Catégorie

Des Articles Intéressants

1 Larynx
Pression du cou avec VSD et sensations d'étouffement.
2 Pituitaire
Pourquoi la thyrotropine TSH est abaissée
3 Cancer
Augmentation de la progestérone 17-OH pendant la grossesse - causes et traitement
4 Des tests
Manque de progestérone chez la femme: symptômes, causes et traitements
5 Larynx
Une cuillerée d'huile le matin: comment bien boire, laquelle et pourquoi
Image
Principal // Pituitaire

Test sanguin pour les hormones FSH et LH


Le corps humain produit une grande variété d'hormones qui affectent la qualité de vie. Très souvent, une violation de leur interaction conduit à l'infertilité ou à des problèmes de conception. Dans de tels cas, les médecins conseillent souvent de faire un test sanguin pour certains d'entre eux. Par exemple, FSH, LH, estradiol.

Hormone folliculo-stimulante (FSH)

La FSH est sécrétée par l'hypophyse antérieure. Il se forme chez les personnes des deux sexes et affecte la fonction des glandes sexuelles..

Grâce à cette hormone, la formation et la croissance des follicules dans les ovaires se produisent chez les femmes. Lors de l'ovulation au milieu du cycle, les niveaux de FSH deviennent les plus élevés..

Chez les hommes, en raison de l'hormone folliculo-stimulante, la croissance du canal déférent se produit. De plus, ses indicateurs affectent la quantité de testostérone dans le corps..

Hormone lutéine (LH)

Cette hormone est également sécrétée par la glande pituitaire..

En raison de la présence de LH chez les femmes, le processus d'achèvement de la maturation des ovules et de l'ovulation ultérieure se produit..

Chez les hommes, l'hormone lutéale augmente la formation de globuline. La testostérone pénètre mieux dans les tubules séminifères, ce qui entraîne une augmentation de son taux dans le sang et la maturation des spermatozoïdes.

Estradiol

C'est une hormone féminine qui est synthétisée dans le cortex surrénalien, les ovaires et le placenta d'une femme. Il est responsable du bon développement du système reproducteur féminin. De plus, il est essentiel pour une ovulation et une fécondation normales..

Ces hormones sont très importantes pour le fonctionnement normal des fonctions de reproduction..

Pourquoi se faire tester pour ces hormones?

Les médecins envoient un test sanguin pour ces hormones dans les cas où des irrégularités dans le travail du corps sont détectées.

Ainsi, par exemple, il y a certaines raisons pour les femmes. Ceux-ci inclus:

  • infertilité;
  • ménopause;
  • suspicion de toute maladie de l'hypophyse ou des ovaires;
  • si un traitement hormonal est prescrit pour contrôler le niveau d'hormones requis;
  • en violation du développement sexuel - trop rapide ou, au contraire, lent;
  • avec des anomalies génétiques.

Pour les hommes, il existe également certains cas où il est nécessaire de passer des tests de FSH et de LH. Par exemple, ils doivent être pris:

  • s'il y a sous-développement des organes génitaux;
  • avec infertilité;
  • lorsque l'enfant a un retard dans le développement sexuel;
  • s'il y a des problèmes avec la formation ou le développement du sperme;
  • dans le traitement des médicaments hormonaux.

En outre, les spécialistes peuvent prescrire de tels tests pour d'autres raisons..

Quand prendre?

Les niveaux de FSH et de LH ont des lectures différentes à différentes phases du cycle. C'est pourquoi les femmes s'inquiètent souvent de la question: "Quand passer ces tests pour que le résultat soit le plus correct?"

Le médecin doit fixer le jour en fonction du cycle menstruel de la femme. La FSH doit être prise le 3-7ème jour de la menstruation. Pour déterminer les possibilités de croissance folliculaire, l'analyse est prévue sur 5 à 8 jours.

Le niveau de LH est déterminé au milieu de la phase folliculaire, environ 6-7 jours.

Un test sanguin pour déterminer le niveau d'estradiol peut être effectué n'importe quel jour du cycle. Sa quantité maximale se produit pendant l'ovulation..

Il n'y a pas de telles restrictions pour les hommes, ils peuvent faire un test sanguin pour déterminer le niveau d'hormones n'importe quel jour..

Préparation à la livraison

Il existe certaines règles à suivre pour qu'un spécialiste puisse déterminer correctement tous les indicateurs. Par exemple

  • les femmes devraient abandonner l'activité physique quelques jours avant d'être testées;
  • le tabagisme et l'alcool affectent les niveaux d'hormones, ils doivent donc également être éliminés;
  • vous ne devez pas manger avant la procédure. Le dernier repas doit être environ 12 heures avant les tests;
  • le médecin doit nécessairement connaître tous les médicaments qu'une personne prend. Après tout, ils peuvent également affecter les performances;
  • l'âge a également une certaine influence sur le résultat du test sanguin.

Analyses de décodage

Seul un spécialiste doit déchiffrer les analyses, vous ne devez pas essayer de découvrir les résultats vous-même.

Pour toutes les hormones, il existe une certaine norme. Par conséquent, leur niveau y correspond ou diffère vers le haut ou vers le bas..

Le taux d'estradiol à différentes périodes du cycle menstruel sera différent, par exemple:

  • dans le folliculaire, son indicateur variera de 198 à 284 nm / l;
  • dans lutéale - de 439 à 570 nm / l;
  • après la ménopause - 51-133 nm / l.

Si cette hormone est élevée, une femme peut avoir des tumeurs des ovaires (testicules chez l'homme), une cirrhose du foie. À propos, lors de la prise de certains contraceptifs, le niveau d'estradiol augmente également..

Si, au contraire, l'indicateur de cette hormone n'atteint pas la valeur normale, le patient peut avoir des maladies telles que le sous-développement des organes génitaux, la menace d'une fausse couche. De plus, avec un régime végétarien faible en gras mais riche en glucides, les taux d'estradiol diminuent également..

Le taux d'hormone folliculo-stimulante est compris entre 4 et 150 U / L. Des taux élevés de FSH se produisent généralement avec une insuffisance rénale, des irrégularités menstruelles, une émaciation ou des kystes ovariens. Chez les hommes, cet indicateur est augmenté avec l'hypogonadisme - sous-développement du système reproducteur.

Une faible valeur de FSH survient généralement en cas d'obésité, d'aménorrhée, de taux élevés de prolactine, après une intervention chirurgicale et de dysfonctionnement hypophysaire. Chez l'homme, il s'agit d'une atrophie testiculaire, d'une impuissance, d'un manque de sperme.

La valeur normale de la LH est comprise entre 0,61 et 94 U / L. Cet indicateur est significativement plus élevé que la normale avec déplétion ovarienne, endométriose, insuffisance rénale, problèmes de glande pituitaire, famine. De faibles niveaux de LH se produisent avec une prolactine élevée, un surpoids, si une personne fume ou est stressée, insuffisance de la phase lutéale.

Les médecins prescrivent d'être testés pour la FSH et la LH en même temps, car leur rapport dans le sang d'une personne est évalué. Leur différence de 1,5 à 2 est considérée comme la norme..

Les spécialistes envoient donner du sang pour les hormones, si cela est vraiment nécessaire, il n'y a donc pas lieu d'avoir peur de cela. Il est préférable de commencer le traitement à temps plutôt que de restaurer le corps pendant une longue période..

Le jour du cycle à tester pour la FSH

Le déséquilibre hormonal conduit au développement d'un grand nombre de maladies. L'une des pathologies est l'infertilité. Les violations détectées en temps opportun de la concentration d'hormones augmenteront les chances de réussite de la fécondation.

L'hormone folliculo-stimulante est responsable de la maturation et de la croissance des follicules. Une diminution ou une augmentation de la FSH entraîne de graves troubles du système reproducteur. Lors de la détermination du niveau de l'hormone, il est nécessaire de se rappeler à quel jour du cycle menstruel il est permis de prendre de la FSH afin d'obtenir un résultat précis.

Le rôle de la FSH dans le corps d'une femme

Dans le corps féminin, l'hormone folliculo-stimulante remplit les fonctions suivantes:

  • responsable de la maturation des follicules;
  • favorise la libération d'oestrogène.

La FSH joue un rôle important dans la capacité fonctionnelle du système reproducteur féminin. L'hormone est produite par l'hypophyse antérieure. La plus grande quantité de FSH est observée pendant l'ovulation. Les changements dans la concentration de l'hormone folliculo-stimulante entraînent diverses maladies, y compris l'infertilité.

Norme

Phase du cycle menstruel

Valeur FSH, UI / ml

Signes de problèmes hormonaux folliculo-stimulants

Les modifications de la concentration de l'hormone folliculo-stimulante entraînent le développement de diverses maladies. Un déséquilibre hormonal peut être suspecté par les signes suivants:

  • infertilité d'origine inconnue;
  • se sentir mal pendant la ménopause;
  • apparition précoce ou tardive de la puberté;
  • violation de la régularité et du volume du flux menstruel.

Le médecin peut référer une femme pour diagnostiquer la quantité de FSH si une pathologie génétique est suspectée. Une autre indication pour la recherche est la pathologie ovarienne diagnostiquée. À la suite de diagnostics de laboratoire, une diminution ou une augmentation du niveau d'hormone folliculo-stimulante peut être déterminée..

Niveau réduit

Les raisons de la diminution du niveau d'hormone folliculo-stimulante sont les conditions suivantes:

  • Être en surpoids. L'excès de poids contribue à un changement des niveaux hormonaux. Dans le cas de la FSH, sa diminution est observée. En conséquence, la fonction de reproduction est altérée..
  • Manque de menstruation.
  • Ovaire polykystique.
  • Adhésion à long terme à la nutrition diététique. Un menu déséquilibré et inadéquat peut entraîner un manque de vitamines, de minéraux et d'éléments utiles.
  • Antécédents d'intervention chirurgicale sur les organes pelviens.
  • Diminution de la capacité fonctionnelle de l'hypothalamus et de la glande pituitaire.
  • Augmentation de la concentration de prolactine.
  • Prendre des médicaments. Une diminution du niveau d'hormone folliculo-stimulante est observée dans le contexte de la prise de stéroïdes anabolisants, de préparations d'acide valproïque.

Niveau élevé

Une augmentation de la quantité d'hormone folliculo-stimulante est observée avec les pathologies suivantes:

  • Insuffisance ovarienne prématurée.
  • Abus d'alcool et tabagisme.
  • La présence de néoplasmes tumoraux dans l'hypophyse.
  • Ménopause.
  • Utilisation à long terme de certains médicaments. Par exemple, lévodopa, tamoxifène, kétoconazole.
  • Développement de l'insuffisance rénale.
  • Avoir une maladie génétique.
  • Kyste endométrioïde dans la région ovarienne.
  • Exposition aux radiations.
  • Persistance folliculaire.
  • Saignement utérin dysfonctionnel.
  • Formations tumorales hormonodépendantes de toute localisation.

Préparation à l'analyse

Pour rendre le résultat de la recherche le plus précis possible, des experts ont élaboré des recommandations pour préparer la livraison de l'analyse..

Parmi elles, les activités suivantes:

  1. Il est nécessaire de donner du sang à jeun. Le moment le plus optimal pour la prise du biomatériau sera de 8h00 à 11h00. Le dernier repas doit être 8 heures avant le test.
  2. Quelques jours avant l'étude, il est recommandé d'adhérer à une alimentation rationnelle et équilibrée..
  3. Élimine l'activité physique excessive 3 jours avant le test.
  4. Essayez de ne pas ressentir de stress psycho-émotionnel.
  5. Avant d'examiner le niveau de FSH, il est nécessaire d'exclure l'utilisation de boissons alcoolisées..
  6. Il n'est pas recommandé de fumer le jour où vous devez faire un don de sang pour la FSH.
  7. Pré-informer le médecin traitant de l'utilisation des médicaments. Le médecin pourra décider lesquels d'entre eux doivent être exclus afin d'obtenir des résultats de recherche objectifs.
  8. Un traitement de physiothérapie n'est pas recommandé quelques jours avant l'étude.

Ce qui affecte le résultat de l'analyse

Divers facteurs peuvent influencer les résultats de l'analyse. Ils doivent être pris en compte lors du décryptage des données reçues..

  • L'âge de la femme.
  • Histoire de l'avortement.
  • Maladies sexuellement transmissibles diagnostiquées.
  • Prendre des médicaments. Par exemple, des stéroïdes anabolisants ou des compléments alimentaires.
  • Stress physique et psycho-émotionnel excessif.
  • Manque de repos et de sommeil.

Les conditions ci-dessus peuvent fausser les valeurs de l'hormone folliculo-stimulante. Par conséquent, avant l'étude, il est nécessaire de consulter un médecin et de déterminer le moment de l'analyse..

Journée de cycle optimale pour l'analyse FSH

La concentration d'hormone folliculo-stimulante dépend de la phase du cycle menstruel. Il est nécessaire de clarifier avec le médecin traitant le jour du test. Les experts identifient les recommandations générales suivantes:

  • Si la durée du cycle menstruel est de 23 jours, il est préférable de prendre la FSH 2-3 jours après le début des règles..
  • Dans le cas où le cycle dure 28 jours, le moment optimal pour l'analyse sera de 3 à 5 jours après le début du cycle menstruel.
  • Avec un cycle menstruel de plus de 28 jours, l'analyse est soumise pendant 5-7 jours.

Ce que montre l'analyse

Modifications de la concentration d'hormone folliculo-stimulante associées à diverses maladies.

Une diminution ou une augmentation des niveaux de FSH est associée aux conditions suivantes:

  • Ovaire polykystique.
  • Manque de nutriments dans le corps.
  • Une histoire d'interventions chirurgicales sur les organes pelviens.
  • Diminution de la capacité fonctionnelle de l'hypothalamus et de la glande pituitaire.
  • Augmentation de la concentration de prolactine.
  • Prendre des médicaments. Par exemple, les stéroïdes anabolisants, les préparations d'acide valproïque, la lévodopa, le tamoxifène, le kétoconazole.
  • Saignement utérin dysfonctionnel.
  • Formations tumorales hormonodépendantes de toute localisation.
  • Insuffisance ovarienne prématurée.
  • Abus d'alcool et tabagisme.
  • La présence de néoplasmes tumoraux dans l'hypophyse.
  • Ménopause.
  • Insuffisance rénale.
  • Avoir une maladie génétique.
  • Kyste endométrioïde dans la région ovarienne.
  • Exposition aux radiations.

Interprétation des résultats d'analyse

Vous pouvez obtenir les résultats finis de la recherche le lendemain de l'analyse. Pour déchiffrer les résultats fournis, vous devez contacter votre médecin.

L'automédication n'est pas recommandée. Lors du décodage des résultats obtenus, la phase du cycle menstruel est prise en compte.

Méthodes de traitement et normalisation des hormones

Afin de normaliser la concentration d'hormone folliculo-stimulante dans le corps, il est nécessaire de trouver la cause du déséquilibre.

Le traitement dépend de la maladie et du niveau de FSH.

  • Avec une quantité accrue de FSH, prednisolone, des contraceptifs oraux sont prescrits. La posologie, la fréquence d'admission et la durée du cours sont déterminées par le médecin en fonction des caractéristiques individuelles de l'organisme. Une condition préalable au traitement est la normalisation du poids corporel et le respect d'une alimentation équilibrée. Le menu du jour doit être équilibré.
  • La carence en hormone folliculo-stimulante nécessite un régime. Le menu doit inclure une quantité suffisante d'aliments contenant des graisses polyinsaturées. La normalisation des niveaux de FSH nécessite l'élimination de l'activité physique excessive et du stress psycho-émotionnel.

Vous pouvez vous faire tester pour déterminer le niveau de FSH à la clinique de FIV de Petrovka. Pour le diagnostic, un équipement moderne est utilisé, ce qui permet de compléter le volume de recherche requis dans les plus brefs délais. Des spécialistes expérimentés aideront à déchiffrer les résultats obtenus et donneront des recommandations si des écarts sont détectés. Le rendez-vous se fait par téléphone.

Nous remettons des tests hormonaux

Envisagez-vous une grossesse ou, au contraire, recherchez-vous des contraceptifs? Eh bien, il vous sera très probablement demandé de faire un don de «sang pour hormones» pour déterminer vos niveaux hormonaux. Qu'est-ce qui sera exactement déterminé au cours de ces études? En savoir plus sur les tests hormonaux les plus populaires!

«Les hormones sont des substances hautement actives produites par les glandes endocrines. Ce sont les hormones qui sont le lien principal dans la construction et la mise en œuvre de la fonction reproductrice des femmes et des hommes (à travers le système hypothalamus-pituitaire-ovaire).

Si l'un des composants du système est perturbé, tout le travail du système reproducteur change et, par conséquent, la capacité de concevoir diminue.

C'est pourquoi l'un des critères importants pour examiner une femme est d'évaluer son fond hormonal - pour déterminer la concentration de certaines hormones dans le sang, en tenant compte de la phase du cycle menstruel..

Une analyse des hormones est effectuée le matin à jeun.

Dans la pratique clinique, les hormones sexuelles suivantes sont testées en relation avec l'infertilité.

FSH - hormone folliculo-stimulante

Chez la femme, la FSH est l'une des principales hormones qui régulent la croissance du follicule (ovule) dans l'ovaire et la formation d'œstrogènes, sous l'influence desquelles l'endomètre se développe dans l'utérus. Les niveaux de FSH les plus élevés se trouvent à mi-cycle, conduisant à l'ovulation. Cette hormone est administrée 3 à 7 jours (selon le but de l'étude) du cycle.

Pour déterminer la possibilité de croissance folliculaire, la FSH est prise dans les 5 à 8 jours du cycle.

Chez les hommes, la FSH est le principal stimulateur de la croissance du canal déférent. La FSH augmente la concentration de testostérone dans le sang, facilitant ainsi le processus de maturation du sperme. Cela se produit lorsque les testicules d'un homme sont petits ou ont subi une intervention chirurgicale ou une infection. Pour les hommes, c'est l'une des quatre principales hormones sexuelles, dont la violation de la libération conduit à dysfonctionnement reproductif (trois autres: LH, testostérone et prolactine).

LH - hormone lutéinisante

Chez la femme, la LH assure l'achèvement du processus de maturation de l'ovule dans le follicule et l'ovulation. La LH assure également la sécrétion d'œstrogènes et la formation du corps jaune. Dans le cycle chez la femme, la concentration maximale de LH tombe à l'ovulation, après quoi le niveau de l'hormone diminue et «maintient» toute la phase lutéale à des valeurs inférieures à celles de la phase folliculaire. Cela est nécessaire pour que le corps jaune fonctionne dans l'ovaire. La concentration de LH diminue pendant la grossesse.

Une analyse pour la LH est effectuée de la même manière que pour la FSH - les jours 3-8 du cycle.

Chez les hommes, en stimulant la formation de globuline liant les hormones sexuelles, la LH augmente la perméabilité des tubules séminifères à la testostérone. Cela augmente la concentration de testostérone dans le sang, ce qui contribue à la maturation du sperme.

«L'un des critères les plus importants du dépistage de l'infertilité est le rapport LH / FSH. Normalement, avant le début des règles, il est de 1 an après le début des règles - de 1 à 1,5, dans la période de deux ans après le début des règles et avant la ménopause - de 1,5 à 2.

Prolactine

La prolactine est impliquée dans ovulation, stimule la lactation après l'accouchement. Il peut supprimer la formation de FSH à des «fins nécessaires» - pendant la grossesse et inutiles - en son absence. Avec une teneur accrue ou réduite en prolactine dans le sang, le follicule peut ne pas se développer, ce qui empêche la femme d'ovuler. Une modification de la concentration de cette hormone seule est suffisante pour le développement de l'infertilité.

Pour déterminer le niveau de cette hormone, il est important de faire une analyse au 1er et au 2ème phase du cycle menstruel, strictement à jeun et seulement le matin.

Immédiatement avant de prendre du sang, le patient doit être au repos pendant environ 30 minutes, car la prolactine est une hormone du stress et une excitation ou un peu d'exercice peut affecter son niveau. Dans la phase lutéale, le taux de prolactine est plus élevé que dans le folliculaire.

L'augmentation des taux de prolactine chez les hommes peut interférer avec la fonction sexuelle.

Estradiol

«Le sang est donné pour le contenu de cette hormone tout au long du cycle menstruel..

Il a un effet polyvalent sur tous les organes génitaux féminins. Son rôle est particulièrement important dans le développement de la membrane muqueuse de l'utérus et sa préparation à la grossesse. Cette hormone est sécrétée par le follicule qui mûrit, le corps jaune de l'ovaire, les glandes surrénales et même le tissu adipeux sous l'influence de la FSH, de la LH et de la prolactine. Chez la femme, l'estradiol assure la formation et la régulation de la fonction menstruelle, le développement de l'ovule. Une femme ovule 24 à 36 heures après un pic significatif d'estradiol. Après l'ovulation, le niveau de l'hormone diminue, une seconde augmentation d'amplitude plus petite se produit. Ensuite, il y a une baisse de la concentration de l'hormone, qui se poursuit jusqu'à la fin de la phase lutéale.

Progestérone

La progestérone est également appelée «hormone de grossesse» car elle fournit la préparation finale de la muqueuse utérine pour la fixation de l'embryon. En outre, la progestérone fournit les conditions optimales pour une grossesse en développement..

Il est important de vérifier cette hormone les jours 19-21 du cycle menstruel..

Testostérone

La testostérone est nécessaire aux deux conjoints, mais c'est une hormone sexuelle masculine. Dans le corps féminin, la testostérone est sécrétée par les ovaires et les glandes surrénales. Un excès de la concentration normale de testostérone chez une femme peut provoquer une ovulation incorrecte et une fausse couche précoce, la concentration maximale de testostérone est déterminée dans la phase lutéale et pendant l'ovulation.

Chez l'homme, une diminution de la concentration de testostérone entraîne, le cas échéant, une libido insuffisante et une diminution de la qualité du sperme.

La testostérone peut être testée tous les jours chez les hommes et les femmes..

Sulfate de DEA

L'une des hormones sexuelles «mâles», qui se forme normalement dans les glandes surrénales d'une femme, mais en petites quantités. Le corps des deux époux en a besoin, mais dans des proportions différentes. Avec une augmentation de la concentration de cette hormone, un dysfonctionnement ovarien et une infertilité surviennent souvent.

Le sulfate de DHEA peut être testé chez les hommes et les femmes tous les jours..

Hormones thyroïdiennes (thyroxine - T 4 et triiodothyronine - T 3)

Ces substances actives sont indirectement impliquées dans la régulation de la fonction ovarienne..

«En cas de maladies thyroïdiennes, l'infertilité se développe souvent.

T3 libre (triiodothyronine libre)

Il est produit par les cellules folliculaires de la glande thyroïde sous le contrôle de la thyréostimuline (TSH). Le précurseur de l'hormone plus active T4, mais a sa propre action, bien que moins prononcée que celle de T4,.

Le sang pour analyse est prélevé à jeun n'importe quel jour du cycle. Immédiatement avant de prélever du sang, le patient doit être au repos pendant environ 30 minutes.

T4 (thyroxine totale)

Cette hormone, en augmentant le taux métabolique basal, augmente la production de chaleur et la consommation d'oxygène par tous les tissus du corps, à l'exception de ceux du cerveau, de la rate et des testicules. Les niveaux d'hormones chez les hommes et les femmes restent normalement relativement constants tout au long de leur vie. Cependant, dans certaines régions, il y a souvent une diminution de l'activité de la glande thyroïde, ce qui peut entraîner de graves écarts dans leur propre santé et la santé de l'enfant à naître..

TSH (hormone de stimulation thyroïdienne)

Régule la glande thyroïde. Les modifications de sa concentration sont un marqueur de maladies thyroïdiennes.

Louer n'importe quel jour du cycle.

16 mai 2005
Préparé par Sofia

Une information important? Enregistrez-le sur votre page de médias sociaux!

Analyse FSH - quand prendre, résultats

L'analyse FSH est un test pour vérifier la santé du système reproducteur, le bon développement d'un garçon ou d'une fille, la santé de la région génitale d'une femme en période postménopausique.

Hormone folliculo-stimulante (follitropine, FSH) - fait référence aux gonadotrophines synthétisées par les cellules basophiles de l'hypophyse antérieure. En termes de composition chimique, il appartient à des protéines complexes; la partie protéique de la molécule se compose de deux sous-unités - alpha et bêta. Sur la surface de la molécule il y a une sous-unité alpha, à l'intérieur de la molécule il y a une sous-unité bêta. En raison de la sous-unité bêta, la follitropine est différente des autres hormones. On pense que la sous-unité alpha sert à protéger la sous-unité bêta de la dégradation par les enzymes protéolytiques. La follitropine stimule la croissance et le développement des follicules, augmente l'activité des enzymes responsables de la biosynthèse des œstrogènes. Ce n'est qu'après son exposition aux cellules que l'effet de la LH (hormone lutéinisante) commence.

Les récepteurs sur lesquels agit l'hormone sont situés dans les ovaires, dans la membrane granuleuse des follicules, dans les testicules chez l'homme. Chez l'homme, il a un effet stimulant sur le développement des testicules, sur la prolifération des cellules de Sertoli et des spermatogonies. Il augmente également la sensibilité des cellules interstitielles à l'hormone lutéinisante, mais n'affecte pas la sécrétion interne d'androgènes. La sécrétion de gonadotrophines est influencée par les hormones sexuelles selon le principe du feedback.

Le taux de FSH chez la femme dépend de l'âge et de la phase du cycle menstruel. Chez les hommes: dans l'enfance, il varie avec l'âge, chez les hommes de plus de 18 ans, il devient constant.

Norme pour les filles (U / l)

  • Âge de la naissance à un mois de vie - moins de 0,1
  • Âge d'un mois de vie à trois ans - 0,11 à 13
  • Âge de trois à neuf ans - 0,11 à 1,6
  • Âge (puberté, de 9 ans à 18) premier stade selon Tanner - de 0,38 à 3,6
  • Âge (puberté, de 9 à 18)) Deuxième et troisième stades de Tanner - de 1,25 à 8,9
  • Âge (puberté, 9 à 18) Tanner Stade 4 - 1,65 à 9,1
  • Âge (puberté, 9 à 18) Cinquième stade de Tanner - de 1,2 à 12,3

La norme chez les garçons

  • De la naissance à un mois de vie - moins de 1,2
  • Un mois à trois ans - moins de 5,5
  • De trois à neuf ans - moins de 1,9
  • Âge (puberté, de 9 à 18 ans) la première étape selon Tanner - de 0,16 à 3,5
  • Âge (puberté, de 9 à 18 ans) deuxième et troisième stades selon Tanner - de 0,44 à 6,0
  • Âge (puberté, 9 à 18 ans) Tanner Stade IV - 1,4 à 11,8
  • Âge (puberté, de 9 à 18 ans) cinquième étape selon Tanner - de 1,28 à 14,9

La norme chez les femmes d'âges différents

  • Cycle menstruel, phase folliculaire - de 2,8 à 11,3
  • Cycle menstruel, ovulation - 5,8 à 21
  • Cycle menstruel, phase lutéale - de 1,2 à 9,0
  • Postménopause - 21,7 à 153
  • Pendant la prise de contraceptifs oraux - moins de 4,9

  • Hommes de plus de 18 ans - de 0,7 à 11,1

Lorsqu'un test FSH est prescrit

Un tel examen est prescrit aux femmes lorsque le cycle menstruel est perturbé, que l'ovulation se produit de manière irrégulière et que des saignements utérins se produisent, quel que soit le cycle menstruel. En outre, l'examen est montré lorsque le poids corporel d'une femme augmente rapidement et que l'obésité commence, la grossesse ne se produit pas pendant une longue période (à condition que le couple marié n'utilise pas de contraceptifs). L'analyse est effectuée en cas de suspicion de tumeur hypophysaire, de tumeur de l'hypothalamus, avec retard de croissance, développement sexuel d'une fille, avec hirsutisme, diminution de la libido, fausse couche, puberté prématurée, endométriose, syndrome des ovaires polykystiques, pour surveiller l'hormonothérapie.

Le sang sur FSH est prescrit à un homme: avec retard de croissance, développement sexuel retardé ou prématuré, sous-développement des organes génitaux, avec diminution de la libido, impuissance, pour contrôler l'hormonothérapie, si le spermogramme a montré une mauvaise qualité du sperme, l'absence de sperme dans le liquide spermatique. L'analyse aidera à trouver la cause de la violation.

Quand se faire tester pour FSH

Votre médecin vous expliquera comment vous préparer à l'examen. Chez les femmes, le niveau fluctue en fonction de la phase du cycle, de sorte que le médecin prescrit une analyse en fonction du cycle menstruel individuel - du troisième au septième jour. S'il est déterminé comment l'hormone affecte la croissance des follicules, l'analyse est soumise du cinquième au huitième jour du cycle. Le taux de follitropine dans le sang chez l'homme est déterminé à tout moment, sous réserve de certaines règles.

Préparation au test

Il y a certaines règles à suivre avant de passer le test:

  • Le dernier repas doit avoir lieu au plus tard 12 heures avant le don de sang.
  • Avant de procéder à l'analyse, vous devez informer le médecin des médicaments que vous prenez afin d'exclure l'effet du médicament sur le taux de follitropine dans le corps..
  • Une semaine avant l'étude, une activité physique sérieuse doit être exclue.
  • L'alcool et la nicotine peuvent affecter le niveau de FSH, il est nécessaire d'exclure leur consommation avant de passer le test.
  • Il n'est pas recommandé de suivre un régime strict pendant une longue période avant l'étude..
  • Avant de passer le test, excluez les rapports sexuels la veille du test.
  • Évitez les situations stressantes.

Hormone FSH - phase folliculaire

La période de libération de la follitropine est appelée phase folliculaire. Cela commence dès le premier jour de vos règles et se termine avec le début de l'ovulation. Pendant cette période, la FSH stimule la croissance des follicules, arrêtant en temps opportun le développement de tous les follicules, à l'exception du dominant. Pendant l'ovulation, un ovule sera libéré du follicule dominant, prêt pour la fécondation.

Hormone FSH et estradiol

Les principales hormones qui affectent la fonction reproductrice sont la FSH, l'estradiol, la LH, la progestérone. Ils sont connectés dans le système hypothalamus-pituitaire-ovaire. L'hypothalamus signale la production de LH et de FSH. L'estradiol et la progestérone sont sécrétés par la LH et la follitropine dans les ovaires et en partie dans les glandes surrénales. L'estradiol, comme la FSH, affecte la croissance des follicules, aide à préparer la muqueuse utérine pour la grossesse et normalise le cycle menstruel.

La régulation des niveaux de FSH - estradiol est effectuée par rétroaction. Avec un manque de FSH, l'estradiol se développe et peut provoquer divers troubles: irrégularités menstruelles, développement de fibromes, kystes, endométriose, mastopathie, cancer et autres troubles. Si le niveau de FSH augmente, l'estradiol diminue. Cette condition est typique de la période de la ménopause..

Prolactine et FSH

Ce sont des hormones liées. Avec une augmentation des taux de prolactine - la follitropine, la LH, l'estradiol diminuent. Cette condition est considérée comme la norme pendant la grossesse - la prolactine se développe et la FSH, la LH et l'estradiol chutent. La prolactine ne permet pas le développement des follicules et le début de l'ovulation, elle aide donc à maintenir la grossesse. Une augmentation de la prolactine, tandis que d'autres sont abaissées, est observée pendant l'allaitement. La prolactine est responsable de la lactation, de la production de lait et du remplissage des seins.

Rétablir l'équilibre hormonal

Si l'équilibre des hormones est déséquilibré, le traitement doit être terminé immédiatement. Un déséquilibre dans le niveau d'une hormone entraînera un déséquilibre dans le système hormonal, qui est responsable de la santé de la fonction reproductrice, de la santé de la région génitale des hommes et des femmes. En cas de défaillance du fonctionnement du système endocrinien, du travail de l'hypothalamus et de l'hypophyse, les tests ont montré un changement pathologique du niveau de LH, follitropine - le traitement sera prescrit par un endocrinologue, un gynécologue-endocrinologue ou un andrologue-endocrinologue.

La clinique "Centre IVF" de la ville d'Arkhangelsk propose l'aide de spécialistes - endocrinologue, andrologue, pour l'examen du niveau d'hormones et le traitement de l'infertilité endocrinienne chez l'homme et la femme.

FSH - quel jour du cycle est-il préférable de faire l'analyse

Chacune des hormones humaines joue un rôle important dans la vie du corps. Les violations de leur développement peuvent entraîner divers problèmes, en particulier l'incapacité de concevoir un enfant..

Pour déterminer la cause, des tests sanguins sont prescrits pour certains d'entre eux. Ceux-ci incluent FSH. Quel jour du cycle il est préférable de faire l'analyse, décrite ci-dessous.

Le rôle de la FSH chez les filles

Avant de déterminer l'analyse FSH - quel jour du cycle prendre, vous devez comprendre l'importance de cet élément pour le sexe faible.

La glande pituitaire, en particulier son lobe antérieur, est impliquée dans la production d'hormone folliculo-stimulante..

Cela se produit sous le contrôle de la gonatoropine, une hormone de libération cycliquement libérée par l'hypophyse dans le sang..

Effet de l'hormone FSH sur la maturation folliculaire

Si la question se pose, analyse FSH - comment donner à une femme, cela signifie une perturbation dans le travail de l'un des régulateurs les plus importants du fonctionnement du système reproducteur.

Dans le corps des filles, l'hormone est responsable de la formation et de la maturation des follicules dans les ovaires, ainsi que de la production d'œstrogènes.

Il contrôle le bon déroulement de la naissance d'un enfant, le niveau de libido, le fonctionnement des glandes sexuelles, ainsi que la croissance de l'endomètre dans l'utérus..

Associé à la LH (hormone lutéinisante), il favorise la production d'estradiol dans les follicules et transforme également la testostérone en cette hormone.

Remarque! Vous devez toujours clarifier, tester les hormones - quels jours du cycle prendre, car à différents stades de la vie, leur coefficient change. Chez les femmes, les indicateurs dépendent de la phase du cycle. L'âge d'une personne joue également un grand rôle..

Préparation à l'analyse

Lors d'un don de sang, il est important d'obtenir un résultat précis..

Une interdiction de l'activité physique intense et de la consommation de boissons alcoolisées avant de passer un test FSH

Pour ce faire, vous devez respecter les règles suivantes à propos de FSH - comment le prendre correctement.

  1. L'analyse est réalisée à jeun le matin, elle est recommandée de 8h00 à 11h00. Au moins huit heures devraient s'être écoulées depuis le dernier repas. Et aussi pas plus de 14. Il est permis de boire uniquement de l'eau. Avant l'étude, les aliments doivent être sains, avec modération..
  2. Dans trois jours, vous devez arrêter une activité physique intense.
  3. Avant le moment, l'hormone FSH, quel jour du cycle prendre, vous devez éviter les chocs psycho-émotionnels.
  4. Il est interdit de prendre des boissons alcoolisées.
  5. La dernière cigarette doit être fumée au moins une heure avant le test.
  6. En outre, l'ensemble des mesures - l'hormone FSH, comment la prendre correctement, comprend le fait qu'avant l'étude, vous devez informer le médecin de la prise de tous les médicaments la veille..
  7. Il n'est pas recommandé de subir d'autres examens médicaux avant la procédure, y compris des mesures instrumentales et de physiothérapie.

Quel jour du cycle est-il préférable de passer un test FSH?

La production de cette hormone est effectuée de manière impulsive, ce qui détermine la quantité de FSH, quand la prendre, quel jour du cycle.

Son niveau augmente au début du cycle ovarien-menstruel.

Modifications de la concentration de FSH pendant le cycle menstruel

La concentration la plus élevée est atteinte au milieu du cycle. À la fin de l'ovulation, le ratio diminue à nouveau.

A la veille des jours critiques, le taux de FSH est supérieur à la phase folliculaire. Sa quantité n'est pas aussi importante que le rapport avec les autres hormones. Par exemple, par rapport à la lutéinisation, la FSH devrait être inférieure.

Les tests hormonaux le jour du cycle à prendre doivent être vérifiés avec votre médecin. Pour les hommes, la date n'est pas importante, mais pour les femmes, il vaut mieux subir l'étude au tout début du cycle..

Les recommandations générales pour savoir quand il est préférable de passer un test hormonal FSH sont les suivantes:

  • avec une durée de cycle de 23 jours - pendant 2-3 jours (à partir du début des saignements abondants);
  • d'une durée de 28 jours - 3-5 jours;
  • si plus de 28 jours - pendant 5-7 jours.

Parfois, la recherche doit avoir lieu à la fin du cycle, donc une visite au laboratoire est prévue pendant 19-21 jours.

Choisir le jour du cycle pour passer le test hormonal FSH

Important! Les normes ci-dessus s'appliquent aux femmes fertiles. Le début de la ménopause signifie que ce n'est pas grave, FSH - quel jour prendre. Les femmes âgées choisissent leur propre temps. De plus, à cet âge, il est normal que les taux augmentent..

Ce que montre l'analyse

Toute anomalie dans le corps signale des problèmes de santé.

Un décodage précis de l'hormone FSH, du moment de la prise et du résultat, ne peut être donné que par un spécialiste après une série d'examens.

Augmentation de la FSH due à la dépendance à l'alcool chez une femme

Des taux à peu près augmentés peuvent indiquer de telles affections:

  1. syndrome de dépérissement ovarien;
  2. perturbation des glandes sexuelles;
  3. dépendance à l'alcool et à la nicotine;
  4. maladies génétiques et héréditaires (syndrome de Svayer ou syndrome de Shereshevsky-Turner, etc.);
  5. saignement dysfonctionnel dans l'utérus;
  6. kyste ovarien endométriosique;
  7. persistance folliculaire;
  8. orchite;
  9. formations tumorales sécrétant des hormones (dans les poumons, etc.);
  10. insuffisance rénale;
  11. l'influence de la radiothérapie et de la radiothérapie;
  12. ménopause;
  13. thérapie avec les moyens suivants: kétoconazole, naloxone, lévodopa, tamoxifène, etc.
  14. formations tumorales dans l'hypophyse.

Après qu'il est préférable de faire une analyse des hormones FSH, leur faible concentration a été révélée, on peut supposer la présence des maladies suivantes.

  • Hypofonction de l'hypothalamus et de la glande pituitaire.
  • Aménorrhée.
  • en surpoids.
  • Syndrome des ovaires polykystiques.
  • Régimes à long terme pauvres en nutriments.
  • Le résultat des opérations chirurgicales.
  • Prolactine excessive.
  • Thérapie avec des stéroïdes anabolisants, tamoxifène, bromocriptine, hormone somptotrope, cimétidine, préparations d'acide valproïque, etc..
  • Intoxication chronique avec des médicaments, du plomb, etc..

Chez les nouveau-nés, il existe un contenu à court terme des niveaux de FSH lorsqu'une analyse n'est pas nécessaire.

L'obésité comme l'une des causes des faibles taux de FSH

De plus, il baisse fortement et commence à augmenter avant la puberté. Si le coefficient est petit, l'enfant peut avoir un ralentissement dans ce processus..

Conclusion

Un résultat précis pour l'analyse FSH, comment le prendre, ne peut être obtenu qu'avec l'aide d'un équipement de haute qualité et d'un personnel qualifié.

Il est nécessaire de surveiller régulièrement le fond hormonal et de subir des examens prescrits par des spécialistes afin de détecter en temps opportun le problème et de le gérer à la naissance..

Lorsqu'il est prescrit de prendre de la FSH et de la LH, les règles de prise et les méthodes de recherche

De nombreuses maladies et troubles du développement surviennent en raison de perturbations dans la production de certaines hormones. Mais pour connaître leur niveau exact de concentration, vous devez suivre plusieurs règles de base, y compris des jours spéciaux..

Quels sont les risques d'écarts par rapport à la norme de LH et FSH

Le médecin peut prescrire une analyse pour l'administration de LH et de FSH pour diverses raisons. Chaque organisme produit constamment différents niveaux d'hormones qui contribuent au bon fonctionnement de tous les organes et systèmes humains. Mais, parfois même un facteur insignifiant peut provoquer un échec de sa production dans le volume requis. Et cela, à son tour, provoque une diminution de la production d'autres hormones, créant ainsi de graves perturbations dans le travail de tout l'organisme..

Il convient de savoir qu'une analyse de la LH et de la FSH est le plus souvent prescrite par les médecins en cas de suspicion d'infertilité chez un homme ou une femme.

L'échec qui en résulte dans le niveau de production de LH et de FSH peut se manifester sous la forme de:

  • Un développement sexuel inapproprié de l'enfant, c'est-à-dire qu'il peut être accéléré ou, au contraire, ralenti;
  • Un décalage important dans la taille de l'enfant;

Chez les femmes sous la forme;

  • Périodes irrégulières, leurs échecs et autres violations;
  • L'endométriose;
  • Fausses couches fréquentes;
  • Tentatives infructueuses de tomber enceinte;
  • Ovaire polykystique;
  • Saignement qui n'est pas lié aux menstruations;
  • Augmentation de la croissance des cheveux dans différentes parties du corps;

Chez les hommes, sous la forme;

  • Diminution de la libido;
  • Infertilité suspectée.

S'il y a même un des symptômes ou de la maladie indiquant un échec de la production de ces hormones, le médecin prescrira certainement une analyse pour déterminer avec précision le niveau de leur production.

La FSH et la LH sont des hormones importantes; la probabilité d'avoir une progéniture dépend de leur niveau de production dans le corps. Ainsi, chez les femmes, la FSH favorise la production de la principale hormone - les œstrogènes. C'est lui qui participe activement à la création de follicules et d'un ovule. La LH est une sorte d'élément régulateur qui maintient la fonction de reproduction sous contrôle. Une forte augmentation de cette hormone se produit chez une femme pendant l'ovulation, au même moment que la FSH subit une diminution temporaire.

Le niveau en constante évolution de ces hormones contribue au bon fonctionnement du système reproducteur. C'est pour cette raison, en cas de suspicion d'infertilité, que le médecin, après des tests standards, prescrit toujours l'administration de FSH et de LH..

Quel jour est-il correct de passer le test

Pour les hommes, le test peut être effectué n'importe quel jour. Pour les femmes, pour réduire le risque de recevoir un faux test, vous devez tout d'abord calculer correctement le jour où vous pouvez passer le test..

Le fait est que cette hormone dans le corps d'une femme subit des changements périodiques de concentration. Un tel changement est un processus naturel, mais c'est pour cette raison qu'un jour mal choisi peut entraîner un résultat erroné..

Lire aussi sur le sujet

Pour calculer correctement quand il sera correct de prendre la FSH ou la LH, vous devez utiliser les jours du cycle menstruel. Une période appropriée pendant laquelle le test remis aura probablement le décodage correct est de 6 à 7 jours du cycle. Mais cet intervalle de cycle n'est pas critique pour les femmes qui n'ont pas de cycle régulier. Il n'y a pas d'exigences de jour spécifiques. Par conséquent, quand faire un test hormonal, ils décident eux-mêmes.

Il convient de savoir qu'une femme ne peut pas toujours faire un test hormonal exactement pendant la période qui a été sélectionnée en tenant compte du cycle menstruel. Dans certaines situations, lorsque l'analyse doit être effectuée, le médecin décide personnellement, et dans ce cas, n'importe quel jour peut être choisi.

Si l'hormone a été détectée en dessous de la norme, il sera alors nécessaire de repasser cette analyse pour éliminer la probabilité d'un résultat erroné. Le fait est que la sécrétion de l'hormone a une sorte de caractère impulsif.Par conséquent, un test ponctuel n'est pas toujours en mesure de refléter pleinement son activité réelle..

Normalement, la FSH prise les 6-7 jours calculés du cycle menstruel devrait normalement être de 3,5 à 12,5 mUI \ ml chez une femme. Mais si, pour une raison quelconque, le médecin prescrit de prendre l'hormone à une période différente, la concentration normale de l'hormone dépend du jour du cycle choisi par lui. Chez un homme, la norme de la FSH est de 1 à 12 Miel \ ml.

Selon le jour où le test de LH a été effectué, le taux de sa quantité, ainsi que dans le cas de la FSH, peut être différent. Mais si l'analyse a été effectuée le 6e au 7e jour du cycle, le résultat est normal chez la femme sera de 2,4 à 12,6 mUI \ ml. Pour les hommes, le résultat sera de 1,7 à 8,6 mUI \ ml.

Préparation à la livraison de l'analyse et méthodes de sa recherche

Quel que soit le jour où l'hormone est administrée, la préparation de cette procédure commence deux jours avant le début de l'étude. La suspension de la prise d'hormones stéroïdes et théroïdes est effectuée et tous les types de boissons alcoolisées sont également éliminés. Parmi les interdictions figurent tous les médicaments contenant de l'alcool dans la composition..

24 heures avant le moment où le test hormonal est effectué, la surcharge physique et émotionnelle est exclue. 3 heures immédiatement avant la procédure, arrêtez de fumer et de manger, l'eau non gazeuse est autorisée.

Il convient de savoir que les hommes peuvent être testés n'importe quel jour, mais à condition qu'ils ne souffrent pas de maladies infectieuses ou d'autres maladies exacerbées.

Si le patient, dans certaines circonstances, ne peut pas arrêter d'utiliser certains médicaments qui peuvent affecter le résultat, alors dans ce cas, le prélèvement sanguin est débogué pendant une certaine période..

Pour déterminer la concentration du niveau d'hormones dans le sang, 2 méthodes sont activement utilisées:

  • IKHLA. Comme base, il utilise une réaction immunologique qui se produit au moment de sa combinaison avec des substances rayonnant de lumière ultraviolette. Le degré de luminescence ainsi obtenu reflète pleinement le niveau de concentration des hormones. Ils sont comptés à l'aide d'un luminomètre;
  • ELISA. Pour identifier la substance requise, il utilise un réactif étiqueté - conjugué, qui change de couleur lorsqu'il est combiné avec la substance requise.

À quel jour du cycle les femmes devraient-elles prendre la FSH et la LH?

Le fond hormonal détermine le fonctionnement du système reproducteur et la capacité de concevoir. En cas d'anomalies, un échantillon de sang est examiné pour déterminer la concentration d'hormones folliculo-stimulantes (FSH) et lutéinisantes (LH). Pour obtenir des résultats fiables et prescrire un traitement adéquat, vous devez savoir comment vous préparer à l'analyse FSH, quand la prendre, quelles valeurs sont dans les limites normales..

Quand connaître vos niveaux d'hormones

L'hormone folliculo-stimulante, ou follitropine, est une hormone gonadotrope produite chez les deux sexes. Chez la femme, il induit la production d'œstrogènes et la maturation folliculaire. Dans le corps masculin, il est responsable du bon fonctionnement des tubules séminifères et de la formation du sperme.

Il est nécessaire de faire une analyse pour déterminer la concentration de l'hormone FSH dans le cas de:

  • puberté prématurée ou son retard;
  • irrégularités menstruelles, oligo- ou aménorrhée;
  • infertilité (femme, homme);
  • fausses couches;
  • l'endométriose, la tumeur ovarienne polykystique ou hormonale;
  • syndrome climatérique;
  • diminution de la libido;
  • féminisation des testicules;
  • impuissance;
  • suspicion de dysfonctionnement hypothalamo-hypophysaire;
  • anomalies chromosomiques congénitales;
  • thérapie hormonale pour contrôler le traitement.

La FSH est produite par la glande pituitaire en parallèle avec l'hormone lutéinisante (lutéotropine). La LH est responsable de la maturation des ovocytes, de la formation du corps jaune, de la libération des hormones sexuelles: progestérone, œstrogène, testostérone. Avec une augmentation de la concentration d'hormones lutéinisantes et folliculo-stimulantes, une femme commence à ovuler.

Vous devriez prendre LH:

  • pour les femmes - lors de la stimulation de la maturation des œufs;
  • adultes des deux sexes - avec une diminution de la fonction sexuelle;
  • enfants - avec un développement sexuel précoce.

Il est nécessaire de prendre la FSH et la LH en même temps pour déterminer la cause de l'infertilité et sélectionner une méthode de traitement appropriée.

De plus, vous devrez peut-être déterminer le taux d'autres hormones sexuelles (testostérone, estradiol, progestérone).

Il est également recommandé de donner du sang pour les hormones aux couples ayant une fertilité réduite afin de déterminer la période la plus favorable pour la conception..

Quel jour du cycle prendre

Chez les hommes en bonne santé, la teneur en hormones gonadotropes dans le sang est relativement constante. Ils peuvent faire une analyse n'importe quel jour. Chez la femme, la concentration hormonale dépend de la phase du cycle menstruel. Pour eux, la durée du test est déterminée par la durée du processus cyclique, qui peut être de 21 à 35 jours. Par conséquent, les femmes doivent prendre la FSH et la LH le jour du cycle indiqué par le médecin..

  1. Pour l'analyse de la FSH au 4ème jour du cycle, le sang doit être donné avec le processus standard de 28 jours. Il est possible d'effectuer le test pendant 3 à 5 jours.
  2. Avec un intervalle plus court entre les menstruations, l'étude est réalisée le 2-3 jour de l'apparition du flux menstruel.
  3. Si le cycle dure plus de 28 jours, l'analyse est effectuée 5 à 7 jours après le début des règles.

Dans la même période (la première phase du cycle), vous pouvez vérifier le niveau d'autres hormones sexuelles: lutéotropine, testostérone, progestérone, estradiol, prolactine.

Le moment des tests est ajusté par le médecin. Par exemple, un test de LH peut être effectué les jours 21-22, et lors de la détermination de l'ovulation, plusieurs fois au cours d'un cycle.

Comment réussir correctement

L'étude nécessite un échantillon de sang veineux. Pour obtenir les résultats les plus précis, vous devez réussir l'analyse correctement. Le prélèvement sanguin pour la FSH et les autres hormones est effectué le matin (avant 11h00), à jeun, dans un état de repos physique et émotionnel.

Des facteurs tels que la fatigue, la grossesse, la radiothérapie, la physiothérapie, l'alcool, la nicotine et certains médicaments peuvent affecter la fiabilité des résultats des tests. Tous les médicaments que vous prenez doivent être signalés au médecin, en indiquant l'heure de leur dernière prise..

Conditions de préparation avant de prendre l'analyse:

  1. A la veille de sa tenue, le stress, l'effort physique, les explosions émotionnelles doivent être exclus. L'entraînement sportif est contre-indiqué au cours des 3 derniers jours.
  2. Ne pas manger pendant 8 à 12 heures avant le prélèvement. Vous pouvez boire de l'eau sans gaz. Au dernier repas, évitez les aliments gras.
  3. Ne fumez pas 3 heures avant le test. Vous devez vous abstenir de boire de l'alcool pendant les 2-3 derniers jours..
  4. Comme convenu avec le médecin, la prise hormonale doit être suspendue 48 heures avant l'intervention. En cas d'utilisation de fortes doses de biotine, le test est effectué au plus tôt 8 heures après la dernière injection du médicament.
  5. Il est recommandé de s'asseoir ou de s'allonger pendant au moins 15 minutes immédiatement avant de prélever un échantillon.

Les hormones gonadotropes pénètrent dans la circulation sanguine à des doses limitées à des intervalles de 1 à 4 heures. Pendant la période d'émission, qui est d'environ 15 minutes, leur niveau est jusqu'à 2,5 fois la moyenne. Par conséquent, en cas de pathologies associées à de faibles valeurs de LH et FSH, il est conseillé de prélever 3 prélèvements à 30 minutes d'intervalle..

Taux et écarts

Les données obtenues dans l'analyse de la FSH sont comparées aux valeurs de référence. Ces indicateurs dépendent du sexe et de l'âge de la patiente, et chez la femme - également de la phase menstruelle:

PériodeNorme FSH pour les femmes, mUI / mlNorme LH pour les femmes, mUI / ml
Phases menstruelles et folliculaires2,8-11,32,2-12,5
Ovulation3,4-33,413,7-77
Phase lutéale1,5-9,10,5-14,3
Grossessemoins de 0,3moins de 1,5
Post-ménopause23-116,315,9-54

Pour les hommes, le niveau admissible de follitropine est de 1,4 à 18,1 mUI / ml, lutéotropine - 1,7 à 9,3 mUI / ml.

Les écarts par rapport à la norme indiquent la présence de pathologies du système reproducteur ou hypothalamo-hypophysaire. Un niveau bas est déterminé lorsque:

  • aménorrhée;
  • syndrome polykystique (SOPK);
  • tumeurs des glandes surrénales, des testicules ou des ovaires produisant des hormones;
  • perturbation de l'hypophyse et de l'hypothalamus;
  • hémochromatose;
  • excès de prolactine;
  • hypogonadisme secondaire congénital;
  • mauvaise alimentation, anorexie.

Les indicateurs surestimés indiquent:

  • insuffisance gonadique primaire;
  • l'endométriose;
  • ménopause;
  • féminisation testiculaire;
  • hyperfonction de la glande pituitaire;
  • pathologies génétiques;
  • alcoolisme;
  • néoplasmes dans les poumons;
  • développement sexuel précoce.

En outre, des changements dans les niveaux hormonaux peuvent être causés par la prise de contraceptifs ou de médicaments.

Ratio FSH / LH

Les hormones LH et FSH sont étroitement liées. En âge de procréer, la concentration de lutéotropine doit être 0,5 à 2,5 fois plus élevée que le niveau de FSH. Si ce ratio est supérieur ou inférieur à la norme, les femmes et les hommes diminuent la capacité de concevoir. Un examen complémentaire est effectué pour diagnostiquer et prescrire un traitement.

Top