Catégorie

Des Articles Intéressants

1 Cancer
Sulfate de déhydroépiandrostérone, sulfate de DHEA
2 Pituitaire
Progestérone chez la femme: norme, augmentation, diminution des taux d'hormones, dont les préparations de progestérone sont responsables
3 Cancer
Thyroïdite auto-immune (thyroïdite de Hashimoto)
4 Cancer
Augmentation de la testostérone (test boosters)
5 Des tests
Sensation d'étouffement dans la gorge de la glande thyroïde
Image
Principal // Cancer

Test sanguin


L'anémie causée par une carence en fer se développe progressivement. Habituellement, une diminution de l'hémoglobine est précédée d'un stade de carence en fer latente.

L'anémie est une diminution de la concentration de globules rouges et d'hémoglobine dans le sang. Les critères de diagnostic de cette condition sont les suivants:

  • Chez les hommes, les érythrocytes sont inférieurs à 4,0 * 10 12 / l; hémoglobine inférieure à 130 g / l; hématocrite inférieur à 40%.
  • Chez la femme, les érythrocytes sont inférieurs à 3,9 * 10 12 / l; hémoglobine inférieure à 120 g / l; hématocrite inférieur à 36%.

Déficience en fer

En violation de la synthèse de l'hème, qui se produit à la suite d'une carence en fer dans les tissus pour diverses raisons, une anémie ferriprive (IDA) se produit. L'anémie est précédée d'étapes de carence en fer latente ou tissulaire sans diminution de l'hémoglobine et du nombre de globules rouges.

Carence en fer latente (latente)

À un stade précoce de la carence en fer latente (tissulaire), en règle générale, les données de laboratoire d'un test sanguin général, les paramètres biochimiques et les symptômes cliniques restent normaux. Ensuite, en raison d'un manque de fer déposé dans les tissus, un syndrome sidéropénique (syndrome d'hyposidérose) se développe, caractérisé par des symptômes tels que sécheresse, desquamation de la peau; striation croisée, ongles cassants; fragilité et perte de cheveux; muqueuses sèches, hypotension musculaire, infections virales respiratoires aiguës fréquentes, perversion de l'odorat et du goût. Dans ce cas, les indicateurs biochimiques sont généralement les suivants:

  • Hypoferritinémie (diminution de la ferritine).
  • Diminution de la concentration sérique de fer.
  • Augmentation de la capacité de fixation du fer total et insaturé du sérum en raison de l'augmentation de la teneur en transferrine.

À ce stade de carence en fer latente, la synthèse de l'hémoglobine n'a pas encore été altérée, donc l'hémoglobine, les érythrocytes, l'hématocrite, ainsi que les indices érythrocytaires (MCH, MCV, MCHC) et, par conséquent, l'indice de couleur restent dans la plage normale. Avec la transformation de la carence en fer latente en anémie, le premier paramètre à changer est le RDW (une anisocytose apparaît).

Source: Lugovskaya S.A., facteur M.E. Atlas hématologique. Moscou, 2004, p. 145-146.

Figures 1, 3. Frottis sanguins au microscope, grossissement x1000, coloration selon Romanovsky-Giemsa.

Érythrocytes normochromiques complètement remplis d'hémoglobine. Il n'y a pas d'anémie. Mais les taux de fer sérique peuvent déjà être inférieurs à la normale.

Voici à quoi ressemblent les érythrocytes hypochrome (sous forme d'anneaux) avec une anémie ferriprive. Dans ce cas, le taux d'hémoglobine est déjà inférieur à la normale..

Cas clinique 1:

Un patient de 12 ans traité dans un hôpital de jour avec un diagnostic de dyskinésie biliaire s'est vu prescrire une prise de sang générale. Dans le cadre des plaintes de fragilité et de perte de cheveux, la détermination du fer sérique et de la capacité totale de liaison du fer a également été prescrite dans le cadre d'une étude biochimique. L'étude d'un test sanguin général a montré une teneur normale en hémoglobine - 132 g / l, les indices érythrocytaires et l'hématocrite étaient normaux. Néanmoins, le dosage du fer sérique a donné un résultat de 5,5 μmol / L à la limite inférieure de la norme de 8,8 μmol / L, TIBC - 102 μmol / L à la limite supérieure de la norme de 72 μmol / L. Sur cette base, le médecin a déclaré une carence en fer latente.

Cas clinique 2:

Une patiente de 17 ans se plaignant d'irrégularités menstruelles, entre autres études, s'est vu prescrire une formule sanguine complète et une détermination du fer sérique et du TIBS. L'hémoglobine s'est avérée inférieure à la normale: 112 g / l, mais tous les indices érythrocytaires se situaient dans la plage normale, c'est-à-dire Aucune hypochromie érythrocytaire et anisocytose avec microcytose, caractéristiques de l'IDA, n'ont été observées. Une étude biochimique a révélé une faible teneur en fer de 3,9 μmol / l et une augmentation du TSS sérique - 108 μmol / l. Le médecin a expliqué les résultats par la présence d'une carence en fer latente. La cause de l'anémie normochrome, ainsi que le fait de la sidéropénie elle-même, était une perte de sang lors de saignements menstruels fréquents et abondants..

Normes biochimiques pour les indicateurs importants pour le diagnostic du stade latent de la carence en fer

Sérum de fer

Hommes: 9,5 - 30 μmol / L

Femmes: 8,8 - 27 μmol / L.

Ferritine

Nouveau-nés et enfants de moins d'un an - 25-200 mcg / l;

Enfants de 1 à 15 ans - 30 à 140 mcg / l;

Hommes 20–250 mcg / l;

Femmes 12-120 mcg / l.

Les normes biochimiques des différents laboratoires peuvent différer en raison de l'utilisation de différents systèmes de test. Les valeurs normales du fer sérique et de l'OZhSS sont données pour la détermination par la méthode de la ferrozine avec des réactifs de Vector-Best..

Pour évaluer le métabolisme du fer dans l'organisme, un test des récepteurs solubles de la transferrine est également effectué dans un certain nombre de laboratoires. L'avantage de cette méthode pour diagnostiquer une carence en fer latente peut être que la concentration de ces protéines ne dépend pas des pathologies hépatiques, des niveaux hormonaux et de la présence de processus inflammatoires, alors que, par exemple, la ferritine est une protéine de phase aiguë dont la concentration augmente au cours de l'inflammation. En conséquence, l'étude peut montrer une teneur normale en ferritine, alors que les tissus sont déjà déficients en fer..

Publié le 29 mars 2017 par olla
Catégories: Biochimie

Qu'est-ce qu'une carence en fer cachée? Symptômes, diagnostic, traitement et prévention de la maladie

Les oligo-éléments dans notre corps jouent un rôle important. Cet élément est le fer, qui est absorbé par la protéine hème et situé à la surface des érythrocytes. Violation de l'oxydation et restauration de l'équilibre des cellules et des tissus, le manque d'oxygène conduit à la famine des tissus. Le développement des processus ischémiques est le résultat d'une violation de cet équilibre.

Le concept de carence en fer latente (latente)

Le fer est considéré comme un oligo-élément dont la norme dans le corps n'est que de 4 à 5 grammes. Ce montant répond aux besoins du corps pour cet élément. La carence en fer a plusieurs formes de manifestation. La forme latente ou latente de carence est la deuxième étape du développement de l'anémie ferriprive..

Le fer fonctionne dans le corps humain

Le rôle du fer dans le corps humain est varié. Le fer est impliqué dans les processus:

  • hématopoïèse;
  • fourniture d'oxygène et respiration cellulaire;
  • réactions redox à l'intérieur des cellules;
  • immunologique.

Il fait partie des protéines, des enzymes, des cytochromes. Ses fonctions physiologiques assurent le fonctionnement normal de la glande thyroïde. C'est un agent détoxifiant impliqué dans une chaîne complexe de transformations de la bilirubine. En neutralisant les toxines qui s'accumulent dans le tissu hépatique, il protège les tissus du peroxyde d'hydrogène résultant. Il est formé de leucocytes pour neutraliser les enzymes des microorganismes pathogènes.

L'oligo-élément est impliqué dans l'assimilation des vitamines B et son manque affecte l'état de la peau, des cheveux, des ongles (sécheresse, fragilité).

Formes de carence en fer

Le rôle physiologique du corps affecte tous les niveaux de son organisation, de la génétique à l'organe et au systémique. Selon la classification de V.A. Burlev, la carence en fer passe par trois étapes avant l'apparition des symptômes cliniques.

Tableau - Stades de développement des symptômes cliniques de la carence en fer

ÉtapesMécanisme de développement
Pré-latentLes stocks diminuent, mais l'érythropoïèse est toujours normale. L'érythropoïèse est la formation de globules rouges avec la participation de fer dans la moelle osseuse.
LatentÉpuisement des stocks dans le dépôt.
Manifeste (carence en fer)Diminution des stocks dans le dépôt et altération des processus redox accompagnés de symptômes d'anémie.

L'absorption lorsqu'elle entre dans la voie exogène dans le tractus gastro-intestinal se produit dans le jéjunum et le duodénum. Ce processus dépend de facteurs:

  • teneur en oligo-éléments dans les aliments;
  • biodisponibilité;
  • carence en fer dans les tissus corporels (besoin).
Risque de carence en fer

Le mécanisme d'absorption commence par la capture de la muqueuse par le bord des poils, qui la dissout. Entrant dans la cellule par la membrane sensible, il s'y accumule et pénètre dans la circulation sanguine. Le fer sous forme posologique est mieux absorbé que dans les aliments.

Causes de la carence en fer latente

La carence est causée par diverses raisons.

Tableau - Causes de la carence en fer latente

CauseLe mécanisme de manifestation
NutritionLe végétarisme, un régime amaigrissant appauvri en fer entraîne l'épuisement des réserves de fer. Dans l'organisme, le fer n'est pas produit et la source de cet oligo-élément est la nourriture.
Incompatibilité produitLes produits alimentaires affectent l'absorption des oligo-éléments et des vitamines contenus dans les aliments. Le café et le thé contiennent du tanin, ce qui empêche l'absorption du fer. Ca et Fe ne se combinent pas car ils se neutralisent (sarrasin au lait).
Violation de digestibilitéPerturbation de la microflore normale, déplétion de l'intestin 12 dans les maladies infectieuses et, à la suite de l'antibiothérapie, altération de la digestibilité. La membrane muqueuse devient vulnérable et ne perçoit pas certains éléments.
La croissance et le développementPendant la période de croissance, le corps de l'enfant utilise plus rapidement les vitamines et les substances et il en manque dans le corps. Une nutrition adéquate compense la carence, mais elle peut ne pas être suffisante non plus.
Période de gestationLe fer est un composant essentiel qui assure la construction du placenta, l'augmentation du métabolisme, le développement du fœtus et ses besoins. Le besoin corporel total est de 1200 à 1140 mg, soit jusqu'à 6 mg par jour.
Travail physiqueLe fer a tendance à être excrété lors de la transpiration pendant le travail physique, le sport.
SaignementLes saignements de nez, les dons, les maladies gastro-intestinales accompagnées de saignements entraînent une diminution du fer dans l'organisme. Le risque de le réduire est particulièrement caractéristique des menstruations abondantes chez les femmes en âge de procréer.

Les interventions chirurgicales ne provoquent pas toujours une diminution de l'hémoglobine dans le corps. Avec une perte de sang à la suite d'opérations et d'autres raisons. Les nouveau-nés sont à risque, car le fer maternel est présent dans le corps de l'enfant jusqu'à 2 ans.

Manifestations cliniques typiques de la période de carence en fer latente (symptômes)

Une modification du contenu d'un élément du corps, qui est impliqué dans les processus métaboliques et la nutrition des tissus et des systèmes corporels, affecte l'état général du corps. Les états de carence en fer ont trois formes:

  1. Pré-latent. Les valeurs de laboratoire restent normales. Le test d'absorption du fer est normal de 10 à 15%, mais pendant cette période, il est augmenté et est de 50%.
  2. Latent. Les valeurs de laboratoire telles que le fer sérique, la ferritine et la transferrine sont réduites, tandis que les indices des érythrocytes, de l'hémoglobine, de l'hématocrite et des érythrocytes sont normaux.
  3. La forme manifeste se développe sous stress et provoque son développement.

Les symptômes de la forme manifeste apparaissent:

  1. Peau sèche, pâleur, qui survient lorsque les indices de couleur du sang, ce qui le rend rose lorsque les vaisseaux sanguins de la peau sont remplis.
  2. Les cheveux et les ongles deviennent cassants, ternes, leur structure est perturbée.
  3. Des convulsions se développent (plaies dans les coins de la bouche).
  4. Les troubles nutritionnels du système nerveux entraînent un manque de coordination, une diminution de l'intelligence et de la mémoire..
  5. Vole devant les yeux et acouphènes, étourdissements dus à une altération de la circulation sanguine et de la nutrition dans les vaisseaux du cerveau.
  6. Léthargie, fatigabilité rapide, faiblesse en tant que symptôme d'une violation de la nutrition intracellulaire des tissus corporels.
  7. Une violation du rythme cardiaque (tachycardie), une hypotension, des douleurs thoraciques surviennent lors d'un manque d'oxygène du muscle cardiaque.
  8. La dyspnée et l'œdème surviennent avec des processus d'oxydoréduction perturbés dans les tissus. Symptômes de carence en fer - convulsions
  9. Perversion du goût (envie de manger de la craie, de la terre).
  10. Développement et exacerbation de maladies de la cavité buccale (glossite, caries, stomatite).
  11. Développement de conditions d'immunodéficience conduisant à des rhumes fréquents, des maladies fongiques.
  12. L'immunité locale est altérée et lorsque des plaies apparaissent, des foyers d'infection sur la peau, leur cicatrisation est difficile et nécessite une approche intégrée.
  13. La croissance et le développement des enfants sont altérés, car les tissus manquent d'oxygène.
  14. Diminue le poids, la masse musculaire.
  15. Dysfonction érectile chez les hommes.

Ces symptômes se produisent avec des troubles trophiques dans les tissus et des processus métaboliques à l'intérieur des cellules..

Diagnostic et traitement de la LVH

Révéler le niveau d'un oligo-élément dans le corps avec une carence latente est effectué par les méthodes suivantes:

  1. UAC. La norme d'hémoglobine chez la femme est de 120 mg / l. (dans les régions du sud, dans les régions du nord, il est plus élevé), chez les hommes - 130 mg / l.
  2. Les indices érythrocytaires diminuent.
  3. Microcytose, anisocytose (modification de la taille des érythrocytes), poïkilocytose (les érythrocytes altérés ont cessé d'exercer leurs fonctions).
  4. Niveau de transferrine (protéine de transport du fer). Son taux chez les hommes est de 2,1 à 3,6 mg / l, chez les femmes - de 2,5 à 3,8 mg / l.
  5. Niveau de ferritine. L'indicateur protéique de la phase aiguë des maladies inflammatoires et oncologiques est généralement augmenté dans de tels processus, mais avec LVH, il est réduit.
Prévention de la carence en fer

Le traitement de la carence latente commence par l'inclusion d'aliments enrichis en fer dans l'alimentation. Ces produits sont:

  • foie (20,2);
  • noisettes (51,0);
  • pistaches (60);
  • huîtres (9,2);
  • épinards (2,7);
  • haricots (72,0).

Environ cette quantité est contenue dans 100 g de produit.

Les médicaments de reconstitution des oligo-éléments sont:

  • sorbifer;
  • fenuls;
  • maltofer.

Les médicaments sont prescrits pendant la grossesse, pendant la thérapie de rééducation après une perte de sang et comme prévention de l'anémie dans les régimes et la nutrition alimentaire..

Déficience en fer. Classification des anémies

Selon la CIM n ° 10, l'anémie est comprise dans la classe «Maladies du sang et des organes hématopoïétiques». La classification selon la CIM avec l'attribution d'un code à chaque type d'anémie est incluse dans le groupe de codes D50 - D64. Dans ce groupe, on distingue les anémies:

  • nutritionnel (D50 - D53);
  • hémolytique (D55 - D59);
  • aplastique et autres (D60 - D64);
  • dans les maladies chroniques (D63).

Tableau - Classifications des anémies et de leurs mécanismes de développement

Code ICDNomLe mécanisme de développement de l'anémie
D50Sidéropénique (IDA)Réduction d'un oligo-élément à la suite d'une violation de son apport, de son assimilation et de ses pertes par l'organisme.
hypochromiqueL'indice de couleur est inférieur à 0,8, ce qui est causé par une réduction du taux d'hémoglobine dans le sang.
D51Vitamine B12 - carencéeAvec une carence en vitamine B12, les processus physiologiques de l'hématopoïèse sont perturbés.
D52Carence en acide foliqueSe produit dans le contexte d'un apport alimentaire insuffisant et d'un manque de vitamine B12.
D53Autres formesL'anémie peut survenir à la suite d'une réaction du corps à un manque d'apport en protéines, à une maladie, avec une carence combinée en acide folique et en vitamine B12.
D55Pour les troubles enzymatiquesUne carence de l'enzyme de glycolyse impliquée dans la production d'énergie entraîne la destruction des globules rouges due à l'effet des oxydants sur elle, une modification de sa composition, sa destruction de l'intérieur.
D56ThalassémieUne maladie génétique causée par la destruction de la synthèse des protéines lors de la construction des globules rouges. Il est basé sur un mécanisme de développement complexe qui se produit à la suite d'une mutation.
D57Troubles drépanocytairesModification de la forme des globules rouges due à une mutation génique en violation du métabolisme des acides aminés. Les érythrocytes perdant de l'oxygène acquièrent une forme de croissant, deviennent rigides, inactifs.
D58Autre héréditaireIls surviennent en tant que maladies génétiques causées par la perturbation des processus métaboliques normaux, des mutations génétiques.
D59Acquis hémolytiqueTroubles du cycle de vie des érythrocytes.
D63Pour les maladies chroniquesLe développement d'une carence en maladies chroniques est dû à un processus pathologique (intoxication, intoxication aux métaux lourds pendant une longue période, cancer).

L'anémie aplasique se développe lorsque l'hématopoïèse est altérée par une suppression pathologique de la moelle osseuse. Les raisons de cette condition sont:

  • maladies infectieuses;
  • exposition aux rayonnements;
  • complications après la vaccination;
  • métaux lourds;
  • exposition aux vibrations;
  • violation des réactions humorales;
  • facteurs psychogènes;
  • prise incontrôlée de médicaments.

Ce ne sont pas toutes les causes de l'anémie hypoplasique. Les maladies du tissu conjonctif (sang, os) peuvent provoquer la destruction des érythrocytes et provoquer leur hémolyse. Les symptômes sont clairs et difficiles à traiter..

Traitement des anémies hypoplasiques (aplasiques)

Le traitement des anémies aplasiques commence par l'élimination du facteur étiologique, des restrictions de la communication dans la période aiguë. Pour stimuler l'érythropoïèse, des glucocorticoïdes, des cyclosporines, des immunoglobulines sont administrés et une thérapie par perfusion est effectuée. Dans certains cas, splénectomie, greffe de moelle osseuse, cytostatiques sont pris.

La prévention des maladies consiste à éliminer le facteur provoquant. Le respect des prescriptions de traitement prévient le risque de complications. L'anémie est une maladie incurable et le maintien d'une alimentation et de médicaments appropriés pendant la période aiguë augmentera les niveaux de fer. Réduction des réactions redox et oxygénation tissulaire.

Déficience en fer. Quels tests passer

La forme la plus courante d'anémie est l'anémie ferriprive (IDA), qui est diagnostiquée par un examen clinique et de laboratoire..

L'anémie est une diminution de la quantité d'hémoglobine, qui se manifeste par une diminution de sa concentration dans le sang. Quelle que soit la forme de l'anémie (la cause de son développement), le résultat de la maladie est un apport insuffisant d'oxygène au corps (hypoxie).

L'anémie ferriprive (IDA) représente plus de 80% de toutes les formes d'anémie et reste l'un des problèmes nutritionnels les plus urgents et les plus répandus dans le monde. Les principales raisons du développement de l'IDA sont une nutrition déséquilibrée, une mauvaise absorption des substances dans le tractus gastro-intestinal (GIT) et des pertes de sang périodiques (menstruations, ulcère d'estomac, maladies parasitaires, etc.). Le groupe à risque de développer une carence en fer comprend:

femmes - en raison d'une perte de sang physiologique périodique;

femmes enceintes et allaitantes - en raison du besoin élevé de micro et macro éléments;

les enfants et les adolescents - en raison des besoins élevés d'un organisme en croissance;

les personnes âgées - en raison de la forte prévalence de la perte de sang chronique (par exemple, par le tractus gastro-intestinal) ou des changements dans l'alimentation quotidienne.

Analyses de l'anémie ferriprive

La première analyse que les patients effectuent habituellement est un test sanguin général ou clinique. Dans cette analyse, une attention est portée aux indices érythrocytaires dans l'UCK:

HGB de concentration d'hémoglobine;

Numération des globules rouges RBC;

L'hématocrite HCT fait référence à la proportion relative de globules rouges dans le sang total.

Et aussi les indicateurs les plus importants du diagnostic différentiel des formes d'anémie:

MCV - volume moyen des érythrocytes;

MCH - la teneur moyenne en hémoglobine dans l'érythrocyte caractérise la masse moyenne d'hémoglobine dans l'érythrocyte. Cet indicateur a remplacé l'indicateur de couleur;

MCHC - la concentration moyenne d'hémoglobine dans un érythrocyte reflète la masse moyenne d'hémoglobine par unité de volume d'un érythrocyte;

RDW - la largeur de distribution des érythrocytes en volume - un indicateur de l'hétérogénéité de la taille de l'érythrocyte.

Avec l'IDA et d'autres anémies hypochromiques (anémie des maladies chroniques, anémie sidéroblastique), les valeurs MCV, MCH, MCHC sont réduites, tandis qu'avec les anémies mégaloblastiques (anémies par carence en B12 et en folates), au contraire, elles sont augmentées. Le RDW augmente fortement avec l'IDA, mais avec d'autres anémies hypochromiques de la thalassémie, le RDW reste normal ou légèrement élevé.

Frottis sanguin périphérique pour l'anémie ferriprive

Cependant, les patients avec un faible taux (moins de 120 g / l chez la femme et 130 g / l chez l'homme) ont besoin d'une étude de laboratoire complète qui nous permette de comprendre la nature et les causes de l'anémie..

Le laboratoire CIR réalise les tests suivants pour diagnostiquer l'anémie ferriprive:

Tous ces indicateurs reflètent la façon dont le fer est échangé dans le corps. Cela dépend de facteurs tels que l'apport en fer provenant des aliments ou des médicaments, l'absorption du fer, l'absorption du fer dans le corps et son échange.

Diagnostic de laboratoire de l'anémie ferriprive

Une étude approfondie de la composition quantitative et qualitative des éléments formés et des paramètres biochimiques sanguins, qui permet d'évaluer la saturation de l'organisme en fer et de détecter la carence de ce micro-élément avant même l'apparition des premiers signes cliniques de carence en fer.

Les résultats de la recherche sont publiés avec un commentaire gratuit du médecin.

Test de carence en fer.

Méthode photométrique colorimétrique, SLS (sodium lauryl sulfate) - méthode, méthode conductométrique, cytométrie en flux, immunoturbidimétrie.

Mcmol / L (micromole par litre), * 10 ^ 9 / L, * 10 ^ 12 / L, g / L (gramme par litre),% (pourcentage), fl (femtolitre), pg (picogramme).

Quel biomatériau peut être utilisé pour la recherche?

Comment bien se préparer à l'étude?

  1. Éliminer l'alcool de l'alimentation 24 heures avant l'étude.
  2. Arrêtez de manger 8 heures avant l'étude, vous pouvez boire de l'eau propre non gazeuse.
  3. Ne prenez pas de médicaments pendant 24 heures avant le test (en consultation avec votre médecin).
  4. Évitez de prendre des médicaments contenant du fer dans les 72 heures précédant l'étude.
  5. Éliminez le stress physique et émotionnel et ne fumez pas pendant 30 minutes avant l'étude.

Informations générales sur l'étude

La carence en fer est courante. Environ 80 à 90% de toutes les formes d'anémie sont associées à une carence en cet oligo-élément.

Le fer se trouve dans toutes les cellules du corps et a plusieurs fonctions importantes. Sa partie principale fait partie de l'hémoglobine et assure le transport de l'oxygène et du dioxyde de carbone. Une partie du fer est un cofacteur d'enzymes intracellulaires et est impliqué dans de nombreuses réactions biochimiques.

Le fer du corps d'une personne en bonne santé est constamment excrété par la sueur, l'urine, les cellules exfoliantes, ainsi que le flux menstruel chez les femmes. Pour maintenir la quantité d'un oligo-élément à un niveau physiologique, un apport quotidien de 1 à 2 mg de fer est nécessaire.

L'absorption de cet oligo-élément se produit dans le duodénum et l'intestin grêle supérieur. Les ions fer libres sont toxiques pour les cellules, par conséquent, dans le corps humain, ils sont transportés et déposés dans un complexe avec des protéines. Dans le sang, le fer est transporté par la protéine par la transferrine vers les sites d'utilisation ou de stockage. L'apoferritine lie le fer et forme la ferritine, qui est la principale forme de fer déposé dans le corps. Sa quantité dans le sang est liée aux réserves de fer dans les tissus..

La capacité de liaison totale du fer (TIBC) sérique est une mesure indirecte des taux sanguins de transferrine. Il permet d'estimer la quantité maximale de fer qu'une protéine de transport peut attacher et le degré de saturation de la transferrine avec un micro-élément. Avec une diminution de la quantité de fer dans le sang, la saturation de la transferrine diminue et, en conséquence, le TIBC augmente.

La carence en fer se développe progressivement. Au départ, il y a un bilan négatif du fer, dans lequel les besoins de l'organisme en fer et la perte de cet oligo-élément dépassent le volume de son apport en nourriture. Cela peut être dû à une perte de sang, à une grossesse, à une poussée de croissance pendant la puberté ou à un manque de nourriture contenant du fer. Tout d'abord, le fer est mobilisé à partir des réserves du système réticulo-endothélial pour compenser les besoins de l'organisme. Les études de laboratoire au cours de cette période révèlent une diminution de la quantité de ferritine sérique sans changer les autres indicateurs. Au départ, il n'y a pas de symptômes cliniques, le taux de fer dans le sang, le TIBC et les indicateurs du test sanguin clinique se situent dans les valeurs de référence. L'épuisement progressif des réserves de fer dans les tissus s'accompagne d'une augmentation du TIBC.

Au stade de l'érythropoïèse ferriprive, la synthèse de l'hémoglobine devient insuffisante et une anémie ferriprive se développe avec des manifestations cliniques d'anémie. Dans l'analyse clinique du sang, de petits érythrocytes de couleur pâle sont trouvés, le CMH (quantité moyenne d'hémoglobine dans un érythrocyte), le MCV (volume moyen d'érythrocytes), le CMH (concentration moyenne d'hémoglobine dans un érythrocyte) diminuent, le niveau d'hémoglobine et d'hématocrite diminue. En l'absence de traitement, la quantité d'hémoglobine dans le sang diminue progressivement, la forme des globules rouges change et le taux de division cellulaire dans la moelle osseuse diminue. Plus la carence en fer est profonde, plus les symptômes cliniques deviennent clairs. La fatigue se transforme en faiblesse prononcée et en léthargie, la capacité de travailler est perdue, la pâleur de la peau devient plus prononcée, la structure des ongles change, des fissures apparaissent dans les coins des lèvres, une atrophie des muqueuses se produit, la peau devient sèche, squameuse. Avec une carence en fer, la capacité du patient à goûter et à sentir change - il y a un désir de manger de la craie, de l'argile, des céréales crues et d'inhaler les odeurs d'acétone, d'essence, de térébenthine.

Avec un diagnostic opportun et correct de la carence en fer et des raisons qui l'ont provoquée, le traitement avec des préparations de fer vous permet de reconstituer les réserves de cet élément dans le corps.

À quoi sert la recherche?

  • Pour un diagnostic précoce de la carence en fer.
  • Pour le diagnostic différentiel des anémies.
  • Pour surveiller la thérapie par le fer.
  • Pour l'examen des personnes qui sont très susceptibles d'avoir une carence en fer.

Quand l'étude est prévue?

  • Lors de l'examen des enfants pendant une période de croissance intensive.
  • Lors de l'examen des femmes enceintes.
  • Avec des symptômes de carence en fer dans le corps (pâleur de la peau, faiblesse générale, fatigue, atrophie de la membrane muqueuse de la langue, modifications de la structure des ongles, préférences gustatives anormales).
  • Lors de la détection d'une anémie microcytaire hypochrome selon les données du test sanguin clinique.
  • Lors de l'examen des filles et des femmes ayant un flux menstruel abondant et des saignements utérins.
  • Lors de l'examen de patients rhumatologiques et oncologiques.
  • Lors du contrôle de l'efficacité de l'utilisation de préparations contenant du fer.
  • Lors de l'examen de patients souffrant d'asthénie d'origine inconnue et de fatigue sévère.

Anémie latente avec hémoglobine normale: comment identifier et traiter

On sait qu'un taux d'hémoglobine normal est important pour le plein fonctionnement de tous les organes et systèmes du corps. Si sa concentration est inférieure à la normale, une anémie est diagnostiquée. Il s'agit d'un processus pathologique qui nécessite un traitement urgent. Mais il arrive qu'une anémie latente se développe avec une hémoglobine normale. Cette condition est rarement diagnostiquée. Jusqu'à ce que des symptômes graves apparaissent sous la forme de dysfonctionnements des organes internes.

  1. Comment se développe l'anémie latente
  2. Raisons d'une diminution de la concentration en fer
  3. Stades de l'anémie ferriprive
  4. Comment l'anémie se manifeste avec l'hémoglobine normale
  5. Diagnostic de l'anémie latente
  6. Comment augmenter la concentration de fer
  7. Conclusion

Comment se développe l'anémie latente

L'anémie latente est également appelée anémie ferriprive. La pathologie se développe à un niveau normal d'hémoglobine, mais dans le contexte d'une diminution significative de la ferritine dans le corps.

Le fer n'est pas synthétisé dans le corps, mais vient avec la nourriture. En passant par le tube digestif, il est absorbé dans l'intestin grêle et se combine avec la transferrine et est transporté à travers les tissus.

Plus de 70% du fer contient des érythrocytes, le reste se dépose dans d'autres tissus. Ce sont généralement la moelle osseuse, la rate et le foie. Si la teneur en fer des aliments est insuffisante, le corps commence à les consommer à partir du dépôt - ferritine.

Dans ce cas, le niveau d'hémoglobine peut rester normal pendant des années et les manifestations cliniques de la pathologie seront absentes..

Raisons d'une diminution de la concentration en fer

Chaque jour, environ 1 g de fer est excrété du corps avec les excréments, l'urine et la sueur. Pour compenser sa perte, vous devez bien manger. Mais si le corps perd plus de fer qu'il n'en reçoit de la nourriture, une anémie ferriprive se développe..

Une carence en fer se produit également dans des conditions pathologiques causées par les caractéristiques physiologiques du corps et des influences externes. Le principal facteur provoquant l'anémie est une perte de sang régulière.

  • ménorragie,
  • dommages érosifs au tractus gastro-intestinal,
  • hémorroïdes et
  • fissures anales accompagnées de saignements.

Séparément, les pathologies sanguines conduisant à des saignements sont notées -

  • hémophilie,
  • diathèse hémorragique,
  • Maladie de von Willebrand.

Précédé d'une anémie latente

  • perte de sang abondante causée par un traumatisme et une chirurgie,
  • don régulier de sang par les donneurs,
  • sous hémodialyse pour insuffisance rénale chronique.

Autres causes de carence en fer:

  1. Facteurs affectant l'absorption et le transport du fer - syndrome de malabsorption, infections intestinales, entérite chronique, hépatite, cirrhose hépatique, résection de l'estomac ou d'une partie de l'intestin.
  2. Apport insuffisant de fer dans le corps - végétarisme, régime alimentaire à l'exception des produits carnés, mauvaise nutrition, anorexie.
  3. Pathologies chroniques - maladies infectieuses et inflammatoires chroniques, lésions érosives de la muqueuse du tractus gastro-intestinal, tumeurs malignes entraînent une consommation importante d'un oligo-élément.
  4. Augmentation de la consommation de fer - le besoin individuel d'un oligo-élément est significativement plus élevé que la norme chez les bébés prématurés, les adolescents, les femmes enceintes et allaitantes.

On pense qu'il peut y avoir une prédisposition génétique à l'anémie - si la mère a une carence en fer, ses enfants sont plus susceptibles de souffrir de ce problème..

Stades de l'anémie ferriprive

La carence en fer n'est ressentie de manière aiguë qu'avec une perte de sang massive, dans d'autres cas, le développement d'une carence en fer s'étend sur de nombreuses années.

Il est d'usage de distinguer trois étapes de la pathologie:

  1. Pré-latent - la quantité de fer dans les réserves diminue, mais il y a encore assez de fer pour la production de globules rouges. Le taux d'hémoglobine reste normal.
  2. Latent (préanémie) - les réserves sont complètement épuisées, il y a une pénurie de fer de transport, l'activité de toutes les enzymes de transport contenant du fer diminue. La concentration d'hémoglobine ne change pas ou diminue légèrement. Par conséquent, selon la CIM 10, la carence en fer latente n'est pas considérée comme une maladie, mais comme un trouble fonctionnel..
  3. Manifeste - caractérisé par une diminution des taux d'hémoglobine et une absence totale de ferritine dans le corps.

Mais, selon l'OMS, chez près de 13% des patients dans les 3 ans suivant le début de la maladie, le taux de ferritine s'est spontanément rétabli. 60% des patients ont une période de latence de 10 ans, et 27% - le dernier stade se développe rapidement dans le contexte de maladies infectieuses, après une chirurgie ou un accouchement.

Comment l'anémie se manifeste avec l'hémoglobine normale

L'anémie ferriprive ne s'est pas manifestée depuis des années et ce n'est que par un certain nombre de signes que l'on peut soupçonner le développement d'une pathologie.

Il est habituel de mettre en évidence un certain nombre de symptômes courants qui indiquent une carence en fer dans le corps:

  1. Diminution des performances, fatigue constante.
  2. Faible concentration, troubles de la mémoire.
  3. Vertiges, étourdissements.
  4. Maux de tête fréquents.
  5. Une sensation de tiraillement dans l'épigastre.
  6. Troubles du sommeil, manque constant de sommeil.
  7. Troubles du système digestif.
  8. Trouble circulatoire entraînant des frissons.
  9. Essoufflement, tachycardie.

Lire aussi
Anémie ferriprive chez la femme: traitement, symptômes
L'hémoglobine, le pigment rouge du sang, transporte l'oxygène vers les tissus et absorbe le dioxyde de carbone. Composant principal.

Une évolution prolongée de l'anémie latente et un manque d'enzymes contenant du fer entraînent le développement d'un syndrome sidéropénique, qui se traduit par les manifestations suivantes:

  1. L'affaiblissement du système musculaire, la faiblesse musculaire chez les enfants entraînent une miction involontaire chez les enfants.
  2. Détérioration de l'état de la peau et des cheveux - la peau devient sèche, des flocons, des fissures apparaissent dans la zone des plis. Les cheveux, en particulier chez une femme, commencent à se fendre et à tomber, les premiers cheveux gris apparaissent.
  3. La tendance aux lésions érosives de la membrane muqueuse du tube digestif augmente.
  4. Les préférences gustatives changent, il y a une tendance aux aliments épicés et salés, il y a un désir de manger des aliments non comestibles - dentifrice, terre, papier, glace, charbon.
  5. Déficience visuelle - modifications de l'acuité visuelle, vole devant les yeux, épaississement de la sclérotique.
  6. Troubles immunitaires - le nombre de lymphocytes et d'immunoglobulines diminue, l'activité phagocytaire des neutrophiles est perturbée. La tendance aux maladies de nature infectieuse augmente.
  7. L'intoxication endogène entraîne une violation de la thermorégulation et le développement de troubles psycho-émotionnels.

Au stade manifeste de la carence en fer, la synthèse de l'hémoglobine et le transport de l'oxygène dans les tissus sont perturbés, ce qui conduit au syndrome circulatoire-hypoxique. Il se traduit par une faiblesse constante, des acouphènes, des évanouissements.

Des pathologies du système cardiovasculaire se développent - cardiopathie ischémique, dystrophie myocardique, insuffisance cardiaque chronique.

Diagnostic de l'anémie latente

Une anémie latente peut être suspectée par une pâleur de la peau, une faiblesse constante, des étourdissements fréquents et des membres glacés. Ces signes accompagnent d'autres maladies, il est donc important d'être diagnostiqué en temps opportun..

Pour confirmer l'anémie ferriprive, des tests de laboratoire sont effectués:

  1. Hémogramme complet pour compter le nombre de globules rouges et détecter les taux d'hémoglobine.
  2. Le test sanguin biochimique comprend: la détection du niveau de ferritine, de transferrine, de fer sérique, la capacité de liaison du fer du sérum sanguin, la concentration d'acide folique et de vitamine B-12, des tests de la fonction hépatique.
  3. Test sanguin occulte fécal.

Les méthodes de diagnostic instrumentales visent à identifier les saignements cachés et les maladies qui peuvent affecter la concentration de fer dans le sang.

Les recherches requises comprennent:

  • radiographie des poumons;
  • firogastroduodénoscopie;
  • coloscopie;
  • procédure échographique;
  • tomogramme calculé.

Un ensemble de mesures diagnostiques est prescrit par le médecin, après avoir pris une anamnèse et évalué le bien-être général du patient.

Si le diagnostic ne peut être posé immédiatement, une ponction de la moelle osseuse est prescrite pour compter le nombre d'éléments de la moelle osseuse, pour déterminer l'indice de maturation des neutrophiles et des érythroblastes. Cette méthode vous permet de différencier la carence en fer des autres types d'anémies..

Comment augmenter la concentration de fer

Le traitement de l'anémie latente consiste à éliminer les facteurs provoquants, à corriger le régime alimentaire et à reconstituer les réserves de fer dans le dépôt. Le schéma de traitement est sélectionné par un hématologue, avec d'autres spécialistes étroits - un proctologue, un gastro-entérologue, un gynécologue et d'autres, en fonction de la cause de la pathologie.

Tous les patients reçoivent une nutrition complète, qui consiste en l'utilisation d'une quantité suffisante de viande - abats, bœuf, veau, agneau.

Il convient de garder à l'esprit que l'assimilation de la ferritine augmente avec une utilisation suffisante d'acides ascorbique, citrique et succinique. Et son absorption diminue avec le café, le thé, les produits laitiers et le chocolat.Par conséquent, vous devez attendre plusieurs heures entre eux et l'utilisation de produits contenant du fer..

Mais avec l'épuisement complet des ressources en fer dans le corps, une alimentation équilibrée n'est pas en mesure de ramener sa concentration à la normale. Un traitement à long terme avec des médicaments contenant du fer est nécessaire.

Lire aussi
Traitement alternatif de l'anémie ferriprive: méthodes de base
Une carence en fer, l'incapacité de l'assimiler des aliments en quantité suffisante conduit au développement.

Le fer ferreux est mieux absorbé. Par conséquent, les médicaments de choix sont:

  • Maltofer,
  • Sorbifer,
  • Fenuls,
  • Aktiferrin,
  • Hémoglovite.

Habituellement, le cours du traitement principal dure 2 à 4 mois, mais même avec la normalisation du taux de ferritine dans le sang, il est nécessaire de continuer à prendre des médicaments pour reconstituer le dépôt.

Conclusion

L'anémie latente avec une hémoglobine normale peut être corrigée et n'entraîne pas de complications graves. Mais seulement s'il y avait un diagnostic opportun.

Des difficultés dans le traitement de la carence en fer surviennent si elle est commencée trop tard, si la cause du trouble n'est pas établie ou si de trop petites doses de médicaments contenant du fer ont été prescrites.

Par conséquent, les experts recommandent de ne pas ignorer les symptômes sous forme de faiblesse, de vertiges réguliers, de pâleur de la peau, mais de consulter un médecin en temps opportun..

Y a-t-il une carence en fer cachée??

Questions connexes et recommandées

8 réponses

En violation de la synthèse de l'hème, qui se produit à la suite d'une carence en fer dans les tissus pour diverses raisons, une anémie ferriprive (IDA) se produit. L'anémie est précédée d'étapes de carence en fer latente ou tissulaire sans diminution de l'hémoglobine et du nombre de globules rouges.

Carence en fer latente (latente)
À un stade précoce de la carence en fer latente (tissulaire), en règle générale, les données de laboratoire d'un test sanguin général, les paramètres biochimiques et les symptômes cliniques restent normaux. Ensuite, en raison d'un manque de fer déposé dans les tissus, un syndrome sidéropénique (syndrome d'hyposidérose) se développe, caractérisé par des symptômes tels que sécheresse, desquamation de la peau; striation croisée, ongles cassants; fragilité et perte de cheveux; muqueuses sèches, hypotension musculaire, infections virales respiratoires aiguës fréquentes, perversion de l'odorat et du goût. Dans ce cas, les indicateurs biochimiques sont généralement les suivants:

Hypoferritinémie (diminution de la ferritine).
Diminution de la concentration sérique de fer.
Augmentation de la capacité totale de liaison du fer sérique en raison de l'augmentation de la teneur en transferrine.
À ce stade de carence en fer latente, la synthèse de l'hémoglobine n'a pas encore été altérée, donc l'hémoglobine, les érythrocytes, l'hématocrite, ainsi que les indices érythrocytaires (MCH, MCV, MCHC) et, par conséquent, l'indice de couleur restent dans la plage normale. Avec la transformation de la carence en fer latente en anémie, le premier paramètre à changer est le RDW (une anisocytose apparaît).

Érythrocytes normochromiques, complètement remplis d'hémo

Recherche du site

Et si j'ai une question similaire mais différente?

Si vous n'avez pas trouvé les informations dont vous avez besoin parmi les réponses à cette question, ou si votre problème est légèrement différent de celui présenté, essayez de poser une question supplémentaire au médecin sur la même page si elle est liée à la question principale. Vous pouvez également poser une nouvelle question, et après un certain temps, nos médecins y répondront. C'est gratuit. Vous pouvez également rechercher des informations pertinentes dans des questions similaires sur cette page ou via la page de recherche du site. Nous vous serons très reconnaissants si vous nous recommandez à vos amis sur les réseaux sociaux..

Medportal 03online.com effectue des consultations médicales en mode de correspondance avec les médecins du site. Ici, vous obtenez des réponses de vrais praticiens dans leur domaine. En ce moment, sur le site, vous pouvez obtenir des conseils dans 50 domaines: allergologue, anesthésiste-réanimateur, vénéréologue, gastro-entérologue, hématologue, génétique, gynécologue, homéopathe, dermatologue, gynécologue pédiatrique, neurologue pédiatrique, urologue pédiatrique, spécialiste endocrinien pédiatrique,, spécialiste des maladies infectieuses, cardiologue, cosmétologue, orthophoniste, ORL, mammologue, avocat médical, narcologue, neuropathologiste, neurochirurgien, néphrologue, nutritionniste, oncologue, urologue, orthopédiste-traumatologue, ophtalmologiste, pédiatre, chirurgien plasticien, rhumatologue, psychologue, rhumatologue, radiologue, sexologue-andrologue, dentiste, trichologue, urologue, pharmacien, phytothérapeute, phlébologue, chirurgien, endocrinologue.

Nous répondons à 96,64% des questions.

Comment vous assurer que vous n'avez pas d'anémie latente (chaque seconde en a) - Om Activ

Commencer une série d'articles sur les tractions - toutes les informations utiles sur cet exercice ne rentreront pas dans un seul article.

Huile idéale pour la friture.

Les méthodes de prévention les plus simples sont souvent les plus importantes et les plus efficaces..

Traitements profonds qui n'endommagent pas la peau. Prix ​​- à partir de 200 lei.

Nous sommes sûrs que les frontières s'ouvriront bientôt et nous rencontrerons la mer.

Jours pluvieux à venir.

  • À propos de l'eau
  • à propos du projet
  • nouvelles
  • Commander
  • conditions d'utilisation du site
  • politique éditoriale
  • Politique de confidentialité
  • anémie
  • Ekaterina Didyk
  • nutrition
  • anémie latente

Comment vous assurer que vous n'avez pas d'anémie latente (chaque seconde en a)

Comment vous assurer que vous n'avez pas d'anémie latente (chaque seconde en a)

  • anémie
  • Ekaterina Didyk
  • nutrition
  • anémie latente

nutritionniste, co-organisatrice et commissaire du projet "Ecole de Nutrition" en République de Moldavie, responsable de la section "Expert Advice" sur STS, experte du programme "Quality Control" sur Ren TV et TNT

La forme latente d'anémie est une faible teneur en fer dans les réserves de sang et de sérum avec des taux d'hémoglobine (toujours) normaux. Une carence en fer latente est le précurseur d'une anémie ferriprive apparente, c'est pourquoi on l'appelle anémie latente ou anémie sans anémie.

Les raisons du développement de cette maladie sont multiples: perte de sang chronique due à des maladies, menstruations, blessures, etc. manque de fer dans l'alimentation; absorption insuffisante du fer dans l'intestin et autres troubles de son absorption; augmentation de la consommation de fer; invasions helminthiques (en particulier chez les enfants); carence en protéines dans l'alimentation.

Les personnes souffrant d'une carence en fer présentent les conditions et les symptômes suivants:

  • 1 changement de cheveux (amincissement, augmentation de la perte de cheveux, grisonnement précoce),
  • 2 changements dans les ongles (fragilité, rayures transversales, bords irréguliers, courbure, aplatissement ou concavité de la plaque de l'ongle),
  • 3 faiblesse du tissu conjonctif,
  • 4 incontinence urinaire,
  • 5 perversion du goût (dépendance à la viande et à la pâte crues, craie, poudre de dent, glace),
  • Intérêt pour l'odeur de moisissure, d'essence, de kérosène, d'acétone, etc..,
  • 7atrophie de la membrane muqueuse de la langue, stomatite angulaire (convulsions), glossite, caries,
  • 8 faiblesse, fatigue accrue, fatigue chronique, faiblesse, diminution, efficacité,
  • 9 maux de tête, étourdissements,
  • 10 irritabilité et tendance aux états dépressifs,
  • 11 mouches devant vos yeux et du bruit dans votre tête,
  • 12 rythme cardiaque irrégulier et essoufflement,
  • 13 pâleur de la peau et des muqueuses,
  • 14 diminution de l'immunité (herpès et candidose fréquents),
  • 15 engourdissement dans les bras et les jambes,
  • Syndrome des pieds froids et des jambes sans repos,
  • 17 pompage dans le transport,
  • 18 faiblesse musculaire (récupération lente après l'exercice).

Si vous présentez environ la moitié des symptômes, passez trois tests: protéines sanguines totales (norme: 78-82 g / l), ferritine: (norme pour les femmes: 10-120 mcg / l, pour les hommes: 20-250 mcg / l, les limites physiologiques de la norme dépendent du poids et des symptômes) et un test sanguin général, qui montrera l'hémoglobine (norme: 129-136 g / l, les femmes sont testées au milieu du cycle).

Et s'il y a encore une anémie latente? Premièrement, ne paniquez pas. En trois mois de bonne nutrition, vous reviendrez à la normale du fer.

Évitez les aliments riches en oxalates et polyphénols

Les oxalates sont des substances qui se lient aux molécules de fer et les rendent difficiles à absorber. Les oxalates sont riches en mandarines, noix, chocolat, thé, baies, son, haricots bouillis. Les polyphénols altèrent également l'absorption du fer. On les trouve dans le cacao, le thé noir et certains types de tisane. Certains types de café peuvent inhiber l'absorption du fer de 60%.

Ajoutez des aliments riches en vitamine B12 et en fer à votre alimentation

La vitamine B12 se trouve dans la viande (principalement rouge), le foie, le poisson et les fruits de mer (en grande partie dans les huîtres). Il existe des sources végétales de vitamine B12, telles que le tofu, les lentilles, les raisins secs, les flocons d'avoine et les céréales, mais les végétariens courent toujours un risque élevé de développer une anémie. Cependant, il existe un moyen de sortir - la vitamine B12 peut être prise sous forme de compléments alimentaires, par exemple dans le cadre d'un complexe vitaminique.

Bonnes sources de fer: Feuilles vert foncé (épinards, chou-fleur, choux de Bruxelles, brocoli). Les leaders de la teneur en fer sont le persil et les artichauts. Sweet Springs - abricots secs et pruneaux.

Augmenter l'absorption du fer

Évitez le thé, le café, les aliments riches en fibres et en fibres (son, salades de chou cru), les œufs, le chocolat, les produits laitiers et les suppléments de calcium deux heures avant et deux heures après, qui réduisent tous l'absorption du fer..

La vitamine C avec des bioflavonoïdes, la vitamine B12, l'acide folique et le cuivre améliorent l'absorption du fer.

Affaiblir - excès de calcium, zinc, vitamine E, phosphates, médicaments qui réduisent l'acidité de l'estomac (certains médicaments pour le traitement des ulcères et de la gastrite) et acide phytique, qui se trouve dans les noix, les amandes, les légumineuses, les grains entiers et le son. Il est temps de vous rappeler que nous ne recommandons pas à tout le monde d'abandonner ces produits utiles d'affilée. Le régime alimentaire doit être ajusté uniquement pour ceux qui ont réussi les tests et ont été convaincus du manque de fer.

Ajouter des compléments alimentaires.

L'apport quotidien moyen en fer pour les hommes est de 8 à 10 mg, pour les femmes de 15 à 20 mg. Les femmes enceintes et allaitantes augmentent leur consommation à 30 mg. Voici une liste complète des suppléments nécessaires:

  • Fer sous forme chélatée, avec une absorption maximale (70-100 mg).
  • Vitamine C avec bioflavonoïdes (500-1000 mg).
  • Complexe d'acides aminés.

L'anémie ferriprive n'est pas si grave. Dans certains cas, vous pouvez vraiment vous en débarrasser en ajustant votre régime alimentaire. Mais l'anémie par carence en vitamine B12 doit être traitée par un médecin. Si vous pensez que vous en avez aussi, faites un don de sang pour la vitamine B12 (cyanocobalamine) et l'homocystéine. Si votre taux de vitamine B12 est bas, mais que l'homocystéine, au contraire, est augmentée, il y a un risque que vous souffriez d'anémie par carence en vitamine B12. Dans un test sanguin général, le taux de globules blancs et de plaquettes peut également être réduit. À ce stade, associez-vous à la performance amateur.

Les troubles du sommeil, le manque d'énergie, les problèmes de peau et de cheveux et même une mauvaise humeur peuvent être des signes d'anémie latente ou évidente, ainsi que de nombreuses autres conditions. Cherchez toujours une raison.

Diagnostic de l'anémie ferriprive

Coût du service:RUB 1750 * Commander
Période d'exécution:jusqu'à 1 cd.CommanderLa période spécifiée n'inclut pas le jour de la prise du biomatériau

Le prélèvement sanguin est effectué à jeun (pas moins de 8 et pas plus de 14 heures de jeûne). Vous pouvez boire de l'eau sans gaz.

L'anémie ferriprive (IDA) constitue 80 à 90% de tous les cas d'anémie. Avec l'IDA, la synthèse de l'hémoglobine est altérée en raison d'une carence en fer. La raison de cette carence est la prédominance de la consommation de fer sur son entrée dans l'organisme. En Russie, l'IDA est observée chez 10 à 15% de la population adulte. La prévalence des états de carence en fer chez les femmes en âge de procréer et les enfants atteint 30 à 60%. Les états de carence en fer sont à l'origine de troubles métaboliques, d'une diminution des performances chez les adultes, d'une sensibilité aux infections virales respiratoires aiguës et d'un retard de croissance et de développement des enfants. Par conséquent, un diagnostic rapide des troubles du métabolisme du fer est d'une grande importance pour le traitement et la prévention de la carence en fer..

Le programme est recommandé pour détecter les états de carence en fer, sélectionner le traitement optimal et surveiller le traitement de la maladie.

Interprétation

Nous attirons votre attention sur le fait que l'interprétation des résultats de la recherche, l'établissement du diagnostic, ainsi que la nomination d'un traitement, conformément à la loi fédérale n ° 323 sur les principes fondamentaux de la protection de la santé des citoyens de la Fédération de Russie, doivent être effectués par un médecin de la spécialisation appropriée.

"[" serv_cost "] => string (4)" 1750 "[" cito_price "] => NULL [" parent "] => string (3)" 323 "[10] => string (1)" 1 "[ "limit"] => NULL ["bmats"] => tableau (2) < [0]=>réseau (3) < ["cito"]=>string (1) "N" ["own_bmat"] => string (2) "12" ["name"] => string (31) "Blood (sérum)"> [1] => array (3) < ["cito"]=>string (1) "N" ["own_bmat"] => string (2) "12" ["name"] => string (22) "Blood with EDTA" >>>

Biomatériau et méthodes de prélèvement disponibles:
Un typeDans le bureau
Sérum sanguin)
Sang avec EDTA
Liste des études:
Tests sanguins biochimiques
  • Fer (Ferrum)
  • Capacité de liaison du fer insaturé (UIBC)
  • Capacité totale de liaison du fer
  • Saturation de la transferrine
Tests sanguins cliniques généraux
  • Hémogramme complet (sans numération leucocytaire et sans VS), sang veineux
Préparation à la recherche:

Le prélèvement sanguin est effectué à jeun (pas moins de 8 et pas plus de 14 heures de jeûne). Vous pouvez boire de l'eau sans gaz.

L'anémie ferriprive (IDA) constitue 80 à 90% de tous les cas d'anémie. Avec l'IDA, la synthèse de l'hémoglobine est altérée en raison d'une carence en fer. La raison de cette carence est la prédominance de la consommation de fer sur son entrée dans l'organisme. En Russie, l'IDA est observée chez 10 à 15% de la population adulte. La prévalence des états de carence en fer chez les femmes en âge de procréer et les enfants atteint 30 à 60%. Les états de carence en fer sont à l'origine de troubles métaboliques, d'une diminution des performances chez les adultes, d'une sensibilité aux infections virales respiratoires aiguës et d'un retard de croissance et de développement des enfants. Par conséquent, un diagnostic rapide des troubles du métabolisme du fer est d'une grande importance pour le traitement et la prévention de la carence en fer..

Le programme est recommandé pour détecter les états de carence en fer, sélectionner le traitement optimal et surveiller le traitement de la maladie.

Interprétation

Nous attirons votre attention sur le fait que l'interprétation des résultats de la recherche, l'établissement du diagnostic, ainsi que la nomination d'un traitement, conformément à la loi fédérale n ° 323 sur les principes fondamentaux de la protection de la santé des citoyens de la Fédération de Russie, doivent être effectués par un médecin de la spécialisation appropriée.

Top