Catégorie

Des Articles Intéressants

1 Cancer
Si une femme a des hormones mâles élevées
2 Des tests
Test sanguin d'insuline
3 Des tests
Sentir une boule dans la gorge en avalant, comment se débarrasser des sensations
4 Larynx
Hormone du sommeil
5 Larynx
Traitement efficace, médicaments et inhalation pour la laryngite chez un enfant
Image
Principal // Pituitaire

Est-il possible de traiter la glande thyroïde chez les femmes avec des remèdes populaires


Dans cet article, vous apprendrez:

Dans la plupart des cas, lorsque nous sentons que quelque chose ne va pas avec notre corps, nous le brossons simplement: «C'est juste un rhume, une allergie ou déjà l'âge» - c'est ce que nous nous disons.

Parfois c'est vrai. Mais plus souvent que prévu, ces problèmes apparemment inoffensifs sont le signe de conditions médicales plus graves. Par exemple, les vertiges peuvent être un symptôme de maladie cardiovasculaire chez la femme..

Par conséquent, il est si important de prêter attention à tous les signes que notre corps nous donne - tels signes qui apparaissent dans les maladies de la glande thyroïde..

Bien que ce soit une petite glande dans notre gorge, la glande thyroïde est responsable de la production d'hormone thyroïdienne (ou hormone thyroïdienne), qui régule le métabolisme, la température corporelle et la fréquence cardiaque. En cas d'échec soudain, il y a deux façons possibles de développer la maladie: soit la glande devient hyperactive, ce qui conduit à un excès d'hormone, soit elle ralentit et devient «paresseuse», ce qui conduit à une carence hormonale.

Lisez la suite pour apprendre à reconnaître certains des signes avant-coureurs et des symptômes de maladies qui sont souvent négligés..

À quoi ressemble la glande thyroïde??

La glande thyroïde est située à l'avant du cou et a la forme d'un papillon, surlignée en rouge sur l'image ci-dessus. Il est difficile de croire que quelque chose d'aussi petit puisse avoir un si grand impact sur votre corps.

Si la glande thyroïde devient hyperactive, elle produit trop d'hormones, entraînant ainsi une hyperthyroïdie.

Il peut également devenir hypoactif et produire trop peu d'hormones, conduisant à une hypothyroïdie..

Types de maladies thyroïdiennes

La glande thyroïde humaine est une minuscule glande en forme de papillon à la base du cou. L'importance de cet organe dans la physiologie humaine est très élevée - la glande thyroïde régule le métabolisme (eau-minéraux, protéines, graisses et énergie) et stimule la croissance de certains types de cellules. La carence en hormone thyroïdienne produite par l'organe a un effet néfaste sur la fonctionnalité de tout l'organisme et les symptômes des maladies thyroïdiennes chez la femme le confirment..

Le dysfonctionnement thyroïdien peut être diagnostiqué à tout âge chez les personnes des deux sexes, mais le plus souvent, la maladie affecte les femmes de plus de 35 ans. Il est très difficile de reconnaître les maladies à leurs symptômes, car la plupart des signes ne sont pas spécifiques.

Selon le ministère de la Santé, environ 40% de la population de la Fédération de Russie souffre de pathologies thyroïdiennes et, dans certaines régions, près de 95% de la population a besoin d'un traitement. La raison d'une telle image déprimante est une combinaison de plusieurs facteurs: conditions environnementales défavorables, mauvaise nutrition (carence en iode et autres nutriments dans l'alimentation), troubles génétiques.

La liste des maladies thyroïdiennes comprend:

  • Hypothyroïdie - un manque d'activité hormonale d'un organe;
  • Hyperthyroïdie (thyrotoxicose, goitre toxique diffus);
  • La thyroïdite auto-immune (maladie de Hashimoto) est une pathologie dans laquelle les cellules de votre propre système immunitaire commencent à attaquer la glande;
  • Myxœdème;
  • Le crétinisme est un type d'hypothyroïdie congénitale;
  • Adénome thyroïdien;
  • Cancer de la thyroïde.

Le trouble thyroïdien le plus courant est l'hypothyroïdie - une carence en hormone thyroïdienne.

Toutes les pathologies de l'organe en question peuvent être primaires, causées par des troubles de la glande elle-même, et secondaires, résultant d'un échec de l'activité de l'hypothalamus-glande pituitaire - les parties du système nerveux central qui régulent la production d'hormones.

Hypothyroïdie

L'hypothyroïdie est le type le plus courant de maladie thyroïdienne. La maladie provoque des troubles métaboliques persistants et progressifs, altère le fonctionnement des vaisseaux sanguins et du cœur, de l'estomac et des intestins, et affecte l'activité du système nerveux.

Les faibles taux d'hormones affectent inévitablement le fonctionnement du cerveau: la production de sérotonine et de dopamine, les neurotransmetteurs responsables des émotions positives, diminue. Pour cette raison, l'hypothyroïdie provoque souvent des larmes, des sautes d'humeur, du ressentiment, une diminution des capacités cognitives et le développement d'une dépression à long terme. Il a été établi qu'un cinquième des états dépressifs (en particulier chez les femmes), qui sont traités avec des médicaments et une psychothérapie, sont en réalité causés par un manque d'hormones.

Les symptômes les plus courants de la maladie sont les suivants:

  • Fatigue, manque de force, fatigue constante;
  • Somnolence;
  • Diminution du tonus musculaire;
  • Préoccupation déraisonnable;
  • Indifférence au sexe;
  • Constipation récurrente
  • Problèmes de mémoire;
  • Convulsions fréquentes
  • Prise de poids malgré la quantité habituelle de nourriture;
  • Chute de cheveux;
  • Peau sèche;
  • Taux de cholestérol élevé;
  • Hypertension (pression artérielle élevée);
  • Changez le timbre de la voix;
  • Trouble de la déglutition (dysphagie).

Sans traitement, la maladie est lourde de complications potentiellement mortelles: la plus dangereuse d'entre elles est le coma hypothyroïdien. Cette condition survient souvent chez les femmes âgées en l'absence de thérapie spécifique. Une baisse du niveau d'hormone thyroïdienne dans le corps entraîne l'inhibition de la fonctionnalité de tous les systèmes. Un patient dans ce statut a besoin d'une hospitalisation urgente. Le coma peut être déclenché par une hypothermie, des infections aiguës, un infarctus du myocarde.

Hyperthyroïdie

L'hyperactivité de la glande thyroïde est plus fréquemment diagnostiquée chez les femmes âgées de 20 à 40 ans. La maladie est généralement d'origine auto-immune, c'est-à-dire qu'elle est causée par le comportement agressif de ses propres anticorps, qui stimulent une activité excessive des organes. Une production accrue d'hormone thyroïdienne provoque une intoxication et des perturbations de l'activité de nombreux organes.

Les principaux symptômes de l'hyperthyroïdie sont:

  • Irritabilité, agressivité, nervosité;
  • Transpiration intense;
  • Tachycardie (augmentation de la fréquence cardiaque);
  • Diarrhée et autres manifestations de dyspepsie;
  • Tremblement de la main;
  • Perte de poids dans le contexte d'une alimentation normale (parfois même excessive);
  • L'impuissance chez les hommes.

D'autres troubles thyroïdiens présentent des symptômes pour la plupart similaires. Une partie importante des maladies entraîne des changements d'aspect caractéristiques - un gonflement apparaît dans la région du cou, une exophtalmie (yeux exorbités) se développe, la peau devient pâle, les cheveux tombent ou des cheveux gris précoces se développent.

Toute pathologie de la glande thyroïde nécessite un traitement rapide et complet: le traitement est plus productif à un stade précoce.

Symptômes et signes de maladie

# 1: Se sentir bouleversé ou déprimé

Comme l'a montré la recherche, une glande thyroïde hyper ou hypoactive peut être directement liée à des changements d'humeur. Un taux d'hormones thyroïdiennes trop bas peut affecter la production de sérotonine «bonheur» dans le cerveau. Cela peut vous rendre inhabituellement triste ou même déprimé..

D'un autre côté, des niveaux alcalins trop élevés peuvent vous rendre anxieux, anxieux ou irritable..

# 2: Constipation

Si vous souffrez de constipation et que vous ne pouvez en aucun cas vous en débarrasser, le problème réside probablement dans le fait qu'une violation du processus de production d'acide chlorhydrique alcalin a entraîné un ralentissement de la digestion..

«C'est l'un des trois symptômes les plus courants de l'hypothyroïdie chez la femme», explique un spécialiste en médecine intégrative..

# 3: Excès de sommeil

Il est parfois difficile pour chacun de nous de se réveiller le matin, mais quand cela devient tout simplement insupportable, c'est un signal d'action, comme le dit le médecin..

En raison de la glande thyroïde "paresseuse", les principales fonctions du corps ralentissent considérablement, ce qui fait que la personne a sommeil même pendant la journée.

# 4: perte de cheveux et peau sèche


Vous avez la peau sèche et des démangeaisons constantes, même si l'hiver est encore loin? Cela pourrait être un symptôme d'hypothyroïdie. Le changement de l'état de la peau est dû à un métabolisme ralenti, ce qui entraîne une diminution du niveau de transpiration.

En outre, l'état des cheveux et des ongles peut s'aggraver. Même la perte de cheveux est possible. Quelle est la raison? Un manque d'hormone thyroïdienne peut interférer avec le processus normal de croissance des cheveux, entraînant une perte de cheveux. Parfois, les cheveux tombent même des sourcils.

«Beaucoup de femmes viennent et disent que le coiffeur les a envoyées ici», dit le médecin. «Ils disent:« Mon coiffeur a dit que mes cheveux tombaient et que je devais consulter un médecin au sujet de ma glande thyroïde ». Les coiffeurs en savent beaucoup plus sur les symptômes de la thyroïde que certains médecins! "

# 5: Gain de poids soudain

Bien que la prise de poids puisse résulter de divers facteurs, une prise de poids soudaine sans changement de régime alimentaire ou d'habitudes physiques devrait être préoccupante..

En général, c'est l'une des principales raisons pour lesquelles les patients viennent consulter un médecin. «Ils disent qu'ils mangent la même quantité que d'habitude, mais prennent tout de même du poids», explique le médecin. «Ils font les exercices, mais ça ne va nulle part. Ils ne peuvent pas perdre de poids. " Le plus souvent, cela se produit en raison d'un fonctionnement insuffisamment actif de la glande thyroïde..

# 6: manque d'intérêt sexuel

Le manque d'hormones équivaut à une faible libido.

Cependant, d'autres symptômes qui accompagnent les problèmes de thyroïde - prise de poids, perte de cheveux - peuvent également contribuer à une diminution de la libido..

# 7: Douleur et engourdissement musculaires

Si vous vous cognez le doigt sur quelque chose, le doigt fait généralement mal. Ou si nous entreprenons un nouvel exercice, comme le canoë, nous pouvons ressentir de la douleur dans nos bras au cours des prochains jours. Cette douleur est normale et compréhensible..

Mais si vous ressentez soudainement une douleur sans raison évidente ou un engourdissement dans les bras, les mains, les jambes ou les pieds, alors la glande thyroïde est le coupable..

Au fil du temps, un manque d'hormone thyroïdienne peut endommager le système nerveux du cerveau. «En conséquence, nous avons des accès de douleur ou d'engourdissement« inexpliqués »», explique le médecin..

# 8: "Fluttering" du coeur

Quand on tombe amoureux de quelqu'un, ce n'est pas étrange si notre cœur s'arrête.

Cependant, le battement cardiaque à la suite de problèmes de thyroïde est une tout autre affaire. Le battement est beaucoup plus palpable, comme si le cœur sautait plusieurs battements d'affilée. En général, vous pouvez même le sentir si vous sentez le pouls sur votre poignet ou votre cou..

Si cela est même légèrement similaire aux symptômes de l'échec, cela peut être dû à un rythme cardiaque rapide, ce qui peut à son tour signifier que votre corps a un excès d'hormone thyroïdienne..

# 9: assombrir l'esprit

Habituellement, avec l'âge, nous commençons à ressentir une sorte de trouble dans la tête - mais si cette condition s'aggrave soudainement, il peut y avoir un problème dans la glande thyroïde. Un excès d'acide chlorhydrique alcalin peut affecter la capacité de concentration, tandis qu'une carence entraîne un oubli..

«Lorsque nous traitons des patients pour hypothyroïdie, ils sont souvent très surpris lorsque le brouillard dans leur tête commence à se dissiper et à quel point leur bien-être s'améliore», explique le médecin. «De nombreuses femmes pensent que c'est juste une partie inévitable de la ménopause, alors qu'en fait c'est l'un des symptômes d'une maladie thyroïdienne..

# 10: Hypertension artérielle

Si vous souffrez d'hypertension artérielle et qu'aucun médicament ne semble pouvoir faire face au problème - comme une alimentation saine ou une activité physique accrue - vous voudrez peut-être faire tester votre thyroïde..

Une glande thyroïde insuffisamment active peut entraîner une augmentation du taux de «mauvais» cholestérol, ce qui, malheureusement, peut entraîner une hypertrophie du cœur ou une insuffisance cardiaque.

# 11: Augmentation de l'appétit et altération des papilles gustatives

Avez-vous le sentiment que la nourriture a soudainement un goût différent? Une glande thyroïde insuffisamment active peut provoquer des modifications du goût et des récepteurs olfactifs.

Cependant, si vous avez un problème de suralimentation, le problème peut être une hyperthyroïdie - ou une glande thyroïde hyperactive..

Dans ce cas, la partie de la maladie responsable de "l'hyperactivité" neutralise toutes les calories consommées - ainsi, même si une personne n'arrête pas de manger, elle peut ne pas prendre de poids du tout. Bien que cela ressemble à un rêve de toute femme, c'est toujours avant tout une raison de consulter un médecin..

# 12: maux de cou ou de gorge

La glande thyroïde est dans le cou, il est donc logique de ressentir de la douleur là où elle se trouve. Une boule dans la gorge, des changements dans la voix ou même un struma peuvent tous être un symptôme de la maladie thyroïdienne d'une femme.

Si vous ressentez ce genre de douleur, vérifiez votre cou dans un miroir pour déceler un gonflement..

Vous pouvez poursuivre votre examen de la manière suivante: «Tenez le spéculum dans une main, pointez vers la partie inférieure du cou au-dessus des clavicules, mais sous les cordes vocales - c'est là que se trouve la glande thyroïde. Avec le miroir pointé vers la zone souhaitée du cou, déplacez votre tête en arrière. Prenez une gorgée d'eau. Suivez le mouvement de votre gorge pendant que vous avalez. Vérifiez votre cou pour des bosses ou un gonflement. (N'oubliez pas: ne confondez pas la pomme d'Adam avec la glande thyroïde. La glande thyroïde est légèrement plus basse, plus près des clavicules. Vous devrez peut-être répéter cet examen plusieurs fois).

Veuillez partager avec vos amis et aider à diffuser ces informations importantes!

Les symptômes de la maladie thyroïdienne chez la femme, les premiers signes, le traitement avec des médicaments et des remèdes populaires

Les maladies de la glande thyroïde chez les femmes sont assez courantes et leurs symptômes peuvent être confondus avec d'autres maladies. Pour cette raison, un temps précieux pour initier un traitement médicamenteux peut être perdu en raison d'un diagnostic incorrect..

Causes du développement de maladies thyroïdiennes

Les maladies thyroïdiennes peuvent commencer à se développer en raison de ces facteurs provoquants:

  • défaillance du fonctionnement du système immunitaire;
  • la présence d'infections;
  • prendre des médicaments;
  • empoisonnement avec des substances toxiques;
  • manque de composés iodés dans le corps humain;
  • situation écologique défavorable du lieu de résidence;
  • un mode de vie stressant, qui conduit à un trouble du travail de tous les systèmes corporels;
  • la génétique;
  • violation de l'équilibre correct des hormones dans le corps;
  • grossesse;
  • violation de l'absorption des nutriments dans l'intestin;
  • lésion des tissus de la glande thyroïde;
  • mauvaise alimentation;
  • subir une radiothérapie;
  • tumeurs de la glande thyroïde et opérations effectuées dessus;
  • blessure ou tumeur dans l'hypothalamus ou la glande pituitaire.

Les premiers signes de maladie thyroïdienne

Les maladies de ce type n'ont pas toujours de symptômes évidents; il peut être assez difficile d'établir un diagnostic.

Cependant, certains symptômes devraient alerter chaque femme:

  • diminution ou augmentation du poids corporel en peu de temps;
  • l'apparition d'une sensation de fatigue constante;
  • incapacité à se concentrer rapidement et à retenir l'attention pendant une longue période;
  • diminution de la mémoire;
  • détérioration de l'intellect;
  • problèmes inhabituels au cours du cycle menstruel;
  • l'apparition de nervosité et des accès de mauvaise humeur;
  • augmentation des larmes;
  • l'apparition d'insomnie ou de somnolence constante;
  • troubles du tube digestif;
  • problème de peau sèche;
  • transpiration;
  • perte de cheveux rapide;
  • faiblesse de la plaque à ongles;
  • une sensation de tremblement qui survient soudainement et souvent;
  • violation de la libido;
  • la survenue de douleurs musculaires sans raison particulière.

Symptôme d'hypertrophie thyroïdienne: boule dans la gorge (boule fonctionnelle dans la gorge, organique)

Les femmes ont souvent une maladie thyroïdienne telle que le goitre, dont les symptômes n'ont pas toujours une image claire:

  1. Il n'y a pas de changement évident dans la glande thyroïde, il n'y a qu'une légère augmentation de sa taille, ce qui n'affecte en rien l'apparence du cou.
  2. Une augmentation ne peut être détectée que par palpation, visuellement elle est presque invisible.
  3. Vous pouvez avoir de légères difficultés à avaler.
Les symptômes de la maladie thyroïdienne chez les femmes sont différents. Parfois, l'augmentation ne peut être détectée que par palpation

Selon le type de boule dans la gorge, il en existe 2 types:

  1. Biologique:
  • déterminé par les méthodes de diagnostic fonctionnel (échographie, FGDS);
  • il y a une sensation constante de constriction dans la gorge.
  1. Fonctionnel:
  • en raison de l'état névrotique du patient;
  • les symptômes ne sont pas permanents, peuvent disparaître pendant un certain temps et réapparaître;
  • le plus souvent, les manifestations sont exacerbées le soir, lors d'un conflit ou lors d'une surtension;
  • les symptômes disparaissent complètement lors des moments de détente (vacances, consommation d'alcool, le week-end).

Symptômes de l'euthyroïdie

L'état limite de la glande thyroïde, l'euthyroïdie, dans lequel il y a une prolifération de tissus dans cet organe, qui n'entraîne pas de changements hormonaux.

Symptômes typiques:

  • réactions dures à des situations familières;
  • insomnie la nuit avec somnolence constante pendant la journée;
  • mal de gorge;
  • inconfort lors de la déglutition et une sensation constante de satiété;
  • une augmentation visible de la taille de la glande thyroïde;
  • fatigue accrue;
  • perte de poids soudaine;
  • troubles cardiaques.

Symptômes de l'hypothyroïdie

L'hypothyroïdie se manifeste cliniquement par une diminution des hormones thyroïdiennes, on peut suspecter sa présence par les symptômes suivants:

  • état faible;
  • l'apparition d'un œdème;
  • baisse fréquente de la pression artérielle;
  • troubles du pouls;
  • problèmes d'activité mentale et de fonction sexuelle;
  • divers troubles du tractus gastro-intestinal;
  • augmentation du poids corporel;
  • des perturbations dans le début des règles ou leur arrêt complet;
  • peau pâle avec une légère teinte jaune;
  • détérioration de l'état des ongles et des cheveux, leur fragilité;
  • mauvaise santé d'une personne, à la fois dans la chaleur et dans le froid;
  • un état de dépression constante;
  • engourdissement et douleur dans les membres;
  • troubles de l'audition, de la vision et de la mémoire.

Symptômes d'hyperthyroïdie

L'hyperthyroïdie se caractérise par une augmentation du sang des hormones produites par la glande thyroïde chez la femme.

Les principaux symptômes de cette maladie sont les suivants:

  • changements dans vos habitudes de sommeil;
  • membres tremblants;
  • un changement brutal d'une humeur à une autre;
  • état excité;
  • colère et irritabilité sans raison;
  • diminution de la mémoire et de l'attention;
  • troubles du rythme cardiaque;
  • sensations douloureuses dans la région des glandes mammaires;
  • disparition de la menstruation;
  • incapacité à bouger activement les yeux, leur augmentation;
  • envie fréquente d'uriner;
  • soif constante;
  • transpiration;
  • détérioration des cheveux et des ongles.

Symptômes de la thyroïdite

L'inflammation de la glande thyroïde, dans laquelle il existe un conflit entre les lymphocytes, les anticorps et ses cellules, est appelée thyroïdite.

Les symptômes de la maladie diffèrent de son type:

  1. Aiguë, avec des manifestations purulentes:
  • une forte augmentation de la température;
  • douleur dans la glande thyroïde, avec un déplacement des oreilles, de la mâchoire, qui augmente avec les mouvements de la tête;
  • faiblesse générale;
  • douleur dans les muscles;
  • tachycardie.
  1. Subaigu:
  • l'apparition progressive de la douleur dans les mêmes zones et la même température;
  • gonflement de la glande thyroïde;
  • douleur lors de la mastication d'aliments solides;
  • transpiration et nervosité;
  • insomnie;
  • douleur articulaire.

Symptômes du goitre

L'apparition de la maladie est asymptomatique, plus tard, lorsqu'un ou plusieurs lobes de la glande thyroïde augmentent, d'autres manifestations de la maladie se produisent:

  • difficulté à respirer;
  • enrouement et changements de ton de la voix;
  • la survenue d'une suffocation soudaine, surtout la nuit;
  • toux qui gorge;
  • difficulté à avaler de la nourriture;
  • vertiges;
  • diminution de la pression et de la douleur dans la région du cœur;
  • hypertrophie des globes oculaires et leur saillie.

Les symptômes des maladies auto-immunes

Les symptômes de la maladie thyroïdienne chez les femmes sont le plus souvent les mêmes..

Les problèmes auto-immunes ne font pas exception, ils se manifestent comme ceci:

  • perte ou gain soudain de poids corporel;
  • douleurs articulaires, problèmes de flexion et d'extension;
  • difficultés de concentration et de mémoire;
  • l'apparition (surtout exposée au soleil) de taches sur la peau, accompagnées de démangeaisons;
  • augmentation de la fatigue générale;
  • muqueuses sèches;
  • perte de sensibilité dans vos bras ou vos jambes;
  • augmentation de la coagulation sanguine;
  • chute de cheveux;
  • problèmes gastro-intestinaux.

Signes de cancer de la thyroïde

Symptômes qui devraient vous alerter et nécessiter une attention médicale immédiate:

  • l'apparition d'un nodule (un ou plusieurs) dans la glande thyroïde, qui peut rouler sous les doigts;
  • hypertrophie des ganglions lymphatiques situés dans le cou;
  • douleur au cou qui irradie vers une ou les deux oreilles;
  • difficulté à avaler;
  • une sensation constante de la présence d'une boule dans la gorge;
  • changement de voix;
  • veines bombées dans le cou;
  • difficulté à respirer.

Comment les maladies thyroïdiennes se manifestent pendant la ménopause

L'apparition de la ménopause est associée à une diminution du taux d'œstrogène dans le sang, cela a son effet sur le fonctionnement de la glande thyroïde.

Pendant cette période, un hypofonctionnement de la glande thyroïde se produit souvent, ce qui présente les symptômes suivants:

  • changement soudain d'humeur;
  • l'apparition de problèmes de diction;
  • détérioration de l'attention et de la fonction visuelle;
  • bouffées de chaleur récurrentes;
  • l'apparition de bruit dans les oreilles;
  • troubles du tube digestif;
  • difficulté à s'endormir;
  • maux de tête fréquents;
  • les cheveux commencent à tomber;
  • la peau sèche.

Cette condition est assez dangereuse et nécessite un traitement médicamenteux immédiat..

Comment les maladies thyroïdiennes se manifestent pendant la grossesse

La glande thyroïde d'une femme réagit activement à tous les changements hormonaux, ce qui n'est pas toujours un symptôme de la maladie. Par exemple, pendant la grossesse. Les hormones que produit cet organe ont un impact énorme sur la formation du fœtus aux premiers stades..

Il est très important de ne planifier la grossesse que lorsque la maladie est en rémission. Dans les régions où il y a un manque d'iode, les femmes enceintes se voient prescrire une dose supplémentaire de celui-ci sous forme de médicaments..

Pendant cette période, les symptômes suivants de troubles thyroïdiens peuvent survenir:

  • détérioration de l'état général;
  • fatigue accrue;
  • décalage entre le moment du développement de l'enfant et ses indicateurs échographiques;
  • une forte augmentation de la taille de la glande thyroïde (une petite est une variante de la norme).

À quels symptômes devez-vous faire attention après 50 ans

Les femmes qui ont franchi la barre des 50 ans devraient être plus attentives à leur santé et accorder une attention accrue à l'évolution de leur état.

Il est important de prêter attention aux signes suivants de maladie thyroïdienne:

  • une forte augmentation ou diminution du poids;
  • changement de comportement et de caractère;
  • sensation constante de froid;
  • faiblesse musculaire;
  • changement des goûts alimentaires;
  • déficience de mémoire;
  • augmentation de la pression;
  • perte auditive et changement de ton de la voix;
  • délaminage et fragilité des ongles;
  • chute de cheveux;
  • l'apparition de mouvements pointilleux;
  • lueur fiévreuse dans les yeux;
  • l'apparition d'arythmie.

Déséquilibre hormonal

Les violations du niveau normal d'hormones provoquent un dysfonctionnement du corps, qui peut être caractérisé par les symptômes suivants:

  • changement d'état psycho-émotionnel;
  • hypertrophie des globes oculaires;
  • troubles du travail du système cardiovasculaire;
  • augmentation de la température corporelle;
  • membres tremblants;
  • mauvais travail du tube digestif;
  • léthargie et apathie;
  • fatiguabilité rapide;
  • Augmentation de l'appétit;
  • augmentation de la soif;
  • sentiment constant d'anxiété;
  • sensibilité et sautes d'humeur.

Diagnostic des maladies thyroïdiennes (échographie, analyses et leur interprétation)

Les maladies thyroïdiennes peuvent être diagnostiquées en utilisant différentes méthodes:

  1. Un test sanguin pour la teneur en hormones, qui sont prises sans faute chez les nouveau-nés, les femmes ayant des problèmes du système reproducteur. Cette analyse montre le niveau de ces hormones:
  • triiodothyrionine;
  • thyroxine;
  • l'hormone thyrothrope;
  • anticorps contre 2 types d'hormones.
  1. Examen échographique de la glande thyroïde, lorsqu'il y a un changement externe de sa taille ou de sa forme. Un spécialiste, au cours d'une telle étude, tire des conclusions sur:
  • la taille de l'organe dans son ensemble et ses parts en particulier;
  • la structure interne de la glande et ses bords;
  • présence et localisation de nodules et de tumeurs.
  1. Un examen aux rayons X est prescrit pour le goitre existant afin d'identifier ses caractéristiques et la présence de formations pathologiques.
  2. L'examen au moyen d'une exposition aux radio-isotopes est utilisé en cas de suspicion de cancer. Au cours de la procédure, des médicaments spéciaux sont injectés dans le corps, qui émettent ensuite des radiations capturées par l'équipement..
  3. Pour confirmer le bon - ou la malignité de l'éducation, une ponction est effectuée

Traitement de l'euthyroïdie (médicaments)

L'état d'euthyroïdie ne nécessite pas nécessairement une intervention médicale. Pour les ganglions dont le diamètre ne dépasse pas 0,8 cm, il est nécessaire de subir un examen par un endocrinologue 2 fois par an et de procéder à une échographie. Un traitement médicamenteux est prescrit si le patient présente des modifications structurelles de la glande.

Ces médicaments peuvent être:

  • Mikroyd, Antistromin, L-Thyroxin - afin d'arrêter la prolifération des tissus;
  • combinaison de Levotiroskin avec des préparations d'iode.

En règle générale, un traitement correctement prescrit aide à ralentir ou à arrêter la croissance des ganglions glandulaires..

Traitement de l'hypothyroïdie

Les symptômes de la maladie thyroïdienne chez les femmes, indiquant la présence d'une hypothyroïdie, nécessitent une telle thérapie:

  • prendre des hormones synthétiques pour éliminer leur déficit (Thyroïdine, Thyrocomb);
  • additifs biologiquement actifs pour la normalisation des glandes surrénales (Endonorm);
  • après l'opération, une telle thérapie devient permanente.

Traitement de l'hyperthyroïdie

Le traitement d'une telle maladie est toujours strictement individuel, le spécialiste prescrit la posologie des médicaments strictement en fonction des résultats des tests effectués.

Médicaments appliqués:

  • une augmentation des hormones d'un petit degré suggère la nomination de Metizol, Tyrozol, Carbimazole;
  • pour soulager les symptômes - Anaprilin, Corvitol, Talinolol, Betaxolol;
  • pour maintenir le fonctionnement de la glande - Endonorm;
  • sédatifs - Persen, Valoserdin;
  • avec ophtalmopathie Prednisolone;
  • en cas d'intoxication ou d'épuisement - Methandienone.

Traitement de la thyroïdite

Le traitement de cette pathologie est strictement individuel, il est important de garder l'évolution de la maladie sous le contrôle d'un endocrinologue.

Le traitement a ses propres spécificités:

  • des anti-inflammatoires non stéroïdiens sont prescrits;
  • vous devez prendre des hormones stéroïdes pour stabiliser l'inflammation diffuse;
  • les stades aigus nécessitent une intervention chirurgicale, avec la prise obligatoire d'antihistaminiques, de préparations antibactériennes et vitaminées;
  • en présence de formes chroniques, les hormones sont indiquées;
  • type immunitaire de la maladie, avec une augmentation significative de la glande - une indication pour son élimination.

Traitement de goitre

Une maladie détectée en temps opportun devient la clé de son traitement réussi.

Aux premiers signes d'un goitre, vous devez immédiatement contacter un spécialiste qui vous prescrira une telle thérapie:

  • substitution hormonale (dans ce cas, des dérivés de tyrosine sont utilisés);
  • l'hypofonction est plus facile à corriger que l'hyperfonction. Dans les deux cas, l'hormonothérapie est indiquée sous différentes formes;
  • des médicaments supplémentaires sont prescrits pour maintenir le système cardiovasculaire;
  • contrôle de la quantité d'iode dans le corps et de son augmentation ou de sa diminution en temps opportun à l'aide de médicaments;
  • l'intervention chirurgicale est réalisée avec les indications existantes pour elle.

Traiter les maladies auto-immunes

Les maladies de la glande thyroïde chez la femme, y compris les symptômes de nature auto-immune, nécessitent un traitement approprié.

Dans ce cas, la thérapie repose sur les principes suivants:

  • des médicaments spéciaux sont pris pour supprimer le comportement agressif des lymphocytes;
  • il est parfois nécessaire de supprimer artificiellement la propre immunité d'une personne;
  • dans certains cas, une compensation hormonale est nécessaire;
  • des immunomodulateurs sont utilisés;
  • des complexes de vitamines sont utilisés pour maintenir la vitalité du corps.

Le traitement des maladies auto-immunes est effectué à l'aide des médicaments suivants:

  • Prednisolone;
  • Metrotrexate;
  • Cyclophosphamide;
  • Azathioprine.

Régime alimentaire pour les maladies de la glande thyroïde

Pour un bon fonctionnement de la glande thyroïde et réduire la manifestation des symptômes de ses maladies, les experts recommandent un régime spécial qui doit être suivi tout au long de la vie..

Régime:

  • les aliments à forte teneur en iode (fruits de mer, y compris les crevettes, les algues, les poissons, ainsi que les fruits et légumes qui poussent dans un sol riche en cet élément);
  • l'utilisation de sel iodé;
  • les légumineuses;
  • maïs et céréales;
  • les racines;
  • tomate.

Il est nécessaire de limiter l'utilisation d'aliments qui affectent l'absorption de l'iode - le chou, en particulier le chou blanc et la bouillie de millet.

Important! Vous ne devez pas consommer de manière incontrôlable du sel iodé et des préparations contenant cette substance. Ce n'est qu'après avoir effectué les tests appropriés qu'un spécialiste peut prescrire une dose adéquate de ce médicament, qui ne nuira pas au corps, mais améliorera le fonctionnement de la glande thyroïde.

Thérapie par l'exercice pour les maladies thyroïdiennes

Les exercices de physiothérapie sont indiqués pour les maladies thyroïdiennes dans la quantité prescrite par le médecin traitant. En général, il est capable de restaurer la force et l'humeur d'une personne après une maladie et l'aider à s'intégrer harmonieusement dans la vie quotidienne..

Les exercices effectués selon les instructions permettent de sortir de l'état de stress, qui est un compagnon fréquent des pathologies thyroïdiennes. De plus, une telle éducation physique vous permet de renforcer le muscle cardiaque et d'apprendre à contrôler la respiration..

Avec une baisse de force et une insomnie, l'éducation physique permet d'obtenir une fatigue naturelle, ce qui normalise le sommeil.

Principes de la thérapie par l'exercice:

  • périodicité;
  • la durée d'une leçon est de 5 minutes (au début) et jusqu'à 30 minutes (après 10 jours de formation);
  • l'augmentation de la fréquence cardiaque ne doit pas dépasser 50% des valeurs initiales;
  • le rythme de l'exercice doit être lent ou moyen;
  • la moindre détérioration pendant l'exercice est une indication directe pour les arrêter et consulter un médecin.

Chirurgie des maladies de la glande thyroïde

L'indication d'une intervention chirurgicale est la présence de nodules dans la région de la glande. Tous les types de nœuds ne sont pas sujets à suppression, mais uniquement ceux dont la recherche a confirmé leur nature maligne.

De plus, la chirurgie est indiquée dans les cas suivants:

  • le nœud empêche une personne de respirer normalement;
  • le nœud cause des problèmes de parole;
  • l'éducation rend difficile d'avaler de la nourriture;
  • le nœud mesure plus de 1 cm.

Médecine traditionnelle pour les maladies de la glande thyroïde

Lors du traitement de la glande thyroïde, avec des médicaments, vous pouvez utiliser certaines recettes de la médecine traditionnelle:

  • appliquez de l'iode sur les talons avant de vous coucher;
  • Prenez quotidiennement de l'eau infusée avec des figues (à raison de 3 morceaux) et mangez dans 2 fruits. Cette thérapie peut être effectuée tout au long de l'année;
  • prendre la racine de reine des prés sous la forme d'une infusion, qui peut être achetée dans une pharmacie ou préparée vous-même;
  • utilisez ce mélange: citron avec zeste, miel, jus de baies de viorne, jus d'aloès et alcool. Cette composition doit être bu 3 fois par jour;
  • boire quotidiennement une infusion d'un mélange d'ortie et de mélilot, qui est préparée en faisant bouillir des herbes et en déposant cette composition dans un endroit sombre;
  • infuser des fleurs d'élécampane et se gargariser avec cette infusion;
  • se gargariser avec une solution de chélidoine ou même en mâcher un morceau (à condition que le médecin traitant autorise une telle thérapie);
  • faire des compresses de sel iodé sur la région de la glande.

Que le manque de traitement menace

Les violations de la glande thyroïde peuvent entraîner un dysfonctionnement dans le bon fonctionnement de presque tous les systèmes du corps, c'est pourquoi il est important, si des problèmes sont détectés, de commencer le traitement en temps opportun.

Le manque de traitement à temps peut entraîner le développement d'un certain nombre de problèmes avec:

  • le travail du cerveau;
  • système cardiovasculaire;
  • corset et articulations musculaires;
  • système reproducteur;
  • métabolisme;
  • organes de la vue et de l'ouïe;
  • système génito-urinaire;
  • système nerveux central.

La glande thyroïde, tant chez la femme que chez l'homme, est responsable du bon fonctionnement de tout le corps, les symptômes de la maladie survenue doivent alerter la personne et l'encourager à demander l'aide d'un spécialiste.

Vidéo thyroïdienne

Les premiers symptômes de la maladie thyroïdienne:

Comment guérir la glande thyroïde avec des remèdes populaires:

Top