Catégorie

Des Articles Intéressants

1 Des tests
Analyse des expectorations - comment faire passer un secret des bronches pour la recherche
2 Pituitaire
Comment utiliser correctement le lecteur
3 Des tests
Top 10 des aliments qui nous rendent heureux
4 Des tests
Test sanguin pour l'hormone T4. Comment le passer?
5 Larynx
Augmentation de l'hormone de stimulation thyroïdienne
Image
Principal // Des tests

Que montre un test sanguin PSA?


Les cas de cancer de la prostate sont à la hausse ces jours-ci. Si auparavant cette maladie était notée principalement chez les hommes plus âgés, une pathologie dangereuse est maintenant observée chez les jeunes patients. Un test sanguin pour le marqueur tumoral PSA est l'une des premières méthodes de diagnostic du cancer de la prostate. Cette analyse vous permet d'identifier les stades initiaux de la tumeur. Comment se déroule ce test? Et comment déchiffrer ses résultats? Nous examinerons ces questions dans l'article.

Ce que c'est?

Le marqueur tumoral PSA (antigène spécifique de la prostate) est une protéine produite par les cellules prostatiques. Cette substance liquéfie la sécrétion des glandes séminales et est excrétée avec l'éjaculat..

Avec des modifications pathologiques de la prostate, les cellules de l'organe commencent à produire du PSA en quantités accrues. Les niveaux de protéines augmentent également avec l'action mécanique sur la prostate, par exemple lors de procédures de diagnostic ou de massage d'organes.

Faction générale et libre

En médecine, il est courant d'isoler un marqueur tumoral PSA libre et général. Quelle est la différence? 2 types d'antigènes spécifiques de la prostate peuvent être détectés dans le plasma sanguin:

  • associé aux protéines du sérum sanguin (trypsines et globulines);
  • non lié aux protéines sanguines (gratuit).

Le PSA total est la somme des antigènes liés et non liés. Pour les diagnostics, l'indicateur de la fraction totale et libre compte.

Indications d'analyse

Un test sanguin pour le marqueur PSA est le plus souvent prescrit par les urologues pour détecter les tumeurs malignes de la prostate. Cependant, le cancer de la prostate n'est pas la seule indication pour un test pour un marqueur tumoral spécifique. Cette étude doit être complétée si les maladies suivantes sont suspectées:

  • prostatite;
  • adénome de la prostate;
  • cancer de la prostate.

En outre, l'analyse est prescrite aux hommes après la fin du traitement des maladies de la prostate. Cela vous permet de contrôler la dynamique de la pathologie et l'efficacité de la thérapie.

Afin de prévenir les tumeurs malignes, un test d'antigène prostatique est recommandé pour tous les hommes de plus de 45 ans. Les patients d'âge moyen et âgés sont à risque de pathologies oncologiques. En utilisant l'analyse du marqueur tumoral PSA, il est possible de déterminer la propension d'un homme à développer un cancer de la prostate.

Préparation à la recherche

Pour qu'un test sanguin PSA donne des résultats fiables, vous devez vous préparer à l'avance pour l'étude. Avant de prélever un échantillon, les recommandations suivantes du médecin doivent être respectées:

  1. Environ 3 à 4 jours avant l'analyse, vous devez arrêter de manger des aliments gras.
  2. Quelques jours avant de prendre du sang, vous devez vous abstenir de consommer de l'alcool. Même les boissons alcoolisées légères ne doivent pas être consommées. Cette règle est très importante. L'éthanol peut provoquer des augmentations parasites du PSA.
  3. Avant l'examen, vous devez refuser de visiter le gymnase et toute activité physique. Il est particulièrement déconseillé de faire du vélo la veille de l'étude, cela conduit à une stimulation de la prostate et à une production accrue d'un marqueur tumoral.
  4. Aucun aliment ne doit être consommé 8 heures avant le test. Vous ne pouvez boire que de l'eau propre.
  5. 2 jours avant l'étude, vous devez vous abstenir de tout rapport sexuel.
  6. 24 heures avant l'analyse, il est nécessaire d'exclure tout effet sur la prostate: massage, procédures de diagnostic, palpation. De telles manipulations augmentent la circulation sanguine dans la glande et conduisent à une fausse augmentation du PSA..
  7. La veille de l'analyse, vous devez arrêter de manger des bonbons et du sucre.

De plus, vous devez arrêter de prendre vos médicaments 7 jours avant l'analyse. Si cela ne peut être fait, vous devez informer le médecin de tous les médicaments pris..

Comment se déroule le test

Le sang est prélevé dans une veine pour la recherche. Le test PSA est effectué le matin à jeun. Le biomatériau est envoyé au laboratoire.

Pour déterminer l'antigène spécifique de la prostate, les méthodes suivantes sont utilisées:

  • dosage immunoenzymatique;
  • immunochemiluminescent;
  • radioimmune.

Le sérum sanguin est traité dans une centrifugeuse, puis les paramètres d'analyse sont calculés à l'aide d'un photomètre.

Norme

Les normes du marqueur tumoral PSA dépendent de l'âge de l'homme. Plus une personne est âgée, plus la teneur en antigène de son sang est élevée. Le tableau ci-dessous montre les valeurs acceptables du PSA total pour les patients de différentes catégories d'âge:

ÂgeNorme PSA en ng / ml
jusqu'à 45 ans0-2,4
50-623.4-3.9
63-70pas plus de 4,4
à partir de 70 ans et pluspas plus de 6,4

Si le PSA total est réduit, cela est considéré comme une variante de la norme et n'est le signe d'aucune maladie..

L'indicateur de la fraction libre de l'antigène prostatique est également déterminé. Sa concentration peut être de 0,04 à 0,5 ng / l. Ces valeurs sont la norme pour le marqueur tumoral PSA chez l'homme. L'analyse indique également le pourcentage du rapport entre les fractions libre et totale. Cet indicateur peut être utilisé pour juger du pronostic de la maladie..

Raisons de l'augmentation

Une augmentation des valeurs de PSA peut indiquer les pathologies suivantes:

  • prostatite;
  • hyperplasie (adénome) de la prostate;
  • tumeurs malignes de la prostate;
  • ischémie ou infarctus de la prostate.

Un excès significatif des valeurs de référence du PSA est observé dans le cancer de la prostate. En présence de tumeurs malignes, les résultats d'analyse suivants sont possibles:

  1. 4 à 10 ng / ml. Dans ce cas, le médecin soupçonne uniquement le patient d'avoir un cancer. Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour confirmer ou infirmer le diagnostic.
  2. 10 à 20 ng / ml. Cet indicateur indique une forte probabilité de cancer..
  3. Plus de 40 ng / ml. Un PSA très élevé est le plus souvent observé dans le cancer métastatique de la prostate. Comme diagnostic supplémentaire, le patient se voit prescrire une biopsie de la prostate.

Indicateurs PSA gratuits

Il est important de définir non seulement le PSA total, mais également gratuit. Si l'indicateur de protéine non liée dépasse la norme, cela indique le plus souvent des tumeurs bénignes de la prostate..

Comme mentionné, le cancer de la prostate a des niveaux de PSA totaux élevés. Dans les maladies oncologiques, la teneur en protéines de trypsine augmente, avec lesquelles l'antigène se lie. Cependant, chez les patients atteints d'un cancer de la prostate, la concentration de PSA libre est considérablement réduite..

Le rapport de l'antigène total et libre

Dans le décodage de l'analyse d'un marqueur tumoral, le rapport de la fraction totale et libre en pourcentage est nécessairement indiqué. Pour le calculer, vous devez diviser la valeur PSA gratuite par la valeur PSA totale, puis multiplier par 100. Ce ratio aide les médecins à prédire l'issue de la maladie:

  1. Si le ratio est compris entre 15 et 100%, cela indique une perspective positive.
  2. Un indicateur inférieur à 15% indique une possible issue défavorable du cancer.

Faux résultats

Il y a des cas où, chez les hommes en bonne santé, la concentration de PSA dans le sang dépasse de manière significative la norme autorisée. Le marqueur de la tumeur de la prostate peut être élevé dans les cas suivants:

  • en cas de violation des règles de préparation de l'étude (l'utilisation d'aliments gras, d'alcool, de rapports sexuels peu avant l'analyse);
  • lors de la prise de complexes vitaminiques avec de l'acide ascorbique;
  • pendant la chimiothérapie;
  • lors de l'utilisation d'inhibiteurs de 5-alpha-réductase (par exemple, "Finastéride");
  • après exposition à la prostate lors de procédures de diagnostic ou de massage d'organes;
  • après une biopsie de la prostate.

Si les règles de préparation du test ne sont pas respectées, les médecins recommandent d'exclure les médicaments et de reprendre l'analyse.

Marqueur tumoral CA 242

Il existe des cas où des pathologies de la prostate surviennent dans le contexte d'une pancréatite chronique. Avec l'inflammation du pancréas, des toxines se forment, ce qui affecte négativement l'état des organes génitaux masculins. Par conséquent, en plus d'un test PSA, un test sanguin pour le CA 242 est souvent prescrit, cette protéine fait également partie des marqueurs tumoraux. Son augmentation est notée dans les maladies du pancréas.

Les valeurs de référence du marqueur CA 242 dans le sang vont de 0 à 3 UI / ml. Son augmentation peut indiquer les pathologies suivantes:

  • Jusqu'à 10 UI - pancréatite aiguë et chronique;
  • 20-30 UI - hyperplasie pancréatique bénigne;
  • plus de 30 UI - cancer du pancréas.

Si les marqueurs tumoraux du patient CA 242 et PSA dépassent la norme, cela indique une origine pancréatique des maladies de la prostate. Il est important de se rappeler que de nombreuses pathologies du pancréas peuvent survenir sans symptômes graves. L'analyse d'un marqueur tumoral vous permet d'identifier ces maladies au stade initial.

Si le PSA est élevé

Que faire si le marqueur tumoral PSA d'un homme dépasse la norme? Seul un urologue peut interpréter et déchiffrer les résultats du test. Les experts ne font pas de diagnostic définitif avec un seul test d'antigène prostatique. En cas d'écarts par rapport à la norme, le patient se voit prescrire les examens supplémentaires suivants:

  1. Analyse sanguine générale. Une augmentation du nombre de leucocytes et du niveau d'ESR indique des pathologies inflammatoires..
  2. Biopsie de la prostate. Avec une aiguille fine, le médecin prélève un morceau de tissu glandulaire pour examen. Cela vous permet de déterminer le type de néoplasme.
  3. IRM ou tomodensitométrie de la prostate. Ce test permet de révéler la taille et l'étendue de la tumeur..

Seulement sur la base des données d'un examen complet, le médecin peut poser un diagnostic précis et prescrire le traitement nécessaire.

Dans les premiers stades, le cancer de la prostate est traité avec des médicaments hormonaux. Dans de nombreux cas, cela aide à arrêter la croissance du néoplasme. Dans les cas avancés, la tumeur est enlevée chirurgicalement et un cours de chimiothérapie est prescrit.

De nos jours, il existe une nouvelle méthode de traitement des tumeurs de la prostate - la virothérapie. Des virus spéciaux sont injectés dans le corps du patient. Ils ne nuisent pas à la santé humaine, mais ils détruisent les cellules cancéreuses. De plus, les médicaments contenant des virus activent le système immunitaire pour combattre la tumeur..

Souvent, les hommes s'intéressent à la question: "Comment réduire le PSA?" Il est important de se rappeler qu'il n'y a pas de médicaments spécifiques qui peuvent diminuer la production de cette protéine. Il est nécessaire de commencer à traiter la maladie sous-jacente. Ce n'est qu'après un traitement médicamenteux ou une ablation chirurgicale de la tumeur que le taux de PSA revient à la normale.

Pourquoi avez-vous besoin d'un test sanguin pour le PSA

La tâche des institutions médicales modernes n'est pas seulement de traiter les patients pour diverses maladies, mais également de prévenir le développement de conditions pathologiques et de les déterminer à un stade précoce, lorsque les mesures thérapeutiques sont les plus efficaces..

Ceci est particulièrement important dans les cas de maladies oncologiques, car leur diagnostic aux stades avancés dans la plupart des cas ne permet pas d'éviter une issue fatale. Parmi ces affections chez les hommes, on distingue les tumeurs malignes, dont la localisation est la prostate..

Pour détecter la maladie à des stades où le traitement est encore possible, il est nécessaire de faire régulièrement des tests sanguins pour le PSA. Il est important de savoir ce que c'est, à quoi cela sert et quelles pathologies un écart par rapport à la norme peut indiquer.

Ce que montre cette analyse

L'abréviation "PSA" signifie "Prostate Specific Antigen". En d'autres termes, c'est une protéine, un type de sérine protéase, qui fluidifie le sperme. La production d'antigène a lieu dans la prostate.

En fonction de l'âge et de l'état de santé général, la production de PSA chez les hommes varie en quantités. Les taux d'antigènes sanguins montrent à quel point la prostate est saine..

L'étude doit être réalisée par tous les représentants de la moitié masculine de la population qui ont reçu un diagnostic d'hyperplasie prostatique, car cette maladie a la capacité de se développer en adénome et cancer.

C'est la détermination du taux de PSA qui permet de contrôler ce processus et une intervention chirurgicale en temps opportun. Il est seulement nécessaire de faire l'analyse périodiquement. Après avoir décodé les résultats, le médecin signale la présence ou l'absence de la maladie.

Le PSA se trouve également chez les hommes sans aucun processus pathologique, ce qui est considéré comme la norme, car la synthèse des protéines est constamment effectuée en petites quantités..

Le cancer de la prostate peut se développer sans symptômes d'accompagnement. Les signes commencent à apparaître au stade de la métastase, lorsque la tumeur est déjà inopérable.

Il est important de diagnostiquer la valeur de l'antigène prostatique spécifique afin de prévenir le cancer. Il est à noter que la structure protéique du PSA est convertie en marqueur tumoral.

Une fois nommé

Un niveau accru de l'indicateur peut ne pas dans tous les cas indiquer le développement de processus oncologiques. De plus, le diagnostic du cancer est également possible à des valeurs faibles.

Parmi les principales indications pour l'analyse figurent:

  • signes de développement d'une maladie de la prostate;
  • diagnostics pour exclure ou confirmer la formation d'une tumeur maligne;
  • examen préventif, surtout s'il existe une prédisposition héréditaire;
  • contrôle du processus de mise en œuvre des mesures thérapeutiques pour le traitement du cancer;
  • identification des conditions récurrentes chez les patients subissant une intervention chirurgicale.

Un test sanguin pour les niveaux de PSA est également nécessaire dans les cas suivants:

  • l'activité professionnelle implique des conditions de travail néfastes;
  • la présence d'un néoplasme tumoral chez l'un des proches parents;
  • troubles du système urinaire;
  • suspicion de développement d'une prostatite ou d'une hyperplasie bénigne;
  • présence de liquide sanguin dans le liquide séminal ou sanguin;
  • une histoire de thérapie avec des médicaments hormonaux;
  • la présence de douleurs chroniques dans la région pelvienne ou dans le bas du dos.

Pour exclure le surdiagnostic, qui peut considérablement compliquer la vie d'un homme en l'absence de maladie, l'analyse est prescrite exclusivement selon les indications. De plus, il est important de bien se préparer à l'étude, ce qui implique l'exclusion de tous les facteurs pouvant avoir un effet négatif sur la prostate.

Classification PSA

Une fois que l'antigène prostatique spécifique de la prostate est absorbé dans le sang, il peut y être stocké en 3 types:

  • gratuit, alors qu'il n'y a aucun lien avec les protéines plasmatiques;
  • associé à la chymotrypsine, qui est une enzyme plasmatique hautement active;
  • avec macroglobuline - se combine avec des protéines sanguines.

Ces types doivent être distingués, car ils constituent la base du test de diagnostic de base. Ainsi, l'enzyme est classée en:

  • PSA gratuit;
  • canine commune - ce sont des parties libres de l'antigène associé à la chymotrypsine;
  • rapport des deux.

Pour déterminer la valeur quantitative de l'indicateur, il est nécessaire de préciser quel type de PSA sera étudié. Le plus souvent, il s'agit d'un antigène spécifique de la prostate. Si le niveau est dépassé, une analyse approfondie est attribuée, qui comprend l'étude de trois types de marqueurs de la prostatite.

Norme pour les hommes

Les lectures de PSA total normal vont de 0 à 4 ng / ml. Avec le développement d'un processus pathologique dans la prostate, les valeurs augmenteront.

Le corps de chaque personne est caractérisé par des caractéristiques individuelles.

La prostate masculine peut également être différente. Il peut différer par sa taille, sa sensibilité à différents facteurs, ainsi que sa résistance aux stimuli internes et externes..

De plus, il subit des changements au fil du temps, ce qui conduit à une augmentation naturelle de l'indicateur.

Les normes d'âge sont présentées dans le tableau ci-dessous..

Qu'est-ce que l'analyse PSA chez les hommes

L'abréviation PSA (PSA) signifie «antigène spécifique de la prostate». Il s'agit d'une substance d'origine protéique (glycoprotéine), produite par les tissus de la prostate (cellules épithéliales qui recouvrent les tubules) sous le contrôle des androgènes. Lors de l'éjaculation, il est expulsé des canaux dans le cadre de la sécrétion prostatique et dilue le sperme en décomposant les protéines. Normalement, l'antigène pénètre dans la circulation sanguine, mais en très petite quantité. Si l'analyse en laboratoire du PSA a montré un excès du niveau admissible, cela signifie le développement de processus pathologiques dans les tissus de la prostate, mais n'indique pas encore la présence d'une oncologie (bien que le glycoside soit considéré comme un marqueur tumoral). Le diagnostic final n'est posé que sur la base d'un examen complet.

Informations générales: ce que révèle l'analyse, qui est prescrit et pourquoi

Puisque le PSA est considéré comme un marqueur de la tumeur prostatique, lorsqu'il est prescrit, de nombreux hommes paniquent et dépasser les normes selon les résultats des tests les conduit à la dépression et les rend littéralement impuissants. Le médecin doit expliquer au patient la nature de l'apparition de l'antigène dans le sang. Normalement, il se concentre dans les tissus de la prostate et est protégé du flux sanguin par une barrière cellulaire. En cas de violation de la structure protectrice (endommagement des capillaires de la barrière histohématologique), le PSA pénètre dans le sang et son volume total augmente. Les dommages peuvent être provoqués non seulement par le cancer, mais également par un certain nombre d'autres facteurs: prostatite, hyperplasie, allergies, intoxication, traumatisme périnéal, apport en vitamine C, nitrates.

L'analyse PSA est nécessaire aux fins suivantes:

  • Lors du diagnostic initial pour confirmer les processus pathologiques de la prostate. La base peut être un examen numérique ou une échographie, au cours de laquelle des formations suspectes dans la glande sont détectées.
  • Pour la détection en temps opportun de l'hyperplasie (plus sur le diagnostic de l'HBP) et du cancer de la prostate chez les hommes à faible hérédité (si le père ou le grand-père souffrait de ces pathologies), ainsi que pour le suivi de santé chez les personnes de plus de 45 ans.
  • Pendant la période de traitement du cancer pour suivre la dynamique. Si l'indicateur se développe, la tumeur progresse, métastase, si elle diminue, la thérapie a un effet. Le marqueur est également utilisé pour surveiller l'efficacité du traitement de l'adénome, y compris après son ablation chirurgicale.

Selon les recommandations de l'Association européenne d'urologie, pour la première fois, un homme doit donner du sang pour un marqueur prostatique à l'âge de 40 ans, et la multiplicité supplémentaire est déterminée par le résultat obtenu. Si la concentration du glycoside ne dépasse pas 1 ng / ml, cela n'a aucun sens de faire le test plus d'une fois tous les 8 ans. Pour les hommes de plus de 75 ans, une telle méthode de diagnostic n'a plus du tout de signification clinique, il n'est donc pas logique de faire un dépistage. Selon les statistiques, le traitement du cancer détecté à cet âge tue plus vite que la maladie elle-même.

Normes et valeurs pour diverses pathologies de la prostate

Dans le sang, le PSA est (f-PSA) libre (10% de la fraction totale) et lié aux protéines. La forme libre est normalement de 0,04 à 0,5 ng / ml. Habituellement, la quantité totale de la substance est déterminée en premier, puis, si nécessaire, une étude plus détaillée est effectuée. Les indicateurs suivants ont une valeur diagnostique:

  1. Le rapport du PSA lié et libre (libre / total) x 100%. Dans le cancer, la forme liée prévaut, il y a peu de libre. Une lecture inférieure à 15% signifie un mauvais pronostic. Si le volume de la glande est supérieur à 40-60 cm 3, le rapport n'est pas informatif en raison du grand volume de tissus producteurs d'antigène.
  2. Taux de croissance du PSA. S'ils dépassent 0,75 ng / ml par an, il y a alors une raison de soupçonner le développement d'un processus oncologique.
  3. PHI - Indice de santé de la prostate, biomarqueur. Il s'agit de l'indicateur le plus précis, en tenant compte du PSA total, du PSA gratuit et de -2 proPSA. Ce dernier est une forme d'antigène produite par les parties périphériques de la prostate. Dépasser la norme donne des raisons de suspecter un cancer. Le calcul de l'indice est logique lorsque la valeur totale du PSA est comprise entre 1,6 et 8 ng / ml (dans un certain nombre de sources - jusqu'à 10 ng / ml). Formule: (p2PSA / fPSA) x (gén. PSA) 1/2. À une valeur faible (45) - le maximum. Si le PHI est inférieur à 28,1, la biopsie est généralement reportée et une nouvelle analyse est prescrite après 6 à 12 mois.

Le PSA réagit à tout changement pathologique de la prostate. Normalement, sa quantité dans le sang ne dépasse pas 4 ng / ml, mais cette valeur est arbitraire. Chez 15% des hommes, le cancer de la prostate est diagnostiqué avec un niveau d'antigène inférieur à la norme, par conséquent, récemment, 2,5-3 ng / ml sont considérés comme la limite supérieure.

Si la valeur du PSA est comprise entre 4 et 10 ng / ml, le risque de développer une oncologie est de 25%, plus de 10 ng / ml - déjà 67%. Chez les hommes jeunes, le volume de la prostate est inférieur, respectivement, et le PSA est plus faible. Pour eux, un indicateur supérieur à 2,5 ng / ml sera alarmant. Chez les personnes âgées, le fer augmente naturellement, le PSA augmente. Les valeurs des marqueurs pour les différents groupes d'âge sont résumées dans le tableau 1.

Tableau 1. Correspondance du PSA avec les groupes d'âge

Tranche d'âge, annéesValeur, ng / ml
40-50PSA dans le cancer

Pendant le traitement du cancer, le niveau du marqueur baisse lentement après une chimiothérapie ou une radiothérapie. Dans la plupart des cas, la prostatectomie (ablation de la prostate) est utilisée. Après l'opération, le patient est sous observation dynamique pendant 5 ans. L'examen numérique et l'analyse PSA sont utilisés comme méthodes de diagnostic..

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

La demi-vie du glycoside survient en 2-3 jours, c'est-à-dire environ 2-4 semaines après l'opération, son taux doit être inférieur à 0,1 ng / ml. La première étude est réalisée en un mois, puis tous les trimestres. Au cours des 2 prochaines années, l'analyse est effectuée tous les 6 mois, puis annuellement. Normalement, le résultat ne doit pas dépasser 0,05-0,2 ng / ml. Une augmentation du taux de PSA à 2 ng / ml signifie le développement d'une rechute, une radiothérapie est nécessaire. Les cas les plus difficiles sont les métastases à distance, puis le taux de PSA augmente beaucoup plus rapidement (double en moins de six mois) par rapport à la récidive locale.

Préparation à l'analyse

La prostate réagit avec une augmentation des taux de PSA sous presque n'importe quel impact mécanique.Par conséquent, avant de passer le test, il est recommandé de s'abstenir de toute activité physique grave, de vélo et de relations sexuelles pendant deux jours (la prostate ne doit pas se contracter et se forcer). Par jour, excluez la consommation d'alcool, d'aliments gras, la constipation ne doit pas être autorisée (un intestin gonflé peut également endommager les capillaires de la glande). Il est recommandé de donner du sang après 4 heures de jeûne et une demi-heure d'abstinence de fumer.

Les faux positifs seront après toute intervention diagnostique ou thérapeutique instrumentale sur la prostate ou l'urètre (cystoscopie, biopsie, cathétérisme vésical, TRUS), ainsi que l'exacerbation de la prostatite, l'inflammation des voies urinaires. Après la biopsie, le sang est prélevé au plus tôt 6 semaines plus tard. Après le massage de la prostate, il doit être conservé pendant 10 jours, après le traitement de l'exacerbation de la prostatite - 8 semaines.

L'analyse PSA est incluse dans la liste des services fournis dans le cadre de l'assurance médicale obligatoire (dans le cadre du programme de prophylaxie oncologique). Pour le faire gratuitement, vous devez contacter votre urologue local. Les résultats peuvent être obtenus auprès du même médecin en 5 à 7 jours..

Pour de l'argent, le dépistage du PSA se fait dans n'importe quel laboratoire du réseau («Invitro», «Gemotest», «Helix»), clinique et hôpital. Le coût moyen est de 780 roubles. pour l'indicateur général, 1310 roubles. pour général + gratuit. Le délai d'exécution est de 1 jour. Un exemple d'avis standard est présenté ci-dessous..

Exemple de conclusion basée sur l'analyse du PSA total et libre

Dans l'évaluation "Gemotest" de l'indice de santé de la prostate (PHI) coûtera 7800 roubles. et prendra environ 5 jours, le laboratoire DNAom propose ce service pour 3490 roubles, le résultat sera prêt le lendemain.

Comment abaisser votre niveau PSA

Le taux de PSA dans le sang ne diminuera que si les facteurs qui ont provoqué son augmentation sont éliminés. Vous pouvez bien manger, prendre des vitamines, faire du sport - le marqueur restera au même niveau si des processus oncologiques se produisent dans la prostate.

Les moyens de réduire le PSA et leur efficacité dépendent de la cause de l'augmentation. Dans la prostatite aiguë, un traitement antibiotique est prescrit, dans la prostatite chronique, des immunomodulateurs sont prescrits (Prostatilen, Vitaprost), qui restaurent le tissu prostatique, renforçant la barrière entre le PSA et le flux sanguin. Les produits apicoles ont un effet anti-inflammatoire: propolis, pain d'abeille, gelée royale, homogénat de bourdon. Pour normaliser les processus métaboliques et soulager l'inflammation, vous pouvez prendre des décoctions de millepertuis, calendula, ortie, camomille, trèfle rouge.

Prostatilen est un anti-inflammatoire non hormonal basé sur un extrait d'extraits de prostate de taureaux adultes. Prix ​​à partir de 360 ​​roubles.

Les graines de citrouille, les noix (en particulier les noix brésiliennes à haute teneur en sélénium), le céleri, le persil ont un effet bénéfique sur l'état de la prostate. Avec un PSA élevé, les médecins recommandent de manger moins d'aliments gras (graisses animales), de viande rouge, de restauration rapide, de soja et d'alcool. Ralentit la croissance du volume d'antigène jus de grenade, tomates crues.

Vous ne devez pas baisser vous-même votre niveau de PSA sans connaître la raison exacte de l'augmentation. Par exemple, la prise d'additifs biostimulants (produits apicoles, aloès) peut provoquer la croissance de néoplasmes oncologiques. Les antibiotiques sans prescription médicale provoqueront l'adaptation de l'infection et le passage de la prostatite à une forme chronique.

Conclusion

L'analyse PSA est une méthode auxiliaire de détection des pathologies de la prostate. Le résultat est influencé par de nombreux facteurs externes, il est donc recommandé de mener l'étude au moins deux fois. Le résultat aide le médecin à naviguer dans le choix des méthodes de diagnostic ou de traitement ultérieur. Un faible taux de PSA ne signifie pas l'absence de processus oncologique ou adénomateux dans les tissus de la prostate. Pour poser un diagnostic, le médecin prescrit toujours toute une gamme de mesures diagnostiques.

Caractéristiques de l'analyse PSA pour les hommes

Un test PSA est un test de sérum sanguin qui permet de surveiller l'évolution de l'adénome de la prostate (le nom de travail actuel est l'hyperplasie bénigne de la prostate). Cette étude est également utilisée dans le traitement du cancer de la prostate..

Il convient de noter que le PSA n'est pas un marqueur d'une maladie particulière. Par conséquent, le résultat de son analyse ne peut pas indépendamment indiquer sans ambiguïté une maladie particulière. Cependant, la concentration de cet antigène dans le sang est largement prise en compte lors du diagnostic..

L'indicateur est significatif et le ministère de la Santé de la Fédération de Russie recommande de lancer une étude annuelle sur les hommes à l'âge de 45 ans.

Analyse PSA - qu'est-ce que c'est

Pour référence. Un test PSA est un test de laboratoire qui évalue les taux sériques d'antigènes spécifiques de la prostate..

Un test sanguin de PSA (antigène spécifique de la prostate) est effectué lors des tests de dépistage du cancer de la prostate. L'étude est également indiquée pour le diagnostic des tumeurs bénignes..

En termes de structure biochimique, le PSA appartient aux glycoprotéines ayant une activité protéase. Il est sécrété par les cellules épithéliales de la prostate et pénètre dans le sperme par les canaux de l'organe. La fonction principale de la glycoprotéine étudiée est de diluer les spermatozoïdes pour maintenir la fonction de reproduction masculine normale..

Normalement, la plupart de la glycoprotéine se trouve dans l'éjaculat. Dans le sang, le PSA est contenu en quantité minimale. Une petite quantité de glycoprotéine dans le sérum est due à des barrières histologiques et hématologiques qui empêchent la pénétration de la glycoprotéine dans le sang.

Pour référence. Par conséquent, une augmentation des taux de glycoprotéines indique toujours la présence d'une maladie..

Lors de l'évaluation des niveaux de glycoprotéines, l'indicateur total est étudié, ainsi que les fractions libres associées.

La principale raison de l'augmentation des taux de PSA dans le test sanguin est une lésion des capillaires de la prostate..

Qu'est-ce que le PSA total et gratuit

Dans le sang, l'antigène est détecté sous forme libre et liée. La forme libre est désignée - PSA gratuit ou PSA gratuit.

Les formulaires associés sont divisés en:

  • PSA-ACT (PSA associé aux a1-antichymotrypsines);
  • PSA-AMG (PSA associé aux a2-macroglobulines).

La majeure partie du PSA dans le test sanguin (environ quatre-vingt-six pour cent) est représentée par la fraction PSA-ACT. Une petite partie est représentée par la fraction PSA-AMG. Au cours des études en laboratoire, ce type d'antigène prostatique spécifique n'est pas déterminé, car la molécule de glycoprotéine est située à l'intérieur de ce complexe et n'est pas détectée lors de l'analyse.

Les fractions libres représentent environ dix pour cent de l'antigène circulant dans le sang..

Le score global est défini comme la somme de la fraction libre et du PSA associés aux a1-antichymotrypsines.

Pour référence. La norme PSA dans le test sanguin est déterminée par l'âge du patient (avec l'âge, le niveau total augmente et le pourcentage de teneur en fraction libre diminue).

Rapport PSA gratuit / total

Ce ratio est calculé par la formule: (partie libre / total) * 100%.

Pour référence. Avec un rapport d'antigènes libres spécifiques de la prostate au total de plus de vingt-cinq pour cent, on note de faibles risques de cancer, et avec un ratio de moins de dix pour cent, des risques élevés.

Dans le même temps, un rapport élevé est typique de l'hyperplasie bénigne de la prostate (HBP).

Chez les patients présentant une hyperplasie grave des organes, ce rapport n'est pas informatif..

Quand une enquête est planifiée

Pour référence. L'analyse PSA est effectuée si le patient présente un traumatisme organique, une inflammation (infectieuse et non infectieuse), une prostatite aiguë et chronique, une congestion, des tumeurs suspectées.

Le plus souvent, l'analyse est utilisée pour:

  • examens de dépistage des néoplasmes malins;
  • évaluer la faisabilité de la prescription d'une biopsie d'organe (l'étude est réalisée en conjonction avec une étude numérique);
  • contrôle de la qualité et évaluation de l'efficacité du traitement;
  • la nécessité d'un diagnostic précoce des néoplasmes récurrents.

Attention. Cette étude biochimique n'est pas précise à 100% et ne peut pas être utilisée comme seule méthode de diagnostic du cancer..

Le niveau de spécificité et de sensibilité de l'étude de la fraction PSA totale est d'environ trente à quarante pour cent. Lors de la détermination également du niveau de la fraction libre et du rapport de la glycoprotéine libre au total, la précision de la méthode augmente légèrement.

Lire aussi sur le sujet

Cependant, même dans ce cas, l'étude se réfère au dépistage et non aux méthodes de diagnostic. Seul un tiers des patients présentant une fraction glycoprotéique totale accrue reçoit un diagnostic de cancer de la prostate.

Pour clarifier le diagnostic, si des néoplasmes sont suspectés, une biopsie d'organe est obligatoire.

Indications pour l'étude

L'évaluation des indicateurs antigéniques est indiquée pour:

  • symptômes de lésions organiques (difficulté à uriner, douleur pendant la miction, apparition de fausse envie d'uriner, apparition de douleur dans le sacrum, irradiant vers l'aine et la cuisse, douleurs tiraillantes dans le coxus et le bas du dos, diminution de la libido, absence totale de désir sexuel, infertilité, altération de la fonction érectile, douleur pendant l'érection);
  • lorsqu'une augmentation de la taille de la prostate est détectée, un changement de sa consistance et de sa structure est effectué lors d'un examen numérique ou échographique de l'organe;
  • la réalisation d'examens de routine chez les hommes de plus de cinquante ans (s'ils ne présentent aucun facteur de risque de cancer) et de plus de quarante ans (s'ils présentent un risque oncologique élevé);
  • la présence d'une augmentation du taux de glycoprotéine supérieure à 2,5 ng par millilitre, associée à un risque élevé de développer un cancer de la prostate, l'analyse est réalisée annuellement ou tous les six mois (selon les indications);
  • la nécessité d'examiner les tissus et la structure de l'organe (l'étude est réalisée avant toute manipulation de la prostate: massage de la prostate, échographie, examen des doigts);
  • contrôle du développement de la récurrence des néoplasmes dans les tissus de la glande;
  • surveillance de l'efficacité du traitement du cancer de la prostate en dynamique.

Préparation à l'examen

L'étude est réalisée selon la méthode immunochimioluminescente. Le sang veineux est utilisé pour évaluer les taux de glycoprotéines.

La référence pour examen est délivrée par un urologue ou un oncologue.

Important. La préparation d'un test sanguin PSA joue un rôle essentiel.

Tout d'abord, il faut garder à l'esprit que le niveau de PSA augmente avec toute manipulation de la glande ou action mécanique sur celle-ci. À cet égard, l'analyse doit être attribuée au plus tôt:

  • deux jours après un exercice intense et des rapports sexuels;
  • 6-7 jours après le massage de la prostate, l'échographie ou l'examen numérique de la prostate;
  • sept jours après avoir conduit une moto ou un vélo;
  • 7 à 8 jours après la thérapie au laser, l'ergométrie, la cystoscopie, la coloscopie;
  • six semaines après avoir effectué une biopsie à l'aiguille fine de la prostate;
  • six mois après la résection du tissu prostatique.

De plus, l'analyse n'est pas effectuée en présence d'un processus inflammatoire aigu dans la prostate (prostatite aiguë).

L'analyse du sang est effectuée à jeun. Il a été recommandé d'arrêter de boire de l'alcool deux jours avant l'étude. Fumer n'est pas recommandé à la veille de l'étude.

Important. Pour éliminer les erreurs de détermination des niveaux de PSA total et associé, les analyses doivent être effectuées dans le même laboratoire..

Il est également nécessaire d'avertir le médecin traitant et le personnel du laboratoire des médicaments pris. Les taux d'antigènes spécifiques de la prostate peuvent être influencés par la prise d'allopurinol, de finastéride, de cyclosphamide, de méthotrexate et d'antagonistes des androgènes.

Analyse PSA - la norme pour l'âge

En moyenne, la plupart des laboratoires spécifient le taux d'un test sanguin pour le PSA total - moins de quatre ng / ml.

De plus, lors du décodage, l'âge du patient peut être pris en compte. Les normes d'âge pour les tests sanguins PSA sont:

  • moins de 1,4 ng / ml pour les patients de moins de quarante ans;
  • moins de 2 ng / ml pour les patients de quarante à cinquante ans;
  • moins de 3,1 ng / ml pour les patients de cinquante à soixante ans;
  • moins de 4,1 ng / ml pour les patients de soixante à soixante-dix ans;
  • moins de 4,4 ng / ml pour les patients de plus de soixante-dix ans.

De plus, lors du décodage des analyses, le niveau d'augmentation de PSA et le taux d'augmentation des titres de PSA sont pris en compte.

Pour les processus inflammatoires et bénins, une augmentation allant jusqu'à 10 ng / ml est caractéristique. En cas de lésion maligne de la prostate, le taux de PSA peut monter jusqu'à 100 ng / ml.

Pour référence. Cependant, même avec une légère augmentation du PSA, un examen supplémentaire est effectué. Étant donné que dans certains cas, dans les premiers stades du cancer de la prostate, il peut y avoir une légère augmentation du PSA.

Pour la fraction libre, les valeurs inférieures à 0,93 ng / ml sont considérées comme la norme..

Lors de l'identification du risque de lésions malignes de la prostate, le rapport PSA libre / PSA total est pris en compte:

  • avec un ratio de quinze à soixante-dix pour cent, la prévision est jugée favorable;
  • avec un ratio inférieur à quinze pour cent - le pronostic est défavorable.

Lire aussi sur le sujet

Taux d'augmentation des indicateurs par an

Pour référence. Lors de l'évaluation de l'indicateur en dynamique, le risque de développer des néoplasmes est noté avec une augmentation du PSA de plus de 0,75 ng / ml tout au long de l'année.

Avec un faible taux de PSA de base (lors du test initial), l'analyse doit être effectuée une fois par an à une valeur supérieure à 2 ng / ml. Si le patient présente un risque oncologique élevé, une analyse peut être prescrite tous les six mois.

Les facteurs de risque de cancer sont:

  • tabagisme et abus d'alcool;
  • mode de vie sédentaire;
  • obésité;
  • l'âge (le risque de lésions de la prostate augmente après cinquante ans);
  • travailler avec des produits chimiques;
  • la présence d'infections chroniques du système génito-urinaire ou de congestion de la prostate;
  • race (chez les représentants de la race négroïde, ce type de néoplasme est enregistré plus souvent);
  • hérédité (en présence de néoplasmes dans la prostate chez des parents proches, le risque double).

Raisons de l'augmentation du PSA

Les niveaux d'antigène peuvent augmenter avec:

  • lésions inflammatoires aiguës et chroniques des tissus du tractus génito-urinaire;
  • congestion de la prostate;
  • le développement d'hyperplasies bénignes d'organes;
  • le développement de néoplasmes malins;
  • lésion traumatique de la prostate;
  • opérations et manipulations diagnostiques sur la prostate;
  • ARF (insuffisance rénale aiguë);
  • rétention urinaire aiguë;
  • adénome de la prostate;
  • prostatite aiguë et chronique;
  • infarctus de la prostate.

Ce qui influence les résultats

Les taux de glycoprotéines peuvent également augmenter après:

  • examen par palpation du tissu prostatique;
  • effectuer un massage corporel;
  • faire du vélo, du cheval ou de la moto;
  • contact sexuel et éjaculation;
  • effectuer un examen cystoscopique;
  • examen échographique d'organe;
  • cathétérisme de la vessie;
  • prendre des médicaments pour éliminer l'HBP.

Une diminution des taux de PSA peut être notée avec le finastéride et le dutastéride.

"Triade diagnostique" du dépistage des tumeurs de la prostate

Veuillez noter que le test PSA dépend de facteurs externes. J'ai pris des médicaments, j'ai attrapé un rhume, je ne me suis pas bien préparé à l'intervention. Et ce n'est pas toute la liste. C'est pour ces raisons que la «triade diagnostique» est utilisée pour diagnostiquer les problèmes de prostate..

Bien sûr, la recherche PSA est effectuée en premier..

En cas de résultats douteux, l'examen rectal par palpation de l'organe est obligatoire. Le médecin évalue la cohérence, la structure, la douleur, la taille de l'organe, la présence de nœuds palpables dans celui-ci.

Pour référence. La combinaison de l'analyse PSA et de l'examen rectal a déjà une sensibilité de 93%.

Bien qu'il y ait des nuances ici. Si la tumeur se développe au centre de la prostate, le caractère informatif de la palpation diminue. La croissance périphérique des formations permet de sentir les nœuds mesurant un demi-centimètre.

Et complète la triade de l'échographie d'organe. Pour obtenir des résultats fiables, une échographie transrectale (TRUS) est réalisée. Cette méthode est plus sensible que l'échographie abdominale conventionnelle.

Lors de la réalisation d'une échographie transrectale de la prostate, le volume de l'organe est mesuré, sa densité, sa structure sont évaluées, l'indice de densité PSA (niveau de PSA divisé par le volume de la prostate) est calculé.

Important. Un indice de densité PSA supérieur à 0,15 présente un risque de cancer plus élevé.

Méthodes de recherche supplémentaires

En cas de doute sur les résultats de la triade diagnostique, il est toujours possible d'obtenir des données supplémentaires.

Le médecin peut ordonner au patient d'étudier:

  • sécrétion prostatique (y compris l'analyse de la microflore);
  • frottis urétral;
  • urine (recherche générale et culture pour la flore);
  • les spermogrammes;
  • sang (études générales, biochimie, évaluation de la coagulation sanguine);
  • antigène embryonnaire du cancer (CEA);
  • statut hormonal;
  • Protéine C-réactive;
  • niveaux de phosphatase alcaline;
  • sur tréponème pâle, gonocoques, mycoplasmes, chlamydia, ureaplasma.

Test sanguin PSA - prix

En moyenne à Moscou, les prix de la recherche des fractions PSA gratuites varient de 800 à mille roubles, le prix de l'analyse pour la fraction totale varie dans les mêmes limites.

Pour référence. Veuillez noter que dans certaines régions, pour les hommes de 60 ans et plus, il est possible de passer un test PSA gratuitement.

Cette norme n'a pas été introduite partout. Par conséquent, renseignez-vous dans votre ville. En règle générale, l'urologue le sait. Si vous ne savez pas, contactez la clinique, le ministère régional de la Santé. sauvegarder

Top