Catégorie

Des Articles Intéressants

1 Des tests
Est-il possible pour les femmes enceintes de manger des édulcorants?
2 Larynx
Comment traiter le goitre nodulaire à la maison rapidement et efficacement
3 Iode
Glucose - calories et valeur nutritionnelle
4 Des tests
Oestrogènes et ménopause: herbes, médicaments, thérapie
5 Cancer
Duphaston
Image
Principal // Iode

Explication des tests thyroïdiens


Aujourd'hui, les maladies associées à la glande thyroïde sont assez courantes. Un exemple est la thyroïdite auto-immune, qui survient chez de nombreuses personnes dans le monde. Près de la moitié de la population totale a des changements dans la glande thyroïde. Presque toujours, ils ne provoquent pas de perturbation du fond hormonal. Mais il y a des moments où de tels changements ont conduit à une maladie grave. Pour déterminer la teneur en hormones dans le sang, un test sanguin spécial est effectué.

Dans quels cas l'analyse est-elle effectuée?

Une telle analyse peut être effectuée non seulement en direction du médecin, mais également à la demande du patient. Elle est généralement effectuée lorsqu'il y a des plaintes spécifiques ou des signes de violation. Le plus souvent, la procédure est effectuée lorsqu'une inflammation de la glande thyroïde est détectée, ainsi que lors du sondage des ganglions. Si des symptômes persistent, l'endocrinologue est obligé de prescrire une référence pour un test sanguin ou une échographie.

Le passage d'une telle procédure est nécessaire en cas de signes prononcés d'hyperthyroïdie et d'hypothyroïdie. Le premier se caractérise par un rythme cardiaque rapide, des sueurs, des tremblements et le second par une diminution de la fréquence cardiaque et une prise de poids rapide. Les personnes qui ont eu de tels troubles vérifient périodiquement leur taux d'hormones pour trouver le bon médicament..

Il est recommandé d'être testé pour les enfants présentant des signes prononcés de retard mental ou physique. De telles pathologies conduisent à des maladies graves. Parfois, les maladies de la glande ne se manifestent pas par de nombreux symptômes, mais par un individu. Par exemple, l'hyperthyroïdie peut résulter d'un dysfonctionnement du système cardiovasculaire. Il arrive que la perte de cheveux indique un problème avec la glande thyroïde. Et il y a beaucoup de telles raisons. En cas de suspicion, le médecin rédige une recommandation pour une analyse. Par conséquent, vous ne devriez pas être surpris que la procédure soit suivie par des médecins travaillant dans d'autres domaines..

Préparation à la recherche

Avant de commencer la procédure, vous ne devez pas prendre de médicaments qui affectent l'état du système endocrinien. Si, néanmoins, de tels médicaments ont été utilisés, l'analyse doit être effectuée un mois après l'arrêt de leur prise..

De nombreuses personnes prennent des vitamines contenant de l'iode. Ces fonds devront également être abandonnés 5 jours avant l'enquête. Le fonctionnement normal de la glande peut dépendre de la teneur en molécules d'iode. Si le contenu de ce composant dépasse la norme, des hormones commencent à être créées. Lorsqu'il y en a un nombre significatif, un signal est envoyé au cerveau et il supprime l'activité de la glande. Il vaut également la peine d'abandonner un examen aux rayons X, dans lequel il est nécessaire d'introduire des substances supplémentaires, car elles apparaîtront dans le sang et il sera difficile de déchiffrer l'analyse.

En plus des contre-indications médicamenteuses, le jour de l'analyse, vous devez arrêter de boire des boissons alcoolisées, des cigarettes et des aliments gras. De plus, des tests sanguins sont effectués à jeun..

Comment déchiffrer les résultats des tests

L'examen de la glande pituitaire est un processus très complexe. Pour déchiffrer correctement les analyses, il faut comprendre comment fonctionne cet organe.

Les résultats de l'étude affichent des indicateurs tels que T3, T4, TSH, AT. Que signifient-ils?

La T3 ou triiodothyronine est une hormone produite par les cellules de la glande et joue un rôle important dans le métabolisme. Une autre fonction est la gestion des processus redox.

La T4 ou thyroxine est également une hormone qui remplit les mêmes fonctions que la T3, à l'exception d'un facteur. Il participe aux processus de métabolisme des protéines. De plus, la thyroxine semble être une hormone plus active que la triiodothyronine. Ils jouent un rôle important dans la création et le maintien de l'équilibre hormonal..

Lorsqu'il y a augmentation de la fonction, ces deux hormones sont exagérées. Tout cela conduit aux premiers signes d'une maladie telle que l'hyperthyroïdie, qui s'accompagne d'une augmentation de la fréquence cardiaque et d'un travail métabolique accéléré. De tels symptômes se manifestent par un goitre toxique ou des tumeurs de la glande.

Si la glande thyroïde est perturbée, le nombre d'hormones T4 et T3 conduit à une hypothyroïdie. Ses symptômes sont:

  • température corporelle basse;
  • rythme cardiaque lent;
  • somnolence;
  • ralentit les processus métaboliques.

La maladie peut survenir avec une faible teneur en iode dans le corps ou avec un grand nombre de thyroïdite. À quoi servent tous les autres indicateurs??

Un facteur important dans les analyses de décodage est un indicateur tel que l'AT. Il se produit dans deux types:

  • AT à TPO;
  • AT-TG.

La première vue montre le nombre d'autoanticorps produits contre l'enzyme. La glande pituitaire elle-même est le producteur de cette enzyme, qui joue un rôle important dans la formation des hormones T3 et T4. Lorsque des maladies auto-immunes surviennent, l'immunité humaine est altérée. Affectant négativement les tissus corporels, des anticorps anti-thyroperoxydase commencent à apparaître.

Le deuxième type montre la quantité d'anticorps produits contre la thyroglobuline, qui contribuent à l'apparition de T4 et T3. Un niveau élevé de ces anticorps indique des anomalies dans les processus auto-immuns. En règle générale, une telle quantité indique un goitre toxique diffus..

Un autre indicateur est TSH. Hormone stimulant la thyroïde, qui n'est pas produite dans la glande, mais dans le cerveau. Pour maintenir l'équilibre hormonal, vous avez besoin d'une quantité suffisante de cette hormone. S'il était absent, la glande thyroïde produirait continuellement des hormones sans passer en mode repos, et la TSH encourage non seulement le travail, mais assure également son état stable..

Une activité vigoureuse conduit à de faibles niveaux d'hormone thyréostimuline et vice versa, avec un travail faible, de grands volumes de TSH apparaissent, ce qui affecte le développement de T3 et T4. Cela peut être dû à des anomalies dans le travail du cerveau. Il existe des normes pour ces indicateurs. Leur augmentation ou leur diminution conduit à l'apparition de maladies graves..

Quelles sont les normes de ces indicateurs?

IndicateursIndicateur admissible
TSH0,4 à 4,0 mU / l
T35,7 pmol / l.
T422,0 pmol / l.
AT-TG18 unités / ml
AT-TPOmoins de 5,6 U / ml.

Il se trouve que lorsqu'ils sont examinés dans différents laboratoires, les résultats des tests ne sont pas les mêmes. Par conséquent, afin de ne pas tirer de mauvaises conclusions, il est préférable de consulter un médecin pour déchiffrer le formulaire..

Établissement du diagnostic

Une personne qui n'est pas versée en médecine ne pourra pas diagnostiquer avec toutes les informations. Il ne suffit pas de connaître les valeurs et les normes admissibles, il est également nécessaire de les relier, et ce n'est qu'alors qu'un diagnostic préliminaire peut être posé.

Nom de la maladieIndicateurs d'analyseProcessus dans le corps
HyperthyroïdieNiveaux élevés de T3 et T4

Réduction TSH AT-TG et AT-TPO - la norme

En raison de processus perturbés dans le travail de la glande, d'autres types d'hormones commencent à apparaître. La glande pituitaire réagit à cela, elle ralentit la TSH
Hypothyroïdie primaireNiveau réduit de T3 et T4

Augmentation de la TSH At-TG et AT-TPO - la norme

L'activité de la glande pituitaire diminue, de sorte que le niveau d'hormones diminue également. Parallèlement à cela, le niveau de TSH augmente..
Hypothyroïdie secondaireAT-TG et AT-TPO - la norme

Tous les autres indicateurs sont réduits

La perturbation des fonctions endocriniennes entraîne une diminution du taux de TSH. Après cela, l'hypophyse réduit son activité et empêche ainsi le développement normal des hormones T3 et T4.
Thyroïdite auto-immuneAT-TG et AT-TPO - indicateurs accrus

Tous les autres peuvent avoir des significations différentes

Avec l'aide de l'immunité, des anticorps sont produits. Le corps répond à ces actions en réduisant ou en augmentant certaines normes.

À l'aide des informations fournies, vous pouvez faire un diagnostic préliminaire et comprendre ce qui vous arrive. Pour plus d'informations sur la maladie et les méthodes de traitement, vous devez contacter un endocrinologue.

Test sanguin pour les hormones thyroïdiennes, norme, décodage, préparation

La glande thyroïde est le plus grand organe endocrinien humain (elle pèse environ 15 à 20 g). Il synthétise des hormones iodées (iodothyronines), qui régulent la plupart des processus métaboliques, et de la calcitonine, qui affecte l'échange de sels de phosphore et de calcium.

Structure thyroïdienne

La glande thyroïde est située à l'avant du cou, sous le cartilage thyroïde. Il se compose de deux moitiés et d'un isthme. L'isthme est absent dans 15% des cas, puis les lobes sont reliés par un cavalier de tissu conjonctif. Directement derrière la glande thyroïde se trouvent 4 glandes parathyroïdes qui sécrètent l'hormone parathyroïde.

L'unité structurelle de la glande thyroïde est le follicule. C'est une cavité entourée d'un certain nombre de cellules folliculaires (thyrocytes). Au centre se trouve une substance spéciale appelée colloïde. Des cellules C et des vaisseaux sanguins parafolliculaires ou produisant de la calcitonine diffusés de manière diffuse se trouvent entre les follicules.

Comment se forment les hormones thyroïdiennes?

Tous les dérivés thyroïdiens sont formés par iodation de l'acide aminé tyrosine. L'oligo-élément iode pénètre dans le corps d'une personne en bonne santé à partir des aliments consommés, d'origine végétale et animale. Une personne devrait prendre 135-155 mcg de cette substance par jour.

De l'intestin avec le sang, l'oligo-élément pénètre dans les cellules folliculaires de la glande thyroïde. La thyroglobuline est une collection de résidus d'acides aminés tyrosine. C'est une sorte de matrice pour la formation d'hormones. La thyroglobuline est stockée dans le colloïde du follicule.

Lorsque le corps a besoin d'hormones thyroïdiennes, l'iode est incorporé à la thyroglobuline en utilisant l'enzyme thyroïdienne peroxydase. Les produits finaux de la biosynthèse sont la thyroxine (T4) et la triiodothyronine (T3), qui diffèrent par la teneur en iode (4 et 3 atomes d'un oligo-élément, respectivement).

Pour déterminer la fonction de la glande thyroïde, en plus des hormones ci-dessus, ils regardent également:

  • hormone stimulant la thyroïde;
  • thyroliberin;
  • la thyroglobuline;
  • globuline liant la thyroxine;
  • anticorps contre la thyroglobuline;
  • anticorps anti-thyroperoxydase.

Présentation des hormones thyroïdiennes

Les cellules thyroïdiennes sécrètent environ 16 à 23 fois plus de thyroxine que la T3. Cependant, l'activité de la T4 est inférieure de 4 à 7 fois à celle de la triiodothyronine. Certains scientifiques pensent que la thyroxine n'a même pas sa propre activité hormonale et est simplement un précurseur de la T3. En pénétrant dans le sang, les hormones thyroïdiennes peuvent être à l'état libre et lié. Ils se combinent avec un support spécial - la protéine liant la thyroxine. De plus, seules les fractions libres des hormones thyroïdiennes sont actives. Les principales fonctions des iodothyronines comprennent:

  • une augmentation de la production de chaleur et de la consommation d'oxygène dans tous les tissus du corps (à l'exception du cerveau, des testicules et de la rate);
  • stimuler la synthèse des protéines de construction;
  • augmenter les besoins du corps en vitamines;
  • augmentation de l'activité nerveuse et mentale.

Indications aux fins de l'analyse

  • diagnostic et contrôle du traitement des maladies thyroïdiennes;
  • fibrillation auriculaire;
  • une forte diminution ou augmentation du poids corporel;
  • dysfonctionnement sexuel, manque de désir sexuel;
  • retard mental chez les enfants;
  • adénome hypophysaire;
  • calvitie;
  • infertilité ou manque de menstruation.

Se préparer à tester les hormones thyroïdiennes

  • à la veille de l'étude, l'activité physique, les sports devraient être exclus;
  • avant de faire un test sanguin pour les hormones, vous ne devez pas boire d'alcool, de thé et de café forts, ni fumer pendant au moins un jour;
  • pendant 1 mois, vous devez arrêter de prendre des médicaments contenant des hormones thyroïdiennes (si la maladie le permet);
  • il est recommandé d'arrêter de boire des médicaments contenant de l'iode dans 2-3 jours;
  • le sang est prélevé nécessairement à jeun, au repos du patient;
  • lors de la prise de matériel, il n'est pas recommandé d'appliquer un garrot veineux;
  • avant l'analyse, vous ne pouvez pas effectuer d'échographie de la glande thyroïde, de radioisotope et sa biopsie.

Taux de test sanguin pour les hormones

Hommes - 60,77-136,89 nmol / L

Femmes - 71,23-142,25 nmol / l

IndiceLa désignationTaux indicateur
Hormone stimulant la thyroïde (TSH)TSH0,47-4,15 miel / l
Triiodothyronine totale, T3 totaleTT31,06 à 3,14 nmol / l
Sans triiodothyronineFT32,62 à 5,77 nmol / l
Thyroxine généraleTT4
Thyroxine gratuiteFT49,56 à 22,3 pmol / l
ThyroglobulineTGMoins de 60,08 ng / ml
Globuline liant la thyroxineTCG222 à 517 nmol / l
Test d'absorption des hormones thyroïdiennes24 à 35%
Anticorps contre la thyroglobulineAT-TGTitre inférieur à 1:10
Anticorps contre la thyroperoxydaseAT-TPOMoins de 5,67 U / ml

Comment la maladie thyroïdienne peut être reconnue par l'analyse hormonale?

MaladieTSHT3 commun et gratuitT4 commun et gratuitThyroglobulineGlobuline liant la thyroxineAT à la thyroglobuline et AT à la thyroïde
roxydase
Thyrotoxicose (goitre toxique diffus)
  • subclinique (aucun symptôme)
faiblenormenormeSont à la hausseSont à la hausseSont à la hausse
  • compliqué
faiblenormegrandPromuPromuSont à la hausse
  • 3 rares
faiblegrandnormeSont à la hausseSont à la hausseSont à la hausse
Hyperplasie de la glande thyroïde (adénome du tissu glandulaire)RéduitSont à la haussePromuPromuNe changez pas
Hypoplasie thyroïdienne (goitre endémique)Augmenté ou normalAugmenté ou normalFortement réduitPromuPromuSont à la hausse
HypothyroïdiePromuLa concentration diminuePromuRéduitSont à la hausse
Thyroïdite auto-immuneAugmentéDans les premiers stades, T3 et T4 sont augmentés, avec l'épuisement de la glande thyroïde, ces indicateurs diminuent fortementPromuPromuAugmentation (en outre déterminée par AT au récepteur TSH)
Cancer de la thyroïdeAugmentéRéduit ou la normePromuRéduitNe changez pas

Hormone stimulant la thyroïde

L'hormone stimulant la thyroïde n'est pas une hormone thyroïdienne. Il est produit dans la glande pituitaire antérieure. Sa fonction principale est de stimuler la glande thyroïde. La TSH augmente l'apport sanguin à la glande et augmente le flux d'iode dans les follicules.

La production de TSH est contrôlée par:

  • hormones de la glande principale du corps - l'hypothalamus - facteurs de libération stimulant la thyroïde;
  • hormones thyroïdiennes selon le principe de rétroaction;
  • la somatostatine;
  • amines biogènes.

Normes TSH à différents âges:

Âge humainIndicateur normal
Nouveau née1,12-17,05 UI / L
Première année de vie0,66-8,3 miel / l
2-5 ans0,48-6,55 miel / l
5 à 12 ans0,47-5,89 miel / l
12-16 ans0,47-5,01 miel / l
Adultes0,47-4,15 miel / l

La TSH est caractérisée par des fluctuations quotidiennes de la sécrétion: la majeure partie est libérée à 2-3 heures du matin et la moindre quantité est généralement de 17 à 18 heures. Si une personne a un régime veille-sommeil perturbé, le rythme de la synthèse de TSH est également perturbé..

La raison du changement de la concentration normale de TSH?

RenforcementDéclin
  • adénome hypophysaire;
  • après hémodialyse;
  • empoisonnement au plomb;
  • insuffisance surrénalienne;
  • hypofonction de la glande thyroïde;
  • Thyroïdite de Hashimoto;
  • pathologies mentales (schizophrénie);
  • prééclampsie sévère;
  • prendre des médicaments tels que les anticonvulsivants, les bêta-bloquants, les antiémétiques, les antipsychotiques, la clonidine, le mercazolil, le furosémide, la morphine, les agents de contraste pour rayons X;
  • activité physique excessive.
  • hyperthyroïdie chez les femmes enceintes;
  • goitre toxique;
  • goitre endémique;
  • nécrose hypophysaire post-partum;
  • famine;
  • stress psycho-émotionnel;
  • l'utilisation d'anabolisants, de glucocorticostéroïdes, de cytostatiques, d'agonistes bêta-adrénergiques, de thyroxine, de carbamazépine, de somatostatine, de nifédipine, de bromo-cryptine;
  • dommages à la glande pituitaire (dus à un TBI).

Triiodothyronine libre et totale

La triiodothyronine totale comprend la T3 couplée aux protéines et libre. Le T3 est une substance très active. Son isolement est caractérisé par des fluctuations saisonnières: le pic de sa libération se produit pendant la période automne-hiver, et le niveau minimum est observé en été.

Normes générales T3 à différents âges:

  • 1-10 ans - 1,79-4,08 nmol / l;
  • 10-18 ans - 1,23-3,23 nmol / l;
  • 18-45 ans - 1,06-3,14 nmol / l;
  • Plus de 45 à 50 ans - 0,62-2,79 nmol / l.

Pourquoi l'indicateur de la triiodothyronine totale et libre change-t-il??

GrossissementDiminution
  • état après hémodialyse;
  • myélome multiple avec des niveaux élevés d'immunoglobuline G;
  • en surpoids;
  • glomérulonéphrite avec syndrome néphrotique;
  • dysfonctionnement thyroïdien post-partum;
  • thyroïdite aiguë et subaiguë;
  • choriocarcinome;
  • goitre toxique diffus;
  • maladie hépatique chronique;
  • Infection par le VIH;
  • hyperestrogénie;
  • prendre des analogues synthétiques des hormones thyroïdiennes, cordarone, méthadone, contraceptifs oraux;
  • porphyries.
  • régime pauvre en protéines;
  • insuffisance de la fonction surrénalienne;
  • hypothyroïdie;
  • période de récupération après une maladie grave;
  • pathologies mentales;
  • traitement avec des médicaments antithyroïdiens (mercazolil, propylthiouracile), des stéroïdes et des stéroïdes anabolisants, des bêtabloquants (métoprolol, propranolol), des AINS (dictofénac, ibuprofène), des statines (atorvastatine, simvastatine), prise d'agents radiologiques.

Thyroxine libre et totale

La thyroxine, à la fois générale et libre, reflète la fonction thyroïdienne. Le pic de sa teneur en sang se produit de 8 à 12 heures et à la période automne-hiver. Le niveau de l'hormone diminue principalement la nuit (de 23 à 3 heures) et en été. Chez les femmes, le niveau de thyroxine dépasse celui des hommes, ce qui est associé à la fertilité.

Raisons de la modification du niveau de T4 total et gratuit:

RenforcementDéclin
  • myélome multiple avec des niveaux élevés d'immunoglobuline G;
  • en surpoids;
  • glomérulonéphrite avec syndrome néphrotique;
  • Infection par le VIH;
  • dysfonctionnement thyroïdien post-partum;
  • thyroïdite aiguë et subaiguë;
  • choriocarcinome;
  • goitre toxique diffus;
  • maladie hépatique chronique;
  • prendre des analogues synthétiques d'hormones thyroïdiennes, cordarone, méthadone, contraceptifs oraux, substances radio-opaques contenant de l'iode, prostaglandines, tamoxifène, insuline, lévodopa;
  • porphyrie.
  • Syndrome de Sheehan;
  • goitre endémique congénital et acquis;
  • thyroïdite auto-immune;
  • lésion cérébrale traumatique;
  • processus inflammatoires dans la glande pituitaire et l'hypothalamus;
  • hypothyroïdie;
  • traitement par tamoxifène, antithyroïdiens (mercazolil, propylthiouracile), stéroïdes et stéroïdes anabolisants, bêta-bloquants (métoprolol, propranolol), AINS (dictofénac, ibuprofène), statines (atorvastatine, simvastatine), anticonvulsivants, antituberculeux substances.

Thyroglobuline

La thyroglobuline (TG) est un substrat pour la formation d'hormones thyroïdiennes. L'indication principale de sa détermination est la détection du cancer de la thyroïde et le contrôle de sa curabilité (en tant que marqueur tumoral). La principale raison de l'augmentation de la thyroglobuline est une tumeur thyroïdienne à haute activité fonctionnelle. Sa concentration diminue lorsque:

  • la thyrotoxicose;
  • thyroïdite;
  • adénome thyroïdien bénin.

Globuline liant la thyroxine

La globuline liant la thyroxine (TSH) transporte les iodothyronines dans le sang vers toutes les cellules du corps. Les raisons du changement de la concentration normale de TSH:

RenforcementDéclin
  • hépatite virale aiguë;
  • porphyrie aiguë intermittente;
  • un niveau élevé génétiquement déterminé de TSH;
  • prendre des contraceptifs oraux, de la méthadone, du tamoxifène;
  • hypofonction de la glande thyroïde.
  • stress psycho-émotionnel;
  • troubles somatiques sévères;
  • les interventions chirurgicales transférées;
  • la famine en protéines;
  • glomérulonéphrite avec syndrome néphrotique;
  • cirrhose du foie;
  • la thyrotoxicose;
  • acromégalie;
  • hypofonction ovarienne;
  • traitement par glucocorticostéroïdes, stéroïdes anabolisants, bêtabloquants.

Test d'absorption des hormones thyroïdiennes

Cette technique est utilisée pour déterminer la fonction de la glande thyroïde (hypo- ou hyperthyroïdie). Pour la recherche, une personne doit boire de l'iode radioactif avec une étiquette spéciale. L'étiquette permet de tracer le chemin d'un oligo-élément dans le corps, le degré de son absorption par la glande thyroïde et, par conséquent, sa fonction. Une absorption élevée d'iode est observée avec la thyrotoxicose, faible - avec l'hypothyroïdie.

Anticorps contre la thyroglobuline et la thyroperoxydase

La détection de ces anticorps indique un processus auto-immun, c'est-à-dire que le système immunitaire commence à produire des immunoglobulines contre ses propres structures. Les anticorps dirigés contre la thyroglobuline et la thyroperoxydase sont déterminés lorsque:

  • Maladie de Graves;
  • Le syndrome de Down;
  • Syndrome de Turner;
  • thyroïdite subaiguë (de Crevin);
  • dysfonctionnement thyroïdien post-partum;
  • thyroïdite chronique de Hashimoto;
  • hypothyroïdie idiopathique;
  • thyroïdite auto-immune;
  • attribué aux nouveau-nés avec un titre élevé d'AT chez la mère.

Dans ces maladies, le titre AT peut être augmenté de 1000 fois ou plus, ce qui est un indicateur indirect de l'activité du processus auto-immun..

Le taux d'hormones thyroïdiennes

Temps de lecture: min.

  1. Les hormones thyroïdiennes
  2. Hormones thyroïdiennes chez la femme
  3. Hormones thyroïdiennes chez les hommes

Un petit organe situé dans la gorge de notre corps appelé la glande thyroïde est le plus important pour tout le corps..

Nom du servicePrix
Consultation initiale avec un gynécologue2300 frotter.
Expert gynécologique en échographie3 080 RUB.
Prenant un frottis (grattage) pour un examen cytologique500 RUB.
«Potentiel reproductif» complexe Evaluation hormonale de la réserve folliculaire ovarienne (AMG, FSH, LH, estradiol)1 900 frotter.
Détermination de la réserve testiculaire, test avec stimulation de la FSH avec le coût du médicament5000 roubles.
FSH650 rbl.
FSH (CITO)950 rbl.
FSH (express)650 rbl.

Les hormones thyroïdiennes, produites par la glande thyroïde, sont impliquées dans le travail des systèmes nerveux et cardiovasculaire, affectent les fonctions sexuelles et de nombreux autres processus vitaux du corps humain. Le taux d'hormones dans la glande thyroïde est un indicateur qui doit être surveillé. Parfois, se sentant mal, une personne ne se rend même pas compte que tout est dans la glande thyroïde.

Vous pouvez lire ci-dessous quels symptômes surviennent en cas de dysfonctionnement de cet organe, quels indicateurs d'hormones thyroïdiennes sont la norme (tableau) et comment se faire tester correctement..

Symptômes de dysfonctionnement thyroïdien

Considérez les principaux symptômes précoces et les plus courants qui signalent un déséquilibre hormonal:

  • fatiguabilité rapide;
  • larmoiement, humeur dépressive ou changements soudains de celui-ci;
  • trouble du sommeil;
  • tremblement des membres, en particulier des mains;
  • augmentation de l'anxiété;
  • diminution de la libido;
  • essoufflement;
  • tachycardie, arythmie;
  • problèmes gastro-intestinaux;
  • perte de cheveux, peau sèche;
  • altération de la mémoire et de la concentration.

Dans les cas plus graves et avancés, lorsque les normes d'hormones de la glande thyroïde sont violées, il existe de tels symptômes:

  • retard de développement chez les enfants;
  • l'infertilité chez les femmes;
  • une augmentation du cou, des difficultés à avaler;
  • changements de poids (forte prise de poids ou, au contraire, sa diminution);
  • yeux exorbités;
  • immunité réduite en raison de laquelle une personne souffre souvent de rhumes et de maladies infectieuses.

Hormones thyroïdiennes: normes

Avant de passer à la table des normes, nous apprenons quelles hormones la glande thyroïde produit et quel rôle elles jouent dans le corps..

La TSH (hormone thyréostimulante) est l'hormone la plus importante produite par l'hypophyse. Il est responsable du fonctionnement normal de toutes les parties de la glande. Son augmentation peut signaler une hypothyroïdie. Il augmente souvent pendant le surmenage d'une personne et pendant la grossesse. Les maladies surrénales déclenchent également une augmentation de la TSH. Une diminution de l'hormone peut être le résultat d'une thyrotoxicose (sécrétion excessive d'autres hormones par la glande thyroïde). La norme de l'hormone thyréostimulante est particulièrement importante pour le bon fonctionnement de l'ensemble du système associé à l'organe..

T3 (triiodothyronine libre) - participe à l'échange et à l'absorption d'oxygène par les cellules du corps. Elle peut diminuer en raison d'un manque de protéines, d'une utilisation prolongée de contraceptifs oraux et d'anti-inflammatoires, ainsi que d'une hypothyroïdie. Un niveau accru se produit dans les processus inflammatoires dans le corps, les tumeurs, le goitre thyrotoxique.

T4 (thyroxine libre) - participe aux processus métaboliques des protéines dans le corps. L'hormone augmente avec une diminution de l'immunité, de l'obésité et des processus inflammatoires. Diminution avec thyroïdite auto-immune, carence en iode, troubles des organes reproducteurs de la femme, utilisation prolongée de thyréostatiques (médicaments), régimes alimentaires déséquilibrés.

Les AT-TG ne sont plus des hormones, mais des protéines qui sont des anticorps contre la thyroglobuline, la thyroperoxydase. L'analyse est souvent prescrite en combinaison pour identifier les processus auto-immunes dans la glande thyroïde.

Tableau de la norme des hormones thyroïdiennes chez la femme:

  1. TSH - de 0,4 à 4 mU / l;
  2. T3 - en moyenne 2,6 - 5,7 pmol / l;
  3. T4 - cet indicateur est considéré comme normal de 9 à 22 pmol / l;
  4. Anticorps anti-TPO - l'indicateur doit être inférieur à 5,6 U / ml;
  5. Les anticorps anti-TG doivent être compris entre 0 et 18 U / ml.

Il convient de garder à l'esprit que l'indicateur de chaque hormone est dynamique et peut varier dans les normes établies. Un léger écart par rapport à ces limites n'indique pas encore de graves violations. Souvent, le niveau d'hormones est affecté par l'état émotionnel général du patient avant le test. De plus, les indicateurs dépendent de l'âge et du sexe de la personne. Seul un médecin peut déchiffrer correctement les analyses et identifier l'état général de l'organe. Pour un diagnostic plus précis, une échographie est attribuée.

Le résultat de l'analyse est classé selon l'une des trois définitions suivantes:

  • Les hormones thyroïdiennes sont trop élevées (hyperthyroïdie).
  • Hormones thyroïdiennes basses (hypothyroïdie).
  • Toutes les hormones sont normales.

Tout trouble thyroïdien peut être primaire ou secondaire. Autrement dit, un dysfonctionnement hormonal peut survenir sous l'influence d'autres maladies et leur traitement conduira à la normalisation du travail de l'organe. Et, à l'inverse, le travail perturbé de la glande risque de provoquer des maladies dans d'autres organes..

Comment bien se préparer aux tests d'hormones thyroïdiennes?

Le diagnostic de la glande thyroïde nécessite une préparation obligatoire. Les tests peuvent être faux si, avant la reddition, la personne est juste très nerveuse, inquiète, effrayée. Les hormones thyroïdiennes, dont la norme dépend de nombreux facteurs, sont très sensibles à l'état émotionnel.

Pour la recherche hormonale, le sang est prélevé dans une veine à l'aide d'une seringue conventionnelle. L'analyse est effectuée le matin à jeun.

Avant de soumettre, il est recommandé:

  • ne consommez pas d'aliments gras, d'alcool la veille;
  • dormez bien;
  • ne faites pas d'activité physique intense;
  • mettez-vous dans un état de repos (l'analyse elle-même est indolore et toute violation peut être corrigée, vous ne devriez donc pas vous retrouver à l'avance).

Si vous prenez des médicaments, parlez-en à votre médecin, ils devront peut-être être annulés plusieurs jours avant le test pour que les lectures soient plus précises..

Pour toutes les affections, même si elles semblent mineures, il vaut mieux ne pas retarder une visite chez le médecin. Pour commencer, vous pouvez consulter un thérapeute, qui vous orientera ensuite vers d'autres spécialistes en fonction des plaintes et des symptômes identifiés..

N'oubliez pas que dans toute maladie, l'attitude positive du patient envers la guérison est déjà à 80% d'un résultat de traitement favorable.

Hormones thyroïdiennes chez la femme

Quelle est la norme des hormones thyroïdiennes chez la femme et quelles sont les fonctions des hormones thyroïdiennes?

La glande thyroïde est l'un des maillons centraux du système neuroendocrinien, dont les dysfonctionnements entraînent de graves conséquences pour la plupart des systèmes du corps et pour tout l'organisme dans son ensemble. Chez la femme, il est particulièrement important pour le bon fonctionnement de la glande thyroïde et la sécrétion d'hormones en quantité adéquate, car il existe une relation très étroite entre les hormones thyroïdiennes et la santé reproductive féminine..

La glande thyroïde produit 2 types d'hormones qui sont sécrétées directement par les cellules thyroïdiennes et sont appelées iodothyronines - ce sont la thyroxine et la triiodothyronine. En général, la glande thyroïde est la seule glande du corps qui sécrète des hormones avec la participation d'iode. Il existe également dans la glande thyroïde des groupes de cellules qui synthétisent la calcitonine. Ce sont les soi-disant cellules parafolliculaires ou C..

La fonction principale de la thyroxine et de la triiodothyronine est la régulation du métabolisme dit basal, c'est-à-dire le niveau de consommation d'énergie nécessaire pour maintenir toutes les fonctions de base du corps au repos, ainsi que la participation au métabolisme, l'influence sur d'autres hormones, etc., et la calcitonine est impliquée dans régulation du métabolisme du calcium et du phosphore avec les hormones des glandes parathyroïdes, effet sur le développement du tissu osseux.

La norme d'un test sanguin pour les hormones thyroïdiennes chez la femme montre que la glande thyroïde fonctionne normalement, que la fonction de l'hypophyse sécrétant l'hormone thyréostimulante n'est pas altérée, le métabolisme basal est normal.

Si nous parlons de la norme des hormones thyroïdiennes à la ménopause, alors à cette période de la vie, les normes ne diffèrent pas des normes standard. Cependant, c'est la glande thyroïde qui est l'une des premières à subir des changements pendant la ménopause. À cet âge, le risque de développer une insuffisance thyroïdienne est très élevé. C'est pourquoi il est très important au début de la ménopause de faire très attention à sa santé et lorsque les premiers symptômes de dysfonctionnement corporel apparaissent, contactez un spécialiste spécialisé afin d'éviter le développement de complications sévères.

Avec une condition physiologique telle que la grossesse, le taux d'hormones thyroïdiennes pendant la grossesse change en raison d'une augmentation du besoin en elles. Les hormones thyroïdiennes sont produites en plus grande quantité pendant la gestation, car elles sont nécessaires à la formation normale du fœtus, son système nerveux, au bon fonctionnement du placenta. Une carence en hormones thyroïdiennes pendant la grossesse peut entraîner des pathologies graves, parfois irréversibles chez le fœtus, ainsi qu'une détérioration significative de la santé de la mère.

Ainsi, la norme des indicateurs des hormones thyroïdiennes chez la femme est largement déterminée par son âge, son état physiologique. Pour exclure les erreurs de diagnostic, des tableaux spéciaux de normes ont été créés, qui prennent en compte tous les facteurs permettant l'interprétation la plus correcte des résultats de l'examen des hormones.

La norme des hormones thyroïdiennes chez la femme (tableau 1).

Thyroxine générale62 à 141 nmol / l
Thyroxine gratuite1,5 à 2,9 nmol / l
Triiodothyronine totale1,17 à 2,18 nmol / l
Triiodothyronine libre0,4 ng / 100 ml
Calcitonine5,5 à 28 pmol / l

Hormones thyroïdiennes chez la femme enceinte - la norme (tableau 2)

Thyroxine générale1 trimestre - 100-209 pmol / l2,3 trimestre - 117-236 pmol / l
Thyroxine gratuite1 trimestre - 10,3-24,5 pmol / l2,3 trimestre - 8,2-24,7 pmol / l
Triiodothyronine totale2,3 à 6,3 pmol / l
Triiodothyronine libre0,4 ng / 100 ml
1,65 à 9,1 U / l

La glande thyroïde est assez sensible aux changements des facteurs environnementaux et de l'environnement interne du corps. Par exemple, selon des études, le niveau d'activité des cellules thyroïdiennes dépend même des conditions météorologiques et du changement de saison..

Ainsi, sachant comment fonctionne la glande thyroïde, les hormones, la norme chez les femmes de ces hormones, nous pouvons supposer quels changements dans son travail peuvent entraîner divers types de conséquences pour le corps. Seul un travail coordonné et correct de tous les liens du système neuroendocrinien peut assurer l'état de santé générale et reproductive de chaque femme à différentes périodes de sa vie..

Hormones thyroïdiennes chez les hommes

Les normes d'hormones chez les hommes diffèrent généralement des niveaux de ces mêmes hormones dans le corps féminin. Cependant, selon les statistiques, le sexe masculin est beaucoup moins sensible aux maladies de la glande thyroïde et, par conséquent, au dysfonctionnement des hormones thyroïdiennes. Habituellement, jusqu'à l'âge de 40 ans, les hommes ne consultent pas un spécialiste pour un examen des hormones thyroïdiennes. Cependant, après 40 à 45 ans, il est préférable de subir un examen préventif par un endocrinologue afin de pouvoir identifier la pathologie aux premiers stades, lorsque le traitement est plus efficace et moins agressif. Le médecin palpera visuellement et palpera la glande thyroïde, identifiera les symptômes possibles de la pathologie, si nécessaire, effectuera des examens supplémentaires, prescrira également des tests d'hormones, puis analysera leurs résultats.

Analyse des hormones thyroïdiennes: transcription

Le test de l'hormone thyroïdienne est l'un des tests de laboratoire les plus importants et les plus fréquemment prescrits. La glande thyroïde est un organe du système endocrinien humain. Ses cellules produisent des hormones qui participent à la régulation des processus de maintien de l'environnement interne du corps (homéostasie). Selon l'OMS, environ 3% de la population mondiale souffre de maladies thyroïdiennes, et des dysfonctionnements sont constatés, selon divers auteurs, chez 15 à 40% des personnes.

Les hormones thyroïdiennes

Une étude sur les hormones thyroïdiennes comprend généralement la détermination des indicateurs suivants:

  • thyroxine (T4, tétraiodothyronine);
  • triiodothyroronine (T3);
  • l'hormone stimulant la thyroïde (TSH);
  • anticorps contre la thyroperoxydase (Ab-TPO);
  • anticorps contre la thyroglobuline (Ab-TG, anti-TG);
  • anticorps dirigés contre le récepteur de l'hormone thyréostimuline (AT-rTTG).

La calcitonine est une autre hormone thyroïdienne dont la fonction n'est actuellement pas entièrement comprise..

Les principales hormones thyroïdiennes sont la thyroxine et la triiodothyronine. Le reste des indicateurs ne leur appartient pas en termes d'essence physiologique, mais sont inclus dans le test sanguin des hormones thyroïdiennes, car ils jouent un rôle important dans l'évaluation des fonctions et de l'état du système endocrinien..

Indicateurs déterminés lors de l'analyse et leurs valeurs normales

Hormone stimulant la thyroïde

L'hormone stimulant la thyroïde est sécrétée par les cellules de la glande pituitaire, une petite glande située dans l'épaisseur de la substance cérébrale. La fonction de l'hormone stimulant la thyroïde est de réguler l'activité de sécrétion de la glande thyroïde, c'est-à-dire la production d'hormones thyroïdiennes par ses cellules. Les limites de la norme de cette hormone dépendent de l'âge de la patiente, de la femme enceinte et du trimestre de la grossesse.

Taux TSH en fonction de l'âge

Niveau de TSH, miel / l

6 mois à 14 ans

14 à 19 ans

Valeurs limites des taux de TSH chez la femme enceinte:

  • I trimestre - de 0,1 à 2,5 mU / L;
  • II trimestre - de 0,2 à 3 mU / l;
  • Trimestre III - de 0,3 à 3 mU / l.

Une augmentation du taux de TSH dans le sang est observée dans les cas suivants:

  • hypothyroïdie primaire d'origines diverses (hypoplasie ou ablation chirurgicale de la glande thyroïde, carence en iode, violation héréditaire de la synthèse des hormones thyroïdiennes, thyroïdite auto-immune);
  • certaines tumeurs du sein ou des poumons;
  • adénome hypophysaire;
  • résistance des tissus aux hormones thyroïdiennes;
  • maladies somatiques sévères en phase de récupération;
  • cancer de la thyroïde.

Les raisons du faible taux de TSH dans le sang peuvent être:

  • hyperthyroïdie primaire due à diverses causes (goitre toxique diffus, goitre nodulaire toxique, adénome toxique);
  • hyperthyroïdie transitoire;
  • surdosage de préparations de thyroxine;
  • hyperthyroïdie chez les femmes enceintes;
  • famine;
  • stress;
  • blessures et tumeurs de l'hypophyse;
  • insuffisance hypothalamo-hypophysaire;
  • Syndrome d'Itsenko-Cushing.

Divers facteurs environnementaux entraînent des dommages aux cellules thyroïdiennes et un dysfonctionnement. Des moyens modernes - les biorégulateurs peptidiques - peuvent aider à restaurer les cellules endommagées. En Russie, la première marque de biorégulateurs peptidiques était les cytamines - une gamme de 16 médicaments destinés à différents organes. Pour améliorer la fonction de la glande thyroïde, un biorégulateur peptidique, la tyramine, a été développé. Composants de la tyramine, obtenus à partir des glandes thyroïdiennes des bovins, ils sont un complexe de protéines et de nucléoprotéines qui ont un effet sélectif sur les cellules de la glande thyroïde, ce qui aide à restaurer sa fonction. La tyramine est recommandée en cas de dysfonctionnement thyroïdien, d'hypo- et d'hyperfonction, de processus tumoraux dans le tissu glandulaire. En tant qu'agent prophylactique, la tyramine est recommandée pour les personnes vivant dans des zones endémiques aux maladies thyroïdiennes. La tyramine est également recommandée pour les personnes âgées et âgées pour maintenir la fonction thyroïdienne.

Lors de la détermination du T total3 IL4 prendre en compte à la fois leur forme liée et leur forme libre. Actuellement, la préférence est donnée à la détermination du niveau de thyroxine et de triiodothyronine libres, car elle a une valeur diagnostique significativement plus élevée..

Anticorps contre la thyroperoxydase

Les anticorps dirigés contre la thyroperoxydase sont des immunoglobulines spéciales qui détruisent une enzyme contenue dans les cellules de la glande thyroïde et sont responsables de la transition des molécules d'iode vers la forme active nécessaire à la synthèse des hormones thyroïdiennes. Ce sont des marqueurs spécifiques des lésions auto-immunes de la thyroïde. Normalement, leur teneur dans le sang varie de 0 à 34 mU / ml. Une augmentation du niveau d'At-TPO est observée dans les cas suivants:

  • thyroïdite auto-immune (maladie de Hashimoto);
  • cancer de la thyroïde;
  • diabète sucré et certaines maladies systémiques du tissu conjonctif (vascularite systémique, rhumatisme, lupus érythémateux disséminé).

La détection d'un taux accru d'AT-TPO chez la femme enceinte indique un risque élevé de développer une hypothyroïdie chez un enfant (congénitale ou en développement immédiatement après la naissance).

Dans certains cas, plus souvent chez les femmes d'âge moyen et mature, un niveau accru d'AT-TPO est observé chez des personnes sans aucune maladie..

Thyroxine et triiodothyronine

Les principales hormones thyroïdiennes, comme mentionné ci-dessus, sont la triiodothyronine (T3) et la thyroxine (T4). Entrant dans le sang, ils se lient très rapidement aux protéines et passent sous une forme inactive. Une fois que ce complexe atteint l'organe cible, il se décompose et les hormones redeviennent actives (libres)..

Lors de la détermination du T total3 IL4 prendre en compte à la fois leur forme liée et leur forme libre. Actuellement, la préférence est donnée à la détermination du niveau de thyroxine et de triiodothyronine libres, car elle a une valeur diagnostique significativement plus élevée..

Valeurs normales de T libre4 se situent dans la gamme de 9 à 19 pmol / l, et T libre3 - 2,62 à 5,69 pmol / l.

Une augmentation du taux de triiodothyronine est observée dans l'hyperthyroïdie, la thyrotoxicose, la grossesse, les maladies du foie.

Seul un endocrinologue peut interpréter correctement les résultats d'un test de laboratoire pour les hormones thyroïdiennes.

Causes des faibles niveaux de T3 hypothyroïdie, thyroïdite, un jeûne prolongé peut devenir.

Une augmentation des taux de thyroxine se produit chez les patients atteints de thyroïdite subaiguë. D'autres causes de cette maladie peuvent être un excès d'iode dans le corps, une grossesse et certains types de tumeurs malignes..

L'hypothyroïdie et le jeûne prolongé entraînent une diminution de la concentration en T4 en sang.

Anticorps contre la thyroglobuline

La thyréoglobuline est une protéine spéciale qui est un précurseur des hormones thyroïdiennes. Normalement, il n'entre pas dans la circulation sanguine. Dans certaines maladies de la glande thyroïde (maladie de Hashimoto, goitre toxique diffus), la thyroglobudine pénètre dans la circulation sanguine, entraînant la formation d'anticorps contre elle. Normalement, le contenu de ces anticorps dans le sang ne doit pas dépasser 115 UI / ml..

Anticorps contre le récepteur de l'hormone stimulant la thyroïde

Sur les membranes des thyrocytes (cellules thyroïdiennes), il existe des structures spéciales qui peuvent se lier à l'hormone thyréotrope de l'hypophyse. Ils sont appelés récepteurs TSH. Une augmentation du taux d'anticorps dirigés contre eux est observée chez les patients atteints de la maladie de Graves (goitre toxique diffus), de la maladie de Hashimoto (thyroïdite auto-immune).

Indications pour l'analyse des hormones thyroïdiennes?

Les principales indications pour la nomination d'une analyse des hormones thyroïdiennes sont les maladies et affections suivantes;

  • perte de cheveux importante;
  • troubles du sommeil (difficulté à s'endormir, insomnie, réveils nocturnes fréquents);
  • diminution des capacités mentales, troubles de la mémoire;
  • suspicion d'une tumeur hypophysaire;
  • perdre du poids ou prendre du poids sans raison apparente;
  • une augmentation de la taille de la glande thyroïde et / ou de sa sensibilité à la palpation;
  • maladies du système cardiovasculaire (hypertension artérielle, arythmie);
  • maladies du foie de nature non infectieuse;
  • Irrégularités menstruelles;
  • diminution de la puissance;
  • infertilité masculine et féminine;
  • maladies auto-immunes systémiques (dermatite, lupus érythémateux, rhumatisme);
  • retard du développement psychomoteur chez les enfants.

Selon l'OMS, environ 3% de la population mondiale souffre de maladies thyroïdiennes, et des dysfonctionnements sont constatés, selon divers auteurs, chez 15 à 40% des personnes.

De plus, des tests de dépistage des hormones thyroïdiennes sont parfois nécessaires pour évaluer l'efficacité du traitement..

Règles d'analyse

Pour que les résultats de l'étude en laboratoire soient aussi précis et corrects que possible, il est important de suivre les règles:

  • donner du sang le matin à jeun;
  • 24 heures avant le prélèvement sanguin, il est nécessaire d'arrêter de fumer, de boire de l'alcool et de faire un effort physique important;
  • les médicaments hormonaux sont annulés un mois avant l'étude;
  • arrêter de prendre des médicaments contenant de l'iode 72 heures avant le test.

Le patient doit se présenter au laboratoire 20 à 30 minutes plus tôt que l'heure fixée et s'asseoir tranquillement dans le couloir. Ce n'est qu'après un repos aussi court que l'assistant de laboratoire procède à la procédure de prélèvement de sang de la veine cubitale pour analyse.

Décoder l'analyse des hormones thyroïdiennes

Seul un endocrinologue peut interpréter correctement les résultats d'un test de laboratoire pour les hormones thyroïdiennes. Dans le même temps, il prend en compte tous les indicateurs, le degré de leur écart par rapport à la norme, ainsi que les signes cliniques d'une maladie particulière disponible chez un patient particulier..

Changements de niveau T3, T4 et TSH et sa relation avec le dysfonctionnement thyroïdien

Tests d'hormones thyroïdiennes: normes et décodage

La glande thyroïde et ses hormones sont impliquées dans le travail de tous les organes et systèmes du corps humain. Toute perturbation de son fonctionnement peut entraîner de graves problèmes de santé. L'analyse des hormones thyroïdiennes est l'un des moyens de surveiller son travail et de diagnostiquer d'éventuels changements pathologiques.

Hormones et leur rôle

Les principales hormones étudiées:

  • Triiodothyronine (T3),
  • Tétraiodothyronine (T4). Elle est également appelée thyroxine.,
  • Hormone stimulant la thyroïde (TSH),

La glande thyroïde produit 3 substances:

  • T3,
  • T4,
  • Calcitonine.

Les hormones comprennent la triiodothyronine et la thyroxine. Ils aident les organes internes du corps humain à fonctionner. Ils comprennent des molécules d'iode: 3 dans la triiodothyronine et 4 dans la thyroxine.

La calcitonine est produite par les cellules C. Leur objectif fonctionnel est le métabolisme du calcium et le développement du système squelettique..

Les hormones dans le sang circulent sous forme libre et se lient aux protéines. 99% est lié, les comptes gratuits pour seulement 0,2-0,5%.

L'hormone T3 est considérée comme plus active. Il est impliqué dans tous les effets biologiques. La T4 est à l'origine de la formation de cette substance active..

Les hormones thyroïdiennes sont principalement responsables du métabolisme énergétique. Ce processus dans le corps se produit constamment, même au repos..

Les tests de la glande thyroïde pour les hormones impliquent la détermination de la TSH (hormone stimulant la thyroïde), bien qu'elle soit produite par un autre organe endocrinien - la glande pituitaire. Il est produit avec une libération insuffisante de T3 et T4. TTG par mécanisme de rétroaction. De plus, il existe 2 scénarios pour le développement d'événements:

  • La glande synthétisera les hormones de manière plus intensive,
  • La glande thyroïde "porte". Elle augmente progressivement le volume.

L'indicateur AT TPO apparaîtra sous la forme de résultats de tests sanguins.

Les anticorps contre la peroxydase thyroïdienne sont un indicateur de l'agression du système immunitaire vis-à-vis de son propre corps. La peroxydase thyroïdienne permet la formation d'une forme active d'iode, qui est capable d'être impliquée dans le processus d'iodation de la thyroglobuline. Les anticorps dirigés contre l'enzyme bloquent son activité, ce qui réduit la sécrétion d'hormones thyroïdiennes. Cependant, AT-TPO ne peut être que des «témoins» du processus auto-immun. Une augmentation du titre d'anticorps anti-peroxydase est possible si le patient:

  • goitre toxique diffus,
  • goitre nodulaire,
  • thyroïdite subaiguë de de Crevin,
  • dysfonctionnement des glandes post-partum,
  • thyroïdite (Hashimoto),
  • hypothyroïdie idiopathique,
  • thyroïdite auto-immune,
  • maladies auto-immunes non thyroïdiennes.

Lorsqu'une analyse est prescrite?

À ce jour, les maladies associées à un dysfonctionnement de la glande thyroïde se classent au deuxième rang en fréquence, en premier lieu le diabète sucré. L'état des systèmes cardiaque, vasculaire, reproducteur et hématopoïétique dépend du bon fonctionnement de cet organe..

Un test sanguin pour les hormones thyroïdiennes peut être effectué de la propre initiative du patient. Les raisons populaires de cette décision sont:

  • Bilan de santé d'un couple qui a décidé d'avoir un enfant,
  • En vertu de la profession. Si une personne travaille dans un endroit présentant un risque accru de contamination chimique ou radiologique,
  • Vérifier l'état de la glande après une maladie antérieure.

L'endocrinologue prescrit une référence pour des tests sanguins pour les hormones thyroïdiennes afin d'identifier des anomalies ou d'ajuster le cours du traitement pour les maladies existantes.

La raison d'une telle nomination peut être:

  • Changements soudains du poids humain,
  • Difficulté à concevoir un enfant,
  • Grossesse sévère,
  • Irrégularités menstruelles chez les femmes,
  • Développement physique ou mental retardé de l'enfant.

Si lors d'un examen visuel des modifications structurelles de la glande ont été détectées, une analyse des hormones est également prescrite. De tels changements peuvent être une nodularité, une hétérogénéité ou un élargissement constaté à la palpation de la zone correspondante. En cas d'écarts dans les résultats, le patient devra subir des examens supplémentaires pour identifier la cause de la violation.

Vous devez faire un don de sang pour les hormones thyroïdiennes si vous présentez les symptômes visuels suivants:

  • Le tremblement est un mouvement spontané rapide et rythmique des membres associé à des contractions musculaires,
  • Calvitie,
  • Transpiration abondante,
  • Déficience de mémoire,
  • Problèmes de peau,
  • Tachycardie.

Dans certains cas, les tests d'hormones thyroïdiennes sont la norme. Les patients souffrant de pathologies du tissu conjonctif (polyarthrite rhumatoïde, sclérodermie systémique, lupus érythémateux) ne doivent pas oublier de faire un don de sang pour les hormones thyroïdiennes.

Normes pour les adultes

Dans la plupart des cas, le T4 reste inchangé. Il est stable même en présence d'une tumeur bénigne ou d'un goitre colloïdal dans le corps. Avec une teneur normale en thyroxine dans le corps de la femme, les nombres dans le formulaire de résultats devraient être de 9 à 19 pmol / l. Cet indicateur est la base de l'iode pour la formation de l'hormone T3. Les indicateurs de cette hormone chez une femme doivent être compris entre 2,62 et 5,69 pmol / l. La norme des hormones thyroïdiennes chez les femmes pendant la grossesse est beaucoup plus élevée. Cela est dû au fait que jusqu'à un certain point, le système endocrinien de la mère fonctionne à deux, satisfaisant ainsi les besoins du bébé également. Hormones thyroïdiennes: la norme chez la femme, le tableau ci-dessous.

Naturellement, le médecin déchiffrera les réponses reçues. Vous ne pouvez que légèrement comparer les chiffres avec les normes.

L'hormone de stimulation thyroïdienne à concentration normale doit être de 0,2 à 3,2 Mme / l. Un excès de l'indicateur indique un fonctionnement insuffisant de la glande thyroïde, faible - sécrétion trop intense.

Décodage d'un test sanguin pour les hormones thyroïdiennes, une comparaison des indicateurs d'un homme et d'une femme est donnée dans le tableau ci-dessous.

Nom de l'hormoneChez les hommesChez les femmes
T3 (pmol / l)2,6-5,722,6-5,72
T3 libre (nmol / l)1.24-3.231.24-3.23
T4 total (ngr / dcl)0,8-2,10,8-2,1
T4 gratuit (ngr / dcl)5.31-104,23-12,99
TSH totale (μIU / ml)0,4-40,4-4
Calcitonine (pmol / l)0-2,460-1,46

Normes chez les enfants

Les normes des hormones thyroïdiennes diffèrent considérablement de celles d'un adulte. Les tests d'hormones thyroïdiennes sont rarement prescrits. Il aide à diagnostiquer les anomalies du développement dans les premiers stades et à les corriger.

Contrairement aux adultes, l'analyse des enfants implique de tester seulement 2 hormones - T3 et TSH. Ils influencent le rythme de développement du bébé..

Les résultats du test de TSH doivent donc être de 1,12 à 17,05 UI / l chez les nourrissons..

Par année, la quantité de cette hormone produite est inférieure à 0,66-8,3 UI / l.

De plus, à mesure qu'ils vieillissent, la limite supérieure de cet indicateur change, mais la limite inférieure reste inchangée - 0,47 UI / l. Ainsi, la limite supérieure de la thyrotropine pour l'analyse des hormones thyroïdiennes sera:

  • Jusqu'à 5 ans - 6,55 UI / l,
  • Jusqu'à 12 ans - 5,89 UI / l,
  • Jusqu'à 16 ans - 5,01 miel / l.

Après s'être stabilisé au niveau de 4,15 UI / l.

Il convient de noter que le taux de thyrotropine dépend de l'heure de la journée. Il atteint son maximum à 3 heures du matin, et les nombres les plus bas sont enregistrés à 17 heures-18 heures..

Analyses des hormones thyroïdiennes, décodage des standards de triiodothyronine par âge:

  • Moins de 10 ans - 1,79-4,08 nmol / l,
  • Jusqu'à 18 ans - 1,23-3,23 nmol / l.

À mesure qu'ils vieillissent, cet indicateur diminue à 1,06-3,14. À différents moments de l'année, il est produit avec une activité différente. Plus intensément en automne et en hiver, et au printemps, la production de T3 diminue.

Préparation à la livraison du biomatériau

La préparation aux tests d'hormones devrait commencer dans environ un mois. Pendant cette période, vous devez arrêter de prendre ces médicaments:

  • Iode,
  • Hormonale,
  • Stéroïdes,
  • Contenant de l'aspirine.

Si le respect de cette condition n'est pas possible, le médecin traitant doit en être informé. Ainsi, il peut corriger les données reçues..

La préparation de l'analyse comprend d'autres activités:

  • Ne pas manger 8 heures avant la livraison du biomatériau. Vous ne pouvez boire que de l'eau bouillie. L'eau minérale n'est pas recommandée pour l'utilisation,
  • Il ne devrait y avoir aucune activité physique la veille de la visite du laboratoire,
  • Les situations stressantes peuvent également fausser les résultats de la recherche. Par conséquent, essayez de vous calmer et de ne pas être nerveux le jour de votre visite au laboratoire.,
  • Abandonnez les mauvaises habitudes telles que l'alcool et la cigarette au moins 24 heures à l'avance. Idéalement, cette période est de 7 jours.,
  • La veille du don de sang, vous devez renoncer à l'intimité sexuelle,
  • Dans les 2-3 jours, vous devez essayer de protéger le corps de l'hypothermie et de la surchauffe.

Le spécialiste doit vous informer des tests de dépistage des hormones thyroïdiennes au moins 2 à 3 jours à l'avance. Cette période doit être consacrée à la préparation de votre corps. C'est le seul moyen d'obtenir des résultats vrais et précis qui montrent l'image réelle de l'état de la glande thyroïde..

Nous remettons l'analyse

Comment se faire tester pour les hormones thyroïdiennes chez une personne prédisposée aux maladies endocriniennes? La réponse est tous les 6 mois pour surveiller votre état. Pour tous les autres, il suffira de visiter le laboratoire une fois tous les 1-1,5 ans.

Le don de sang pour les hormones thyroïdiennes se fait à partir d'une veine, dans la zone de flexion du coude.

Pour des résultats précis, il est important non seulement de savoir comment passer le test, mais aussi quand. Les nuances de cette procédure sont généralement révélées par un gynécologue ou un endocrinologue. Aucune autre intervention médicale ne doit être effectuée le jour du don de sang. La radiographie, les compte-gouttes et l'échographie peuvent fausser les données.

Pour les hommes, tout est plus facile. Ils ont une stabilité hormonale, ils peuvent donc donner du sang n'importe quel jour.

Vous pouvez passer des tests pour les hormones thyroïdiennes afin de déterminer les T3 et T4 sous forme libre, la calcitonine, la TSH et l'AT-TG tous les jours pour les adultes et les enfants..

Le temps d'analyse est jusqu'à 5 jours.

Que signifient les écarts?

Avec l'hyperthyroïdie, une défaillance métabolique se produit. Voici quelques-uns des symptômes:

  • Perte de poids,
  • Cardiopalmus,
  • Transpiration.

Il existe 3 types d'hyperthyroïdie:

  • Diminution de la taille de la glande thyroïde et du volume d'hormones produites,
  • Augmenter sa taille. Le corps combat le déficit hormonal,
  • Faible production d'hormones par l'hypothalamus.

Lors de l'analyse des hormones thyroïdiennes, le décodage des résultats peut donner 2 variantes possibles d'écarts:

  • Dépassement des normes - thyrotoxicose. Le patient a de la fièvre, une transpiration active, une instabilité émotionnelle, des tremblements des membres, un rythme cardiaque instable. Dans ce cas, T3 et T4 augmentent considérablement leur concentration et la TSH diminue,
  • Faible nombre - hypothyroïdie. Symptômes: faiblesse, perte de conscience, dépression, gonflement, diminution de la puissance chez les hommes, diminution de la probabilité de conception chez les femmes.

Si l'analyse de la glande thyroïde a montré une teneur accrue en anticorps AT-TPO et AT-TG dans le sang, cela indique un processus auto-immun.

La T4 normale avec une faible concentration de T3 et de TSH est également un rapport alarmant, qui montre l'incapacité de l'hormone T4 à se convertir en triiodothyronine.

Un niveau de TSH élevé avec une T4 faible indique un dysfonctionnement de l'hypophyse. Si la TSH est faible et que les autres hormones T sont élevées, le diagnostic est évident - hyperthyroïdie.

Une augmentation des taux de T3 avec une diminution rapide de la TSH est observée chez les patients:

  • Avec un foie malade,
  • Avec un jeûne prolongé,
  • Pour les traumatismes mentaux et émotionnels.

Une augmentation du T4 se produit dans un certain nombre de cas:

  • Si les reins ne fonctionnent pas correctement,
  • Immunodéficience,
  • Obésité,
  • Thyroïdite.

De faibles taux de thyroxine sont observés lorsque:

  • Maladies de la glande pituitaire,
  • Thyroïdite auto-immune,
  • Goitre endémique.

Vous devez faire attention à la glande thyroïde, des tests hormonaux doivent être effectués régulièrement, en tenant compte de la fréquence des maladies de cet organe. L'influence du niveau d'hormones sécrétées est très importante. Ils affectent la plupart des organes internes, y compris les organes vitaux. Pour obtenir des résultats d'examen plus précis, vous devez vous préparer pendant 2 à 3 jours. La forme des résultats reflète les données non seulement sur les hormones sécrétées par la glande thyroïde, mais aussi d'autres - «stratégiquement importantes». Bien qu'ils soient produits par d'autres organes du système endocrinien, leur effet sur le fond hormonal de la glande thyroïde est très important. Toutes les données d'analyse ne sont pas considérées séparément les unes des autres, mais dans leur ensemble. C'est la seule façon de réaliser des diagnostics basés sur les résultats de cette analyse..

Top