par un endocrinologue et de passer des tests - sang et urine. Le contrôle de l'équilibre hormonal vous permet d'éviter les rechutes et de commencer un traitement en temps opportun.

    La pathologie thyroïdienne fait référence à des formations bénignes, mais l'absence de traitement est dangereuse pour le développement du cancer. Par conséquent, un traitement opportun et correct vous permet de vivre une longue vie familière..

    Prévention de la pathologie

    Pour la prévention des adénomes, les médecins conseillent de mener une vie saine avec une bonne alimentation équilibrée. Cela vaut la peine d'éliminer le stress et les autres émotions négatives. Une consommation excessive d'alcool et de nicotine est également dangereuse pour l'homme, vous devez donc limiter la consommation.

    Une visite annuelle au bord de la mer a un effet bénéfique sur la santé du patient. Le corps est saturé d'iode de mer, la stimulation des fonctions protectrices du corps se fait de manière naturelle. Mais vous ne pouvez pas rester longtemps sous l'influence de la lumière directe du soleil..

    Adénome thyroïdien. Causes, symptômes, diagnostic et traitement

    L'adénome thyroïdien est une tumeur bénigne qui provient des cellules glandulaires. Il peut être de différentes tailles. Le néoplasme s'accompagne souvent d'une fonction accrue de la glande thyroïde et est capable de se transformer en une tumeur maligne.

    La maladie survient chez les femmes 3 à 4 fois plus souvent que chez les hommes, généralement après 40 ans.

    Souvent, le terme «adénome thyroïdien» désigne tout néoplasme nodulaire dans l'épaisseur de l'organe. Ce n'est pas vrai. L'adénome est un diagnostic histologique, ce terme désigne un nœud constitué d'un certain type de cellules. Le diagnostic final ne peut être établi qu'après une biopsie et un examen du matériel au microscope.

    Caractéristiques de l'anatomie de la glande thyroïde

    La glande thyroïde fait partie du système endocrinien, elle produit des hormones qui ont certains effets.

    L'organe est adjacent à l'avant et aux côtés du cartilage thyroïdien du larynx. La glande thyroïde est petite et douce en consistance, mais peut toujours être ressentie sous la peau en demandant au patient d'incliner la tête vers l'avant.

    Le poids de la glande est en moyenne de 50 grammes. Il a la forme d'un fer à cheval et se compose de deux lobes - droit et gauche. Il y a un isthme entre eux.

    Les cellules qui composent le tissu thyroïdien:

    • Une cellule. Ils sont basiques. Ils produisent des hormones triiodothyronine, thyroxine. Dans l'épaisseur de la glande, il y a un grand nombre de cavités (follicules), qui sont entourées de cellules A. Les follicules contiennent une masse sous forme de gel - il sert de réservoir pour les réserves d'hormones.
    • Cellules B. Ils sont également appelés cellules de Gürtle. Leur rôle n'est pas encore bien compris, mais on pense qu'ils produisent des substances biologiquement actives.
    • Cellules C. Responsable de la production d'une hormone qui régule le taux de calcium sanguin.

    Les principales hormones thyroïdiennes sont la triiodothyronine et la thyroxine.

    Les effets des hormones thyroïdiennes:

    • Accélération du métabolisme.
    • Accélération de la dégradation de diverses substances et de la production d'énergie.
    • Augmentation de la glycémie.
    • Régulation de l'excitabilité du système nerveux.
    • Régulation du rythme des contractions cardiaques (augmentation, augmentation).
    • Augmenter la sensibilité des cellules aux hormones de stress.
    • Accélération de la formation et de la destruction des globules rouges.
    • Renforcement des contractions des parois intestinales, augmentation de la fréquence des selles.

    La régulation des fonctions de la glande thyroïde est assurée par l'hypophyse, une glande située dans le cerveau. La glande pituitaire sécrète des hormones qui améliorent la fonction de la glande thyroïde. Le système fonctionne selon le principe de rétroaction. Moins il y a d'hormones thyroïdiennes dans le sang, plus la glande pituitaire sécrète activement des hormones régulatrices. Une augmentation des niveaux de thyroxine et de triiodothyronine supprime l'activité de la glande pituitaire.

    L'iode est nécessaire à la formation des hormones thyroïdiennes. Le corps doit en avoir assez.

    Classification de l'adénome thyroïdien

    L'adénome de la glande thyroïde est un néoplasme nodulaire bénin qui se produit à partir du tissu glandulaire (aden - «glande» grecque). Il peut être composé de différentes cellules:

    • Adénome folliculaire. C'est un nœud arrondi recouvert d'une capsule.
    • Adénome papillaire. Ressemble à une cavité - kystes.
    • Adénome des cellules de Gürtle. Se compose de cellules thyroïdiennes B (voir ci-dessus).
    • Adénome toxique de la glande thyroïde (synonymes: adénome fonctionnel, maladie de Plummer). Cette tumeur sécrète une grande quantité d'hormones et s'accompagne des symptômes les plus sévères..
    • Autres variétés.

    Il est possible de distinguer un type d'adénome d'un autre uniquement en examinant un fragment de néoplasme au microscope. Seul l'adénome toxique de la glande thyroïde se distingue des autres variétés par ses symptômes.

    Le plus souvent, avec un adénome, un nœud se trouve dans l'épaisseur de la glande. Plusieurs nœuds moins communs.

    Causes de l'adénome de la glande thyroïde

    Les causes du développement de la maladie ne sont pas bien comprises..

    Facteurs contribuant à l'apparition d'un adénome thyroïdien:

    • Augmentation de l'activité de la glande pituitaire. Les adénomes surviennent souvent dans le contexte d'un effet excessif sur le tissu de la glande des hormones produites dans l'hypophyse.
    • Dysfonctionnement du système nerveux autonome, qui régule le travail des organes internes.
    • Écologie défavorable.
    • Hérédité. S'il y a des parents proches avec un adénome diagnostiqué, la probabilité de développer la maladie est plus élevée.
    • L'effet sur le corps de diverses substances toxiques.
    • Risques professionnels.
    • Déséquilibre hormonal général.
    • L'adénome toxique de la glande thyroïde peut se développer à partir d'un nœud non toxique ou dans le contexte d'un goitre nodulaire.

    Symptômes de l'adénome thyroïdien

    Si l'adénome ne s'accompagne pas d'une production accrue d'hormones thyroïdiennes, il n'y a aucun symptôme de la maladie pendant une longue période. Un néoplasme est détecté par hasard, lors d'examens préventifs par un endocrinologue.

    Symptômes courants pouvant survenir aux premiers stades de l'adénome thyroïdien:

    • perte de poids;
    • mauvaise tolérance aux températures élevées;
    • augmentation de l'anxiété, de l'irritabilité;
    • transpiration excessive;
    • fatigue rapide, mauvaise tolérance à l'exercice;
    • cardiopalmus.

    Symptômes d'un gros adénome thyroïdien:

    • néoplasme visuellement perceptible, déformation du cou;
    • douleur;
    • trouble de la déglutition;
    • inconfort dans la gorge;
    • toux;
    • trouble respiratoire;
    • changement de voix.

    Symptômes d'un adénome thyroïdien toxique

    Avec un adénome toxique de la glande thyroïde, des symptômes d'hyperthyroïdie sont notés - un état pathologique associé à une production accrue d'hormones.

    Qu'arrive-t-il à la glande thyroïde et à l'hypophyse avec un adénome toxique?

    Dans la glande thyroïde, un nœud (le plus souvent unique) apparaît, qui produit de grandes quantités de triiodothyronine et de thyroxine. Ils pénètrent dans la circulation sanguine et commencent à exercer leurs effets..

    Avec un niveau accru d'hormones, un mécanisme de rétroaction est déclenché - l'activité de la glande pituitaire diminue. Il arrête de stimuler la glande thyroïde.

    En conséquence, l'activité du tissu glandulaire diminue. Mais le nœud continue de produire de grandes quantités d'hormones..

    Symptômes:

    Description du symptômeCause de l'événement
    Symptômes du système nerveux:
    • augmentation de l'excitabilité, de l'irritabilité, de l'émotivité;
    • anxiété et anxiété sans cause;
    • craintes déraisonnables;
    • mains tremblantes (parfois tremblantes sur tout le corps);
    • trouble du sommeil;
    • discours rapide.
    Ces symptômes sont une conséquence de l'effet activateur des hormones thyroïdiennes sur le système nerveux. Dans leurs effets, la triiodothyronine et la thyroxine sont quelque peu similaires à l'adrénaline et à d'autres hormones du stress. Ils activent le corps, le préparent à réagir au danger.
    Symptômes du cœur et des vaisseaux sanguins:
    • augmentation de la fréquence cardiaque, même au repos;
    • fibrillation auriculaire;
    • insuffisance cardiaque;
    • augmentation de la pression artérielle;
    • rythme cardiaque augmenté.
    Les hormones thyroïdiennes activent le système cardiovasculaire, augmentent la fréquence et la force du cœur.
    Symptômes oculaires:
    • protrusion du globe oculaire par rapport à l'orbite ("bombé"), réduction de l'amplitude de ses spires;
    • vision double des objets dans les yeux;
    • clignotement rare;
    • yeux secs;
    • sensibilité accrue à la lumière;
    • larmoiement;
    • déficience visuelle.
    En raison d'une fonction hormonale excessive, un œdème et une prolifération de tissu adipeux à l'intérieur de l'orbite se produisent. Il déplace le globe oculaire vers l'extérieur, comprime le nerf optique et conduit à l'apparition des symptômes énumérés.
    Symptômes du système digestif:
    • une forte augmentation ou diminution de l'appétit, jusqu'à une perte complète;
    • douleur abdominale sous forme de convulsions;
    • selles molles fréquentes.
    Les hormones thyroïdiennes augmentent la contraction de la paroi intestinale, ce qui accélère le passage des aliments dans l'intestin.
    Symptômes osseux et musculaires:
    • réduction de la taille des muscles;
    • faiblesse musculaire, fatigue accrue;
    • fatigue musculaire constante;
    • trouble du mouvement;
    • Difficulté à marcher longtemps, en particulier dans les escaliers, lors de la levée de poids;
    • parfois, avec une maladie grave, une paralysie se développe.
    Les hormones thyroïdiennes activent les processus de dégradation de diverses substances avec la libération d'énergie. En conséquence, le tissu musculaire est également détruit..
    Symptômes respiratoires:
    • essoufflement qui persiste même au repos;
    • se sentir essoufflé.
    Une fonction thyroïdienne excessive entraîne le développement d'un œdème pulmonaire.
    Symptômes du système reproducteur:
    Chez les hommes:
    • infertilité;
    • hypertrophie des glandes mammaires;
    • diminution de la puissance.
    Chez les femmes:
    • infertilité;
    • violation de la régularité des menstruations;
    • douleur pendant la menstruation;
    • écoulement rare;
    • détérioration prononcée pendant la menstruation: maux de tête, évanouissements.
    Ces symptômes sont dus à une diminution de la production d'hormones sexuelles féminines et masculines.
    Symptômes courants:
    • augmentation de la température corporelle et transpiration;
    • augmentation de la glycémie, diabète sucré;
    • une augmentation de la quantité d'urine;
    • soif intense;
    • amincissement de la peau, des cheveux, des ongles;
    • apparition précoce de cheveux gris;
    • gonflement dans différentes parties du corps.
    Ces symptômes sont liés aux effets directs des hormones thyroïdiennes.


    L'ensemble et la gravité des symptômes de l'adénome thyroïdien toxique dépendent de la taille, de l'activité et de la durée du nœud.

    Diagnostic de l'adénome thyroïdien

    Examen endocrinologue

    Si vous soupçonnez un nœud dans la glande thyroïde, vous devez consulter un endocrinologue. Mais même les personnes en parfaite santé, en particulier les femmes, sont recommandées de consulter un spécialiste une fois par an pour un examen préventif et une détection précoce des maladies..

    Comment le médecin examine le patient:

    • Enquête. Le médecin essaie de connaître tous les détails qui pourraient indiquer les causes de la maladie, les facteurs prédisposants, la nature de l'évolution de la maladie.
    • Examen de la région du cou. La déformation est visuellement perceptible aux grandes tailles du nœud.
    • Sensation du cou. Le médecin se tient derrière le patient et lui demande d'incliner un peu la tête en avant. Puis il pose ses doigts sur le devant du cou et essaie de trouver la glande, les nœuds qui s'y trouvent. Dans ce cas, l'endocrinologue demande au patient d'avaler de la salive.

    Après examen, le médecin ne peut diagnostiquer que la présence d'une formation nodulaire dans l'épaisseur du tissu thyroïdien. Par des signes extérieurs et des données obtenues lors de l'interrogatoire, il est possible de comprendre s'il y a une fonction accrue de la glande. A ce stade, il est encore impossible d'affirmer que le nœud détecté est un adénome..

    Diagnostics instrumentaux

    Titre de l'étudeLa descriptionComment est?
    Procédure d'échographieL'examen échographique permet de visualiser un nœud dans l'épaisseur de la glande thyroïde sur le moniteur de l'appareil. Le médecin peut évaluer sa forme, sa taille, sa consistance, sa position. Lors de l'utilisation de l'échographie Doppler et du balayage duplex, il est possible d'évaluer le flux sanguin dans la glande et le nœud, les structures adjacentes.L'étude est réalisée en position assise ou couchée. Le médecin demande au patient d'incliner sa tête et place un capteur sur son cou. L'examen dure généralement de 15 à 20 minutes. Après l'étude, une conclusion est publiée, qui décrit le tissu de la glande et les formations qu'il contient..
    Balayage radio-isotopique de la glande thyroïdeL'étude est basée sur la capacité de la glande thyroïde à absorber l'iode.
    Au cours de l'étude, de l'iode radioactif (123 I ou 131 I) est introduit dans l'organisme. La dose de rayonnement est sans danger pour l'homme, mais un équipement spécial peut l'enregistrer. Une partie de l'iode est absorbée par la glande thyroïde, car elle est nécessaire à la synthèse des hormones. Une absorption excessive d'iode indique une augmentation de la fonction thyroïdienne.
    • Le dernier repas doit être avant minuit la veille de l'étude.
    • Le patient reçoit une capsule ou une solution iodée, qu'il doit prendre. La dose d'iode est égale à celle qu'une personne reçoit habituellement avec de la nourriture. En outre, la solution peut être administrée par voie intraveineuse.
    • Après 2 heures après avoir pris le médicament, vous pouvez prendre un repas léger.
    • 24 heures après la prise du médicament, des images de la glande thyroïde sont prises et une image est obtenue dans laquelle la teneur en iode dans les tissus est affichée en utilisant différentes couleurs.
    • Si le nœud est actif et sécrète une grande quantité d'hormones, alors beaucoup d'iode s'y accumule et sa couleur diffère de celle du tissu environnant.
    Biopsie par ponctionAprès la biopsie, vous pouvez déterminer exactement quelles cellules font partie du nœud. Le diagnostic ne laisse alors aucun doute. De plus, une tumeur maligne de la glande peut être détectée à un stade précoce. La précision de la méthode est de 80%.
    Lors de l'examen, le médecin insère une aiguille dans le nœud et reçoit un morceau de tissu. Le matériel est envoyé au laboratoire pour étudier la composition cellulaire.Technique de biopsie par ponction:
    • Le patient est couché sur le dos.
    • Le médecin injecte un anesthésique sur le site où l'étude sera menée.
    • Un capteur de machine à ultrasons est placé sur la zone de la glande thyroïde et une image est obtenue sur le moniteur.
    • Sous contrôle échographique, une aiguille est insérée dans la glande thyroïde et un fragment du nœud est obtenu.
    • Pour une plus grande précision de l'étude, l'aiguille est insérée plusieurs fois à différents endroits.
    Les sentiments lors de l'examen ressemblent à une injection intraveineuse.Tomodensitométrie de la glande thyroïde (TDM)L'étude est rarement réalisée, car la glande thyroïde est très sensible à l'exposition aux radiations (bien qu'elle soit minime avec la TDM).
    Indications du scanner de la glande thyroïde:
    • Informativité de l'échographie: lors d'un examen échographique, il n'est pas possible d'évaluer l'état de la glande et des ganglions.
    • L'emplacement d'une partie de la glande thyroïde en dessous de l'endroit habituel, derrière le sternum.
    Le patient est placé sur la table d'un tomographe et des photos sont prises. L'étude vous permet d'obtenir des sections couche par couche de la glande, de construire son modèle tridimensionnel.Imagerie par résonance magnétique (IRM) de la glande thyroïdeL'imagerie par résonance magnétique est une étude plus informative et plus sûre que la tomodensitométrie, car elle suppose l'absence de rayonnement de la glande thyroïde.
    Les indications sont les mêmes que pour la tomodensitométrie.L'étude est réalisée sur des équipements spéciaux. Pendant un certain temps, le patient doit rester immobile à l'intérieur de l'appareil.
    Avant l'examen, il est nécessaire de retirer tous les objets métalliques de vous-même, car l'étude est basée sur l'utilisation d'un champ magnétique puissant.Etude du taux d'hormones thyroïdiennes dans le sangLe taux d'hormones thyroïdiennes (triiodothyronine, thyroxine) dans le sang reflète l'activité fonctionnelle de la glande. L'étude est réalisée pour identifier les adénomes thyrotoxiques.Pour déterminer le niveau d'hormones thyroïdiennes, le sang est prélevé dans une veine. Idéalement, 1 à 3 semaines avant l'étude, vous devez arrêter de prendre des médicaments contenant des hormones thyroïdiennes, des complexes vitaminiques-minéraux avec de l'iode.Etude du taux d'hormone thyréostimulante de l'hypophyse
    L'hormone de stimulation thyroïdienne, sécrétée par l'hypophyse, augmente la fonction de la glande thyroïde. S'il y a un nœud thyrotoxique, alors l'excès d'hormones thyroïdiennes supprime la fonction de l'hypophyse (voir ci-dessus). La teneur en hormone thyréostimulante dans le sang diminue. Pour les autres types d'adénomes, il n'y a pas de changement.L'étude est généralement réalisée le matin à jeun. Le sang est prélevé dans la veine du patient. 2 à 4 semaines avant l'étude, vous devez arrêter de prendre des médicaments hormonaux, après avoir consulté votre médecin.Chimie sanguineLes indicateurs biochimiques reflètent des troubles métaboliques qui se produisent dans le corps avec une fonction thyroïdienne accrue. L'étude est réalisée pour confirmer l'adénome thyrotoxique et évaluer le degré de troubles.Pour l'étude, le sang est prélevé le matin, à jeun..
    Écarts dans l'analyse biochimique de l'adénome thyrotoxique:
    • Diminution de la teneur en lipides (graisses).
    • Propension à l'hyperglycémie.


    Un examen supplémentaire est prescrit dans le cas où les fonctions des organes sont altérées par un adénome thyrotoxique. Le plan d'enquête est sélectionné individuellement.

    Traitement

    Thérapie médicamenteuse

    Indications du traitement médicamenteux pour l'adénome thyroïdien:

    • Adénome colloïdal, en particulier pendant la grossesse.
    • Se préparer à la chirurgie pour un adénome thyrotoxique.

    Préparation à la chirurgie pour adénome thyrotoxique

    L'intervention chirurgicale pour l'adénome thyrotoxique est effectuée uniquement dans le contexte de l'euthyroïdie - une condition où une quantité normale d'hormones est présente dans le sang. Avant l'opération, le patient doit suivre un traitement visant à réduire la production d'hormones par la glande.

    Nom du médicamentLa descriptionMode d'application *
    CarbimazoleBloque l'incorporation d'iode dans les hormones thyroïdiennes, empêchant ainsi leur formation excessive. Le carbimazole est efficace pour augmenter la fonction des glandes quelle que soit la maladie.Le médicament n'est prescrit qu'après examen et une augmentation du taux d'hormones dans le sang est prouvée..
    Il est utilisé strictement selon la prescription du médecin.

    Contre-indications:

    • réactions allergiques au médicament;
    • lésions hépatiques sévères.
    Dosages:
    • La dose initiale pour les adultes est de 20 à 60 mg par jour.
    • Ensuite, la posologie est ajustée en fonction du niveau d'hormones dans le sang..
    • La dose d'entretien habituelle est de 5 à 15 mg par jour..
    ThiamazoleBloque l'attachement de l'iode aux hormones thyroïdiennes et inhibe leur synthèse. Accélère l'excrétion de l'iode de la glande thyroïde.Le médicament est pris strictement selon les directives d'un médecin. Le traitement ne commence qu'après la réalisation des tests de laboratoire, une augmentation du taux d'hormones thyroïdiennes dans le sang a été prouvée.
    Dosages:
    • La posologie initiale pour les adultes est de 20 à 40 mg par jour. Cette dose est prise 1 fois par jour ou divisée en 2 à 3 doses.
    • Ensuite, les doses sont ajustées en fonction du taux d'hormones dans le sang..
    • Après normalisation du taux d'hormones dans le sang, ils passent généralement à une dose quotidienne de 5 à 20 mg.
    Contre-indications:
    • réactions allergiques aux composants du médicament;
    • une diminution du nombre de leucocytes dans le sang;
    • stagnation de la bile.
    PropicilLe médicament perturbe la formation d'hormones dans la glande thyroïde, principalement en raison d'une violation de l'ajout d'iode. Aide à réduire l'iode dans la glande thyroïde.Le médicament n'est prescrit que si une augmentation des hormones thyroïdiennes dans le sang est clairement identifiée. Prendre uniquement selon les directives d'un médecin.
    Dosage:
    • La dose initiale pour les adultes et les enfants de plus de 10 ans est de 75 à 100 mg par jour. Dans les cas graves, le médecin peut prescrire 300 à 600 mg par jour..
    • À l'avenir, la dose est ajustée en fonction des besoins individuels.
    • Avec la normalisation du taux d'hormones dans le sang, le traitement d'entretien est poursuivi avec des doses de 25 à 150 mg par jour.
    Contre-indications:
    • hypersensibilité, réactions allergiques au médicament;
    • Maladies du foie: cirrhose, hépatite, dysfonctionnement des organes;
    • Diminution du taux de leucocytes dans le sang.

    * Les informations sur les médicaments sont présentées à titre informatif uniquement. Leur réception ne doit être effectuée que sur prescription d'un endocrinologue. L'automédication peut avoir des conséquences négatives.

    Traitement chirurgical de l'adénome thyroïdien

    Le traitement chirurgical est le principal traitement de l'adénome thyroïdien.

    Types d'opérations:

    Type d'opérationLa description
    Énucléation des nœuds.Ce type d'intervention chirurgicale est pratiqué plus souvent que d'autres. L'énucléation implique l'élimination de la formation avec la capsule. Le tissu glandulaire environnant reste intact.
    Conditions requises pour ce type d'intervention:
    • Il n'y a aucun signe de malignité dans le nœud.
    • Le reste du tissu thyroïdien est normal.
    Progression de l'opération:
    • Le chirurgien fait une incision, accède au kyste et le retire avec la capsule. Le tissu thyroïdien environnant reste intact.
    • Le nœud distant est envoyé au laboratoire pour une biopsie.

    Chirurgie lorsqu'une partie importante de la glande thyroïde est endommagée ou que des signes de malignité sont présents.
    Hémithyroïdectomie.Ablation de la moitié de la glande thyroïde.
    Progression de l'opération:
    • Le chirurgien fait une incision et accède à la glande thyroïde.
    • Ensuite, la ligature des vaisseaux alimentant la moitié de la glande thyroïde est effectuée. Il est séparé du nerf du larynx, des glandes parathyroïdes.
    • La moitié de la glande et sa partie étroite, l'isthme, sont retirées. L'incision est suturée.
    Complications possibles:
    • saignement dans la période postopératoire;
    • lésions nerveuses et dysfonctionnement du larynx;
    • fonction thyroïdienne insuffisante.
    Résection thyroïdienne sous-totale.La plupart de la glande thyroïde est enlevée pendant la chirurgie. Ne laissez que de petites parties des lobes droit et gauche pesant 4-6 grammes.
    Après l'opération, la fonction de la glande thyroïde est toujours fortement réduite. Par conséquent, le médecin prescrit des médicaments hormonaux au patient..
    ThyroïdectomieAblation complète de toute la glande thyroïde. Il est rarement effectué, en règle générale, lorsque des signes de malignité de l'adénome sont détectés.
    Après une telle opération, le corps cesse de produire ses propres hormones. Un apport continu de médicaments hormonaux est nécessaire.
    Le risque de complications est relativement élevé:
    • lésions des glandes parathyroïdes et altération du métabolisme du calcium;
    • lésions des nerfs laryngés et dysfonctionnement du larynx, de la voix.

    Autres méthodes si le traitement chirurgical est impossible

    Ces méthodes de traitement de l'adénome de la glande thyroïde sont généralement utilisées chez les personnes âgées, qui ont des contre-indications à la chirurgie:

    • Préparations d'iode radioactif. Tout comme d'habitude, l'iode radioactif s'accumule dans la glande thyroïde. Il l'irradie de l'intérieur et supprime ses fonctions, détruit les cellules d'adénome.
    • Parfois, le nœud est détruit en y injectant de l'alcool éthylique à l'aide d'une aiguille. L'éthanol cautérise les cellules tumorales et elles meurent.

    Recommandations de style de vie pour les patients atteints d'adénome thyroïdien

    Habituellement, les médecins donnent ces recommandations avant le traitement chirurgical:

    • Éviter les situations stressantes.
    • Nutrition adéquate, apport de protéines et de vitamines en quantité suffisante.
    • Un bon sommeil.
    • Réception des phytopréparations.
    • Éviter une exposition prolongée au soleil et au solarium.

    Traitement avec des remèdes populaires

    Lors de la préparation de l'opération, le médecin peut prescrire des plantes médicinales au patient - en prenant des plantes médicinales qui suppriment la fonction de la glande thyroïde:

    Plantes médicinalesComment faire?
    • Tsétraria islandaise;
    • cresson médicinal;
    • teinture d'ajonc.
    Ces plantes contiennent un analogue des hormones thyroïdiennes. Ils n'ont pas les mêmes effets sur le corps, mais ils peuvent supprimer l'hypophyse - cela arrête de stimuler la production d'hormones dans la glande thyroïde..
    • bœufs communs;
    • moineau à racines rouges;
    • ecchymose commune;
    • racine noire commune;
    • consoude officinalis.
    Ces plantes contiennent des substances qui agissent sur la glande pituitaire et suppriment la production de ses hormones, qui activent la glande thyroïde..


    Les remèdes à base de plantes énumérés ne doivent être pris que selon les directives d'un médecin..

    Aucune autre méthode de traitement ne peut assurer à elle seule la guérison de l'adénome thyroïdien. Ils ne peuvent être utilisés qu'en complément du traitement primaire. Avant d'utiliser ces méthodes ou ces méthodes alternatives, il est nécessaire de consulter un endocrinologue. Une mauvaise automédication peut être nocive.

    Quelles sont les prédictions?

    Le pronostic de l'adénome thyroïdien est favorable si le traitement est effectué correctement et en temps opportun. La plupart des patients guérissent. Si la totalité ou la majeure partie de la glande a été retirée, un traitement hormonal à vie est prescrit.

    Recommandations généralement données après le traitement:

    • visite annuelle chez l'endocrinologue;
    • surveillance périodique du taux d'hormones thyroïdiennes dans le sang;
    • Bonne nutrition;
    • arrêter de fumer, boire de l'alcool;
    • éviter une exposition prolongée au soleil.

    La prévention

    Il est conseillé aux personnes de plus de 40 ans, en particulier aux femmes, de consulter un endocrinologue chaque année pour des examens préventifs, de faire un don de sang pour le contenu des hormones thyroïdiennes. Il est nécessaire de surveiller la santé globale, en particulier le système endocrinien, de donner du sang pour une analyse biochimique une fois par an.

    Top