Catégorie

Des Articles Intéressants

1 Larynx
Que faire si la prolactine est élevée?
2 Iode
Quelle est la différence entre la pharyngite et l'amygdalite?
3 Cancer
Thyroïde et menstruation
4 Pituitaire
Puberté chez les garçons. Changements physiques, hormonaux et psychologiques
5 Larynx
17 L'hydroxyprogestérone est la norme chez les femmes
Image
Principal // Larynx

Symptômes des maladies des glandes surrénales chez les femmes


Les glandes surrénales sont de petites glandes appariées situées dans l'abdomen juste au-dessus des reins. Ce sont de minuscules organes, cependant, ils sécrètent des hormones qui affectent l'état de tout le corps..

Tout problème dans leur travail affecte immédiatement l'état de santé humaine. Dans la plupart des cas, les maladies sont associées à une diminution ou, au contraire, à une augmentation de la production d'hormones. Considérez les symptômes des maladies surrénales les plus courantes chez les femmes.

Syndrome d'Itsenko-Cushing

Le développement de cette maladie est associé à une augmentation du niveau d'hormones surrénales dans le corps, cette condition se développe dans la plupart des cas en raison de tumeurs du cortex surrénalien de nature diverse.

  • augmentation de la pression artérielle;
  • l'obésité, et la localisation de la graisse est observée sur l'abdomen et les épaules, les contours de la figure ressemblent au physique d'un homme;
  • manque de menstruation ou irrégularités dans le cycle;
  • problèmes de conception et de grossesse;
  • les ecchymoses apparaissent facilement sur le corps des femmes et guérissent lentement;
  • dépression, baisse de l'humeur;
  • fragilité accrue des os;
  • maux de tête;
  • dysfonctionnement de la libido chez les femmes;
  • faiblesse musculaire;
  • un ovale en forme de lune du visage est formé.

Le traitement de cette maladie peut être à la fois thérapeutique et chirurgical, il est prescrit par un endocrinologue après un diagnostic approfondi..

Croissance excessive du cortex surrénalien

Pathologie congénitale associée à une mutation génétique. Une augmentation excessive du tissu du cortex surrénalien entraîne une augmentation significative du niveau de leurs hormones..

Les symptômes de la maladie

Ainsi, les principaux signes de la maladie sont les suivants:

  • apparition précoce de poils sous les aisselles et dans la région génitale;
  • taches de vieillesse dans la région génitale externe;
  • dysfonctionnement de la région génitale: apparition tardive de la première menstruation;
  • éruptions d'acné abondantes sur la peau du visage.

Le traitement est prescrit par un endocrinologue. Malheureusement, cette pathologie ne peut pas être complètement éliminée, cependant, avec une thérapie correctement sélectionnée, la stabilisation de la maladie peut être obtenue.

Manque d'hormones surrénales

Cette pathologie peut se refléter dans le contexte de blessures ou de lésions tumorales du cortex de l'organe, elle peut également être une complication après les maladies infectieuses transférées.

Les symptômes de la maladie

Les signes de la maladie sont les suivants:

  • abaisser la tension artérielle;
  • une baisse du poids corporel, parfois brusque à des niveaux critiques, mettant la vie en danger;
  • nausées Vomissements;
  • perte de performance, fatigue chronique, faiblesse;
  • apparence abondante de taches de vieillesse sur la peau;
  • mictions fréquentes, surtout la nuit;
  • baisse de la glycémie.

Néoplasmes surrénaliens

Dans la plupart des cas, les glandes surrénales sont affectées par des néoplasmes bénins. Les causes des tumeurs sont encore mal comprises, cependant, très probablement, elles ont une relation avec le niveau d'hormones de la thyroïde et des glandes parathyroïdes, et la prédisposition génétique joue également un rôle..

Symptômes des tumeurs du cortex surrénalien

Les symptômes de cette maladie sont très divers:

  • problèmes d'estomac et intestinaux: nausées, vomissements réguliers;
  • une forte augmentation de la pression artérielle;
  • arythmie;
  • atrophie musculaire;
  • envie fréquente d'uriner, surtout la nuit;
  • sensation de bouche sèche.

Le traitement des tumeurs du cortex surrénalien est réalisé conjointement par des oncologues et des endocrinologues.

Maladie d'Addison

Cette pathologie est assez rare en comparaison avec d'autres maladies des glandes surrénales. La maladie et ses symptômes se développent pour plusieurs raisons:

  • facteurs héréditaires;
  • dommages au cortex surrénalien par des substances toxiques;
  • maladies infectieuses telles que la tuberculose.

Symptômes de la maladie

Cette maladie est caractérisée par un certain nombre de traits caractéristiques:

  • augmentation de la fatigue, diminution des performances;
  • troubles du rythme cardiaque;
  • abaisser la tension artérielle;
  • les hormones sexuelles féminines diminuent;
  • manque de libido.

Le traitement est prescrit par un endocrinologue, une correction hormonale est effectuée.

Syndrome de Nelson

Cette condition se développe dans le contexte d'une forte diminution du taux d'hormones surrénales dans le sang. Le plus souvent, on ne parle pas d'une simple diminution, mais de l'absence totale de ces substances vitales dans le corps humain..

Le syndrome peut survenir en réaction à une intervention chirurgicale visant à retirer les glandes surrénales pendant le traitement chirurgical de la maladie d'Itsenko-Cushing, en raison de blessures et d'hémorragies dans l'organe. Cette condition nécessite une hospitalisation urgente, le traitement ne peut être effectué que dans un hôpital, car l'aggravation de la condition peut entraîner le coma ou la mort. La tâche des médecins est de vérifier le fond hormonal du patient afin de découvrir la véritable cause de son état..

Symptômes

Ce syndrome est caractérisé par un certain nombre de symptômes:

  • transpiration abondante;
  • confusion ou perte de conscience;
  • abaisser la tension artérielle;
  • dysfonctionnement du tractus gastro-intestinal;
  • vomissement;
  • la faiblesse;
  • baisse de la glycémie.

Hyperaldostéronisme

Cette maladie est caractérisée par une libération excessive d'aldostérone. Cette maladie se développe chez les femmes pour un certain nombre de raisons:

  • maladie grave du foie;
  • maladies inflammatoires chroniques des reins et des voies urinaires;
  • insuffisance cardiaque.

Symptômes

Cette maladie est caractérisée par un certain nombre de signes:

  • Irrégularités menstruelles;
  • maux de tête réguliers;
  • tachycardie;
  • crampes nocturnes des muscles du mollet;
  • perturbations de sommeil.

Le traitement de cette maladie chez la femme peut être effectué à la fois en milieu hospitalier et en ambulatoire..

Troubles des glandes surrénales chez la femme: à la limite de la norme et de la pathologie

Bien sûr, les troubles graves du travail des glandes surrénales sont difficiles à ignorer, car leurs manifestations perturbent gravement le bien-être du patient. Cependant, il existe de nombreux cas où les patients ont enduré des symptômes pendant des années sans consulter un médecin, bien que la raison en soit précisément la perturbation des glandes surrénales..

L'incapacité de concevoir et de porter un enfant est un problème courant auquel sont confrontées les femmes modernes. Souvent, la cause de l'infertilité est précisément la déviation du travail des glandes endocrines, en particulier des glandes surrénales. Le traitement ne sera efficace que si les taux d'hormones sont ajustés. Si vous ressentez les symptômes suivants, vous devriez demander l'aide d'un endocrinologue:

  • augmentation de la photosensibilité: après une exposition au soleil, des taches de vieillesse apparaissent sur la peau;
  • diminution de la taille des glandes mammaires et de l'utérus;
  • sensations douloureuses dans la région des glandes mammaires;
  • prolifération du clitoris;
  • irrégularités menstruelles ou absence complète de menstruation;
  • douleur des glandes mammaires;
  • acné abondante sur le visage.

Les maladies des femmes sont étroitement liées au travail des organes du système endocrinien. L'intervention du médecin est nécessaire dès les premiers symptômes de la maladie afin d'éviter une aggravation supplémentaire de ses symptômes.

Chez la plupart des femmes atteintes de pathologies des glandes surrénales, les médecins diagnostiquent l'infertilité. Si une grossesse survient, elle est constamment sous la menace d'une panne. Par conséquent, une femme souffrant d'anomalies dans le travail des glandes surrénales doit être constamment sous la surveillance de médecins pendant la période de procréation, la tâche des médecins est de vérifier et de surveiller en permanence le fond hormonal du patient..

Maladies des glandes surrénales. Symptômes chez la femme, diagnostic, traitement

Les processus pathologiques dans les glandes surrénales provoquent de nombreuses maladies accompagnées de symptômes inattendus. La production d'hormones est perturbée, ce qui entraîne un effet négatif sur le fonctionnement des systèmes endocrinien et cardiovasculaire chez la femme. Il est important de consulter un endocrinologue en temps opportun, de subir un diagnostic et de commencer le traitement.

Qu'est-ce qu'une maladie surrénalienne

Les glandes surrénales sont un organe endocrinien apparié. Ils sont situés au-dessus des reins. La fonction principale est de produire des hormones pour soutenir les processus vitaux du corps humain (métabolisme, adaptation aux conditions défavorables).

Les glandes surrénales ont une structure complexe:

Glandes surrénales
Substance corticaleMatière cérébrale
  • minéralocorticoïdes (aldostérone);
  • glucorticoïdes (cortisol);
  • hormones sexuelles (androgènes).
  • adrénaline;
  • norépinéphrine.

Les maladies des glandes surrénales perturbent le fonctionnement des organes, supprimant ou améliorant leur fonctionnement. L'hyperactivité s'explique plus souvent par la formation de tumeurs hormonales (phéochromocytome, corticostérome, aldostérome).

Types de maladies surrénales

Les glandes surrénales (les symptômes de la maladie chez les femmes dépendent de la cause des processus pathologiques) dans le corps humain soutiennent le travail des systèmes vitaux. La perturbation de leur fonctionnement provoque de graves changements.

Les maladies suivantes sont plus fréquentes chez les femmes:

NomLa description
Hyperaldostéronisme (syndrome de Connes).La maladie est caractérisée par une production excessive d'aldostérone par le cortex surrénalien. Les facteurs provoquants sont l'insuffisance cardiaque, le dysfonctionnement hépatique, la cirrhose, la néphrite chronique.
Insuffisance surrénalienne aiguë.Les processus pathologiques provoquent une nécrose post-partum, des lésions auto-immunes de l'hypophyse, des tumeurs malignes et des maladies infectieuses prolongées.
Syndrome adrénogénital.Un complexe de pathologies congénitales sur fond de mutation génétique.
Phéochromocytome.Tumeur maligne ou bénigne dont la cause est dans la plupart des cas un facteur héréditaire.
Maladie d'Addison (hypocorticisme).Maladie rare caractérisée par une interruption de la production de cortisol par les glandes surrénales. La pathologie est le résultat de la tuberculose, une forte intoxication du corps, provoquée par des produits chimiques. Les processus auto-immuns conduisent également au développement de la maladie d'Addison.
Syndrome d'Itsenko-Cushing.Des processus pathologiques se développent en raison de l'effet négatif des hormones surrénales sur le corps humain.
Glandes surrénales. Symptômes de la maladie du syndrome d'Itsenko-Cushing.

Dans toutes les situations, la production d'hormones échoue. Les patients ont besoin de l'aide d'un endocrinologue et du bon traitement pour éviter de graves complications.

Stades et gravité de la maladie surrénalienne

Compte tenu du stade et de l'étendue de la pathologie, l'endocrinologue prescrit un examen approprié et sélectionne des médicaments efficaces.

NomLa description
Degré léger.Signes cliniques modérés, absents dans certaines situations.
Moyenne.Les symptômes sont parfaitement apparents, il n'y a pas de complications possibles.
Lourd.Non seulement des signes de maladie surrénalienne sont présents. Complications (fractures pathologiques, insuffisance cardiaque, aménorrhée, processus atrophiques, troubles mentaux graves).

Compte tenu de l'évolution des maladies surrénaliennes, il existe un stade progressif où les signes cliniques se développent rapidement sur plusieurs mois. Un processus lent est appelé torpide. Des signes de processus pathologiques apparaissent au fil des ans.

Symptômes de la maladie des glandes surrénales

Les glandes surrénales (les symptômes de la maladie chez les femmes sont différents dans chaque cas) dans le contexte de facteurs provoquants augmentent ou diminuent la production d'hormones.

Les processus pathologiques, en tenant compte de la gravité, sont caractérisés par les signes cliniques suivants:

  • violation du poids corporel (diminution ou augmentation);
  • fluctuations de la pression artérielle (augmentation ou diminution);
  • cardiopalmus;
  • trouble du sommeil;
  • augmentation de la sensibilité de la peau;
  • douleur dans l'abdomen;
  • nausée et vomissements;
  • faiblesse du corps, perte de force, fatigue chronique;
  • la peau s'assombrit;
  • des vergetures se forment sur le corps;
  • vertiges et maux de tête;
  • augmentation de la transpiration, tremblements des mains;
  • parésie partielle ou complète, paralysie;
  • douleur dans les muscles;
  • violation du cycle menstruel;
  • anxiété, nervosité, irritabilité et peur;
  • perte de cheveux partielle ou totale.

Il est important d'établir un diagnostic précis, car un traitement inopportun ou incorrect peut entraîner la progression de la maladie et l'apparition de complications. L'examen médical permettra de différencier les maladies surrénales et de choisir un traitement efficace.

Causes de l'apparition de maladies des glandes surrénales

Les glandes surrénales (les symptômes de la maladie chez la femme nécessitent un diagnostic minutieux afin d'établir la cause de la pathologie) sont responsables de la production d'hormones qui régulent les processus vitaux dans le corps humain.

Les glucocorticoïdes soutiennent le métabolisme énergétique et matériel. Les hormones de stress sont l'adrénaline et la noradrénaline. Les minéralocorticoïdes sont responsables du métabolisme de l'eau et du sel.

Les violations et le développement de processus pathologiques sont provoqués par les facteurs suivants:

NomLa description
Augmentation de la production de l'hormone ACTH.Il régule les glandes surrénales. Un excès d'hormone accompagne la maladie d'Itsenko-Cushing.
Carence en ACTH.De faibles taux d'hormones hypophysaires entraînent une insuffisance surrénalienne secondaire.
Augmentation de la production d'hormones par les glandes surrénales elles-mêmes.Les troubles conduisent à l'apparition d'une tumeur.
Dommages ou organes manquants.Une production insuffisante d'hormones provoque le développement d'une insuffisance surrénalienne aiguë ou chronique primaire.

Les lésions auto-immunes, les traumatismes, les infections et les tumeurs du système nerveux central provoquent également le développement de processus pathologiques. Il en va de même pour les hémorragies surrénales pendant le travail, l'hypoplasie congénitale et le dysfonctionnement du cortex..

Les facteurs de risque suivants contribuent au développement de processus pathologiques:

  1. Malbouffe (aliments frits, salés, en conserve, gras).
  2. Mauvaises habitudes (boissons alcoolisées, produits du tabac).
  3. Environnement défavorable.
  4. Âge (les maladies surrénales sont plus souvent diagnostiquées chez les enfants et les adultes de 40 à 50 ans).
  5. Hypertension artérielle.
  6. Fatigue chronique et situations stressantes.

Augmente le risque de développer des processus pathologiques, des maladies chroniques et des tumeurs du système endocrinien. Il est important de consulter un médecin en temps opportun, dès l'apparition des premières violations, afin de suivre un traitement et d'éviter les conséquences négatives.

Diagnostic des maladies surrénales

L'examen et le traitement sont prescrits par un endocrinologue. Il est important de se rendre à l'hôpital en temps opportun pour éviter de graves complications..

Les tests suivants aideront à établir un diagnostic précis et à déterminer la maladie des glandes surrénales:

NomLa description
Examen échographique (échographie).L'examen vous permet de déterminer les processus atrophiques et l'emplacement exact des tumeurs, d'une taille allant de 1,5 cm.
Imagerie par résonance magnétique (IRM).Permet d'identifier la tuberculose surrénalienne, les calcifications et les tumeurs. Différencier les maladies des autres pathologies.
Examen aux rayons X.Les résultats montreront le développement de processus pathologiques.
Tomodensitométrie (CT).Vous permet d'identifier les violations si la radiographie a montré des résultats douteux. Évaluez également l'emplacement et la taille de la tumeur surrénale, l'étendue de sa propagation, les métastases. Changements également dans les ganglions lymphatiques.
Recherche hormonale.Les tests aident à identifier les troubles électrolytiques et métaboliques.
Analyses de sang et d'urine.Les résultats montrent les niveaux d'hormones.

De plus, une biopsie est réalisée pour obtenir un maximum d'informations concernant les lésions du tissu surrénalien. Un test avec l'ACTH aide à identifier les violations dans le travail des organes et à identifier la maladie.

La méthode de diagnostic la plus informative, effectuée dans l'ordre suivant:

  1. Le sang est prélevé pour vérifier les niveaux de corticostéroïdes.
  2. 0,25 mg d'hormone synthétique («Synakten») est injecté par un compte-gouttes ou une injection.
  3. Après 30 à 60 minutes, le sang est à nouveau prélevé pour analyse sur une personne.

Les résultats normaux montreront au moins une augmentation du double des taux sanguins de corticostéroïdes du patient. L'absence d'augmentation indique des problèmes dans le travail des glandes surrénales. Des diagnostics supplémentaires et la consultation d'un endocrinologue seront nécessaires.

Quand voir un médecin

Une personne a besoin d'une aide médicale lors des premières violations du travail des glandes surrénales et de l'apparition de signes cliniques. L'endocrinologue est responsable du diagnostic et du traitement. Dans certaines situations, une consultation supplémentaire avec un thérapeute, un nutritionniste et un urologue sera nécessaire.

Les glandes surrénales (les symptômes de la maladie chez la femme nécessitent une référence rapide à un spécialiste) cessent de fonctionner normalement sans traitement, perturbant le travail de nombreux systèmes du corps humain. La thérapie prescrite par un médecin aidera à prévenir les complications graves..

Prévention des maladies surrénales

Les pathologies endocriniennes peuvent être évitées si vous suivez les simples recommandations des médecins:

  1. Adhérez à une bonne nutrition, buvez des complexes vitaminiques.
  2. Mener une vie saine et active, tempérer le corps.
  3. Abandonnez les mauvaises habitudes (alcool, cigarettes).
  4. Consultez en temps opportun un médecin pour le traitement de diverses maladies infectieuses et autres pathologies de toute origine. Ils affectent négativement le travail du système endocrinien, perturbant le travail des glandes surrénales.
  5. Protégez votre corps des effets néfastes des facteurs environnementaux (rayons ultraviolets, composés chimiques).
  6. Toute violation, accompagnant également les symptômes, doit vous alerter et vous forcer à vous rendre à l'hôpital. L'endocrinologue procédera à un examen, prescrira des diagnostics supplémentaires et sélectionnera le traitement le plus efficace.

Un stress fréquent et un épuisement nerveux provoquent des maladies surrénales. La prévention consiste à minimiser les situations négatives dans la famille ou au travail. Il est important de protéger votre corps du stress, d'améliorer le microclimat psychologique.

La prise incontrôlée de médicaments antibactériens perturbe le travail des glandes. Par conséquent, l'endocrinologue recommande d'abandonner tout auto-traitement..

En cas de violation, un avis médical et une thérapie correctement sélectionnée sont nécessaires.

Pour éviter les exacerbations ou complications graves, il est important d'observer la prévention également pendant la période de rémission. Les actions du patient sont le strict respect du schéma thérapeutique prescrit par l'endocrinologue et ses recommandations.

Méthodes de traitement des maladies surrénales

Le traitement est sélectionné par un endocrinologue après un examen médical approfondi et en fonction des résultats obtenus. Le médecin prend en compte l'état du corps du patient, le degré de développement des processus pathologiques et la localisation de la maladie. L'automédication est complètement exclue, car une thérapie inappropriée peut aggraver la santé du patient et provoquer de graves conséquences.

Médicaments

Les médicaments sont sélectionnés par un médecin après un diagnostic approfondi basé sur les résultats obtenus. L'hormone synthétique remplace celle qui devrait être produite par les glandes surrénales.

Groupe de médicamentsNomApplication et efficacité
Médicaments corticostéroïdes."Retabolil", "Methandrostenolone".Les médicaments sont pris par voie orale à 5 mg 3 r. par jour avant les repas pendant 1 à 2 mois.
Produits de réhydratation.Solution de glucose à 5%.La dose quotidienne dans les 2 premiers jours est de 3-4 litres de liquide.
Médicaments pour rétablir l'équilibre électrolytique.Solution de chlorure de sodium.Le médicament est injecté par voie intraveineuse à 20-30 ml.

En outre, pour les patients atteints de maladies surrénales, le médecin prescrit de la vitamine C. La posologie quotidienne est de 1 à 2 g, qui doit être prise tout au long de l'année. Lorsqu'une infection est attachée, l'endocrinologue sélectionne des médicaments antibactériens.

Méthodes traditionnelles

Les recettes des guérisseurs et des guérisseurs sont utilisées non seulement pour traiter les glandes surrénales, mais aussi comme prophylaxie. La thérapie est effectuée de manière globale, des méthodes folkloriques sont utilisées avec la prise de médicaments traditionnels.

NomRecetteApplication et efficacité
Teinture avec perce-neige.Fleurs (80 pcs.) Versez la vodka (0,5 l). Insister sur le mélange résultant à la lumière du jour pendant 40 jours. Filtrez l'agent et prenez selon le schéma.Le médicament se boit en 20 gouttes. 20 minutes avant les repas 3 r. par jour.
Décoction de géranium.Broyer la plante et 1,5 c. verser de l'eau chaude (1 c. à soupe). Après refroidissement, filtrer le mélange.Le bouillon obtenu est pris après les repas, au lieu du thé. Le médicament stimule les glandes surrénales.
Médicament de la pulmonaire.Broyez la plante et versez 30 g d'eau bouillante. Faire tremper 40 minutes et filtrer.L'outil est pris en 200 g 4 p. par jour 30 minutes avant les repas.
Graines de lin.Versez 2 cuillères à soupe. les graines avec de l'eau chaude (1 c. à soupe) et laisser reposer toute la nuit. Filtrer le matin et prendre selon le schéma.Améliore le métabolisme des glandes surrénales avec une production accrue d'hormones. Le médicament se boit chaque matin à jeun pendant 1 mois.
Collection d'herbes.Mélanger le millepertuis, le thym, la renouée des oiseaux et l'achillée millefeuille dans des proportions égales (1 cuillère à soupe). Versez de l'eau bouillante dessus (1l). Insister pendant quelques heures et bien filtrer.Le produit peut être bu après la chirurgie pour accélérer la rééducation et la récupération. Il est recommandé de prendre 2 cuillères à soupe. 4 p. par jour.

Il est recommandé de discuter du traitement avec un endocrinologue afin de prévenir d'éventuelles complications ou l'apparition de symptômes allergiques. Les remèdes populaires sont utilisés comme traitement adjuvant pour les maladies des glandes surrénales chez les femmes.

Autres méthodes

Compte tenu de la source des processus pathologiques et de l'état du patient, dans une situation difficile, une personne subit une intervention chirurgicale.

NomVueLa description
Surrénalectomie.Traditionnel.Chirurgie abdominale, après quoi une suture reste. Pour retirer une petite tumeur, une petite incision est pratiquée dans le bas du dos ou dans le dos. Une masse importante nécessite une large incision dans l'abdomen.
Endoscopique.Lors des procédures médicales, le chirurgien utilise des instruments spéciaux et un endoscope. Une incision de 1 cm suffit pour retirer la tumeur.
Destruction.Intervention chirurgicale pour la maladie d'Itsenko-Cushing. En cours de manipulation, la glande surrénale hyperplasique est détruite en raison de l'introduction d'éthanol ou d'un agent de contraste. La destruction est utilisée en conjonction avec des médicaments ou une radiothérapie.
Adénomectomie.Transphénoïdal.L'opération est indiquée pour les patients diagnostiqués avec un petit adénome hypophysaire.
Transfrontal.La procédure est utilisée pour les gros adénomes surrénaliens.

Après avoir retiré les glandes surrénales, il est possible de se débarrasser de la maladie, mais le patient aura besoin d'un traitement hormonal substitutif.

Le traitement complexe implique l'utilisation de méthodes supplémentaires:

NomLa description
Mode.Pendant le traitement, les patients doivent éviter le stress psycho-émotionnel, peu d'activité physique est autorisée. L'endocrinologue recommande à ses patients d'avoir sur eux une note de service indiquant non seulement les données de la personne, mais également le diagnostic de la maladie, les médicaments utilisés.
Radiothérapie.Il est prescrit aux patients présentant une sévérité légère ou modérée du développement de maladies. Au cours de la procédure, la région hypothalamo-hypophysaire est irradiée. Le traitement est effectué de manière globale, associé à une intervention chirurgicale ou à la prise de médicaments.

Pour les pathologies surrénales, la gamma thérapie est utilisée. Le traitement comprend 1,5-1,8 Gy 5-6 roubles. dans la semaine. Le cours minimum de thérapie dure de 3 à 6 mois. Dans 60% des cas, le pronostic de guérison est positif.

Les endocrinologues modernes utilisent également l'irradiation par protons pour lutter contre les maladies surrénales. La méthode de traitement est efficace dans la plupart des cas (80-90%). Par rapport à la gamma thérapie, l'irradiation par protons a moins d'effets secondaires.

Pendant le traitement de la maladie des glandes surrénales, l'endocrinologue recommande de suivre une nutrition diététique:

Produits autorisésAliments interdits
  • viande bouillie;
  • pommes cuites;
  • un poisson;
  • salade et légumes frais;
  • persil;
  • aneth;
  • oignon frais.
  • légumes séchés;
  • des noisettes;
  • les légumineuses;
  • café;
  • boissons alcoolisées et gazeuses;
  • produits de chocolat;
  • plats gras et salés.

Le régime doit contenir des protéines, des glucides, du sel de table et des vitamines. Les produits contenant du potassium (pommes de terre au four, figues, raisins secs, abricots, pruneaux) doivent être supprimés du menu. Il est recommandé d'abandonner les pois, les haricots.

Complications possibles

Le moindre dysfonctionnement des glandes surrénales et les symptômes pathologiques nécessitent une attention médicale et un traitement rapide.

Sans thérapie, de graves complications surviennent, pouvant aller jusqu'à un résultat mortel:

NomLa description
Coma.Une maladie grave qui résulte d'une insuffisance surrénalienne. Un facteur provoquant est une exacerbation de la maladie ou une thérapie mal choisie.
Insuffisance cardiaque aiguë.Complication de la maladie des glandes surrénales, plus souvent due à un traitement inapproprié.
Crise d'AddisonL'insuffisance cardiaque se développe et la personne tombe dans le coma, après un certain temps, elle meurt. Les signes d'accompagnement sont l'odeur d'acétone de la bouche, le délire, les convulsions, la faiblesse, les vomissements, la diarrhée et les mains et les pieds froids.

Les conséquences les plus dangereuses des maladies surrénales sont les complications infectieuses et cardiovasculaires..

Les glandes surrénales sont un organe vital pour le corps humain, car le fonctionnement de nombreux systèmes dépend de leur travail. Il est dangereux de s'auto-traiter et de refuser l'assistance médicale d'un endocrinologue. Sans traitement approprié de la maladie chez les femmes, les symptômes progressent, des complications et des conséquences négatives apparaissent..

Conception de l'article: Oleg Lozinsky

Vidéo sur les maladies surrénales

Maladies des glandes surrénales - diagnostics et nouvelles options de traitement:

"Maladies des glandes surrénales chez la femme - fonctions, principaux symptômes et schémas thérapeutiques"

5 commentaires

Les glandes surrénales jouent un rôle essentiel dans la régulation hormonale de l'organisme. Si une femme est diagnostiquée avec une pathologie surrénalienne sévère, il est probable que la patiente suivra un traitement hormonal substitutif pour le reste de sa vie, et sera même enregistrée pour «invalidité due à une maladie générale»..

Malheureusement, à l'heure actuelle, il devient de plus en plus difficile de consulter un endocrinologue. La fameuse «optimisation des soins de santé» a conduit au fait qu'un thérapeute polyclinique est devenu un «distributeur de coupons» pour des spécialistes restreints. Il remplit beaucoup de papiers, subit un examen médical et ne peut souvent tout simplement pas prendre le temps de recueillir les symptômes nécessaires.

Par conséquent, il est nécessaire que chaque personne ait un minimum de connaissances nécessaires pour simplement déterminer quel spécialiste vous devez vous inscrire dans un centre médical payant afin de ne pas payer deux fois. Aujourd'hui, nous allons parler des glandes surrénales: comment elles fonctionnent, pourquoi elles existent et quels symptômes de leur défaite se retrouvent chez les femmes.

Les glandes surrénales: ce qu'elles sont et où se trouvent-elles?

glandes surrénales chez les femmes

Les glandes surrénales sont de petites glandes appariées en forme de "pression" sur le dessus de chaque rein. Les glandes surrénales, comme les reins, sont situées dans l'espace rétropéritonéal. La taille de chacun ne dépasse pas 6 cm sur 3 cm La couleur est brun clair et légèrement différente de celle du tissu adipeux jaunâtre.

La structure interne de ces petites glandes est très intéressante. Ils se composent de deux couches très différentes, même en apparence, le cortex et la moelle épinière:

  • Le cortex surrénalien est divisé en quatre zones (faisceau, soudanophobe, glomérulaire et réticulaire) et produit des hormones.

La zone glomérulaire synthétise l'aldostérone, les hormones corticostéroïdes (corticostérone, cortisol et cortisone) sont produites dans la zone du faisceau et des formes inactives d'androgènes (c'est-à-dire des hormones sexuelles mâles) sont produites dans la zone réticulaire. La zone soudanophobe produit des cellules qui "se spécialisent" et se dirigent vers d'autres parties du cortex.

  • La substance cérébrale produit de l'adrénaline et de la noradrénaline.

Ainsi, les glandes surrénales sont complètement «dédiées» à la production d'hormones, et c'est leur fonction principale. Quels sont les effets des hormones surrénales??

Fonction surrénalienne dans le corps humain

Les hormones du cortex et de la médullosurrénale sont vitales. Le prélèvement de ces organes des deux côtés conduit à la mort, et la thérapie de remplacement totale est trop difficile, et conduit également rapidement à la mort, car elle ne peut pas rivaliser avec la régulation naturelle subtile avec rétroaction.

Les fonctions des glandes surrénales sont nombreuses, et se construisent en fonction de la production d'hormones, dont il existe une cinquantaine d'espèces au total:

  • L'aldostérone et les hormones de son groupe maintiennent un métabolisme eau-sel normal, augmentant l'excrétion de potassium et de protons dans l'urine et réduisant l'excrétion de sodium, de chlore et de bicarbonate de sodium;
  • Les hormones corticostéroïdes sont synthétisées à partir du cholestérol, et ne serait-ce que pour cette raison, elles peuvent être considérées comme un composé vital.

Ces substances adaptent le corps aux effets stressants du monde environnant. Ils nous protègent des infections et des blessures, suppriment l'inflammation et les réactions allergiques et bloquent l'apparition de maladies auto-immunes. Les hormones surrénales favorisent la glycémie et augmentent les réserves de glycogène hépatique.

Ils affectent le métabolisme des graisses et, dans le même temps, dans certaines parties du corps, les réserves de graisse diminuent, mais dans d'autres elles augmentent. C'est exactement à quoi ressemblent les patients (personnes en surpoids avec des bras et des jambes minces) avec des lésions des glandes surrénales, lorsque la synthèse de ces hormones augmente.

  • Les androgènes du cortex surrénalien dans le corps féminin sont la source de testostérone. Chez les femmes, environ 65% de cette substance est produite précisément par le «traitement» des androgènes du cortex surrénalien;
  • L'adrénaline et la noradrénaline maintiennent le tonus vasculaire et la vasoconstriction. La noradrénaline est nécessaire en cas de choc avec une forte baisse de la pression artérielle causée par l'expansion des vaisseaux périphériques (c'est-à-dire sans perte de liquide). L'adrénaline aide à décomposer rapidement les graisses, induit le glucose du dépôt dans la circulation sanguine, prépare les muscles à l'exercice et est une hormone de «préparation au stress».

Mais tout cela n'est que théorie. À quoi ressemblent les maladies qui affectent les glandes surrénales??

Les symptômes de la maladie des glandes surrénales peuvent-ils faire mal?

L'obésité est l'un des symptômes du dysfonctionnement surrénalien

Les signes de la maladie des glandes surrénales sont assez divers. Voici un exemple tiré d '"un autre opéra". Par exemple, tout le monde sait que l'estomac, les intestins, la vésicule biliaire et le foie sont tous des organes digestifs situés dans la cavité abdominale. Par conséquent, un symptôme courant est la douleur abdominale. Les glandes surrénales ne peuvent pas blesser.

Plus précisément, ils peuvent blesser, comme tous les organes internes, par exemple, avec suppuration, avec une augmentation rapide des tumeurs surrénales, avec du phlegmon de tissu rétropéritonéal. Mais ces douleurs ne sont pas un signe spécifique de leur défaite, car un tel symptôme est des troubles causés par un manque ou un excès de synthèse hormonale..

Les symptômes de la maladie des glandes surrénales chez les femmes peuvent sembler totalement indépendants les uns des autres. Nous listons les principales lésions de ces glandes importantes..

Conditions associées à une production accrue d'hormones

Les maladies des glandes surrénales comprennent la maladie d'Itsenko-Cushing et le syndrome de Cushing, l'hyperaldostéronisme primaire (avec une production accrue de minéralocorticoïdes) et l'androstérome (une tumeur qui produit des androgènes). Il peut également y avoir corticoestroma (survient chez les hommes), ainsi que des tumeurs mixtes qui produisent différentes hormones.

C'est pourquoi le concept même d '«adénome surrénalien chez la femme» peut inclure une variété de symptômes. Après tout, "l'adénome" est une tumeur de la glande, et comme nous le savons déjà, la glande surrénale synthétise plus de 50 hormones différentes.

À propos du syndrome et de la maladie de Cushing

Il s'agit d'une condition dans laquelle des quantités excessives d'hormones corticostéroïdes sont produites. Dans le cas où la glande pituitaire produit un excès d'ACTH - hormone adrénocorticotrope (l'hormone est le «boss» des glandes surrénales), alors cette condition s'appelle la maladie d'Itsenko-Cushing et fait référence à la pathologie de l'hypophyse. De plus, l'ACTH peut être produite par des tumeurs du poumon et du médiastin..

Parfois, cet état d'hypercortisolisme se développe sans aucun lien avec l'ACTH. Dans ce cas, nous parlons d'une tumeur du cortex surrénalien chez une femme, puis cela s'appelle le syndrome de Cushing. Il peut s'agir d'un corticostérome ou d'un carcinome (tumeur maligne). Les symptômes de lésions des glandes surrénales sont les suivants:

  • Obésité avec dépôts graisseux sur le visage, le cou, la poitrine, le dos et la nuque. Le visage est en forme de lune, les bras et les jambes sont minces, ils souffrent d'hypotrophie musculaire;
  • Le teint est violet, bouffi, parfois avec une teinte bleutée;
  • La peau est fine, sèche, "marbrée", les vaisseaux y sont clairement visibles;
  • De longues stries violettes et violettes apparaissent sur l'abdomen, les cuisses, les glandes mammaires, les épaules;
  • Des zones d'hyperpigmentation sont exprimées;
  • La sécrétion de sébum est altérée, l'acné et les hémorragies sous la peau sont visibles;
  • L'ostéoporose est très prononcée, avec des fractures pathologiques des vertèbres, du col fémoral;
  • Il existe une dystrophie myocardique, des troubles du rythme cardiaque;
  • Le diabète se joint souvent - après tout, un excès d'hormones augmente le taux de sucre dans le sang (dans 10 à 15% de tous les cas);

Il existe d'autres symptômes - l'excès d'androgènes augmente souvent avec les glucocorticostéroïdes. La croissance des cheveux de type masculin (hirsutisme) se produit, la menstruation diminue et l'aménorrhée s'installe. Une telle tumeur, sécrétant principalement des précurseurs de testostérone, est appelée androstérome..

Hyperaldostéronisme

C'est le nom du complexe de symptômes causé par une production accrue d'aldostérone et d'autres minéralocorticoïdes. Comme d'habitude, la maladie a une forme primaire (le plus souvent, une tumeur surrénalienne au niveau de la zone corticale responsable de la production d'aldostérone). Cette condition est appelée syndrome de Connes..

Il existe également un hyperaldostéronisme secondaire, dans lequel il n'y a pas de tumeur, et l'aldostérone monte sur commande du «centre» - ceci est associé à des troubles du métabolisme hydroélectrolytique, un rétrécissement des artères rénales, un syndrome néphrotique ou une insuffisance cardiaque congestive. Le système rénine - angiotensine - aldostérone est impliqué, mais nous ne nous attarderons pas là-dessus. Comment cette pathologie se manifeste-t-elle? Voici les principaux symptômes:

  • Augmentation de la pression artérielle et l'inefficacité des médicaments pour l'abaisser;
  • Faiblesse musculaire, crampes, signes d'une diminution du taux de potassium (il vous suffit de faire un test sanguin pour les électrolytes);
  • Dans les cas graves, une polyurie se développe (l'excrétion urinaire par jour est supérieure à 1,5 à 2 litres) et une nycturie (prévalence de la miction nocturne pendant la journée).

Phéochromocytome

Jusqu'à présent, nous avons écrit sur l'augmentation de la production d'hormones corticales. Un phéochromocytome est une tumeur de la moelle qui sécrète de l'adrénaline et de la norépinéphrine. En clinique, elle se manifeste par une hypertension artérielle maligne, qui se poursuit par des crises.

Chaque femme sait quelles sont les sensations lorsque ces hormones sont produites. Si une explosion ou un coup de feu retentit soudainement, un bassin de fer est soudainement tombé dans la maison, puis la peur surgit, puis elle transpire, la pression monte, et vous devez «vous éloigner» de l'expérience. Imaginez cet état multiplié et fréquent..

Dans de nombreux cas, si une femme n'est pas pressée de consulter un médecin, une tumeur des glandes surrénales entraînera des crises cardiaques, des accidents vasculaires cérébraux, un œdème pulmonaire, une encéphalopathie. Les principaux symptômes du phéochromocytome sont les suivants:

  • Pression «hors échelle» périodique: le niveau de pression artérielle dépasse 250 mm. rt. Art. (Haut);
  • Entre les crises (qui correspondent à la libération d'hormones de la tumeur), la pression est souvent réduite et des évanouissements se produisent en se levant;
  • Il y a des plaintes d'interruptions dans la région du cœur, de fièvre, d'essoufflement, de constipation;
  • Parfois, les attaques se déroulent comme des attaques de panique, avec une agitation et une peur prononcées. Il y a un mal de tête, une déficience visuelle;
  • Si la tumeur est maligne, elle peut donner des métastases rapides à d'autres organes et se manifester dans une clinique appropriée (jaunisse, anémie, épuisement, douleurs osseuses, etc.).

Diminution de la production d'hormones surrénales

L'hypocorticisme est une condition dans laquelle la production de corticostéroïdes est réduite. Cela peut être à la fois primaire et secondaire. Souvent, les maladies auto-immunes sont à blâmer et la pathologie est appelée maladie d'Addison. Dans cette maladie surrénalienne, en raison d'une carence à la fois en aldostérone et en cortisol, la déshydratation, la perte d'électrolytes et une modification de leur rapport sont au premier plan. Pour réduire la fonction des glandes surrénales, il est caractéristique:

  • L'apparition de pigments foncés sur la peau (mamelons, région génitale), parties ouvertes du corps. Il est important que l'assombrissement («bronze») se produise là où le soleil ne tombe pas - dans les plis cutanés et même sur les muqueuses;
  • Sur fond de "bronze", il peut y avoir des taches pâles de dépigmentation - vitiligo;
  • Il y a une diminution prononcée du poids corporel - de 3 à 15 kg;
  • Une asthénisation se produit, une faiblesse sévère, une dépression se développe;
  • Diminution de la libido;
  • Un symptôme important est une diminution de la pression artérielle, qui peut se manifester par un évanouissement en position debout et sous stress;
  • Diminution de l'appétit, des douleurs épigastriques apparaissent, des selles instables se produisent;
  • La perte de sodium entraîne une dépendance excessive aux aliments salés.

Qu'est-ce que l'eucorticisme et les incidentalomes?

Eucorticisme - ce sont des tumeurs des glandes surrénales qui proviennent de tissus indifférents et non hormonaux et qui sont complètement incapables de produire des hormones. Par conséquent, leur croissance est souvent imperceptible - ils maintiennent le fond hormonal d'une femme (créé par les glandes surrénales) dans la norme.

Par conséquent, il est nécessaire de rechercher une tumeur d'une autre manière, et souvent elle est trouvée par hasard - avec CT ou IRM. En raison de l'accident fréquent lors de la détection d'une tumeur dangereuse, ils sont appelés "incidentalomes" - ils peuvent provoquer du stress et une dépression, ou plutôt le fait de la détection. Parce que tout le monde a peur du cancer.

Quel médecin traite les glandes surrénales?

Quel médecin contacter?

Étant donné que les glandes surrénales sont un organe endocrinien, même si une tumeur hormonalement inactive est apparue, cela doit être prouvé.

Par conséquent, un médecin est nécessaire - un endocrinologue qui effectuera des études, des tests appropriés, déterminera le niveau d'hormones dans le sang et les symptômes causés par celles-ci. Dans certains cas (par exemple, avec des tumeurs non croissantes hormono-inactives), aucun traitement n'est nécessaire, mais une simple observation par un endocrinologue.

En cas de confirmation de la nécessité d'une intervention chirurgicale, le patient est transféré au service de chirurgie pure (du service d'endocrinologie), et en présence d'une tumeur maligne, un endocrinologue et un chirurgien - oncologue, ou un spécialiste en radiothérapie sont traités ensemble.

À propos du traitement et des médicaments des glandes surrénales

Les symptômes peuvent être accompagnés d'attaques de panique

Le traitement des glandes surrénales chez la femme dépend de la maladie. Ainsi, avec le syndrome et la maladie de Cushing, des médicaments sont prescrits pour réduire la production de stéroïdes. Dans le cas d'un adénome hypophysaire sécrétant de l'ACTH, il est retiré. L'hypophyse est également irradiée et, dans les cas graves, la glande surrénale est retirée (d'une part), s'il s'agit d'une cause centrale. Dans le cas d'une tumeur de la glande surrénale et d'un hypercortisolisme secondaire, ils agissent en fonction de la nature de la tumeur - ils sont retirés, irradiés ou une chimiothérapie est administrée..

Avec l'hypocorticisme, une thérapie à vie est prescrite, qui «remplace» le manque d'hormones. Habituellement, lorsque des hormones sont prescrites, il y a une amélioration nette et rapide de la condition..

Dans le cas de l'hyperaldostéronisme associé à une tumeur, il est retiré, parfois avec la glande surrénale. S'il s'agit d'un processus bilatéral, non associé à une tumeur, un traitement à long terme avec des diurétiques, des antagonistes du calcium et des inhibiteurs de l'ECA est indiqué.

Si un phéochromocytome est diagnostiqué, la mort est inévitable sans traitement. Il est nécessaire de retirer la glande surrénale, qui a une tumeur. Pendant que le patient se prépare à l'opération, des alpha-bloquants (doxazosine, prazosine) et des bêtabloquants (propranolol) sont prescrits comme protection contre les crises.

Si un incidentalome est diagnostiqué, il est supprimé si la taille est supérieure à 6 cm, ainsi qu'en cas de croissance progressive ou de début d'activité hormonale. En cas de stabilité, l'observation et l'IRM sont indiquées après 6, 12 et 24 mois.

Quelle est la ligne de fond?

Le pronostic dépend du diagnostic. Ainsi, avec des incidents stables, vous pouvez généralement les "oublier". Mais avec le phéochromocytome, s'il n'est pas traité, tôt ou tard une crise cardiaque, un accident vasculaire cérébral, des accidents vasculaires cérébraux répétés sur fond de crises hypertensives, avec une issue fatale inévitable.

Et dans le cas d'un traitement rapide, plus de 95% des patients surmontent avec succès le taux de survie à 5 ans, et seulement avec une forme récurrente maligne, ce pourcentage ne dépasse pas 40%.

Top