Catégorie

Des Articles Intéressants

1 Larynx
À quoi sert l'épiglotte dans le corps humain?
2 Cancer
Oestrogènes et poids
3 Pituitaire
Est-il possible de tomber enceinte avec un déséquilibre hormonal
4 Cancer
TSH abaissé. Raisons pour quoi faire et comment élever
5 Cancer
Sérotonine: fonctions d'une hormone, comment augmenter son niveau dans le corps
Image
Principal // Pituitaire

Progestérone


La progestérone est une hormone stéroïde dont la fonction principale est de préparer le corps d'une femme à la grossesse. Il est produit par le corps jaune des ovaires.

Il est recommandé de passer le test le 21-23 jour du cycle menstruel..

Test immunologique par électrochimiluminescence (ECLIA).

Plage de détection: 0,159 - 1910 nmol / l.

Nmol / L (nanomole par litre).

Quel biomatériau peut être utilisé pour la recherche?

Comment bien se préparer à l'étude?

  • Ne mangez pas pendant 2-3 heures avant l'étude, vous pouvez boire de l'eau propre non gazeuse.
  • Arrêtez de prendre des hormones stéroïdes et thyroïdiennes 2 jours avant l'étude (en consultation avec votre médecin).
  • Élimine le stress physique et émotionnel la veille de l'étude.
  • Ne pas fumer pendant 3 heures avant l'examen.

Informations générales sur l'étude

La progestérone est une hormone stéroïde dont la fonction principale est de préparer le corps d'une femme à la grossesse..

Chaque mois, les œstrogènes provoquent la croissance et le renouvellement de la paroi interne de l'utérus - l'endomètre -, tandis que l'hormone lutéinisante (LH) favorise la libération d'un ovule dans l'un des ovaires. À la place de l'œuf libéré, se forme le soi-disant corps jaune, qui produit de la progestérone. La progestérone, associée à une hormone sécrétée par les glandes surrénales, arrête la croissance de l'endomètre et prépare l'utérus à l'implantation éventuelle d'un ovule fécondé.

Si la fécondation ne se produit pas, le corps jaune disparaît, le niveau de progestérone diminue et des saignements menstruels se produisent. Si l'œuf fécondé se fixe à la paroi de l'utérus, le corps jaune continue de produire de la progestérone. Après quelques semaines, le placenta reprend la fonction du corps jaune pour produire de la progestérone, étant la principale source de cette hormone pendant la grossesse.

À quoi sert la recherche?

  • Identifier les causes de l'infertilité.
  • Pour déterminer si un patient a ovulé.
  • Pour diagnostiquer une grossesse extra-utérine ou pathologique (avec un test de gonadotrophine chorionique).
  • Pour surveiller l'état du fœtus et du placenta pendant la grossesse, s'il y a des complications.
  • Pour déterminer l'efficacité des injections de progestérone pour maintenir une grossesse précoce.

Quand l'étude est prévue?

  • Lorsque vous demandez si l'ovulation est normale (parfois deux fois pendant le cycle menstruel).
  • Lors de la stimulation de l'ovulation.
  • Pour les symptômes d'une grossesse extra-utérine et d'une menace de fausse couche, comme des douleurs abdominales et des saignements.
  • Avec l'administration de progestérone pendant la grossesse.
  • Périodiquement pendant la grossesse avec un risque accru d'interruption pour surveiller l'état du fœtus et du placenta.
  • Lorsqu'une patiente non enceinte a des saignements utérins.

Quand et comment se faire tester correctement pour la progestérone?

Un test sanguin de progestérone doit être effectué chez les femmes qui souhaitent donner naissance à un enfant et présentent des symptômes de cette carence hormonale. L'hormone sexuelle est l'une des plus importantes dans le processus de conception et de portage d'un bébé. Par conséquent, il est nécessaire de connaître son taux dans le sang avant même la grossesse. Nous déterminerons quand prendre de la progestérone lors de la planification, et pourquoi vous devrez peut-être vérifier son niveau.

.gif "data-lazy-type =" image "data-src =" https://dazachatie.ru/wp-content/uploads/2018/02/88fbfce8de2c9a477a2b441967dc7766.jpg "alt =" test de progestérone "width =" 660 " height = "440" srcset = " data-srcset = "https://dazachatie.ru/wp-content/uploads/2018/02/88fbfce8de2c9a477a2b441967dc7766.jpg 660w, https://dazachatie.ru/wp-content/uploads /2018/02/88fbfce8de2c9a477a2b441967dc7766-300x200.jpg 300w "tailles =" (largeur maximale: 660px) 100vw, 660px "/>

Progestérone - ce que vous devez savoir sur cette hormone?

La progestérone est une hormone de type stéroïde produite par le soi-disant corps jaune. Il n'est pas seulement féminin, il est également présent chez les hommes, chez qui il est produit en petites quantités par le cortex surrénal et le tissu testiculaire. Cependant, la progestérone est plus importante spécifiquement pour les femmes, car elle est responsable des fonctions féminines de base. La capacité de tomber enceinte et de porter un enfant dépend directement de lui.

Le rôle clé de l'hormone est d'assurer une grossesse saine, ce qui devient possible grâce aux fonctions suivantes:

  • affecte la membrane muqueuse de l'utérus, la préparant à l'implantation de l'ovule en cas de fécondation réussie de l'ovule;
  • diminution de la fonction contractile de l'utérus;
  • contribuer à l'arrêt des menstruations après la conception;
  • diminution de la réponse immunitaire du corps féminin, éliminant ainsi la possibilité de rejet fœtal;
  • est responsable de l'élargissement de l'utérus et réduit ses fonctions contractiles;
  • inhibe la lactation pendant la gestation et l'active après l'accouchement;
  • affecte la croissance des glandes mammaires;
  • contribue au plein développement de l'embryon.

Avec de faibles taux de progestérone, les chances de tomber enceinte sont minimes. Même si la conception a eu lieu, il existe un risque d'interruption de grossesse. Par conséquent, les femmes sont testées pour vérifier le niveau d'une hormone sexuelle importante même lors de la planification d'une grossesse..

L'effet de la progestérone sur le corps des femmes

La progestérone a un effet positif non seulement lors de la planification d'un bébé et pendant la gestation, mais agit également sur:

  1. Métabolisme. L'hormone progestérone stimule l'appétit et augmente la production d'insuline après les repas, réduisant la sensibilité des tissus à celle-ci, ce qui explique le désir des filles et des femmes de consommer beaucoup de glucides et de sucreries pendant la période de son augmentation. Favorise le dépôt de graisse, en particulier au niveau de la taille afin de protéger le corps en cas de pénurie alimentaire. L'hormone de grossesse affecte également la relaxation des muscles du tractus gastro-intestinal et une augmentation de la température basale..
  2. Système musculo-squelettique: décompose les tissus musculaires, affecte positivement la formation de matière osseuse et aide à détendre les ligaments et les tendons, rendant les muscles plus élastiques.
  3. Le système nerveux. La progestérone a un effet positif sur le corps féminin, améliorant la circulation sanguine dans le cerveau et la mémoire, réduisant la fréquence des convulsions et des crises d'épilepsie, stimulant la croissance des cellules nerveuses, et a également un effet sédatif et analgésique.

À quoi sert la progestérone et comment la prendre?

Avec les symptômes existants de carence en progestérone, l'analyse de cette hormone permettra à la femme enceinte d'identifier en temps opportun les violations possibles et de commencer le traitement dès que possible afin de maintenir la grossesse. Après le début de l'ovulation et avant le début de l'écoulement sanglant, la phase lutéale dure, au cours de laquelle une augmentation du taux de progestérone se produit.

Si cela ne se produit pas pour une raison quelconque, les chances de grossesse sont assez faibles et en cas de conception, il existe un risque de fausse couche. Afin que la grossesse se produise et puisse porter l'enfant, une prise de sang est prescrite pour vérifier le niveau de l'hormone.

.gif "data-lazy-type =" image "data-src =" https://dazachatie.ru/wp-content/uploads/2018/02/Drug_Testing_Blood.jpg "alt =" test de progestérone "width =" 660 " height = "439" srcset = " data-srcset = "https://dazachatie.ru/wp-content/uploads/2018/02/Drug_Testing_Blood.jpg 660w, https://dazachatie.ru/wp-content/uploads /2018/02/Drug_Testing_Blood-300x200.jpg 300w "tailles =" (largeur maximale: 660px) 100vw, 660px "/>

Un test sanguin est indiqué pour les symptômes suivants:

  • non-survenue de grossesse;
  • augmentation de la pression artérielle et gonflement;
  • échec du cycle menstruel;
  • saignements utérins en plus des menstruations;
  • kyste ou tumeur de l'ovaire;
  • avortement menacé.

Les hommes sont prescrits pour vérifier le niveau de l'hormone s'ils soupçonnent une pathologie des testicules, des glandes surrénales ou de la glande thyroïde.

  • pendant la première phase, folliculo-stimulante, les indicateurs sont au niveau le plus bas;
  • la deuxième phase est ovulatoire, la croissance de l'hormone augmente progressivement;
  • dans la phase finale, lutéale, le niveau maximal de progestérone est noté, dont la croissance a provoqué le follicule, qui s'est transformé en ce qu'on appelle le corps jaune après la libération de l'œuf.

La vérification des niveaux de progestérone varie selon le cycle:

  • avec un cycle de 28 jours, le sang est prélevé les jours 22-23;
  • avec un cycle menstruel court, une période d'ovulation approximative est calculée et une analyse est effectuée 4-5 jours après celle-ci;
  • avec un cycle long, jusqu'à 35 jours, - location entre 25 et 29 jours.

En cas de saignement irrégulier ou nul, la procédure est répétée plusieurs fois afin d'obtenir des résultats plus précis..

Les femmes enceintes, les hommes et les filles avant la puberté peuvent faire l'étude quel que soit le jour du mois. Avant de passer un test de progestérone, vous devez:

  • faire une pause après avoir mangé pendant au moins 8 heures, et de préférence 12 heures, seule l'eau pure non gazeuse est autorisée;
  • suivre un régime léger pendant au moins 2-3 jours, à l'exclusion des aliments gras, trop cuits et sucrés;
  • interrompre la prise de médicaments hormonaux dans une semaine, si cela n'est pas possible - le médecin doit en être informé afin de prendre ce fait en compte lors du décodage des résultats;
  • 12 heures avant le test, vous devez exclure l'alcool et les cigarettes, les efforts physiques intenses et essayer d'éviter le stress émotionnel.

.gif "data-lazy-type =" image "data-src =" https://dazachatie.ru/wp-content/uploads/2018/02/normy-progesterona-pri-beremennosti-po-nedelyam-v-tablice- i-prichiny-otklonenij-11.jpg "alt =" progestérone "width =" 660 "height =" 440 "srcset =" "data-srcset =" https://dazachatie.ru/wp-content/uploads/2018/ 02 / normy-progesterona-pri-beremennosti-po-nedelyam-v-tablice-i-prichiny-otklonenij-11.jpg 660w, https://dazachatie.ru/wp-content/uploads/2018/02/normy-progesterona -pri-beremennosti-po-nedelyam-v-tablice-i-prichiny-otklonenij-11-300x200.jpg 300w "tailles =" (largeur maximale: 660px) 100vw, 660px "/>

L'analyse de la progestérone est le plus souvent effectuée par les femmes lors de la planification d'une grossesse, car c'est pendant cette période qu'il est important de connaître le niveau de l'hormone dans le sang et s'il existe des anomalies. Il existe un certain nombre d'autres raisons pour lesquelles des recherches sont nécessaires, par exemple en cas de dysfonctionnement du cycle menstruel, d'écoulement sanglant d'origine inconnue, etc..

Il est important de savoir comment et quand contrôler correctement la progestérone. Le sang est prélevé sur les femmes des jours 22 à 23, en tenant compte du fait que le cycle est de 28 jours, avec un long - pendant 25 à 29 jours et un court - les biomatériaux sont généralement pris 4 à 5 jours après le calcul de la période d'ovulation approximative. En cas de règles irrégulières ou de leur absence, les médecins recommandent d'effectuer la procédure plusieurs fois afin d'obtenir des résultats plus précis..

Avez-vous vérifié votre taux de progestérone lors de la planification de votre bébé??

Quel jour du cycle menstruel à tester pour la progestérone?

Le fond hormonal d'une femme est un instrument assez complexe, dont dépendent non seulement la santé et le bien-être d'une femme, mais aussi la capacité de devenir enceinte et d'avoir un enfant. Dans le processus de planification d'une grossesse, tout couple se verra offrir un programme de diagnostic d'un problème de santé. Et si un homme peut se rendre au laboratoire à tout moment, il est important pour une femme de savoir à quel jour du cycle prendre de la progestérone. L'analyse ne sera informative que dans un certain délai et permettra au médecin traitant de poser le bon diagnostic..

Il est important de savoir non seulement à quel jour du cycle il sera nécessaire pour une femme de donner du sang au niveau de la progestérone, mais aussi quand il est nécessaire de se rendre au laboratoire pour faire un don de sang pour la prolactine, la FSH, l'estradiol. Afin de ne pas faire d'erreurs, de ne pas perdre de temps et d'argent en vain, vous devez clarifier ces questions à l'avance..

Progestérone: ce que tout le monde doit savoir?

L'analyse du taux de progestérone chez la femme est une étude qui permet d'évaluer l'état de santé et de détecter des anomalies. Les résultats indiqueront clairement si un ajustement hormonal ou un traitement supplémentaire est nécessaire avant la grossesse.

Si la conception a eu lieu, le moment est venu pour le corps jaune de fonctionner, ce qui produira une hormone importante jusqu'à la 16e semaine de grossesse. Immédiatement après cela, le placenta reprend cette fonction..

La progestérone est une hormone qui assure l'attachement normal et le développement ultérieur d'un ovule fécondé à la cavité interne de l'utérus. Elle perdra sa capacité contractile et ne pourra donc pas rejeter l'embryon. Une hormone est également nécessaire pour préparer la glande mammaire à une alimentation future.

Il est souvent nécessaire de passer le test pour les femmes qui planifient une grossesse. Les indicateurs de la même hormone sont également vérifiés dans le cas où une femme ne peut pas tomber enceinte pendant une longue période..

Changement de niveau de fonctionnalités

Il est important pour une femme de savoir à quel jour du cycle prendre de la progestérone, car le niveau de cette hormone est instable. Cela dépendra de la phase du cycle menstruel, marquée par de telles différences et changements:

  • Les premiers jours du cycle sont le minimum;
  • Croissance jusqu'à l'ovulation et un peu plus après;
  • Une forte baisse si la grossesse n'a pas eu lieu, qui se termine toujours par une autre menstruation.

Pourquoi avez-vous besoin de prendre?

Le corps d'une femme en bonne santé doit fonctionner selon un certain schéma. Avant l'ovulation, les niveaux de progestérone augmentent régulièrement. À partir du moment de l'ovulation, le cycle menstruel commence pendant 10 jours, après quoi tout se répète.

Pendant toute la période à partir du moment de l'ovulation et de la conception, la progestérone prépare le corps à la portance et à l'accouchement, pour lesquels une hormone est constamment produite dans le corps jaune.

C'est pourquoi il est important d'être testé pour la progestérone, si des anomalies sont détectées, vous devez suivre un traitement, puis penser à la grossesse. Dans ce cas, les chances de réussite et de développement normal du fœtus sont considérablement augmentées..

Une référence pour un examen de laboratoire du fond hormonal avec des explications et des explications sur le moment de faire un test de progestérone peut être obtenue auprès de votre médecin si:

  • La nécessité d'établir la véritable cause de l'infertilité et l'incapacité de porter un enfant normalement;
  • Violations du cycle menstruel, surtout si cette condition est observée sur une période prolongée;
  • Ovulation induite, qui vous permet d'analyser l'état de santé d'une femme;
  • L'absence de menstruation n'est pas pour des raisons naturelles;
  • Les plaintes du patient concernant diverses affections liées aux organes génitaux;
  • La nécessité d'un examen complet de l'état de santé d'une femme avant la conception.

Il est recommandé de demander à votre médecin à quel moment donner du sang pour la progestérone. Il donnera non seulement des recommandations, mais également des instructions personnelles concernant le moment de cette enquête. Pour éliminer les erreurs dans le processus d'enquête, vous devez respecter strictement les instructions.

Ce que montre l'analyse?

Au moment de décider quand donner du sang pour la progestérone aux femmes, il faut comprendre pourquoi une telle analyse est généralement nécessaire. Les médecins prennent en compte les caractéristiques de santé de leur patient pour rédiger une référence et l'envoyer pour examen au moment même où les données obtenues seront les plus informatives.

Savoir quand donner de la prolactine est important pour les femmes qui planifient leur grossesse. Il est important d'être sûr d'un fond hormonal normal également afin d'être sûr que la concentration de prolactine, de FSH et d'autres hormones permettra au corps de porter et de donner naissance normalement à un enfant..

L'analyse réussie vous permet de déterminer l'heure de l'ovulation, lorsque la progestérone commence à augmenter activement et que la période elle-même reçoit un certain nom - la phase lutéale. En cours d'ovulation, le niveau de l'hormone peut augmenter 10 fois! Si le saut nécessaire n'est pas trouvé, nous pouvons parler de la présence de processus pathologiques.

Quand passer?

Découvrez à quel jour du cycle prendre de la progestérone, vous devriez toujours demander à votre médecin. Lors de la consultation, le médecin examine le patient, puis décide de la nécessité de tels tests et renvois. Vous ne devez pas prendre de décision par vous-même pour ne pas perdre de temps et d’énergie..

Quel jour du cycle est-il important de donner du sang au niveau de progestérone? Souvent, cette analyse est prescrite dans la troisième semaine après le début du cycle. Après avoir reçu les tests, vous devriez aller chez le médecin avec eux pour une évaluation. Cela ne vaut toujours pas la peine d'essayer de déchiffrer et d'interpréter le résultat par vous-même. Un homme ordinaire dans la rue n'a souvent pas assez de connaissances pour évaluer les lectures.

La précision des indicateurs et des résultats obtenus dépendra directement de nombreux facteurs importants. Et si pour un homme le moment de prendre de la progestérone n'a pas d'importance, alors pour une femme, il est important de ne pas manquer ces 2-3 jours après le début du moment favorable. Parfois, les médecins peuvent recommander une autre heure pour qu'une femme se fasse tester..

Il existe également d'autres méthodes pour étudier le fond hormonal du patient, lorsque l'indicateur de la progestérone et un certain nombre d'autres hormones seront déterminés en dynamique - à des intervalles définis par le médecin.

Caractéristiques d'une bonne préparation

Dans les laboratoires, du sang veineux est prélevé. Pour que les résultats soient précis, il n'y a pas eu d'erreurs ou d'erreurs, vous devez respecter les règles suivantes lors du processus de préparation:

  1. Rappelez-vous exactement la date de début de la dernière menstruation afin de faire des calculs corrects et de clarifier l'heure de livraison de l'analyse nécessaire.
  2. Allez au laboratoire l'estomac vide - il est interdit de manger de la nourriture avant de donner du sang pour la progestérone. Seule l'eau est autorisée. Vous ne pouvez pas boire de thé ou de café, de boissons et de jus de fruits.
  3. Les aliments épicés, gras, trop salés et marinés doivent être exclus un jour avant le don de sang.
  4. Une activité physique sérieuse doit être exclue par jour. Mieux vaut sauter le gymnase une fois.
  5. Il est important de se présenter pour le test de prolactine strictement dans la période de 19 à 23 jours. Il est préférable de discuter de l'heure précise avec votre médecin..
  6. Si une femme prend des antibiotiques, des pilules hormonales, la possibilité d'annulation pendant un certain temps doit être discutée avec le médecin traitant. A la réception, ce point doit être clarifié afin d'exclure toute distorsion des résultats. Il est particulièrement important de clarifier cette question si le patient se voit attribuer un programme thérapeutique sérieux..

Impact sur le résultat

Il est important de demander au médecin non seulement quand se faire tester pour la progestérone, mais également de clarifier l'effet possible sur le résultat. Avoir un effet négatif sur lui:

  • Contact sexuel survenu immédiatement avant le test. La testostérone dans le sang augmente, ce qui affecte également la progestérone. Les données après une communication intime peuvent être déformées.
  • Les médicaments que prend le patient. Dans certains cas, il est raisonnable de suspendre temporairement l'utilisation de médicaments.
  • Divers processus pathologiques dans la glande thyroïde. Souvent, le diagnostic se produit avec l'administration des hormones TSH et T4.
  • Maladies infectieuses. Si la température de votre corps augmente pendant les tests, vous ne devez pas effectuer de recherche. Il est conseillé de les reporter au mois suivant.
  • Caractéristiques personnelles du corps, y compris le stress avec dépression.
  • Alcool consommé la veille du test. Il inhibe la fonctionnalité du système endocrinien et, par conséquent, les résultats peuvent être faussés.
  • Maladies du système endocrinien, y compris le dysfonctionnement surrénalien.

D'autres facteurs peuvent influencer les résultats des tests. Il est nécessaire de rechercher personnellement la cause des écarts ou de la distorsion des données dans chaque cas, mais le plus souvent, le médecin prescrit un réexamen. Elle peut être réalisée en dynamique..

Comment se faire tester correctement?

Traditionnellement, le processus de recherche permet de comprendre quelle est la raison du développement des pathologies et de l'influencer. Cependant, il n'est pas toujours possible de calculer correctement l'heure exacte de l'ovulation. Les femmes ayant un cycle menstruel irrégulier sont confrontées à un problème similaire..

Si les règles d'une femme sont irrégulières, il n'y a aucune certitude que l'ovulation se produira le 21e jour. Cela signifie que les résultats obtenus peuvent ne pas être précis. Pour savoir quand il est important et doit donner du sang pour la progestérone dans ce cas, vous devez contacter votre gynécologue. Il est probable que vous deviez faire des recherches.

Indicateurs de normes établis

Pour interpréter les résultats obtenus et identifier les processus pathologiques, il est recommandé de respecter les indicateurs suivants pour déterminer la norme:

  • Dans la période précédant l'ovulation - 0,3-2,25 nmol / l.
  • Pendant l'ovulation - 0,46-9,4 nmol / l.
  • Après la période d'ovulation - 7-56,5 nmol / l.

Une image complètement différente est observée avec le début de la grossesse. Au premier trimestre, les indicateurs passent à la limite de 8,9 à 468 nmol / l, au deuxième - jusqu'à 303 nmol / l, au troisième trimestre - jusqu'à 771 nmol / l.

Le médecin interprétera les écarts par rapport à ces normes, en tenant compte des données obtenues à partir d'autres examens du corps de la femme. Il est possible qu'une erreur ait été commise au laboratoire, dans ce cas une reprise des analyses est attribuée. Cependant, il existe une autre possibilité - le développement de diverses pathologies, y compris l'aménorrhée et les kystes du corps jaune. Avec des déviations, des processus hémorragiques et inflammatoires des organes pelviens sont possibles.

Analyse de la progestérone: quand prendre et comment se préparer correctement

La progestérone est une hormone stéroïde féminine produite par les deux sexes. Il affecte le cycle menstruel, le développement embryonnaire, la pression artérielle, la production de sébum et chez les hommes, il affecte la fonction prostatique.

Chez la femme, la progestérone est principalement produite dans les ovaires par le corps jaune et pendant la grossesse par le placenta. Sa fonction principale est de préparer les parois de l'utérus pour la grossesse, par conséquent, l'analyse de la progestérone est d'une importance particulière pendant cette période. Chez les hommes, l'hormone en quantité minimale est formée à la suite de la synthèse des androgènes et est leur produit intermédiaire.

Les principales fonctions de la progestérone

Les principales fonctions de l'hormone dans le corps féminin pendant la grossesse sont:

  • préparation de l'endomètre de l'utérus pour l'implantation d'ovules après la fécondation;
  • la production de quantités suffisantes de nutriments pour le développement de l'œuf implanté;
  • suppression de l'activité de contraction des muscles de l'utérus afin de réduire la réaction de rejet de l'ovule implanté;
  • stimuler la sécrétion de la membrane muqueuse des trompes de Fallope, qui est nécessaire pour nourrir l'œuf fécondé lors de son mouvement à travers les trompes de Fallope avant l'implantation dans l'utérus;
  • influence sur le développement des lobules et des passages alvéolaires pour la prolifération des cellules alvéolaires, ce qui les prépare à une réponse à l'action de la prolactine pour la sécrétion du lait maternel;
  • blocage de la lactation pendant la grossesse.

En outre, la progestérone, avec les œstrogènes, est responsable de la régulation du cycle menstruel. Avec une forte diminution du contenu de ces hormones à la fin du cycle, l'utérus commence à libérer du sang menstruel. Chez les femmes en bonne santé et non enceintes, une grande quantité de sécrétion hormonale n'est observée que dans la seconde moitié du cycle ovarien. Le corps jaune est responsable de la quantité d'hormone synthétisée à ce moment..

Pourquoi et quand se faire tester pour la progestérone

Pendant la grossesse, la valeur diagnostique du test de progestérone est la plus élevée. Les indications de l'étude sont des douleurs dans le bas de l'abdomen et le développement de saignements utérins. Les résultats obtenus sont nécessaires pour évaluer l'état du fœtus et du placenta, identifier la menace d'avortement spontané ou de fixation ectopique de l'ovule. L'analyse de la progestérone est indiquée pour les femmes ayant des antécédents de fausses couches, de pathologies infectieuses, auto-immunes ou endocrinologiques.

L'étude est réalisée périodiquement pour suivre l'évolution de la grossesse et évaluer l'efficacité du traitement avec des médicaments contenant de la progestérone. Un test sanguin de progestérone est nécessaire pour déterminer une grossesse vraiment post-terme, il est effectué à la fin de la période de gestation.

Chez les femmes non enceintes, le test est effectué pour évaluer l'ovulation et les menstruations. Ses résultats nous permettent d'évaluer l'efficacité de la procédure pour stimuler l'ovulation, faire un pronostic pour l'évolution du cancer du sein, différencier les types d'aménorrhée, établir la cause des saignements utérins dysfonctionnels et de l'infertilité, identifier les violations de la fonction ovarienne, les cycles anovulatoires et l'échec de la phase lutéale. En outre, la livraison de l'analyse est nécessaire lors de la planification de la grossesse..

L'analyse de la progestérone est indiquée pour les femmes ayant des antécédents de fausses couches, de pathologies infectieuses, auto-immunes ou endocrinologiques.

Chez l'homme, l'analyse de la progestérone est réalisée pour le diagnostic et le traitement de l'infertilité, ainsi que pour les pathologies testiculaires.

Comment bien se préparer à un test de progestérone

Pour que les résultats d'un test sanguin de progestérone soient les plus fiables, il est important de bien se préparer à son administration. Dans la plupart des cas, la concentration de l'hormone est déterminée le jour 21 (ou les jours 22-23) avec un cycle menstruel de 28 jours.

Le sang pour la progestérone est pris le matin à jeun. Pour éviter de déformer les résultats, il est recommandé de respecter les restrictions suivantes:

  • en 8 heures: refuser complètement la nourriture;
  • en 24 heures: excluez les aliments épicés et salés, l'alcool, le thé fort et le café;
  • dans 2-3 jours: arrêtez de manger des aliments gras.

Avant de procéder à l'analyse, vous devez vous abstenir de tout rapport sexuel, de stress psycho-émotionnel ou physique excessif. De plus, les prélèvements sanguins ne doivent pas être effectués après l'échographie, l'imagerie par résonance magnétique et la radiographie..

La prise de corticotropine, d'antagonistes des œstrogènes, d'acide valproïque, de préparations de progestérone et d'autres médicaments peut augmenter le niveau de l'hormone dans le sang et réduire les prostaglandines, l'œstriol, les contraceptifs oraux et certains agents antibactériens. Il est recommandé de consulter un médecin pour savoir quel jour prendre la progestérone et s'il est nécessaire d'annuler le médicament pris avant de le prendre. Si le retrait des médicaments n'est pas possible, il est important de l'indiquer dans le sens de la recherche.

Décodage de l'analyse de la progestérone

Les indicateurs de la norme du contenu de l'hormone dans le sang diffèrent selon les laboratoires et dépendent de la méthode de recherche utilisée. Chez les hommes, la progestérone est normalement comprise entre 0,28 et 1,22 ng / ml, et chez les femmes en âge de procréer, elle dépend de la phase du cycle menstruel:

  • phase folliculaire: 0,15 à 1,4 ng / ml;
  • phase lutéale: 3,34 à 25,6 ng / ml.

Le taux de progestérone chez les filles de moins de 18 ans dépend du stade de Tanner, et avec un cycle menstruel régulier, de sa phase, et est de 0,15 à 28 ng / ml.

L'indicateur dans le contexte de la prise de contraceptifs oraux varie de 0,34 à 0,92 ng / ml. La valeur maximale pendant la période postménopausique est de 0,73 ng / ml.

Chez l'homme, l'analyse de la progestérone est réalisée pour le diagnostic et le traitement de l'infertilité, ainsi que pour les pathologies testiculaires.

Pendant la grossesse, les taux de progestérone fluctuent en fonction du trimestre:

  • I trimestre: de 11,2 à 90 ng / ml;
  • II trimestre: de 25,6 à 89,4 ng / ml;
  • Trimestre III: de 48,4 à 422 ng / ml.

Progestérone abaissée

En début de grossesse, une carence hormonale augmente la probabilité de fausse couche. Une diminution de la concentration de progestérone peut entraîner un retard du développement intra-utérin du fœtus, une défaillance de la fonction placentaire, une grossesse post-terme.

Un niveau abaissé de l'hormone est noté avec une insuffisance de la phase lutéale du cycle menstruel. Une diminution de la progestérone après l'ovulation peut entraîner la prise de certains médicaments ou des pathologies inflammatoires chroniques des organes génitaux internes. Avec l'hypogonadisme primaire ou secondaire, un déficit hormonal est également noté.

Augmentation de la progestérone

Parce que l'hormone affecte le tube digestif (détend ses muscles et améliore l'absorption des nutriments), des niveaux élevés chez les femmes non enceintes peuvent entraîner une prise de poids rapide, des calculs biliaires, de la constipation et des ballonnements..

Si l'analyse montre des valeurs élevées de progestérone, les maladies suivantes peuvent être présentes:

  • néoplasmes;
  • dysfonctionnement des glandes surrénales;
  • insuffisance rénale;
  • troubles du cycle menstruel;
  • kyste du corps jaune;
  • anomalies dans le développement du placenta;
  • saignement utérin intermenstruel.

Dans le contexte d'une forte progestérone, il y a une augmentation, une tension et une douleur des glandes mammaires, de l'irritabilité, une dépression et des sautes d'humeur fréquentes.

Lorsque des symptômes indiquant un trouble hormonal apparaissent, vous devez consulter un médecin pour obtenir des conseils et, si nécessaire, faire une analyse..

Quel jour et comment faire un test sanguin de progestérone chez la femme

Une analyse de la progestérone est le moyen le plus efficace de clarifier les causes de nombreuses conditions pathologiques, y compris l'infertilité. Dans le corps de la femme, il est produit dans les ovaires, les glandes surrénales et lors du port d'un enfant - dans le placenta.

Si nécessaire?

La fonction principale de la progestérone étant de réguler les menstruations et d'assurer un cycle et une conception normaux, l'analyse est prescrite aux patientes:

  • avoir de la difficulté à concevoir et à diagnostiquer une infertilité. La fonction reproductrice des femmes dépend directement de cette hormone;
  • dans les premières semaines de grossesse et au 2ème trimestre, en cas de troubles du cycle (aménorrhée);
  • pendant la planification de la grossesse pour prédire son apparition. Si les indicateurs diffèrent de la norme, le gynécologue pourra prédire les complications probables. Par exemple, si la progestérone est insuffisante, une fausse couche spontanée est possible;
  • pendant la grossesse, s'il y a une augmentation de la pression artérielle et un œdème se développe;
  • au deuxième trimestre pour vérifier l'état du placenta;
  • avec toutes sortes de violations du cycle mensuel;
  • en présence de symptômes d'une tumeur ou d'un kyste ovarien ou dans des pathologies des glandes surrénales;
  • en l'absence d'ovulation.

Les signes suivants indiquent une violation de la norme de la progestérone:

  • douleur thoracique;
  • perturbations du cycle;
  • saignements utérins d'intensité variable;
  • ballonnements;
  • sautes d'humeur;
  • obésité.

Quel jour est meilleur et juste?

La première étape consiste à déterminer le jour où vous devez donner du sang. Le jour de livraison dépend du cycle. Il est nécessaire de prendre pendant la période où la concentration de l'hormone atteint ses valeurs maximales.

Avec un cycle standard de 28 jours, vous devez vous rendre au laboratoire le 22 ou 23 jour. Si cela dure plus de 4 semaines, vous devez calculer le temps, une semaine avant le premier jour des règles suivantes.

Avec un cycle raccourci à 26 jours, le don de sang tombe le 18-19ème jour après le début des règles. S'il n'y a pas de règles, le sang peut être donné n'importe quel jour. Habituellement, dans ce cas, une analyse complète des hormones est soumise..

Combien est fait?

Pour la recherche, le sang est prélevé dans une veine. Le sérum est préalablement débarrassé des cellules sanguines, puis examiné par une méthode immunochimique. Le résultat final peut être obtenu en quelques heures. En standard en laboratoire, ils donnent le résultat le lendemain.

Comment est-ce bien - à jeun ou non?

Le sang est prélevé le matin uniquement à jeun. La veille, vous pouvez dîner au plus tard 8 heures avant de visiter la clinique. Si, pour une raison quelconque, vous devez faire une analyse pendant la journée, vous devez également vous abstenir de manger pendant 6 à 8 heures avant de la prendre. Et seulement en cas de collation légère, vous pouvez donner du sang après 4 heures.

Règles de préparation et de livraison

Pour que l'analyse soit correcte et ne pas avoir à reprendre le sang, vous devez préparer:

  • calculer le jour correctement;
  • abandonnez les aliments épicés, gras et sucrés en 2 jours. Pas besoin d'abuser du thé et du café forts. Exclure l'alcool pendant cette période et suspendre la pharmacothérapie;
  • pendant 2 jours, exclure l'activité physique, ne pas assister aux séances d'entraînement, suspendre le sport, ne pas avoir de relations sexuelles. Vous devez également faire une pause dans le travail acharné à la maison - ne déplacez pas les meubles, ne plantez pas de pommes de terre;
  • dans les deux jours, il est nécessaire d'éviter le stress et l'anxiété;
  • la veille, vous devez dîner au plus tard 8 heures avant de visiter la clinique;
  • ne pas prendre de petit-déjeuner, ne pas fumer le jour du test.

Décoder le résultat

Le décryptage doit être effectué par un médecin. La particularité du test de progestérone est qu'il est effectué différemment selon le diagnostic.

Si une femme a une aménorrhée, le sang devra être examiné 3 fois: le septième jour après le début des règles, le quatorzième et le vingtième.

Ainsi, il est plus facile de retracer la dynamique de la concentration de l'hormone et de déterminer son taux pour une femme en particulier. Il est généralement conseillé aux patients atteints de ce type de pathologie de remplir un journal de cycle.

En moyenne, la norme correspond à:

  • lors de la maturation des ovocytes - 0,30 nmol / l - 2,23 nmol / l;
  • dans la phase ovulaire - 0,48 nmol / l - 9,41 nmol / l;
  • dans lutéale - 6,99 nmol / l - 56,63 nmol / l.

Si la quantité d'hormone ne correspond pas à la norme, le corps peut observer:

  • fluctuations des niveaux hormonaux;
  • le début de la ménopause;
  • risque accru de saignement de l'utérus;
  • pathologie du système endocrinien.
  • grossesse;
  • diminution de la performance rénale;
  • aménorrhée;
  • pathologie du placenta;
  • kyste du corps jaune.

Une progestérone élevée peut être accompagnée de symptômes inconfortables tels que fatigue chronique, migraines, vision trouble, acné, saignements intermenstruels.

  • grossesse post-terme;
  • la menace d'une fausse couche spontanée;
  • processus inflammatoire dans les organes gynécologiques;
  • retard du développement fœtal par rapport à la norme;
  • traitement avec certains médicaments.

Une valeur faible a également un impact important sur l'état général et le domaine émotionnel:

  • provoque l'apathie et la faiblesse musculaire;
  • réduit la libido;
  • favorise le développement de kystes et de tumeurs ovariens.

Une carence peut provoquer des règles abondantes et douloureuses, des migraines sévères, de l'irritabilité et une labilité émotionnelle..

Normal pendant la grossesse

Au début de la grossesse, la progestérone est produite par le corps jaune tout au long du 1er trimestre. Au 2ème trimestre, le placenta commence à faire ce travail. Le niveau d'hormones augmente régulièrement de la 9e à la 32e semaine, la concentration pendant cette période augmente quinze fois.

La progestérone contrôle non seulement l'état de l'endomètre de la cavité utérine, mais prend également en charge l'ensemble du métabolisme: le corps assimile le maximum de nutriments des aliments consommés.

Le contenu varie selon le terme:

  • au 1er trimestre - de 8,9 nmol / l à 468,4 nmol / l;
  • dans le second - de 71,5 nmol / l à 303,1 nmol / l;
  • dans le 3ème - de 88,7 nmol / l à 771,5 nmol / l.

Lors de la planification d'une grossesse

La progestérone est une hormone qui détermine l'efficacité de la conception et le processus ultérieur de naissance d'un bébé. Lors de la planification d'une grossesse, il est très important de contrôler son niveau, de le comparer à la norme et, si nécessaire, de l'amener aux chiffres souhaités.

Si la femme enceinte est diagnostiquée avec un taux accru, il est recommandé à la mère de simplement suivre le régime approprié, en continuant calmement à se préparer à la grossesse..

De faibles niveaux d'hormone peuvent nuire au succès de la conception et même au développement intra-utérin du fœtus..

Si un faible taux de progestérone est détecté, une décision est prise sur le rendez-vous de la correction médicamenteuse. Pour corriger le niveau de l'hormone, vous devrez utiliser des médicaments hormonaux. Le cours sera choisi individuellement par le médecin traitant.

Analyse de la progestérone: quand prendre et comment se préparer correctement

Lorsque des symptômes apparaissent indiquant une augmentation ou une diminution de la progestérone, une analyse est prescrite

Chez la femme, la progestérone est principalement produite dans les ovaires par le corps jaune et pendant la grossesse par le placenta. Sa fonction principale est de préparer les parois de l'utérus pour la grossesse, par conséquent, l'analyse de la progestérone est d'une importance particulière pendant cette période. Chez les hommes, l'hormone en quantité minimale est formée à la suite de la synthèse des androgènes et est leur produit intermédiaire.

Comment les niveaux de progestérone changent tout au long du cycle menstruel

La quantité minimale d'hormone est caractéristique pour les premiers jours de la menstruation, la croissance de l'indicateur se produit avant l'ovulation et pendant un certain temps.

Si la fécondation n'a pas eu lieu, son niveau diminue fortement. Avec le début de la grossesse, sa croissance supplémentaire sera observée.

Pourquoi vous pourriez avoir besoin d'une analyse pour déterminer le niveau de progestérone

Selon les caractéristiques physiologiques, la période allant de l'ovulation à la menstruation dure 10 jours. Dans le même temps, le corps jaune libère beaucoup de progestérone, dont la tâche principale est de préparer le corps à la grossesse..

Avec une diminution de la durée de cette période, l'endomètre ne subira pas de changements physiologiques assurant la fécondation.

De tels changements peuvent conduire à l'avortement. C'est le test sanguin de progestérone qui permet d'établir la présence de tels troubles et de préserver la grossesse. Une indication pour sa détermination peut également être:

  • problème de conception avec ovulation active;
  • ovulation induite;
  • violation de la fréquence du cycle menstruel.

Quels facteurs peuvent affecter le résultat?

Avant de décider quand donner du sang pour la recherche, vous devez discuter avec votre médecin si la fille a des circonstances qui affectent le niveau de cette hormone dans le sang. Les experts identifient plusieurs des facteurs les plus courants en corrélation avec les niveaux d'hormones:

  • non-respect des règles de préparation au don de sang (rapports sexuels - la libération de testostérone augmente les taux de progestérone, l'utilisation de viande grasse, d'œufs de poule, de caviar, de nombreux produits laitiers ou de médicaments hormonaux);
  • état douloureux de la glande thyroïde;
  • pathologie des glandes surrénales ou du système génito-urinaire;
  • kyste du corps jaune;
  • température corporelle supérieure à 37 degrés;
  • caractéristique individuelle de l'organisme.

Chargement...
Partage avec tes amis!

Pourquoi et quand se faire tester pour la progestérone

Les principales indications sont la planification de la conception et la grossesse. Les résultats obtenus permettent d'évaluer l'état du fœtus, du placenta, et également de diagnostiquer le risque d'avortement spontané. À l'aide de cet examen, une grossesse post-terme peut être déterminée..

Il est impératif d'être testé pour la progestérone chez les femmes ayant des antécédents de fausses couches, de dysfonctionnement des organes endocriniens ou de maladies auto-immunes.

Les femmes non enceintes sont dépistées pour:

  • déterminer les caractéristiques de l'ovulation;
  • identifier l'effet de la stimulation de l'ovulation;
  • évaluer l'évolution du cancer du sein;
  • établir le type d'aménorrhée;
  • établir la cause des saignements utérins et des problèmes de conception;
  • diagnostic de dysfonctionnement ovarien;
  • étudier les cycles anovulatoires.

Pour les hommes, à l'aide de l'analyse, les causes de l'infertilité sont déterminées et son traitement est surveillé.

Si nécessaire?


La fonction principale de la progestérone étant de réguler les menstruations et d'assurer un cycle et une conception normaux, l'analyse est prescrite aux patientes:

  • avoir de la difficulté à concevoir et à diagnostiquer une infertilité. La fonction reproductrice des femmes dépend directement de cette hormone;
  • dans les premières semaines de grossesse et au 2ème trimestre, en cas de troubles du cycle (aménorrhée);
  • pendant la planification de la grossesse pour prédire son apparition. Si les indicateurs diffèrent de la norme, le gynécologue pourra prédire les complications probables. Par exemple, si la progestérone est insuffisante, une fausse couche spontanée est possible;
  • pendant la grossesse, s'il y a une augmentation de la pression artérielle et un œdème se développe;
  • au deuxième trimestre pour vérifier l'état du placenta;
  • avec toutes sortes de violations du cycle mensuel;
  • en présence de symptômes d'une tumeur ou d'un kyste ovarien ou dans des pathologies des glandes surrénales;
  • en l'absence d'ovulation.

Attention! Les niveaux de progestérone chutent également avant la ménopause, ce qui peut entraîner le développement d'un cancer du col de l'utérus..
Les signes suivants indiquent une violation de la norme de la progestérone:

  • douleur thoracique;
  • perturbations du cycle;
  • saignements utérins d'intensité variable;
  • ballonnements;
  • sautes d'humeur;
  • obésité.

Comment bien se préparer à un test de progestérone

La préparation de l'étude vous permet d'obtenir des résultats précis. Il vaut mieux prendre l'analyse de 21 à 23 jours du cycle menstruel si elle dure 28 jours. Les prélèvements sanguins doivent être effectués à jeun. Il n'est pas recommandé de subir des examens tels que l'échographie, l'IRM et la radiographie la veille de l'accouchement.

Combien est fait

Le matériel de test est du sang veineux, il est testé selon la méthode immunochimique. Le résultat de l'analyse peut généralement être obtenu le lendemain, cependant, parfois, il peut être reçu dans l'heure.

Décoder le résultat


Le décryptage doit être effectué par un médecin. La particularité du test de progestérone est qu'il est effectué différemment selon le diagnostic.
Si une femme a une aménorrhée, le sang devra être examiné 3 fois: le septième jour après le début des règles, le quatorzième et le vingtième.

Ainsi, il est plus facile de retracer la dynamique de la concentration de l'hormone et de déterminer son taux pour une femme en particulier. Il est généralement conseillé aux patients atteints de ce type de pathologie de remplir un journal de cycle.

En moyenne, la norme correspond à:

  • lors de la maturation des ovocytes - 0,30 nmol / l - 2,23 nmol / l;
  • dans la phase ovulaire - 0,48 nmol / l - 9,41 nmol / l;
  • dans lutéale - 6,99 nmol / l - 56,63 nmol / l.

Fonctionnalité! L'équilibre de la progestérone est particulièrement important pour le corps. Une carence affecte négativement la fonction de reproduction.

Si la quantité d'hormone ne correspond pas à la norme, le corps peut observer:

  • fluctuations des niveaux hormonaux;
  • le début de la ménopause;
  • risque accru de saignement de l'utérus;
  • pathologie du système endocrinien.

Des taux majorés sont enregistrés lorsque:

  • grossesse;
  • diminution de la performance rénale;
  • aménorrhée;
  • pathologie du placenta;
  • kyste du corps jaune.

Une progestérone élevée peut être accompagnée de symptômes inconfortables tels que fatigue chronique, migraines, vision trouble, acné, saignements intermenstruels.

Le niveau de l'hormone diminue lorsque:

  • grossesse post-terme;
  • la menace d'une fausse couche spontanée;
  • processus inflammatoire dans les organes gynécologiques;
  • retard du développement fœtal par rapport à la norme;
  • traitement avec certains médicaments.

Une valeur faible a également un impact important sur l'état général et le domaine émotionnel:

  • provoque l'apathie et la faiblesse musculaire;
  • réduit la libido;
  • favorise le développement de kystes et de tumeurs ovariens.

Une carence peut provoquer des règles abondantes et douloureuses, des migraines sévères, de l'irritabilité et une labilité émotionnelle..

Comment se faire tester correctement pour la progestérone

  • de sorte qu'au moins 6 heures se sont écoulées depuis le dernier repas;
  • pendant la veille de la procédure suivante, refusez les aliments épicés, salés, gras, les boissons alcoolisées, le thé et le café;
  • éviter les rapports sexuels, la surcharge émotionnelle et physique;
  • ne prenez pas de médicaments;
  • ne pas fumer pendant au moins 2 heures avant de donner du sang.

Planification de la grossesse

Sur la base de ce qui précède, il devient clair à quel point il est important de connaître le taux de progestérone chez une femme lors de la planification d'une grossesse. Si un couple ne peut pas avoir d'enfant, dans 30% des cas, la raison est un homme, par conséquent, avant de commencer l'examen d'une femme, vous devez vous assurer qu'il n'y a pas de pathologie du sperme masculin.

Il est important de savoir à quel jour du cycle prendre de la progestérone. Pour ce faire, il est nécessaire de mesurer la température basale dès le premier jour du cycle. Elle doit être d'au moins 0,6 ° C plus élevée dans la phase lutéale (progestérone) que dans la première phase folliculaire (œstrogénique). Il est nécessaire de donner de la progestérone au plus tôt 4 ou 5 jours après l'augmentation de la température basale. Pendant toute la deuxième phase, il serait idéal de la passer trois fois. La norme de progestérone chez les femmes à ce moment est de 7,02 à 56,83 nmol / l et plus, et dans l'urine de prégnandiol 3 mg par jour. Alors on peut dire que la fonction du corps jaune est suffisante.

Le programme d'examen d'une femme souffrant d'infertilité est large, cela comprend l'étude des niveaux hormonaux, la biopsie de l'endomètre, l'échographie et l'examen aux rayons X, la laparoscopie, mais aujourd'hui le sujet de l'article est le rôle de la progestérone, comment prendre correctement la progestérone et quel jour du cycle, sa norme et sa pathologie.

Comment ramener les niveaux de progestérone à la normale

Avec une diminution de la valeur de l'hormone, les éléments suivants peuvent être utilisés:

  1. Administration sous-cutanée ou intramusculaire de progestérone à 1%, 2% ou 2,5%. La procédure est effectuée sous la stricte surveillance du médecin traitant dans la seconde moitié du cycle. Il est interdit d'annuler brusquement le médicament, ainsi que de réduire ou d'augmenter la posologie. Cela s'explique par le fait que de telles actions peuvent provoquer une perturbation hormonale dans le corps féminin..
  2. Administration orale de comprimés. Sur la première ligne de popularité se trouvent des médicaments tels que Duphaston. Un point positif dans ce cas est qu'il ne conduit pas à l'apparition de réactions secondaires.
  3. Administration orale ou vaginale d'Utrozhestan. L'inconvénient est que la prise de pilules peut provoquer des étourdissements..

Les principales fonctions de la progestérone

Les principales fonctions de l'hormone dans le corps féminin pendant la grossesse sont:

  • préparation de l'endomètre de l'utérus pour l'implantation d'ovules après la fécondation;
  • la production de quantités suffisantes de nutriments pour le développement de l'œuf implanté;
  • suppression de l'activité de contraction des muscles de l'utérus afin de réduire la réaction de rejet de l'ovule implanté;
  • stimuler la sécrétion de la membrane muqueuse des trompes de Fallope, qui est nécessaire pour nourrir l'œuf fécondé lors de son mouvement à travers les trompes de Fallope avant l'implantation dans l'utérus;
  • influence sur le développement des lobules et des passages alvéolaires pour la prolifération des cellules alvéolaires, ce qui les prépare à une réponse à l'action de la prolactine pour la sécrétion du lait maternel;
  • blocage de la lactation pendant la grossesse.

En outre, la progestérone, avec les œstrogènes, est responsable de la régulation du cycle menstruel. Avec une forte diminution du contenu de ces hormones à la fin du cycle, l'utérus commence à libérer du sang menstruel. Chez les femmes en bonne santé et non enceintes, une grande quantité de sécrétion hormonale n'est observée que dans la seconde moitié du cycle ovarien. Le corps jaune est responsable de la quantité d'hormone synthétisée à ce moment..

Décodage de l'analyse de la progestérone

Tout d'abord, il faut se concentrer sur le fait que les résultats d'un test hormonal chez la même personne peuvent être différents..

Les écarts seront insignifiants, ils sont généralement provoqués par diverses méthodes de recherche et le degré de modernité de l'équipement utilisé.

Noma progestérone
Chez les hommes0,28 à 1,22 ng / ml
Dans le beau sexe en âge de procréer0,15 - 25,6 ng / ml, tout dépendra de la phase du cycle
Pour les filles de moins de 18 ans0,15 à 28 ng / ml
Lors de la prise de COC0,34 à 0,92 ng / ml
Avec la ménopause0,73 ng / ml
Pendant la période de naissance d'un enfant11,2 - 422 ng / ml, tout dépendra du trimestre

Progestérone abaissée

Avec une diminution du taux de progestérone au cours du premier trimestre de la grossesse, il existe un risque élevé de fausse couche, parfois il y a violation du développement du fœtus, prolongation.

L'utilisation de certains médicaments, les maladies inflammatoires des organes génitaux sous une forme chronique du cours peuvent supprimer le processus de production de progestérone.

Augmentation de la progestérone

Une augmentation de la quantité d'hormone chez la femme enceinte peut provoquer:

  • gain de poids excessif;
  • la formation de calculs dans la vésicule biliaire;
  • troubles du tube digestif, qui se manifesteront sous forme de constipation;
  • flatulence.

Avec une augmentation de la quantité d'hormone, on peut soupçonner:

  • la présence d'un néoplasme;
  • défaillance des glandes surrénales;
  • syndrome d'altération de la fonction rénale;
  • violation du cycle menstruel;
  • problèmes avec le placenta.

Quelle que soit la situation, vous devez consulter un médecin, subir les examens nécessaires et passer des tests.

Progestérone abaissée

En début de grossesse, une carence hormonale augmente la probabilité de fausse couche. Une diminution de la concentration de progestérone peut entraîner un retard du développement intra-utérin du fœtus, une défaillance de la fonction placentaire, une grossesse post-terme.

Un niveau abaissé de l'hormone est noté avec une insuffisance de la phase lutéale du cycle menstruel. Une diminution de la progestérone après l'ovulation peut entraîner la prise de certains médicaments ou des pathologies inflammatoires chroniques des organes génitaux internes. Avec l'hypogonadisme primaire ou secondaire, un déficit hormonal est également noté.

Pourquoi une carence en progestérone a des conséquences négatives sur le corps féminin?

Étant donné que cette hormone est d'une grande importance dans le fonctionnement normal du corps féminin, un certain nombre de conséquences peuvent survenir..

  1. Tout d'abord, il faut dire que si une femme n'est pas enceinte, une quantité insuffisante de progestérone peut entraîner une infertilité. Cela est dû au fait que l'œuf ne peut pas se fixer à l'utérus.
  2. Si une femme est en état de porter un enfant, une quantité insuffisante de progestérone dans son corps peut entraîner une fausse couche..

Syndrome prémenstruel

En outre, les femmes dont la phase lutéale est insuffisante peuvent avoir un syndrome prémenstruel. Il se manifeste par une irritabilité accrue, des larmes, un gonflement du visage, des mains, des ballonnements, de la constipation, des maux de tête, une pression artérielle élevée. Tous ces symptômes ou l'un d'entre eux apparaissent 10 jours ou moins avant la menstruation et disparaissent au début. Il existe de nombreuses théories d'occurrence (héréditaire, psychosomatique, allergique, augmentation de la prolactine, ACTH, hyperestrogénie, manque de magnésium, zinc, acide ascorbique, B6, etc.), mais lors de l'examen de ces femmes, une hypofonction du corps jaune est souvent révélée.

À quel jour du cycle prendre de la progestérone dans ce cas? L'étude doit être menée dans les deux phases du cycle. Plus détaillé ci-dessous.

Comment préparer son corps?

Avant de vous faire tester pour la progestérone, vous devez vous préparer à l'examen:

  1. Quelques semaines avant le test, vous devez arrêter de prendre des médicaments qui affectent le taux de progestérone. Dans les cas où l'état de santé du patient ne lui permet pas de refuser de prendre certains médicaments, mais en même temps qu'ils affectent la valeur du matériel à l'étude, il est nécessaire de fournir les noms de ces fonds au laboratoire.
  2. Immédiatement avant de passer le test, c'est-à-dire au plus tard 10 à 12 heures, vous devez arrêter de boire des boissons contenant de l'alcool. Il est également recommandé de faire un don de sang à jeun. Par conséquent, le matériel est collecté le matin. De plus, vous ne devez ni fumer ni faire de l'exercice. Il faut renoncer à toute activité physique.
Top