Catégorie

Des Articles Intéressants

1 Cancer
Thyrotoxicose (hyperthyroïdie) - symptômes et traitement
2 Iode
Augmentation de la testostérone chez les hommes - à traiter ou non?
3 Iode
Quelle est la phase lutéale (progestérone) chez la femme?
4 Cancer
Prendre de la thyroxine sans ordonnance médicale
5 Pituitaire
Hormone TSH: la norme chez l'homme par âge, causes de déviations
Image
Principal // Larynx

Taux de TSH recommandé chez les enfants et raisons de l'écart


La norme de TSH chez les enfants dépend de l'âge de l'enfant, alors qu'elle n'est pratiquement pas affectée par le sexe. Chez les nouveau-nés, cet indicateur a des valeurs élevées, puis le niveau de l'hormone diminue et à l'adolescence, il augmente à nouveau. Dans le corps humain, l'hormone thyrotropine est responsable de la croissance et du développement mental. Des écarts par rapport aux valeurs standard peuvent indiquer le développement de toute maladie endocrinienne..

Taux TSH chez les enfants

Les taux les plus élevés d'hormones stimulant la thyroïde sont diagnostiqués chez les nouveau-nés. À l'âge d'environ 5 ans, l'hormone thyréostimulante chez les enfants diminue et, avec le début du développement du système reproducteur, elle augmente à nouveau. À l'âge de 14-15 ans, le taux de thyrotropine sera différent pour une adolescente et un garçon. Cela est dû à la redistribution des fonctions de l'hormone thyrotropine dans le corps des jeunes.

Tableau des normes TSH par âge

Il existe des normes pour la teneur en thyrotropine dans le sang des enfants. La concentration de l'hormone chez les enfants de moins de 15 ans est directement proportionnelle à leur âge.

ÂgeNorme TSH, miel / ml
Nouveau née1.1-20.0
De 1 mois à 30,6-10,0
De 3 mois à six mois0,4 à 8,0
1 à 2 ans0,4-7,0
4 ans - 6 ans0,4-6,5
10-12 ans0,4-5,5

Chez les garçons de plus de 14 ans, la valeur normale de TSH ne doit pas dépasser 4,0 μUI / ml. Chez les jeunes filles, les taux de thyrotropine sont légèrement surestimés.

Que signifient les écarts par rapport aux normes TSH?

Les endocrinologues notent une augmentation des maladies des organes du système endocrinien non seulement parmi la population adulte, mais également chez les enfants. Il est possible de suspecter une perturbation hormonale chez un enfant en recevant des tests pour déterminer la thyrotropine, dont les indicateurs sont augmentés ou inférieurs aux valeurs requises.

Un faible niveau de TSH et ses valeurs surestimées indiquent des pathologies dans le corps de l'enfant. L'écart de la thyrotropine par rapport aux valeurs normatives peut servir de symptôme de dysfonctionnement de la glande thyroïde et d'autres organes de l'enfant. Cette situation est la raison pour laquelle il faut contacter un spécialiste pour clarifier les raisons de l'écart et prescrire le traitement nécessaire..

La TSH d'un enfant peut-elle changer tous les jours

Chez les enfants en bonne santé, le niveau de TSH est stable et ne change pas sur une longue période. Le seul âge où la concentration de thyrotropine peut varier même en 1 jour est la période néonatale. Par conséquent, les néonatologistes prennent du sang pour les hormones immédiatement après la naissance d'un bébé, puis après 4 à 5 jours pour évaluer la dynamique des concentrations.

Un stress émotionnel élevé ou un traumatisme psychologique peuvent affecter le niveau de TSH dans le sang d'un enfant pendant la journée. Dans de tels cas, la concentration de l'hormone peut avoir des valeurs radicalement différentes..

Les causes

Une valeur TSH inférieure aux valeurs recommandées chez les enfants peut indiquer:

  • l'apparition d'un goitre;
  • pathologie de l'hypophyse ou de l'hypothalamus;
  • thyrotoxicose, lorsque les concentrations d'hormones thyroïdiennes T3 et T4 sont surestimées.

Un écart du niveau de TSH par rapport à la norme chez un enfant peut survenir à la suite d'un stress émotionnel sévère, d'une nutrition déséquilibrée et d'un épuisement du corps..

Avec un niveau élevé de TSH, une production insuffisante de substances thyroïdiennes actives se produit, ce qui provoque une hypothyroïdie. Dans le corps de l'enfant, des pathologies des reins, du foie et de la vésicule biliaire peuvent se développer. La croissance de l'hormone est possible en cas d'empoisonnement aux métaux lourds. Parfois, une augmentation de la teneur en thyrotropine dans le sang de l'enfant est causée par la prise de certains médicaments et médicaments contenant de l'iode.

Les raisons et les facteurs de risque du développement de l'hypothyroïdie chez les nouveau-nés, dans lesquels la concentration de thyrotropine est augmentée, notent les médecins:

  • manque d'iode dans le corps de la femme enceinte pendant la grossesse;
  • maladies infectieuses chez une femme;
  • prendre des médicaments.

La pathologie de la synthèse de la thyrotropine peut également être causée par un traumatisme à la naissance, des anomalies dans le développement du cerveau, etc. Les médecins notent que la synthèse des hormones chez les enfants autistes est altérée. Un trouble congénital dans la production d'une substance stimulant la thyroïde chez un enfant se manifeste jusqu'à 7 ans.

Souvent, les enfants atteints de troubles thyroïdiens naissent avec une fente palatine (fente palatine) ou une lèvre supérieure (fente labiale). Dans le même temps, on a remarqué que les niveaux élevés de TSH chez les filles sont plus fréquents que chez les garçons..

Symptômes

Les premiers symptômes de dysfonctionnement hormonal sont la fatigue, la mauvaise santé, les larmes et l'instabilité émotionnelle de l'enfant..

  • faible gain de croissance;
  • augmentation de la peau sèche;
  • anémie;
  • problèmes avec le tractus gastro-intestinal, y compris constipation fréquente;
  • perturbation du cycle menstruel (chez les adolescentes);
  • réflexe de succion faible (chez les nouveau-nés).

Une hormone importante dans la régulation de la glande thyroïde TSH: la norme chez l'enfant

Au cours de notre vie, notre fond hormonal subit de nombreuses fluctuations associées à la fois à des facteurs externes et à des changements internes dans le corps. Cela est particulièrement vrai de l'hormone qui régule la glande thyroïde - la thyrotropine, ou TSH: la norme chez les enfants de 10 ans sera très différente des indicateurs physiologiques de cette hormone chez les nourrissons, et il est important de savoir.

Quel rôle joue l'hormone stimulant la thyroïde dans le corps de l'enfant, quelles sont ses valeurs considérées comme normales et ce que son changement à la hausse ou à la baisse peut indiquer: considérez-le dans notre revue détaillée et la vidéo de cet article.

Rôle physiologique de la thyrotropine

La TSH est une substance biologiquement active qui est produite par les cellules glandulaires de l'hypophyse et joue le rôle de régulateur hormonal, stimulant l'activité fonctionnelle de la glande thyroïde.

Le système endocrinien est extrêmement complexe et sa régulation se produit par un mécanisme à plusieurs étapes. Une diminution de la concentration d'hormones thyroïdiennes dans le sang selon le principe de rétroaction conduit à une stimulation de l'hypophyse et à une formation accrue de TSH. Les niveaux élevés d'hormones thyroïdiennes, en revanche, indiquent au cerveau de diminuer la production de thyrotropine, diminuant ainsi l'activité thyroïdienne..

Ainsi, la TSH est l'un des indicateurs les plus importants de la glande thyroïde, permettant de juger des troubles hormonaux débutants même en l'absence de plaintes chez le patient et de manifestations cliniques de la maladie..

La TSH est particulièrement importante pour les enfants: la norme de cette hormone a une large gamme de valeurs en fonction de l'âge (cela est dû aux processus de croissance et de développement se produisant à des rythmes différents chez les bébés de moins d'un an et les adolescents), et sa diminution ou son augmentation est une raison pour aller chez le médecin.

Indications pour un test TSH

Les maladies thyroïdiennes occupant une place de premier plan parmi les autres pathologies endocriniennes, il existe une forte probabilité de leur développement chez les enfants de tout âge.

Le médecin peut prescrire un test sanguin biochimique pour la TSH pour:

  • jaunisse hémolytique chez un nouveau-né, qui ne disparaît pas pendant un mois ou plus;
  • plaintes de prise de poids excessive, somnolence, léthargie, apathie, perte de cheveux et fragilité, constipation, irrégularités menstruelles chez les filles - symptômes d'hypothyroïdie clinique;
  • plaintes d'anxiété, d'irritabilité, d'insomnie, d'augmentation du rythme cardiaque et de rythme cardiaque irrégulier, perte de poids soudaine, gonflement caractéristique des globes oculaires - signes d'hyperthyroïdie;
  • retard du développement psycho-émotionnel et / ou physique;
  • retard du développement sexuel chez les filles et les garçons.

Remarque! Outre les indications décrites ci-dessus, l'instruction médicale recommande de déterminer le taux de TSH pour tous les nouveau-nés pour un diagnostic précoce de l'hypothyroïdie congénitale. De plus, le test est effectué pour surveiller le traitement prescrit pour les problèmes thyroïdiens existants..

Normes d'âge de l'hormone thyrotropine chez les enfants

L'une des formes les plus pratiques de présentation de l'information est le tableau: les normes TSH chez les enfants sont présentées dans ce format ci-dessous.

Tableau: Valeurs normales de la thyrotropine chez les enfants:

L'âge de l'enfantTaux de thyrotropine, mUI / l
Nouveau-né (jusqu'à 28 jours)1.05-17.10
1-2 mois0,57-9,0
2-14 mois0,40-7,05
1 an 2 mois - 7 ans0,40 à 6,20
7-14 ans0,40-5,0
Plus de 14 ans0,45-4,30

Remarque! La norme de TSH chez les enfants de moins d'un an, en particulier les nouveau-nés, dépasse considérablement les valeurs physiologiques des adultes. Cela est dû à la stimulation active de la glande thyroïde, qui pendant le développement intra-utérin était dans un état «dormant», et le fœtus a reçu la plupart des hormones thyroïdiennes du corps de la mère.

Comme en témoigne l'écart par rapport à la norme

Que faire si les tests de l'enfant ne répondent pas aux normes indiquées ci-dessus? Assurez-vous de contacter votre pédiatre et votre endocrinologue pour une deuxième consultation. Une augmentation ou une diminution de la concentration de thyrotropine peut indiquer des maladies à la fois de la glande thyroïde et de l'hypophyse, et également être une conséquence d'une violation de la régulation neurohumorale de l'équilibre hormonal dans le corps.

L'autodiagnostic et le traitement avec des remèdes populaires faits maison dans ce cas sont inacceptables.

Raisons de l'augmentation de la TSH

Les causes courantes d'augmentation des taux sanguins de thyrotropine comprennent:

  • hypothyroïdie - insuffisance fonctionnelle de la glande thyroïde;
  • thyroïdite, y compris auto-immune - inflammation de la glande thyroïde;
  • stress, stress neuropsychique;
  • augmentation de l'activité physique chez les athlètes professionnels;
  • maladie des glandes surrénales;
  • tumeur pituitaire;
  • état après le retrait de la vésicule biliaire;
  • prendre certains médicaments (Amiodarone, Halopéridol, iodures, etc.).

Raisons d'une diminution de la TSH

Une diminution du taux d'hormone thyrotropine dans le corps peut être causée par:

  • hyperthyroïdie, goitre toxique diffus;
  • la thyrotoxicose;
  • une diminution de l'activité fonctionnelle de la glande pituitaire;
  • traumatisme cranio-cérébral;
  • jeûne;
  • stress;
  • troubles neuropsychiatriques;
  • prendre certains médicaments (à base de dopamine, d'héparine, de bromocriptine ou de somatotropine);
  • tumeur thyroïdienne.

Remarque! Les modifications des taux de thyrotropine doivent être évaluées conjointement avec la détermination des hormones thyroïdiennes (triiodothyronine et thyroxine), les plaintes d'un petit patient et de ses parents, les symptômes cliniques de la maladie, ainsi que des tests de laboratoire et instrumentaux supplémentaires..

Ainsi, la norme chez les enfants TSH est un signe complexe de la santé thyroïdienne. La réalisation régulière de cet examen aidera à identifier l'apparition de troubles hormonaux à un stade précoce et à commencer le traitement à temps. Après tout, la glande thyroïde est l'un des principaux organes endocriniens responsables de la croissance et du développement physique et mental du bébé..

Tableau avec les normes TSH chez les enfants par âge, causes des niveaux d'hormones élevés et faibles

Le système hormonal est un mécanisme absolument précis pour réguler tous les processus du corps humain. Son travail commence pendant la période de développement intra-utérin du fœtus et commence à fonctionner activement après la naissance..

Un rôle particulier dans les processus de contrôle et de gestion des organes et des systèmes du corps appartient à la glande thyroïde. Elle, à son tour, est étroitement liée au cerveau et aux hormones stimulant la thyroïde. Dans l'enfance, ils, avec T3 et T4 produits par la glande thyroïde, travaillent plus intensément en raison de la croissance active du corps.

Les statistiques médicales indiquent des écarts dans la concentration d'hormones chez 1 enfant né sur 4 000. Par conséquent, toutes les miettes se trouvent toujours à la maternité et subissent une analyse sanguine pour identifier ces pathologies et prescrire un traitement en temps opportun..

L'indicateur du niveau d'hormone stimulant la thyroïde est mesuré immédiatement après la naissance du bébé, vous permettant de prendre des mesures en temps opportun s'il est augmenté ou diminué.

Le concept et le rôle de l'hormone thyréostimulante dans le corps de l'enfant

L'hormone stimulant la thyroïde (TSH) est une substance produite dans l'hypophyse et contrôlant le fonctionnement de la glande thyroïde, d'autres organes, systèmes et processus métaboliques dans le corps. Il est responsable du «dialogue» entre le cerveau et la glande thyroïde, qui produit des hormones pour une vie saine. TSH aide le bébé à grandir harmonieusement, à renforcer sa mémoire, à bien dormir, à étudier avec succès et à communiquer avec ses pairs, à mémoriser des informations.

Zones de son action:

  • systèmes cardiovasculaire, respiratoire, urinaire;
  • la glande thyroïde, son activité et son alimentation en iode;
  • les os et leur croissance correcte;
  • synthèse de protéines et d'ARN;
  • taux de sucre dans le sang (voir aussi: taux de sucre dans le sang chez un enfant de moins de 12 ans);
  • dégradation des graisses;
  • métabolisme, processus métaboliques et redox;
  • la qualité de la transmission de l'influx nerveux dans le cerveau;
  • mémoire, attention et capacité de concentration;
  • vitalité.

Méthodes de détermination du niveau de TSH

Par la nature de l'origine des écarts de TSH par rapport à la norme pour un âge spécifique de l'enfant, on distingue les pathologies de nature congénitale, acquise et survenant au cours du développement intra-utérin. Tous sont dangereux par le développement de pathologies dans le travail des organes et des systèmes du bébé.

Le taux de TSH est déterminé en prélevant du sang sur:

  • talons - chez un nouveau-né;
  • veines sur le pied, les mains ou la tête - chez les bébés plus âgés;
  • veine ulnaire - chez les adolescents.

Dans le premier cas, le matériau à analyser est extrait des miettes de 3 à 5 jours de vie. Une procédure similaire est effectuée à la maternité pour chaque nouveau-né..

Règles de préparation au don de sang d'un enfant pour TSH:

  • par jour - pour minimiser l'activité physique;
  • jeûner pendant 8 heures avant la procédure;
  • s'il est nécessaire de refaire le test, donner du sang en même temps.
Chez les enfants plus âgés, le sang est prélevé dans une veine pour tester les hormones TSH

Le dernier point est dû au changement du niveau de concentration de TSH au cours de la journée. Le taux le plus élevé est observé pendant le sommeil et tôt le matin, le plus bas - le soir. Étant donné que la valeur est directement liée à la qualité et au mode de sommeil de l'enfant, le niveau de TSH change également en cas de perturbation de l'horaire..

Si des écarts par rapport à la norme sont détectés, vous devez immédiatement contacter un endocrinologue pour des études et une consultation supplémentaires. Le médecin donnera une référence pour une échographie.

Indicateurs de taux chez les enfants par âge

La croissance d'un enfant est directement liée aux changements de concentration des hormones thyroïdiennes. Lors des tests, laissez-vous guider par les indicateurs TSH du tableau ci-dessous.

Table de correspondance pour la TSH chez les enfants de la naissance à 16 ans:

ÂgeValeur de la norme TSH pour garçon (fille), (miel / ml)
Nouveau née1,1-19 (16,8)
0-3 mois0,6 à 10 (6,5)
3 mois - 2 ans0,6-7 (8,3)
2-5 ans0,4 à 5 (6)
5 à 12 ans0,4 à 5 (5)
12-16 ans0,4 à 4 (4,5)

On peut voir sur ce tableau qu'à partir de la première année de vie, les nouveau-nés ont la concentration la plus élevée de l'hormone. La raison réside dans le processus de croissance active de son corps après la naissance. Lors de l'interprétation des résultats du test, le sexe du patient est également pris en compte. Pour les garçons après 12 ans, la norme TSH ne dépasse pas 4 mU / ml, et pour une fille suivant un régime hypocalorique, elle sera inférieure. Pendant la puberté, le corps de la fille est également sujet aux gouttes de TSH.

En plus d'étudier les indicateurs de TSH, il est important pour un médecin d'obtenir des données sur la concentration des hormones thyroxine (T3) et triiodothyronine (T4). De cette manière, le spécialiste exclut ou confirme la présence de maladies du système endocrinien chez les enfants..

Causes de l'augmentation des taux de TSH et des symptômes chez un enfant

La situation où la TSH chez les enfants dépasse les indicateurs standard s'accompagne des symptômes suivants:

  • états nerveux sans fondement sur fond de perte d'intérêt pour l'actualité;
  • comportement agité;
  • inhibition de la parole;
  • augmentation de l'irritabilité nerveuse;
  • tremblement de la main;
  • diarrhée ou constipation due à une diminution de l'appétit;
  • poids inférieur ou supérieur à la norme pour un âge donné;
  • bombement des globes oculaires;
  • gonflement;
  • perturbations du cycle menstruel chez les filles;
  • augmentation de la fréquence cardiaque et de la température corporelle.

Parmi les causes de l'hyperthyroïdie, il convient de noter:

  • hypothyroïdie (voir aussi: symptômes d'hypothyroïdie chez les nourrissons et les enfants à partir d'un an);
  • violation des dosages et des schémas de prise de médicaments contenant des hormones et de l'iode;
  • néoplasmes dans la glande pituitaire;
  • activité physique excessive, sports professionnels;
  • empoisonnement au plomb;
  • maladies de la glande thyroïde et des glandes surrénales;
  • une conséquence d'une opération pour enlever la vésicule biliaire;
  • processus inflammatoires dans la glande thyroïde;
  • effet secondaire après la prise de médicaments - clomifène, amiodarone, propranolol, furosémide, etc..

Causes d'une diminution des taux de TSH et des symptômes chez un enfant

Lorsque la glande thyroïde chez les enfants surproduit des hormones, les niveaux de TSH chutent. Vous pouvez soupçonner une situation où l'hormone chez un enfant est abaissée si vous présentez les symptômes suivants:

  • augmentation de la nervosité, de l'excitabilité, de l'anxiété;
  • une augmentation de la température corporelle;
  • serrer des mains;
  • faible dynamique de gain de poids;
  • épisodes fréquents de diarrhée.

Les raisons de la faible concentration de l'hormone dans le sang sont:

  • goitre à toxicité diffuse;
  • les conséquences d'un stress sévère, entraînant des troubles mentaux;
  • lésion cérébrale traumatique;
  • régime, jeûne pour perdre du poids;
  • stress émotionnel excessif, stress accumulé;
  • surdosage de médicaments tels que l'héparine, l'hormone de croissance, etc.
  • troubles de la glande pituitaire - agénésie;
  • Maladie de Plummer.
Un stress constant peut entraîner de faibles niveaux de TSH.

Correction du niveau d'hormone thyréostimuline dans le corps de l'enfant

Après avoir détecté l'écart de TSH, il est la norme, l'endocrinologue prescrira un traitement à l'enfant, en fonction de son état de santé et des résultats des tests effectués. Le spécialiste sélectionnera un schéma thérapeutique parmi une combinaison de médicaments et d'herbes.

Avec un niveau élevé de l'hormone, des agents contenant de l'iode sont prescrits, avec un faible niveau - immunostimulants, antibiotiques, antihistaminiques. L'effet positif de l'utilisation d'infusions à base de plantes est obtenu si:

  • avec une TSH élevée, prenez le tussilage, la chélidoine, la rose sauvage, l'angélique, la réglisse, les bourgeons de bouleau;
  • à faible taux - sorbier, racine de réglisse, tussilage, feuilles de varech, feijoa.

L'auto-activité dans le traitement des perturbations hormonales est lourde d'une détérioration de la santé du bébé, ce qui est particulièrement dangereux en cas de formes congénitales de la maladie. Cela signifie que toute erreur des parents peut jouer contre la santé et le développement harmonieux de l'enfant..

Norme TSH chez l'enfant: tableau par âge, symptômes et correction des écarts

Hormone stimulant la thyroïde chez les enfants

La TSH chez un enfant (cela signifie hormone thyréostimuline) est un indicateur important du corps de l'enfant.

Les normes TSH pour les enfants dépendent de l'âge et des phases physiologiques du développement du corps. Un niveau réduit ou augmenté de sa concentration, provoque de nombreuses déviations associées au travail de son système endocrinien, un développement incorrect et intempestif pendant la puberté.

Le niveau de l'hormone TSH chez les enfants âgés de nouveau-nés à un an est particulièrement critique..

Pendant cette période, une violation de la synthèse de l'hormone stimulant la thyroïde dans l'hypophyse peut avoir un effet significatif sur les processus métaboliques dans le corps de l'enfant, les modifications de la concentration d'autres hormones, la formation de tissus et d'organes et la production de substances biologiquement actives nécessaires au développement.

Synthétisée dans l'hypophyse du cerveau, la TSH est responsable de la régulation de la thyroïde, assure le bon déroulement des réactions redox, régule la glycémie et est responsable du catabolisme des graisses sous des formes acceptables pour l'organisme..

L'analyse du niveau d'hormone stimulant la thyroïde dans le corps de l'enfant révèle des dysfonctionnements de la glande thyroïde chez les nouveau-nés et les enfants des groupes plus âgés.

Cela permet à son tour de commencer le traitement en temps opportun sur la base des recommandations d'un endocrinologue. Bien que les fluctuations du niveau de l'hormone thyréostimuline chez les enfants dans le corps d'un enfant soient sujettes à des changements liés à l'âge, il faut se rappeler qu'une plage trop large de fluctuations de la concentration de l'hormone indique clairement un dysfonctionnement des glandes endocrines..

Les écarts des valeurs hormonales par rapport à la norme peuvent être congénitaux, formés au cours du processus de développement intra-utérin dans le corps de la mère et d'un caractère acquis.Ce dernier peut se développer à la suite de l'action sur le corps de facteurs négatifs ou d'un manque de substances nécessaires au développement, par exemple l'iode.

Les médecins notent un syndrome de troubles congénitaux ou acquis dans la production de l'hormone thyroïdienne chez le nourrisson, appelé hypothyroïdie. Dans le même temps, une production excessive de l'hormone est également nocive, car elle modifie le niveau de TSH, ce qui bloque le fonctionnement normal des glandes endocrines et le maintient dans la concentration normale..

Méthodes de détermination de la concentration de TSH

En règle générale, les modifications congénitales de la TSH, ses écarts par rapport à la norme sont déterminés chez les enfants sur la base d'un test effectué sur les nouveau-nés au cours des 5 à 14 premiers jours de la vie.

L'écart par rapport à la norme de TSH chez les enfants plus âgés associé à une perturbation acquise du fonctionnement normal de la glande thyroïde se manifeste sous la forme d'un certain nombre de symptômes décrits ci-dessous.

Si vous soupçonnez un lien entre les symptômes de la maladie chez un enfant et le niveau de l'hormone thyréostimulante chez l'enfant, une consultation urgente avec un spécialiste et le prélèvement d'un échantillon pour obtenir des informations sur les anomalies du travail des glandes endocrines sont nécessaires.

La concentration de TSH dans le corps d'un enfant est déterminée en prélevant un échantillon de sang, qui est prélevé au talon pour les nouveau-nés et les nourrissons, dans une veine chez les adolescents et les enfants plus âgés..

Pour obtenir des indicateurs corrects lors de l'analyse, il est nécessaire de protéger l'enfant de toutes sortes de situations stressantes et d'efforts physiques..

Après avoir reçu les résultats, un rendez-vous avec un endocrinologue pédiatrique a lieu et il explique aux parents ce que cela signifie et s'il est nécessaire de prendre des mesures pour ajuster le niveau de l'hormone chez l'enfant.

Concentration normale de TSH dans le corps

Le niveau pris comme valeur normale pour la TSH chez les enfants dépend largement de l'âge et des cycles physiologiques se produisant dans le corps de l'enfant..

La tendance générale est qu'ayant au moment de la naissance le niveau maximum associé à la formation des organes et des systèmes, sa concentration se stabilise de 3 mois.

Lors de la détermination de la teneur en TSH, la norme chez les enfants dans le corps d'un nouveau-né est comprise entre 1,1 et 20 mMe / L, le résultat obtenu est déclaré normal.

Avec une concentration élevée de l'hormone dans le corps de l'enfant, atteignant 50 mMU / L, dans la plupart des cas, le médecin prescrit un deuxième test. Avec la réception répétée de valeurs accrues de l'hormone, avec une probabilité élevée, l'endocrinologue peut parler d'hypothyroïdie et avec une concentration atteignant 100 mMU / L, de la forme congénitale de cette maladie.

À l'âge de 3 mois à 5 ans, le taux de cette hormone dans le corps subit des changements mineurs, fluctuant de l'ordre de 0,4 à 6,5 mMU / L. Plus tard, jusqu'à ce que l'enfant atteigne la puberté, la concentration normale de TSH dans le sang fluctue autour des niveaux de 0,4 à 4 mMu / l.

Les normes TSH chez les enfants, permettant de déterminer une augmentation ou une diminution critique du niveau, sont indiquées dans le tableau.

Lors du diagnostic de l'un des types d'écarts dans la teneur en hormones de la norme, le médecin envoie l'enfant pour des recherches supplémentaires: diagnostic par ultrasons, dont le but est de vérifier la glande thyroïde pour divers néoplasmes.

Symptômes de l'écart TSH par rapport à la norme

Les signes d'une concentration accrue de TSH dans le corps sont:

  • retard physique et mental,
  • Détérioration du bien-être, léthargie et faiblesse.
  • Peau pâle, cycle de sommeil perturbé.
  • Diminution ou perte d'appétit, troubles spontanés des selles.
  • Détérioration du système cardiovasculaire, anémie.
  • Diminution de l'activité de l'enfant, l'apparition de l'effet de la parole inhibée.
  • Apathie et indifférence à ce qui se passe sur fond d'explosions d'irritabilité.
  • Violation du cycle menstruel chez les filles.
  • Augmentation de l'appétit, prise de poids rapide.
  • Augmentation de la température corporelle.

Correction de la concentration du niveau d'hormone

Afin d'augmenter ou de diminuer le niveau de l'hormone dans le sang, il existe un certain nombre de recommandations.

Cependant, leur copie à l'aveugle sans consulter le médecin traitant - endocrinologue non seulement ne prend pas en compte les caractéristiques individuelles de l'organisme, mais est également incapable d'influencer la cause des écarts apparus..

Les moyens qui augmentent le niveau de TSH dans le corps comprennent:

  1. Prendre des médicaments immunostimulants, antihistaminiques, antibactériens, tandis que le choix des médicaments spécifiques est effectué par le médecin pour l'effet le plus efficace sur l'organe qui a provoqué le développement de la pathologie.
  2. Manger un mélange de sorbier, de feijoa et de sucre, à raison de plusieurs cuillères à soupe de la composition une demi-heure avant le premier repas.
  3. Utilisation d'une décoction à base de racine de réglisse, de mère et de belle-mère et de millepertuis.
  4. Un effet positif sur l'augmentation du taux d'hormone thyréostimuline est l'utilisation d'une cuillère à café de feuilles de varech séchées avant le coucher, en cas de suspicion de carence en iode chez un enfant. La composition doit être prise dans un délai d'un mois, en lavant l'apport quotidien du médicament avec de l'eau.

Une diminution de TSH est observée lors de l'utilisation de ces fonds:

  • Selon la cause qui a causé l'augmentation de la concentration de TSH, la normalisation de la fonction thyroïdienne peut se produire lorsqu'un certain nombre de médicaments contenant de l'iode sont prescrits au patient..
  • Avec une diminution de la quantité d'hormones responsables du fonctionnement normal des glandes endocrines, la thyroxine est prescrite. Ce médicament agit sur le principe de l'augmentation des hormones manquantes tout en réduisant l'hormone thyréostimuline à la norme..

Cependant, la nomination et l'utilisation de ce médicament peuvent provoquer un certain nombre d'effets non comptabilisés sur les organes et les systèmes du corps, sur la base desquels il est prescrit avec le plus grand soin, même par des spécialistes qualifiés..

  • En utilisant une décoction d'un mélange de cocklebur, mère et belle-mère, chélidoine, achillée millefeuille et églantier avec racines d'angélique, réglisse et feuilles de bouleau. Les composants sont broyés, mélangés dans des proportions égales, versés avec de l'eau bouillante et infusés pendant une heure à feu doux.

La solution est versée dans un thermos sans filtrer et consommée sans filtrage pendant 3 mois. Le médicament est pris à une dose de 50 ml pendant 4 jours, après quoi ils font une pause d'un jour et répètent le cycle tout au long du traitement.

Quelles sont les valeurs TSH normales chez un enfant

Le taux de TSH chez les enfants est déterminé par l'âge et le sexe de l'enfant. La thyrotropine, ou TSH, est une hormone synthétisée par l'hypophyse. Il affecte la glande thyroïde, le fond hormonal dépend de l'exactitude de son travail. La TSH stimule la biosynthèse de la thyroxine (T4), il y a donc une rétroaction entre elles. Si le taux de thyrotropine est fortement augmenté, la teneur en thyroxine diminue.

  1. Qu'est-ce que TSH
  2. Comment fonctionne l'hormone
  3. Analyse pour TSH: indications et règles de préparation
  4. La norme des hormones thyroïdiennes chez les enfants: tableau
  5. Causes et symptômes des écarts par rapport aux valeurs normales
  6. Augmentation de la concentration de TSH (hypothyroïdie)
  7. Diminution de la concentration de TSH (hyperthyroïdie)
  8. Quel est le danger de changer le niveau de TSH pour le corps d'un enfant
  9. Comment normaliser les niveaux de TSH chez les enfants
  10. Hyperthyroïdie
  11. Hypothyroïdie

Qu'est-ce que TSH

L'hormone stimulant la thyroïde est une hormone de la sous-classe des tropines, qui est synthétisée par les lobes antérieurs de l'hypophyse. Il se compose de deux sous-unités:

  • Sous-unité α - fait partie d'autres hormones (hormones folliculo-stimulantes, lutéinisantes);
  • Sous-unité β - fournit la connexion de la thyrotropine avec les cellules cibles, qui contiennent des récepteurs spécifiques.

Les récepteurs de la thyroïde se trouvent dans l'épithélium de la glande thyroïde. Il fournit une connexion entre le cerveau et la glande thyroïde. Le fond hormonal, la préservation de l'homéostasie dans le corps dépend du bon fonctionnement de l'organe..

Le taux de thyrotropine est déterminé par l'âge de la personne. De la naissance à 5 ans, sa concentration dépasse largement la norme pour les adultes. La quantité d'hormone libérée est contrôlée par un système de rétroaction négative. La synthèse de TSH est influencée par les libérines - hormones de libération que l'hypothalamus produit.

TSH assure le développement harmonieux du corps de l'enfant. Son écart par rapport à la norme est lourd de maladies endocriniennes graves - crétinisme, maladie de Basedow, hypothyroïdie.

Comment fonctionne l'hormone

La thyrotropine stimule les récepteurs à la surface de la glande thyroïde, augmentant ainsi la synthèse des hormones thyroïdiennes. Il augmente l'apport en iode par les cellules épithéliales de la glande thyroïde, ce qui conduit à la production d'hormones contenant de l'iode:

  • la triiodothyronine (T3);
  • tétraiodothyronine ou thyroxine (T4).

Ils affectent les niveaux hormonaux, le travail des organes et des systèmes internes - cardiovasculaire, nerveux, digestif, urinaire, etc. Avec un manque ou une production excessive de TSH, les indicateurs T3 et T4 s'écartent de la norme. En conséquence, des pathologies endocriniennes apparaissent..

Fonctions de la thyrotropine, domaines de son influence:

  • contrôle la biosynthèse des protéines et de l'ARN;
  • régule le taux de dégradation des graisses;
  • stimule et inhibe la consommation d'iode thyroïdien;
  • affecte les processus redox;
  • stimule la transmission de haute qualité de l'influx nerveux au cerveau;
  • affecte la capacité de concentration, la mémoire à long terme;
  • augmente ou diminue la vitalité;
  • régule la concentration de sucre dans le sang;
  • stimule la croissance du tissu osseux et sa fonction hématopoïétique;
  • affecte les fonctions des systèmes urinaire, respiratoire, cardiovasculaire.
Si le niveau de TSH est anormal, des réactions en chaîne indésirables se produisent. En raison de l'arrêt du développement physique et intellectuel, l'enfant commence à être à la traîne par rapport à ses pairs.

Analyse pour TSH: indications et règles de préparation

Un apport sanguin adéquat et l'apport d'iode à la glande thyroïde sont la fonction principale de la thyrotropine. Les fluctuations de la teneur en TSH chez les enfants sont causées par des pathologies congénitales ou acquises. Les indicateurs de laboratoire de la thyrotropine donnent une idée du bon fonctionnement du système endocrinien. Par le degré de déviation du niveau d'hormone par rapport à la norme, le type de violations est déterminé.

Les motifs de réussite des tests de TSH sont:

  • jaunissement de la peau et des muqueuses;
  • gonflement de la peau;
  • refus de manger;
  • tremblements dans les mains;
  • chute de cheveux;
  • fatigue chronique;
  • constipation persistante;
  • en surpoids;
  • chaleur;
  • puberté tardive;
  • labilité émotionnelle;
  • mauvais résultats scolaires;
  • retard dans le développement physique;
  • rythme cardiaque rapide.

Si la teneur en thyrotropine ne correspond pas à la norme pendant la puberté, les filles ont des problèmes de surpoids. Beaucoup d'entre eux se plaignent d'irrégularités menstruelles - absence de règles ou saignements abondants.

Le taux de TSH est déterminé lors d'un test sanguin biochimique. Le lieu du prélèvement sanguin dépend de l'âge du patient:

  • nouveau-nés - talon;
  • enfants à partir de 2 ans - une veine sur le pied, la tête ou la main;
  • enfants à partir de 12 ans - veine ulnaire.
Sans la participation médiée de la thyrotropine, la glande thyroïde ne fonctionne pas correctement. Si le niveau de TSH ne correspond pas à la norme, la résistance du corps au stress physique et psycho-émotionnel diminue.

Les patients sont préalablement préparés pour l'examen. Pour éliminer les erreurs dans les résultats, vous devez:

  • réduire le stress émotionnel et physique par jour;
  • arrêtez de manger 8 à 9 heures avant la procédure;
  • retester en même temps si le contenu TSH est inférieur ou supérieur à la normale.

Il est recommandé de passer le test le matin. Si le niveau de l'hormone est correct, le médecin proposera des tests supplémentaires. Selon les statistiques, 1 enfant sur 4 000 souffre d'hypothyroïdie congénitale. Pour exclure la progression de la maladie, un dépistage néonatal est prescrit immédiatement après la naissance.

La norme des hormones thyroïdiennes chez les enfants: tableau

Le dépistage détecte les troubles métaboliques génétiques. Avec la détection rapide des écarts, un traitement est effectué. La restauration des niveaux hormonaux prévient les perturbations du développement physique et mental.

Taux TSH chez les enfants:

ÂgeLe seuil inférieur pour les enfants des deux sexes, miel / mlLe seuil supérieur pour les garçons, miel / mlLe seuil supérieur pour les filles, miel / ml
nouveau-nés1.11916,8
0-3 mois0,6Dix6,5
4 mois - 2 ans0,678.3
2-5 ans0,4cinq6
6-12 ans0,4cinqcinq
13-16 ans0,444,5

Si les résultats du test ne correspondent pas à la norme TSH, un deuxième don de sang est prescrit, au cours duquel le taux d'hormones contenant de l'iode - T3 et T4 est déterminé.

La norme de la tri- et tétraiodothyronine chez les enfants:

ÂgeT3 totale, nmol / lT4 totale, nmol / lT4 libre, nmol / l
nouveau-nés0,8-3,6105-29023-50
1-6 mois1.1-3.1103-24315-33
1 an1,7-3,590-18914-23
6 ans1,8-3,189-17013-22
Dix1,7-3,170-14512-22
seize1,5-2,862-14812-22

Chez les nouveau-nés, les niveaux de thyrotropine fluctuent considérablement en raison de la croissance active des organes et des tissus. Par conséquent, les indicateurs dans un très large éventail sont considérés comme la norme..

Lors de l'élaboration d'un schéma thérapeutique, l'endocrinologue prend en compte la possibilité de fluctuations des indicateurs hormonaux, qui dépendent largement de la méthode d'examen. Si le niveau T3 ou T4 n'est pas normal, le médecin confirme la présence de pathologies endocriniennes.

Causes et symptômes des écarts par rapport aux valeurs normales

Une augmentation et une diminution du niveau de TSH chez les enfants est associée à des maladies congénitales ou acquises, à l'influence négative de facteurs externes.

Lors du diagnostic de maladies, il est important d'identifier et d'éliminer la cause du déséquilibre hormonal. Sinon, le traitement sera exclusivement symptomatique..

Augmentation de la concentration de TSH (hypothyroïdie)

Si la TSH est élevée et que les hormones thyroïdiennes sont normales, l'enfant est diagnostiqué avec une hypothyroïdie subclinique. Pour savoir ce que cela signifie, vous devez vous familiariser avec le mécanisme d'apparition de la maladie. L'hypothyroïdie est une pathologie causée par un manque d'hormones thyroïdiennes dans le corps. Le degré d'activité sécrétoire de l'organe et le taux d'hormones contenant de l'iode dépendent de la concentration de TSH.

Interprétation des résultats d'analyse:

  • la thyrotropine est plus élevée que la normale et la T3 et la T4 sont normales - hypothyroïdie subclinique;
  • TSH dépasse la norme de 10 fois, faible T4 libre - hypothyroïdie primaire;
  • la thyrotropine est inférieure à la normale, la T4 libre est faible - hypothyroïdie secondaire.

Les fluctuations de la tri- et de la tétraiodothyronine sont souvent déclenchées par des pathologies hypophysaires qui provoquent une hypothyroïdie hypophysaire.

Ainsi, la relation de ces hormones est inversement proportionnelle. Si la TSH est élevée, la production d'hormones thyroïdiennes diminue, une hypothyroïdie est diagnostiquée.

Raisons possibles d'une augmentation de la concentration de TSH chez les enfants:

  • empoisonnement aux vapeurs de plomb ou de mercure;
  • surmenage psycho-émotionnel;
  • hypothyroïdie;
  • les conséquences de l'hémodialyse dans le contexte d'une insuffisance rénale;
  • prendre certains médicaments;
  • les maladies des glandes surrénales;
  • activité physique excessive.

Les manifestations typiques de l'hypothyroïdie comprennent:

  • augmentation du poids corporel;
  • diminution de la température;
  • jaunissement de la peau;
  • somnolence;
  • anémie;
  • dyspnée;
  • peau sèche;
  • gonflement du visage;
  • constipation;
  • violation du cycle menstruel.

Avec une forme congénitale de la maladie, l'activité motrice de l'enfant diminue, la croissance ralentit, l'audition est affaiblie.

Diminution de la concentration de TSH (hyperthyroïdie)

Dans le cas d'une diminution critique du niveau de TSH dans le contexte d'une élévation de la T3 et de la T4, une hyperthyroïdie est diagnostiquée. Chez les enfants de moins d'un an, il existe des dysfonctionnements des systèmes nerveux et cardiovasculaire.

L'hyperthyroïdie est lourde d'épuisement des ressources énergétiques du corps, de perte de poids critique, de faiblesse musculaire.

Les principaux signes d'hyperthyroïdie sont:

  • larmoiement;
  • flutter auriculaire;
  • insomnie;
  • violation de la coordination des mouvements;
  • tremblement peu profond;
  • tachycardie;
  • bombement des globes oculaires;
  • amincissement de la peau.

Les raisons de la diminution de la TSH comprennent la maladie de Graves, un traumatisme cranio-cérébral, une surdose d'héparine, une pathologie hypophysaire. La maladie survient souvent chez les adolescentes dans un contexte de régimes alimentaires épuisants, de stress psycho-émotionnel excessif.

Quel est le danger de changer le niveau de TSH pour le corps d'un enfant

Lorsque la concentration de thyrotropine s'écarte de la norme, la glande thyroïde ne fonctionne pas correctement. Cela affecte le développement du corps, les capacités mentales de l'enfant. Si TSH dépasse la norme, les complications suivantes se produisent:

  • retard mental;
  • crétinisme;
  • manque de président indépendant;
  • malformations cardiaques;
  • rétention urinaire aiguë;
  • l'athérosclérose cérébrale;
  • obstruction intestinale;
  • retard dans le développement physique;
  • infarctus du myocarde.

Si la thyrotropine est significativement inférieure à la normale, la concentration d'hormones thyroïdiennes dans le sang augmente. Ceci est lourd de telles complications:

  • insomnie;
  • perte de poids rapide;
  • tachycardie;
  • insuffisance cardiaque;
  • hypertension intraoculaire;
  • cécité;
  • diabète thyrogène;
  • anorexie;
  • transpiration.

En raison d'une violation du métabolisme de l'eau, les enfants souffrent d'une soif constante et d'une miction abondante.

Comment normaliser les niveaux de TSH chez les enfants

Les principes de la thérapie sont déterminés par les causes de la fluctuation de la TSH. Si la cause profonde ne peut pas être éliminée, le traitement hormonal est limité. Il vise à restaurer les niveaux normaux d'hormones dans le corps..

Hyperthyroïdie

Pour réduire le niveau d'hormones contenant de l'iode, on utilise:

  • thérapie radioactive - l'apport d'iode radioactif, qui détruit une partie des cellules thyroïdiennes;
  • médicaments antithyroïdiens (propylthiouracile, mercazolil) - bloquent la synthèse de la tri- et tétraiodothyronine;
  • chirurgie - ablation d'une partie de la glande thyroïde, en raison de laquelle son activité sécrétoire diminue.

L'intervention chirurgicale n'est réalisée que dans les cas extrêmes. Les enfants de moins de 5 ans sont traités avec des médicaments. La durée du traitement dépend des causes de la maladie et varie de 1 à 2 mois à 6 à 7 ans.

L'opération est indiquée en l'absence d'effet de traitement médicamenteux. Dans 85% des cas, une thyroïdectomie subtotale est réalisée - ablation partielle de la glande.

Hypothyroïdie

Si la thyrotropine dépasse la norme, des mesures sont prises pour augmenter l'activité sécrétoire de la glande thyroïde. Les enfants reçoivent un traitement hormonal substitutif avec la L-thyroxine. Si le taux de TSH ne descend pas en dessous de 40 mU / L, le traitement est arrêté à l'âge de 3 ans. Le traitement est repris si la T4 libre et totale tombe sous la normale. Cela indique une hypothyroïdie permanente..

Pour éviter tout écart de TSH par rapport à la norme, vous devez surveiller la nutrition de l'enfant, la consommation d'aliments contenant de l'iode. Si la famille a des parents atteints de maladies endocriniennes congénitales, il est conseillé de faire un dépistage néonatal immédiatement après la naissance de l'enfant.

Tableau de la norme des hormones thyroïdiennes chez les enfants

Les normes T4 et les normes TSH chez les enfants sont très importantes pour évaluer le bon fonctionnement de la glande thyroïde - l'un des principaux éléments du système hormonal.

Hormones thyroïdiennes: fonctions et caractéristiques

L'hormone thyréostimulante (TSH ou TSH dans la classification internationale) est responsable du bon fonctionnement de la glande thyroïde. Il est produit dans le cerveau - dans la glande pituitaire.

La TSH régule la production des hormones triiodothyronine (T3) et tétraiodothyronine (thyroxine T4).

La production correcte de T3 et T4 est particulièrement importante dans l'enfance, car les hormones thyroïdiennes sont responsables de la croissance et du développement de tous les organes et systèmes chez un enfant..

La thyroxine T4 régule le travail du cœur, du système nerveux central, du métabolisme.

L'hormone T4, après avoir été sécrétée par la glande thyroïde, se lie presque toutes immédiatement à la protéine globuline et est envoyée aux organes et aux tissus. La partie qui reste non liée est appelée "T4 free". Ces molécules sont extrêmement actives et leur étude est très importante pour le diagnostic des maladies endocriniennes..

Les symptômes d'un dysfonctionnement du système hormonal peuvent être très différents: anxiété, nervosité, léthargie ou, au contraire, excitabilité excessive, mains tremblantes, yeux exorbités, fluctuations de poids soudaines, troubles du tractus gastro-intestinal, palpitations cardiaques, fièvre, chez les filles insuffisance menstruelle adolescente. Faites attention. Les troubles hormonaux sont graves et peuvent causer des problèmes de toutes sortes, affectant à la fois le développement physique et mental de votre enfant.

Si votre médecin vous prescrit un test sanguin hormonal, faites-le de manière responsable. Si des recherches répétées sont nécessaires, ne les négligez pas. Dans les cas où une surveillance constante des indicateurs est nécessaire, il est préférable de donner du sang dans le même laboratoire. Différents équipements et réactifs peuvent différer, ce qui affecte le résultat.

Chez les nourrissons, le sang pour analyse est prélevé du talon, de la veine sur la tête ou de la main, chez les enfants plus âgés et les adolescents - de la veine cubitale.

Un jour ou deux avant l'analyse, il faut éviter le stress - cela peut affecter le résultat. Faites un don de sang à jeun (au moins 8 heures après avoir mangé), vous ne pouvez boire que de l'eau.

IMPORTANT!
Veuillez noter que le taux de TSH chez les enfants par âge est différent pour les garçons et les filles.

La TSH est mesurée en miel / l.

Tableau des valeurs de référence de la TSH chez les enfants (garçons).

ÂgeTSH, miel / l
1er mois de vie1.1-19
1-3 mois0,6-10
4 mois - 2 ans0,6-7
2-5 ans0,4-5
5 à 12 ans0,4-5
12-16 ans0,4-4

Table TSH chez les enfants, la norme par âge (filles).

ÂgeTSH, miel / l
1er mois de vie1.10-16.8
1-3 mois0,6 à 6,5
4 mois - 2 ans0,6 à 8,3
2-5 ans0,4-6
5 à 12 ans0,4-5
12-16 ans0,4-4,5

Normes de la thyroxine T4

La plupart de la thyroxine sécrétée par la glande thyroïde est liée par des protéines et le reste reste libre. Par conséquent, vu le résultat de l'étude, il est important de distinguer entre quel indicateur est indiqué: T4 général ou gratuit.

L'unité de mesure de la thyroxine T4 est le pmol / l.

Tableau des normes moyennes de thyroxine T4 chez les enfants.

ÂgeT4, pmol / l

gratuitNouveau née120,0-250,022,0-49,01 mois112,0-243,216,0-33,06 mois103,0-210,215,0-29,012 mois92,0-189,014,0-23,01 à 5 ans90,0-175,213,0 à 23,05 à 10 ans83,0-172,212,7-22,210 à 15 ans65,0-149,212,1-22,0

Il faut comprendre que les tableaux des normes TSH et T4 chez l'enfant contiennent des valeurs moyennes. Vous pouvez les comparer avec les résultats du test, mais ne tirez pas de conclusions vous-même. Tous les enfants sont différents. Seul un médecin peut évaluer l'état du système endocrinien de votre enfant..

La norme de TSH chez un enfant, en fonction de l'âge: que faire si l'indicateur est augmenté ou diminué?

Le système hormonal remplit une fonction essentielle dans le corps humain. Il assure le fonctionnement normal de tous les organes et processus, est responsable du fonctionnement du cerveau. Le déséquilibre hormonal de l'enfance nuit à la santé et au développement de l'enfant.

L'hormone thyréostimulante (TSH ou thyrotropine) fait partie intégrante du système endocrinien. Quelle est la fonction de cette hormone dans le corps? Quel est le danger d'abaisser ou d'augmenter le niveau de thyrotropine? Quand le test est-il présenté et quelles sont les normes relatives à sa teneur dans le sang pour les enfants de moins d'un an, en âge d'aller à l'école primaire (5-8 ans) et les adolescents de moins de 18 ans?

Indications pour l'analyse de l'hormone stimulant la thyroïde chez un enfant

La TSH est produite par la glande pituitaire antérieure (une glande située à la base du cerveau) et contrôle la glande thyroïde. De plus, la thyrotropine coordonne la communication de la glande thyroïde avec le cerveau. L'hormone favorise un développement correct et harmonieux, affecte la croissance physique, les capacités intellectuelles et mentales, un sommeil profond, la santé émotionnelle.

Le niveau de l'hormone dans le corps est déterminé en effectuant un test sanguin, qui n'est pas inclus dans la liste des examens réguliers pour les enfants. Au départ, l'analyse est effectuée à la naissance chez tous les bébés sans exception: chez les bébés nés à terme 3-4 jours après la naissance, et chez les prématurés les jours 7-14.

Certains symptômes qui apparaissent chez un bébé peuvent indiquer un déséquilibre hormonal. De nombreux parents ne le savent même pas, il est donc important de montrer l'enfant à un spécialiste expérimenté.

Indications pour les tests:

Niveaux normaux de TSH

Taux de contenu TSH chez les enfants à différents âges:

ÂgeTSH (mIU / L)
Nouveau-nés prématurés (sérum de sang de cordon)1,3-20
Nouveau-nés à terme1,3-19
3 jours1.1-17
10 semaines0,6-10
14 mois0,4-7,0
5 années0,4-6,0
14 ans0,3-5,0
Adultes0,3-4,0

Selon le laboratoire et l'équipement spécifiques, les unités de mesure dans le formulaire de résultats peuvent différer. Les parents peuvent voir, par exemple, ces désignations: mUI / L, miel / ml, mUI / ml, UI / L, U / I, UI / I.

Le tableau montre que le taux de TSH chez les enfants diminue à mesure qu'ils grandissent. Chez les nouveau-nés et les nourrissons, sa teneur dans le sang est maximale, car de nombreux systèmes organiques sont encore en développement. Peu à peu, lorsque tous les processus du corps s'améliorent, la thyrotropine atteint sa valeur optimale.

Niveaux élevés de TSH (hyperthyroïdie)

La concentration de thyrotropine dans le corps est supérieure à la normale, qu'est-ce que cela signifie? Un niveau accru de l'hormone indique un hyperfonctionnement de la glande thyroïde, qui fonctionne au-dessus de la normale, tandis que la production d'autres hormones thyroïdiennes augmente également: T3 et T4.

Les principaux signes d'hyperthyroïdie sont:

  1. instabilité émotionnelle (excitabilité excessive, nervosité, irritabilité);
  2. poids trop faible (en raison de l'accélération du métabolisme);
  3. rythme cardiaque rapide;
  4. tremblements dans les mains;
  5. troubles du tractus gastro-intestinal (diarrhée fréquente);
  6. bombement caractéristique des globes oculaires.

Raisons possibles pouvant provoquer un déséquilibre des niveaux hormonaux:

  1. traitement hormonal substitutif mal exécuté;
  2. néoplasmes de l'hypophyse ou de l'hypothalamus (ce sont ces parties du cerveau qui sont responsables de la production de thyrotropine);
  3. processus inflammatoires dans la glande thyroïde;
  4. pathologie des glandes surrénales;
  5. activité physique excessive;
  6. prendre certains médicaments qui ont tendance à augmenter le niveau d'hormones (halopéridol, clomifène, amiodarone, médicaments à base d'iode);
  7. empoisonnement au plomb et à d'autres métaux lourds.

Baisse des niveaux de TSH (hypothyroïdie)

Que signifie abaisser les niveaux de TSH? L'hypothyroïdie implique une production insuffisante d'hormone stimulant la thyroïde, ce qui entraîne un ralentissement du métabolisme, un retard de croissance et de développement du corps. De faibles taux de TSH entraînent une fonction thyroïdienne inadéquate et de faibles taux sanguins de triiodothyronine (t3) et de thyroxine (t4).

Comme l'hyperthyroïdie, l'hypothyroïdie est extrêmement dangereuse pour la santé et interfère avec le développement normal d'un corps en croissance. Symptômes de la pathologie:

  1. fatigabilité rapide, manque de force, somnolence;
  2. surpoids;
  3. gonflement;
  4. les adolescentes peuvent ne pas avoir de règles pendant une longue période;
  5. retard du développement mental ou psychomoteur.

Pourquoi les niveaux d'hormones peuvent-ils être abaissés? Les causes possibles de la pathologie sont:

  1. La maladie de Plummer (adénome thyroïdien toxique);
  2. diminution de la fonction de l'hypophyse ou de l'hypothalamus;
  3. lésion cérébrale traumatique reportée;
  4. troubles pathologiques de la glande thyroïde;
  5. nutrition déséquilibrée et insuffisante, manque de vitamines et de substances essentielles;
  6. stress, stress psychologique excessif, détresse émotionnelle sévère;
  7. prendre des médicaments qui affectent la production d'hormones thyroïdiennes (héparine, somatotropine, etc.).

Toutes les causes possibles de pathologie peuvent être conditionnellement divisées en 3 catégories principales - facteurs externes (stress, nutrition, médicaments), troubles thyroïdiens et pathologie cérébrale. Cette dernière catégorie est très grave et a également le plus grand impact..

Traitement de l'hypothyroïdie et de l'hyperthyroïdie

Le traitement a ses propres spécificités, cela dépend des raisons qui ont conduit à la pathologie. Une approche intégrée et adéquate est importante. Parfois, il suffit d'éliminer les facteurs qui ont déclenché les poussées de thyrotropine, et parfois un traitement complexe est nécessaire.

Dans tous les cas, le traitement hormonal substitutif doit être effectué très soigneusement sous la surveillance constante des médecins. Il est important de se rappeler qu'en influençant le niveau d'une hormone, vous pouvez modifier tous les autres indicateurs..

Selon les raisons, l'hyperthyroïdie est traitée de 2 manières:

  1. Thérapie médicamenteuse. Il vise à éliminer les excès de substances du corps. Elle est réalisée en prenant des médicaments thyréostatiques (Tyrozol, Mercazolil, Propitsil, etc.). Pour un effet positif, vous devez prendre des médicaments pendant une longue période, parfois jusqu'à 2 ans.
  2. Effets sur la glande thyroïde. Les troubles de son fonctionnement peuvent être traités à l'aide de la réflexologie informatique. Avec des pathologies graves, ils ont recours à une intervention chirurgicale, qui implique une opération de prélèvement d'un organe, ou à une exposition à l'iode radioactif.

En plus du traitement principal, il est important d'améliorer la vie et la vie de l'enfant, de prendre soin d'une alimentation équilibrée, d'une activité physique modérée. Étant donné que la pathologie affecte le tractus gastro-intestinal, il est nécessaire d'établir son travail et de restaurer la microflore interne.

L'hypothyroïdie peut être traitée de deux manières. Le traitement médicamenteux, en particulier dans l'enfance, présente un certain nombre de contre-indications et d'effets secondaires possibles. Il s'agit de prendre des médicaments qui contiennent un substitut artificiel de véritables substances hormonales. Le problème est que l'on ne sait pas comment le corps réagira aux substances étrangères..

Une méthode plus sûre et plus efficace est la réflexologie informatique. Il permet d'éliminer les pathologies de la glande thyroïde et d'augmenter naturellement la production d'hormones.

Top